Suivre une formation à 50 ans et trouver un emploi au Québec, c'est possible

Suivre une formation à 50 ans et trouver un emploi au Québec, c’est possible

Bonjour,  À la lecture de nombreux désarrois de candidats dépités quant aux possibilités d’immigrer au Québec, je partage mon expérience dans le seul but d’apporter de l’aide aux personnes qui pourraient s’en inspirer car je n’ai pas vu de témoignages à ce sujet.

J’ai hésité avant de composer ce billet car je ne suis pas à la recherche d’amis, d’approbation ou encore moins de dis-likes et ne souhaite pas me contrarier avec des commentaires désobligeants comme j’en lis trop souvent. Dans la vie, personne ne m’embête très longtemps et je sais le courage de celui qui va critiquer derrière son écran alors toi le frustré ou le naïf vindicatif, passe ton chemin ou viens me voir directement. 

J’ai 51 ans et je vis depuis 2 ans au Québec sans difficulté administrative actuelle ni à venir.  

Cette province ayant des accords avec la France, elle offre la possibilité à quiconque qui en exprime le réel désir de suivre une formation gratuite.  Avec pour seul niveau d’études l’année de première accomplie, il est possible d’accéder à des métiers divers selon les aspirations de chacun (informatique, bijouterie, décoration intérieure, arpentage, infographie, la liste ici : https://accesetudesquebec.ca/fr/programmes-etudes/communication-documentation/DEP/5/23/13#topl ) et d’en ressortir après environ 18 mois avec un diplôme débouchant directement sur un emploi, un visa et la résidence permanente car le Québec apprécie ceux qui se sont investis dans une formation professionnelle sur place.  

La formation est gratuite, seuls l’inscription et les livres devront s’acquérir. Durant celle-ci, selon les accords avec la Sécurité Sociale, l’assurance maladie est gratuite pour la famille comme la scolarité des enfants. Vivre au Québec est possible avec peu d’argent à condition de considérer que la province dépasse l’ile de Montréal… Nous avons choisi la région de la Mauricie à 1h30 de Montréal et Québec-ville, j’ai étudié au CFM de Shawinigan en ayant reçu un superbe accueil, une formation complète et fort agréable dans le domaine choisi, le tout dans un environnement riche en nature au milieu de forêts et lacs (il y a même une station de ski ouverte jusqu’à 21h).

Concernant les dépenses : pour un 3 chambres spacieux à l’accès facile (pas de source de revenu, pas de garantie, juste de la confiance), un loyer de 550 $CAN comprenant le déneigement du parking, l’eau est gratuite, l’électricité 1200 annuel en moyenne (il faut chauffer quand il fait -30 dehors), même montant pour un bon internet permettant de regarder Netflix et les films en streaming. Nous avons deux autos, un SUV 4×4 à 3500$ et l’autre à 1800$ compris les pneus été et hiver pour les 2, on trouve de tout sur les petites annonces et sans être des mécanos, un peu de bon sens permet d’acheter de bonnes voitures à bon prix. L’assurance par auto coûte 250$ annuel pour un nouvel arrivant sans preuves de bonus/malus. Il n’y a pas de péages et l’essence est à 1.24$/ 0.80E en moyenne, ce qui rend le voyage Shawinigan/New-York bien moins dispendieux qu’un Paris/Nice ! Quant au budget repas, même si la qualité gustative ne fait pas partie des mœurs d’ici, on peut de sustenter à prix normal. De toute façon, quand tu changes de pays il faut bien fournir de petits efforts (qui sont bien moindres ici au regard de 5 années passées en Amérique Centrale) sinon il ne faut pas quitter son confort. 

Le visa étudiant et les horaires de la formation (4 jours par semaine et libre chaque jour à partir de 15H) offrent la possibilité de travailler pour compenser les dépenses au détenteur du visa et son accompagnant-e sans restrictions horaires. 

Au sortir de cette formation, pour ma part je suis resté une semaine avant de trouver un emploi et c’est généralement le cas avec les autres élèves. Nous avons emménagé dans une ville à taille humaine dans laquelle le dynamisme côtoie la tranquillité au bord du fleuve St-Laurent : la ville de Trois-Rivières. Mon épouse a retrouvé facilement un emploi, nous nous sentons respectés dans nos entreprises respectives avec des salaires honorables (même si il y a de tout, il convient de sélectionner) et nous sommes ravis à présent de reverser quelques 26% de nos salaires aux impôts (pour ma part, ce sont quasiment 600$ mensuels) à ce pays qui nous accueille et qui nous a offert un support professionnel pour débuter une nouvelle vie ; de surcroît à mon âge.

Témoignage de Jol dans le forum de discussions

Vos recherches:

  • https://www immigrer com/mailster/46256/702f9cc410
  • les villes du canada frontieres avec les USA
  • recrutement québec français
  • riviere le saison température
Avatar
Message du jour
Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d'immigrer.com.
https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/

Commentaires sur “Suivre une formation à 50 ans et trouver un emploi au Québec, c’est possible

  1. Bonjour,
    J’ai lu votre témoignage, et cela m’a vraiment surpris.
    Je ne pensais pas que l’on puisse, arrivé aux alentours de 50 ans, avoir encore de telles possibilités.
    J’aurais bien apprécié d’en discuter avec vous, mais je ne sais pas si cela est possible.
    Je vais laisser mon courriel dans le formulaire électronique prévu à cet effet, et s’il vous est possible de me contacter, j’aurai la satisfaction de pouvoir discuter avec quelqu’un qui a réussi là où il me plairait de réussir également.
    Merci à vous pour ce beau témoignage, cela donne espoir.
    Bonne route à vous.

  2. ça dépend je crois des métiers. technique démarre a 50 ans impossible a cause de la baisse de la vue.
    oui concernant certain métiers comme la comptabilité le commerce le droit les affaires etc…la ou il n’ya pas un problème de vue qui va se poser au fur et mesure dans l’age

  3. Bonjour merci pour ce commentaire très instructif , pourriez vous nous dire par quel type d organisme vous êtes passés car je ne savais pas que l on pouvait passer par ce processus, nous sommes nous aussi dans les 48 ans et plein d expérience et nous étions intéressés mais il faut a priori tjs plein d équivalences alors ce système serait un bon compromis
    Merci !
    Marie

  4. Bonjour Mr. Moi j’ai fait mais il M’on demandé un aval a valeur de $17000 Canadian c’est trop pour moi un jeune homme Africain de 24ans.

  5. Très beau témoignage. Il n’y a que les craintes et les aprioris qui peuvent ralentir un homme. Mon père a continué d’apprendre au CNAM jusqu’à presque 70 ans. Cela vaut le coup de surcroit de se former sur place pour faciliter son insertion dans un pays tel que le canada.

  6. bonjour
    merci pour ce rêve que je caresse depuis toute petite fille.

    Je me suis faite des amis sur le territoire et j’essaie d’aller les voir une fois par an, même si récemment ils ont déménagé et du coup c’est un peu « Pékin Express » (pour ceux qui connaissent lol ) pour aller les voir… (depuis Bordeaux pour avoir un prix raisonnable….4 avions….pour Gaspé)..

    Bref, j’ai quand même 67 ans aujourd’hui …… le temps passe, et j’ai toujours envie de travailler, et j’ai d’ailleurs passé il y a 3 ans un permis bus/autocar pour trouver du travail, mais je suis ouverte à des formations pour trouver un travail sur le territoire. Mon métier de base avant ça, était secrétaire m’ai aussi : technicien sécurité sociale, mais il y a 30 ans de ça, puis enquêtrice, assistante maternelle, couturière, vendeuse, chauffeur de car,,,, bref de tout lol )

    Je sais que sur le territoire beaucoup de personnes de mon âge travaillent pour les avoir vues. Les québécois sont plus ouverts que nous en France, car à partir de 45 ans quand on veut se remettre sur les rangs, c’est loin d’être facile.
    Je suis mariée mais je veux aller travailler la bas sans que mon mari me suive.
    J’aimerais savoir si vous savez si c’st possible…. on m’a dit que oui, mais pour plus de sureté j’aimerais avoir votre avis.
    Je vois que vous parlez de location, est ce facile de louer si je me présente seule ? Il est vrai que vous me dites qu’ils ne vous ont pas demandé de sources de revenus et de garantie, c’est bien si c’est comme ça !
    Que me conseillez vous dans mon cas ? Louer ou acheter ?
    Je serais vraiment heureuse d’être conseillée par vous, car il est vrai que j’ai vu plusieurs agences immobilières et ils m’ont dit que mariée ou pas, il s’en fichait pour la vente, et qu’il fallait juste voir avec un notaire … mais je ne suis pas allée au delà.
    Je voulais m’acheter par le biais d’une amie, une maison à coté de chez elle, mais j’ai envoyé des mails à plusieurs notaires pour qu’ils me disent comment faire et me donner les avantages et les inconvénients, mais aucun ne m’a répondu.
    Je sais que je suis bavarde, mais j’ai tellement besoin d’être rassurée par quelqu’un qui a vécu cette aventure, que je me raccroche à vous comme à une bouée de sauvetage.
    Merci Du temps que vous aurez consacré à me lire, et j’espère que vous pourrez me répondre.
    Bien cordialement
    merci en tout cas pour vos conseils éventuels.

  7. Bonjour,
    J’habite en France et j’aimerais suivre une formation au Canada,je suis agée de 49 ans;
    Pourriez-vous m’indiquer quelles sont les démarches à suivre?
    Merci d’avance pour votre aide

  8. Bonjour et merci pour ce joli récit moi qui desperais après plusieurs refus je n’avais pas imaginé faire une formation à 47 ans cela me redonne espoir !
    Merci !

    1. Votre témoignage me plaît beaucoup. J ai toujours aimé immigrer au Québec mais je ne savais pas si à 50 ans il serait possible. Merci

    1. J’aimerais tout d’abord dire merci pour ce témoignage, moi je suis en Afrique et j’ai bientot 35 ans, j’aimerais savoir si c’est également possible pour moi de suivre une formation et de travailler à Québec

    2. Oui, c’est valable pour les étudiants étrangers sauf que pour les français c’est gratuit grâce à une entente entre France et Québec.

  9. Pour ma part, je suis passer par la même association. Je ne regrette rien. Il faut surtout pas ce dire que nous somme chez nous au Québec. On ai dans un paye nort Amérique. Sa rien avoir avec l’Europe. Mais si on a 50 ans !!

  10. Bonjour et merci pour votre témoignage !
    Il me redonne du courage… A deux ans de la 50aine, je souhaite émigrer au Québec (singulièrement Trois-Rivères !) et j’avoue que j’avais besoin d’un petit booster ! Vraiment merci.
    Pouvez-vous préciser pour la sécurité sociale ?
    Etes-vous parti avec un visa étudiant et une fois sur place avez-vous demandé la résidence permanente ?

  11. Merci pour ce témoignage.
    Oui, c’est possible. Je l’ai fait aussi. Après une licence en France, j’ai fait une année propédeutique et une maîtrise (master) à Montréal, puis trouvé du travail facilement, à plus de 55 ans, sans expérience dans mon nouveau domaine.
    La vie est effectivement beaucoup plus chère à Montréal. Mais on y trouve la qualité gustative par contre 🙂

  12. Merci pour votre témoignage;
    J’habite en Belgique,je suis agé de 53 ans et j’aimerais suivre une formation au Canada;
    Pourriez-vous me dire où me renseigner à ce sujet,
    Merci d’avance

  13. Merci pour votre commentaire;
    J’habite en Belgique et j’aimerais suivre une formation au Canada,je suis agé de 53ans;
    Pourriez-vous me dire où me renseigner?
    Merci d’avance.

  14. Bonjour,
    Merci pour votre témoignage.
    Petits détails svp:
    Le 1er pas doit se faire de France ou directement du Canada ?
    Vous avez mentionné la sécurité sociale et assurance. De quel pays ? France ou Canada ?
    Êtes-vous encore relié au system français ?
    Merci
    Fred

  15. Bonjour
    Ce témoignage me réconforte dans mes démarches.
    Merci pour votre retour
    Juste une question :
    Qu’avez vous fait comme formation et estoque c’etait Dans votre branche ou avez-vous changer totalement de profession ?
    Bonne Continuation dans votre nouvelle vie

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut

Bienvenue au Canada