Des travailleurs qualifiés "Oui mais surtout ne le dites pas trop fort...." - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada

Des travailleurs qualifiés « Oui mais surtout ne le dites pas trop fort…. »

Je voulais partager avec vous un sentiment que j’ai eu aujourd’hui après des discussions avec une agence d’aide aux nouveaux arrivants spécialisée dans les « travailleurs qualifiés ».

Ma compagne et moi sommes arrivés il y a peu à Ottawa via « Express Entry ». Avec du recul Ottawa n’était pas le bon choix mais ça peut faire l’objet d’un autre post…d’ailleurs on bouge sur Montréal quand elle aura terminée ses cours de français ;)

Pour ma part, j’ai 14 ans d’expériences en ingénierie aéronautique/conception de produits mécaniques avec de solides compétences techniques et humaines (sisi :) ), tout cela après avoir fait une école d’ingénieur en France et un Master en aéronautique (Ohhh le bôoo gosse !:27_sunglasses:). Ma compagne possède un doctorat en environnement (Biotechnologie de l’eau) et aussi un master en Biotechnologie et Chimie (elle par contre elle compile vite !!:194_mortar_board:).

Bref tout ça c’est cool, ça fait des points pour « Express Entry », car « Express Entry » aime les « travailleurs qualifiés »…pas vrai ???<_<

Le problème c’est que l’on a l’impression, après notre discussion de cet après-midi, que le Canada n’aime pas les personnes qualifiés, je m’explique…

Je faisais par de mon étonnement auprès de ma conseillère du faible nombre d’annonces qui demandent un niveau « Master ». Elle m’a dit que d’ailleurs, « par loi », les sociétés ne pouvaient embaucher que des profils du niveau scolaire de leur annonce et m’a donc conseillé de retirer de mon CV toutes « éducations » qui était supérieures à l’offre…Elle m’a aussi conseillé d’enlever de mon CV toutes expériences qui n’étaient pas directement liée à l’offre…Pour ma compagne c’est encore « pire », avec son Doctorat elle lui demande de ne pas en parler dans son CV si elle veut rejoindre un milieu industriel car « ici les Doctorats sont seulement fait pour devenir prof’ « ….

Je dois changer de conseillère ou j’ai vraiment loupé quelque chose ??? :fou4:

Bref je suis super preneur de votre expérience sur cette inadéquation (en tout cas sentiment de) entre les critères d’immigration et un marché du travail (en tout cas la partie « visible »), sans parler des ordres professionnels et des délais de reconnaissance associés ($$$)

PS: On va quand même jouer le jeu car maintenant qu’on est là….(et puis on veut pas louper l’été….)

De StéphaneP

Message du jour
Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d'immigrer.com.
https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/

Commentaires sur “Des travailleurs qualifiés « Oui mais surtout ne le dites pas trop fort…. »

  1. entrée express comment en bénéficier en étant spécialiste en prêt a porter pour hommes ! et avec 9 ans d expérience dans la restauration !

  2. Salut Stéphane,

    Oui tu as raison, c’est un peu choquant !!
    Mais figure toi que c’est le premier défis pour une bonne intégration au Canada; je pense que tu peux prendre un deuxième avis d’une autre conseillère ou conseiller mais si ça donne le même résultat et que tu es convaincu de l’aventure que tu t’es penché à faire, tu feras de mieux de t’adapter
    Sujet, de retirer des hautes qualifications de ton CV; bien évidement si tu postule pour un poste avec des exigences X ton CV doit « matcher » les exigences du postes

    Ceci dit, je vous souhaite une belle nouvelle vie

    Bon courage

  3. Bonjour,
    nous sommes arrivés en juin dernier et avons vécu la même expérience à Montréal: trop qualifiés pour la plupart des emplois auxquels nous avons postulé mon mari et moi (lui en logistique/transport et moi en travail social). Mais pour les emplois justement plus « qualifiés » niveau Master/cadre, on nous disait qu’on n’avait pas d’expérience québécoise (en plus il y a une vague « anti-français » à Montréal qui n’aide pas…). Donc on a tourné un peu en rond en étant assez frustrés suite aux annonces des réunions d’information en France qui sont vraiment du marketing à immigrants, et peu fidèles à la réalité.
    En effet aussi les ordres professionnels sont de vraies barrières à l’entrée, de même que les équivalences de diplômes et de permis…
    Au final, on a trouvé de l’aide auprès d’un organisme d’accompagnement aux immigrants, puis on a reçu les mêmes conseils: ici il ne faut pas paraître trop qualifié donc retirer du CV tous les points qui ne correspondent pas 100% à l’annonce. C’est un peu bizarre pour nous français, qui pensons que « qui peut le plus peut le moins »… Ici c’est plutôt « qui peut le plus va être difficile à gérer, surtout si c’est un français » 🙂
    Au final on a quand même fini par trouver, certes en-dessous de notre qualification mais l’important est de rentrer sur le marché alors on s’adapte.
    Après, la vie ici est tellement agréable (surtout l’été oui!!) que ça vaut bien tous ces efforts d’intégration!
    Bon courage à vous!!

Les commentaires sont fermés.

Haut

Bienvenue au Canada