Bilan 6 mois au Québec, pour rien au monde nous ne reviendrons vivre en France - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Bilans > Bilan 6 mois au Québec, pour rien au monde nous ne reviendrons vivre en France

Bilan 6 mois au Québec, pour rien au monde nous ne reviendrons vivre en France

Cela fait 6 mois que nous sommes arrivés et que nous vivons à Montréal avec mon mari et pour rien au monde nous ne reviendrons vivre en France.

Nous sommes arrivés le 7 février 2017, et c’était la première fois au Québec, au Canada, notre résidence permanente a été obtenue plus rapidement que nous le pensions, nous avions donc décidé de ne pas faire le voyage de reconnaissance mais de directement y aller.

Venir vivre au Canada est un vieux rêve dont je ne me souviens même pas la source, j’avais préparé mon immigration seule quand mon mari n’était encore que mon petit copain, nous commencions déjà à parler mariage et il était au courant de mon projet, je n’arrêtais pas de lui en parler car je voulais vraiment y aller, l’idée de construire ensemble notre vie au Québec a germé. J’ai obtenu mon CSQ quand nous en étions à 4 ans de relation, une décision s’imposait elle n’a pas été difficile, il a également entamé ses démarches et nous nous sommes mariés, notre mariage a beaucoup accéléré les choses et la résidence permanente a été obtenue au bout d’à peine 6 mois.

Les paperasses administratives au niveau de l’aéroport ont été effectuées très rapidement 30 à 45 minutes (1ère très bonne surprise si vous connaissez les préfectures françaises) et nous avons été accueillis très gentiment et avec respect par les agents et policier, nous avons eu droit à un Bienvenue au Canada Bienvenue chez vous! (je n’ai pas eu droit à cela quand je suis arrivée en France, oui car je ne suis pas née en France j’y ai effectué mes études supérieures et y ai vécu pendant 8 ans)

Nous avions commencé l’hiver en France, il a été particulièrement rigoureux cette année, nous avions décidé d’arriver au milieu de l’hiver Québécois pour que ce ne soit pas trop une surprise pour le prochain hiver (enfin paraît qu’on ne s’y fait jamais vraiment lol!), quand nous sommes arrivés il faisait la même température qu’en France et nous avions plus froid en France, région Parisienne! Nous avions quand même eu droit à un petit -23 les semaines d’après, mais ça allait nous étions bien équipés, nous avions écumé tout les forums possible et échangé avec le maximum de personnes qui avaient déjà immigrer auparavant pour recueillir le maximum d’informations.

J’avais trouvé du boulot (un super boulot) quelques jours avant d’arriver, le même que j’avais dans une Start-up Parisienne mais vachement mieux payé et avec de meilleurs avantages, je devais (Voulais je dois dire) commencer la semaine d’après. C’était donc la course administrative pour le NAS, la RAMQ, la confirmation d’ouverture des comptes bancaires et obtenir nos cartes de crédits et de débits). Encore une fois nous savions exactement quoi faire nous étions préparés comme des soldats, cela s’est donc fait et bouclé la semaine de notre arrivée, à temps pour que je commence sereinement le boulot. Nous avions loué un Airbnb de France pour le mois pour atterrir, mais nous avions trouvé un logement à l’année juste tout prêt de mon travail, nous avions dû quitter le Airbnb plus tôt la dame a gentiment accepté de nous rembourser un peu moins de la moitié de ce que nous avions payé (et elle n’était pas obligée du tout) encore une agréable surprise!

J’ai commencé le boulot, mon rôle, l’ambiance, la boîte, je ne ressens pas le même stress qu’à Paris au boulot mais aussi dans la ville en général, encore une agréable surprise! et cerise sur le gâteau si tout va bien j’ai une promotion qui m’attends, je croise les doigts pour cela.

Mon mari a suivi les démarches d’intégration, est allé au centre d ‘aide à l’emploi, et cherchait en même temps du boulot sur Internet, il a trouvé un boulot dans la logistique (même branche qu’en France) au bout d’une semaine, pas encore très bien payé mais c’était une rentrée d’argent, un soulagement pour lui qui avait peur de devoir rester à la maison pendant longtemps, il a depuis changé de job et a été promu au bout d’à peine 3 mois et demi, oui car ici quand tu montres que tu en veux ils t’en donnent! Encore une bonne surprise.

Nous avons très bien entamé notre nouvelle vie, nous avons déjà visité les chutes du Niagara, avons visité Québec et d’autres coins car nous adorons les roadtrip, en France nous faisions beaucoup la route pour découvrir la beauté du pays également, et nous avons déjà passé un long week-end à Cuba début Juillet, car oui ce n’est pas très loin et on peut se permettre d’y aller en week-end car il y a des offres très intéressantes! Encore une bonne surprise (je crois que vous en avez marre là que j’écrive ça non? lol)

Nous nous sommes fait des amis: des anciens des nouveaux immigrants, les collègues deviennent un peu nos amis également,cela aussi nous l’avions préparé, nous nous sommes créés un réseau avant de venir (sur Facebook, Internations…).

Bien sûr la famille et les amis nous manquent, mais nous avons fait un choix et avant de faire un choix il faut mûrement y réfléchir, et une fois décision prise s’y tenir et se préparer sérieusement. Nous étions prêts, nous sommes prêts à continuer et nous nous en tiendrons à la décision que nous avons prise de construire notre vie au Québec, et je penses que ce bilan des 6 mois montre bien que la préparation est primordiale dans un projet d’immigration.

Ils nous reste encore du chemin à faire, mais nos premiers 6 mois n’ont pas du tout été un calvaire même si intense.

Voili voilou!

D’après le texte original de CeriZz

Message du jour
Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d'immigrer.com.
https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/

Commentaires sur “Bilan 6 mois au Québec, pour rien au monde nous ne reviendrons vivre en France

  1. Bonjour,j’ai aimé lire votre article. Nous comptons nous installer à Montréal avec nos 4 enfants auriez-vous des conseils à nous donner merci par avance

  2. Beau début ! Après j’ai envie de dire, ne jamais dire jamais, 6 mois c’est encore frais. Je pensais la même chose à mon arrivée et 6 ans après je m’interroge beaucoup !

  3. j’ai beaucoup aimé lire votre articles , nous comptons avons mon mari et mes 2 enfants venir nous installer à Montréal mais tout d’abord je viens pour les repérages dimanche pour une semaine si on pouvait être en contact j’ai tellement de questions merci à vous

    1. Un peu rabat-joie ça…
      C’est donc vrai, il y a des gens qui n’arrivent pas à se satisfaire du bonheur des autres…
      A l’instant T ils sont heureux, pourquoi ne pas leur laisser ça.
      Plutôt que d’envisager tout de suite que ça se passera mal dans quelques années.

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada