Un an en PVT à Montréal. - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Bilans > Un an en PVT à Montréal.

Un an en PVT à Montréal.

De Cinou

ma petite histoire, mon experience…

Et oui ! Dans quelques semaines je rentre en France définitivement après un an passé à Montréal en PVT. J’aurai aimé continuer encore un an avec un visa emploi de perf’ mais ça n’est pas possible, alors… je rentre ! Je dis ça avec un petit pincement au coeur mais sans aucun regrets finalement. C’t vraiment l’fun ! C’est sur je reviendrai. Dans 2 ans, dans 10 ans, en touriste,… Je ne sais pas mais je reviendrai. Puis pour rien vous cacher, j’ai un p’tit projet qui me trotte dans la tête ; faire la traversé du Canada au complet en voiture avec toile de tente. Gaspé-Vancouver !

Je me resitue. Jeune française de 24 ans employée comme responsable de la signalétique et de l’affichage dans le service de décoration d’un grand magasin parisien. Ca fait 2 ans et demi et je commence à m’ennuyer. Puis j’ai besoin de bouger, de changement, d’aventure. Mes deux recents voyages touristiques au Canada m’ont vraiment envouté (de très beaux souvenirs inoubliables) et doucement s’insinue dans ma tête une petite voix qui me dit “Aller, pourquoi ne pas tenter l’expérience? T’en rêve !!” Alors 10 mois plus tard, PVT en main et un appart’ trouvé depuis la france ; je débarque à Montréal.

On est en juin, je vais avoir le temps de me faire au climat ! smile.gif
Je passerais donc l’été à chercher un job par 40 voir 50°C dans une chaleur et une humidité accablante, comme ils disent à la météo. J’pensais pas qu’il pouvait faire aussi chaud à Montréal ! J’ai donc fais des dixaines de kilomètres, frappé à des dixaines de portes pour finalement être embauchée à la Baie Centre Ville comme étalagiste. Ils me donne ma chance ! Cool ! Ma vie professionnelle au Canada va enfin commencer. Je vais travailler avec des gens, une équipe super sympa. Ils deviendront plus que des collègues ; des amis. Et par dessus le marché je vais découvrir un métier ; décorateur-étalagiste, que j’espère bien exercer à mon retour après une petite formation si tout se passe bien.

Les amis. J’en avais avant d’arriver ; rencontré lors de mes premiers voyages au pays. Super accueuillants et généreux avec moi. Ils vivent en Montérégie. J’oublirai pas toutes ces soirées passées au bord du feu, la Saint Jean-Baptiste à Saint-David, nos soirées bowling,… Ni leur sirop d’érable qui est le meilleurs que j’ai jamais gouté ! biggrin.gif
Sur place ou même sur msn via le forum, je vais sympatiser avec des français. Forcement on est dans le même canot tongue.gif alors on compare nos experiences.
Puis je vais faire la connaissance de “la fée clochette” smile.gif C’est une de mes collègue de travail spéciale avec qui le courant est passé tout de suite. J’ai travaillé 4 mois avec elle dans la boutique de noël et on en a eu du fun ! On a bien rigolé. J’ai encore la chanson du p’tit rène au nez rouge dans la tête. Le p’tit rène au nez rouge ! Ah comme il était mignon ! … Bon ok je vous épargne ça. Lol wink.gif

Passons à… Montréal ! Je vais l’apprivoiser et apprendre à l’aimer. Je m’habitue très vite à ses rues interminables, à croiser des écureuils comme on croise des pigeons à Paris, à son nord qui n’est pas au nord et au multiculturalisme qui y règne. C’est génial !!! Bon dépaysement.

