Des retards importants dans le traitement des demandes de regroupement familial au Québec - Immigrer.com
jeudi , 20 juin 2024
Accueil Actualité Des retards importants dans le traitement des demandes de regroupement familial au Québec
ActualitéParrainage

Des retards importants dans le traitement des demandes de regroupement familial au Québec

3
0
(0)

Des milliers de familles sont actuellement touchées par des retards importants dans le traitement des demandes de regroupement familial, dues aux cibles d’immigration plus basses du Québec par rapport au reste du Canada.

Selon des rapports récents, les délais pour parrainer l’immigration d’un conjoint vivant à l’étranger ont considérablement augmenté au Québec, atteignant désormais 24 mois, comparativement à 14 mois dans le reste du pays. Cette disparité est attribuée aux objectifs distincts fixés par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) pour le Québec.

Les effets de cette situation se font durement sentir parmi les familles affectées. En effet, des centaines d’entre elles ont exprimé leur détresse lors d’une manifestation à Montréal et par le biais d’une pétition en ligne, racontant les difficultés liées à la séparation d’avec leurs conjoints, maris ou épouses, surtout lorsque de nouveaux bébés viennent de naître.

Selon le Ministère québécois de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI), le nombre de personnes en attente d’une résidence permanente dans la catégorie du regroupement familial au Québec est de 36 800. Ce chiffre a brusquement augmenté après le changement de délais survenu le 22 juin dernier.

Ces délais prolongés résultent d’un arriéré causé par le nombre de demandes de regroupement familial destinées au Québec, qui dépasse ce que le MIFI permet de traiter. Cette situation crée une “disparité dans les délais d’attente”.

Il convient de noter que c’est le gouvernement du Québec qui fixe le nombre maximal d’immigrants qu’il souhaite accueillir dans la catégorie du regroupement familial, soit 10 600 pour l’année 2023.

Malgré les défis actuels, il ne semble pas y avoir de plan pour augmenter ce seuil. En effet, le gouvernement du Premier ministre François Legault a déjà exprimé son intention de ne pas accueillir plus de familles ; le seuil total d’entrée doit même passer à 60 000 personnes.

De plus, François Legault a accusé les participants au programme de regroupement familial de contribuer à la “louisianisation” du Québec en 2022, arguant que la moitié d’entre eux ne parlaient pas français à leur arrivée. En réponse à cela, le gouvernement québécois a annoncé une réforme des programmes d’immigration qui obligera les demandeurs à inclure un plan d’intégration comportant des cours de francisation.

Enfin, malgré l’annonce faite le 26 mai dernier concernant l’accélération du traitement des demandes de visas de visiteur déposées par des conjoints vivant à l’étranger, de nombreux témoignages recueillis montrent des disparités de traitement, avec plusieurs demandes refusées pour des raisons telles que la présence de “liens familiaux significatifs au Canada”.

Source : Journal de QuébecLe Devoir

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
Laurent Gigon

Cofondateur du site Immigrer.com

3 commentaires

  • C’est vraiment frustrant et injuste de voir cette aussi grande différence entre le reste du Canada et le Québec. C’est aussi vraiment injuste de la part du gouvernement du Québec de parler de “louisianisation” parce que même si un immigrant ne parle pas français à son arrivée au Québec, il peut l’apprendre. Mais ce gouvernement est borné et raciste. Il contribue à l’exode des québécois vers d’autres provinces de l’Ontario et il perdera des québécois francophones durant ce processus.

  • Centre Éducatif

    Publicité

    Les plus lus récemment

    Publicité

    Abonnez-vous à notre Newsletter

    S’abonner

    Publicité

    Les plus commentés récemment

    Derniers commentaires

    Discussions en cours

    Articles similaires

    Montréal : Top 10 mondial et meilleure en Amérique du Nord pour les étudiants

    0 (0) Montréal a été reconnue comme l’une des meilleures villes étudiantes...

    Plus de 597 000 immigrants temporaires au Québec

    5 (1) Le Québec connaît une augmentation notable du nombre d’immigrants temporaires,...

    Montréal plus chère mais abordable comparativement aux autres villes canadiennes

    4.8 (4) Montréal, célèbre pour son charme européen et sa culture vibrante,...

    Le Québec doit-il réduire l’immigration temporaire ?

    5 (1) La crise du logement au Québec atteint des proportions alarmantes,...

    >
    Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
    © 2024 immigrer.com