Y’a pas mal de choses qui vont me manquer ici :
Les saisons qui ne font pas semblant.
La neige.
Les pauses déjeuné “pancakes-sirop d’érable” chez Nickels tout les jeudis rue Sainte-Catherine avec mes collègues.
L’ambiance ; cool et peu stressée. Les gens sont détendu, aimables, ouverts, accueuillants,… en général ; sans exceptions ça ne serait pas drôle. Non mais sans rire ! En un an je n’ai quasiment pas ressenti le moindre stresse, même au boulot ! Bon c’est vrai, je ne suis pas une stréssée de la vie non plus mais quand même, c’est autre chose comme qualité de vie.
Les discutions qui se lient facilement ; que ce soit avec le chauffeur d’un autobus, une personne rencontrée au coin d’une rue en attendant que la lumière passe au vert ou encore le caissier de l’épicerie.
Et qu’est-ce qu’on respire ! On le ressens bien qu’il y a 10 fois moins de monde pour un pays 3 fois plus grand. Moi qui étais habituée à la foule parisienne… ça fait du bien.
Euh… Oui ! Les rues parallèles et perpendiculaires ! Ca, ça va me manquer ! Parce qu’avec mon sens de l’orientation quelque peu défaillant je trouvais ça plutôt pratique.
Hey ! Un truc important aussi. Leurs expressions imagés, leurs gros mots et l’accent (en vrai c’est moi qui l’avais !). J’adore !!! Osti qu’c’est l’fun leurs tabernacles et autre j’men calice icitte !! Avec leur gros mots qui ne sont que des termes religieux ; d’ailleurs ici on ne jure pas on sacre, ben du coup j’ai l’impression de ne pas en avoir entendu un seul de toute l’année. Sauf quand c’est moi qui les disais après avoir glissé sur de la glace.

Ca va me manquer tout ça et tant d’autres choses encore…

Ah ! Il faut que je parle de l’hiver. Cette année il n’a pas été spéctaculaire d’après mes amis québécois mais quand même. J’ai toujours adoré l’hiver et la neige mais pour quelqu’un qui viens de la région parisienne où il ne fait jamais moins de -5°C et où il n’y a jamais plus de 3cm de neige par an. C’est tout de même un grand changement. Le froid (jusqu’à -40°C), la neige (jusqu’à 60cm), se sentir comme un oignon avec ses pelures multiples… On joue dans une autre cours là ! Mais j’adore ça et la ville sous la neige c’est magnifique ! Il y a une citation que j’adore, de je ne sais plus qui, qui dis : La neige. C’est de la lumière dont la terre est couverte. Des franges d’écume sur les rochers. Un vol de papillons blancs. Tellement vrai ! Enfin pendant la tempète et maximum durant deux jours après. Après ça, les camions, les souffleuses et autres chasse-neiges ont déblayé les rues et le passage des autos rendent la neige beaucoup moins blanche. N’empèche que moi j’aime ça.

Je ne vous parle que de Montréal ! Ben c’est que c’est là que je suis restée là plupart du temps. Mises à part mes excursions en Montérégie pour voir mes amis, les petites virées avec mes parents quand il sont venu me voir et mon voyage à New-York. Mais j’avais déjà fais un sacrée grand tour du Québec et un peu en l’Ontario quand j’étais venu en vacances. Et vraiment les paysages sont à couper le souffle. Y’a pas de mots. J’ai fais des milliers de photos.

Là, justement, je viens de rentrer de New-York. N’être qu’à 8h de route et ne pas y aller aurait été trop bête (question de point de vu, je sais). C’est une ville impresionnante et hallucinante. Tout y va très vite et très haut aussi tongue.gif J’ai trouvé ça génial ! Je trouve que c’est une belle ville et qui a son charme malgrès la foule, l’activité nuit et jour et son maitre mot “dollars”. Le Brooklyn Bridge, la skyline de Manhattan la nuit, Central Park, la 5ème avenue, Time Square,… Ca a quelque chose de romantique. Ne me demandez pas d’expliquer, c’est comme ça que je le ressent.

Bref. J’ai passé une super année. C’est une expérience culturelle, personnelle, professionnelle, et autres trucs en “elle”… tongue.gif que je n’oublirai jamais. La seule chose peut-être que j’aurai aimé et qui n’est pas arrivé ; c’est rencontrer un beau bucheron québécois aux yeux vert…

Alors oui, triste de partir mais heureuse d’avoir osé l’aventure et finalement heureuse aussi de rentrer et revoir la famille.
Désormais j’aurai toujours un petit bout de mon coeur ancré de l’autre côté de l’Atlantique.

Je souhaite à tout ceux qui vont bientôt partir pour la Belle Province ou le Canada de vivre un aussi belle expérience que la mienne.

Identifié
Message du jour
Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d'immigrer.com.
https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada