Réforme du programme des travailleurs étrangers temporaires - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Réforme du programme des travailleurs étrangers temporaires

Réforme du programme des travailleurs étrangers temporaires

Le gouvernement canadien a annoncé cette semaine une réforme du programme des travailleurs étrangers temporaires afin d’éviter les abus.

En effet, suite à la controverse de certains visas concernant des travailleurs étrangers temporaires au Canada, le gouvernement conservateur de Steven Harper a décidé de changer quelques règles de ce programme.

Le programme PTET (programme des travailleurs étrangers temporaires) a été créé pour combler les besoins de personnel sur une base temporaire et non pour remplacer à long terme les travailleurs canadiens.

Parmi les modifications apportées au programme, les entreprises auront maintenant l’obligation de payer les travailleurs étrangers temporaires au salaire courant.

Les employeurs devront adopter un plan démontrant qu’ils voudront à terme remplacer ces employés étrangers par des travailleurs canadiens. Les entreprises devront payer des frais d’utilisation plus élevés pour ces permis et le gouvernement canadien pourra désormais plus facilement suspendre ces permis.

Les travailleurs agricoles du pays seront exemptés de la réforme.

Mais les travailleurs étrangers seront toujours reliés à leur employeur à travers ce programme, ainsi en cas de problème ou de mésentente ils ne pourront changer d’employeur afin de continuer à travailler sur le sol canadien.

Le nombre de travailleurs étrangers temporaires a crû de manière constante au cours des dernières années. Il y en a eu près de 340 000 au Canada l’an dernier.

Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com

Commentaires sur “Réforme du programme des travailleurs étrangers temporaires

  1. Wisevolk,

    il faut comprendre que tu peux rester au canada autant que tu veux a partir du moment ou tu sort et rentre tous les 3 mois pour un “visa” de touriste, mais attention cela ne donne pas droit a travailler. je pense qu ‘il y a un delais entre la sortie et le retour, c est a verifier. Pour répondre précisément a ta question,

    J’arrive avec un visa tourisme valable pour 3 mois, au bout d’un mois je trouve un job en travail temporaire (ok j’ai bien compris que je ne suis plus en visa touriste mais en visa de travail temporaire).

    L- Tour du Poteau

    Si au bout d’un autre mois pour x ou y raison je n’ai plus le job que se passe-t-il :
    * Je refais un tour du poteau en redemandant un visa tourisme ?
    => Si c’est le cas : est-ce que je repars avec un visa pour 3 mois ou pour 2 mois (3 mois moins le temps passé en touriste avant de trouver un job (donc 1 mois)).

    L- Logiquement tu devrait pouvoir avoir un visa de touriste que tu soit a la frontiere americaine ou a l’aeroport.

    * Je dois repartir en France et revenir avec un nouveau visa tourisme ?
    => même question, le visa tourisme sera valable combien de temps ?
    Je ne parle pas de la période autorisé de renouvellement mais bien de la période initiale.

    a chaque sortie tu remets les compteurs a zero

    Louis

  2. Merci pour la réponse Louis et pas de souci je ferai le Tour du Poteau si nécessaire !!
    Je vais donner un exemple pour préciser ma question en fait.
    J’arrive avec un visa tourisme valable pour 3 mois, au bout d’un mois je trouve un job en travail temporaire (ok j’ai bien compris que je ne suis plus en visa touriste mais en visa de travail temporaire).
    Si au bout d’un autre mois pour x ou y raison je n’ai plus le job que se passe-t-il :
    * Je refais un tour du poteau en redemandant un visa tourisme ?
    => Si c’est le cas : est-ce que je repars avec un visa pour 3 mois ou pour 2 mois (3 mois moins le temps passé en touriste avant de trouver un job (donc 1 mois)).
    * Je dois repartir en France et revenir avec un nouveau visa tourisme ?
    => même question, le visa tourisme sera valable combien de temps ?
    Je ne parle pas de la période autorisé de renouvellement mais bien de la période initiale.

    Merci

    Louis dit:
    09-05-2013 à 09:53:37
    Non Wisevolk, c’est complètement indépendant.
    Vous ne pouvez pas être sur le territoire avec 2 types de visa, c est pour cela que si vous êtes ici avec un visa de tourisme, et que vous obtenez un permis de travail, vous devrez sortir et re-entrer, ce que tout le monde connaît sous le nom de “Tour du Poteau”.

  3. basseux dit:”Apres pour tout ce qui est RP, CSQ, CAQ…j’y comprend rien”

    Ok j’explique,

    CAQ, Certificat d’acceptation du Quebec
    AMT, Attestation du Marché du Travail
    CSQ, Certificat de Selection du Quebec
    RP, Résidence permanente
    Federal, Processus d’immigration

    le CAQ (Quebec) est délivré avec l’AMT (Canada) pour une demande de permis de travail temporaire. ces 2 papiers sont necessaires pour venir travailler au Quebec et servent d’autorisation de venir et de travail.

    Le CSQ(Quebec) est la premiere partie de la demande de la résidence permanente, c est la validation que vous êtes admissible dans la province du Quebec. a la réception du CSQ il faudra lancer la demande pour le Fédéral, puis si tout se passe bien vous recevrez votre dossier pour passer la douane au Canada et avoir votre RP.

    Sans rentrer dans les détails, voici un peu le topo.
    pour plus d’info contacte moi ici – http://www.forum.immigrer.com/user/91339-louis/
    Louis

  4. Désolé basseux, j ai répondu a 2 messages en un seul. la seconde partie était pour lordjoys . et il n’y a rien de virulent dans mes propos, juste de re-situer le contexte : “Quand on décide de partir immigrer dans un pays, on s’adapte, on acceptes les règles ou bien si l’on n’est pas d’accord, on ne vient pas” . c’était juste ce que je voulais préciser.
    Louis

    lordjoys dit:
    09-05-2013 à 12:56:48
    Au Canada, j’entends dire, immigrer au Canada est un privilège mais alors, avec cette loi, ce n’est plus un privilige mais un SACRILEGE ou une ARNAQUE. Appelons cela par son nom.

    basseux dit:
    09-05-2013 à 14:10:29
    woooooow…doucement!! c’est pas une histoire de procès, c’est juste des avis. Je suis d’accord avec le fait qu’il faille accepter les regles, mais juste qu’effectivement si “on” s’investi a fond, qu’on s”installe…et qu’au final on est fouttu dehors, ca craint!! nan???…faut pas etre si virulent quand meme.
    Apres pour tout ce qui est RP, CSQ, CAQ…j’y comprend rien..mais bon,on me propose un CAQ et contrat de travail, pour certain c’est une épée de Damoclès, pour ma part c’est une chance, donc j’la saisie…mais j’aimerai franchement pas etre fouttu a la porte…normal non??

  5. woooooow…doucement!! c’est pas une histoire de procès, c’est juste des avis. Je suis d’accord avec le fait qu’il faille accepter les regles, mais juste qu’effectivement si “on” s’investi a fond, qu’on s”installe…et qu’au final on est fouttu dehors, ca craint!! nan???…faut pas etre si virulent quand meme.
    Apres pour tout ce qui est RP, CSQ, CAQ…j’y comprend rien..mais bon,on me propose un CAQ et contrat de travail, pour certain c’est une épée de Damoclès, pour ma part c’est une chance, donc j’la saisie…mais j’aimerai franchement pas etre fouttu a la porte…normal non??

  6. Ne confondez pas tout, on parle de permis de travail, pas de RP …
    Le permis de travail est un permis POUR travailler, pas une demande de résidence … bien sur, pour beaucoup, c est un moyen de depart, mais ce n’est pas le but initial de ce permis … ne l’oubliez pas.

    Quand a la RP, on peux rester 50 ans avec une RP, sans être canadien, si l’on ne demande pas sa nationalité.
    La RP doit être renouvelé tous les 5 ans. et dans ce cas, votre status est considéré comme “Résident”. c est tout autre que quand vous êtes temporaire.

    Ne faite pas le procès des règles d’immigration du Canada, ou alors restez chez vous. personne ne vous oblige a venir, c est un choix qui necessite de prendre en compte les bons cotés et les mauvais, mais ca vient tout ensemble …

    Louis

    basseux dit:
    09-05-2013 à 13:22:06
    meme avec une RP on est concerné par ca??..

  7. meme avec une RP on est concerné par ca??..c’est un peu hard la quand meme… Il vaudrai mieux qu’ils limitent l’accès a l’immigration et au statut de RP plutot que de te laisser venir et te demander de partir après…mais bon, c’est comme ca. On prend le risque ou pas..
    Perso ca ne va pas m’arreter, si j’obtient ce job, je part…pis on verra sur place…De toutes facons ca ne peux etre que mieux qu’ici.

  8. Pou moi, ce texte est clair. Beaucôup l’on compris. Il a pour BUT de protéger les concitoyens de nationalité CANADIENNE et non les immigrants étrangers, même s’ils possèdent le RP( carte de Résident Permanent).
    En clair, cette réforme vise à protéger leur économie de l’envahissement des étrangers venant d’ailleurs.
    L’état veut privilégier leurs citoyens aux regards de la politique de l’emploi aux détiments des étrangers qu’ils possèdent un permis de travail ( visa) ou le statut de RP..

    C’est un abus, car l’immigrant qui a investi, et investi en argent, travail, immobilier …Ce texte peut lui dire un jour : ” maintenant on a plus besoin de toi, tu peux retourner dans ton pays ”

    Voilà, la réalité de cette réforme. Ne voyez-vous pas que le CANADA cherche à limiter l’aflux d’immigration sur son sol, afin de ne pas ressembler à notre cher pays, la FRANCE.

    Je comprends pourquoi, ils viennent dans notre pays, les lois sont différentes.

    Au Canada, j’entends dire, immigrer au Canada est un privilège mais alors, avec cette loi, ce n’est plus un privilige mais un SACRILEGE ou une ARNAQUE. Appelons cela par son nom.

    Moi, qui comptait immigrer mais je n’ai pas changé d’avis sur ce point.

  9. Non Wisevolk, c’est complètement indépendant.
    Vous ne pouvez pas être sur le territoire avec 2 types de visa, c est pour cela que si vous êtes ici avec un visa de tourisme, et que vous obtenez un permis de travail, vous devrez sortir et re-entrer, ce que tout le monde connaît sous le nom de “Tour du Poteau”.

    Louis

    Wisevolk dit:
    09-05-2013 à 07:23:17
    Une petite question me traverse l’esprit, le permis de travail temporaire réinitialise-t-il la période de visa tourisme ou au moins la reporte-t-il ?

  10. Réponse dans le texte :
    L- LOUIS

    basseux dit:
    09-05-2013 à 03:21:31
    Louis, vous etes entrepreneur Francais au Quebec, ou Quebecois qui fait venir des Francais?

    L- entrepreneur Francais au Quebec

    Personnellement je ne trouve pas cette “reforme” abusive, elle protège l’emploi des locaux. Bon le point que je trouve un peu limite, c’est celui de la potentiel mésentente entre le patron et l’employé, qui obligerai celui ci a quitter le pays…c’est pas la porte a coté, pis c’est quand meme un investissement considérable pour le travailleur (logistique, paperasse…)
    Pour la RP, ne faut il pas attendre 1 an de residence et de travail pour faire la demande?

    L- Non vous pouvez demander la RP immédiatement, cependant avec les nouvelles directives, quand vous avez 1 an de présence en tant que travailleur, le dossier ira plus vite.

    Dans le cas ou on “bouge” avec sa conjointe et ses enfants, celle ci aura donc un permis “ouvert”. Donc si jamais il y a un probleme entre le conjoint en permis fermé et son patron, qu’il y a rupture de contrat, le femme etant en emploi, que se passe-t-il? Y a t il un delai pour retrouver un emploi? (suis-je clair??…)

    L- le permis du conjoint (Permis ouvert )est liée au permis du titulaire (Permis fermé) donc c est la double peine si le titulaire perd son permis, et le délais pour retrouver un autre travail et permis est de 2 mois (je crois).
    Mais peu d’entreprises veulent faire la démarche.

    Bon ceci etant dit, je suis d’accord sur le fait que ce sont les règles et c’est comme ca…

    Julien. (métallier-soudeur…au cas ou ca intéresserai quelqu’un)

  11. Une petite question me traverse l’esprit, le permis de travail temporaire réinitialise-t-il la période de visa tourisme ou au moins la reporte-t-il ?

  12. Louis, vous etes entrepreneur Francais au Quebec, ou Quebecois qui fait venir des Francais?
    Personnellement je ne trouve pas cette “reforme” abusive, elle protège l’emploi des locaux. Bon le point que je trouve un peu limite, c’est celui de la potentiel mésentente entre le patron et l’employé, qui obligerai celui ci a quitter le pays…c’est pas la porte a coté, pis c’est quand meme un investissement considérable pour le travailleur (logistique, paperasse…)
    Pour la RP, ne faut il pas attendre 1 an de residence et de travail pour faire la demande?
    Dans le cas ou on “bouge” avec sa conjointe et ses enfants, celle ci aura donc un permis “ouvert”. Donc si jamais il y a un probleme entre le conjoint en permis fermé et son patron, qu’il y a rupture de contrat, le femme etant en emploi, que se passe-t-il? Y a t il un delai pour retrouver un emploi? (suis-je clair??…)
    Bon ceci etant dit, je suis d’accord sur le fait que ce sont les règles et c’est comme ca…

    Julien. (métallier-soudeur…au cas ou ca intéresserai quelqu’un)

  13. A noter, Une entreprise qui ne garde pas ses employé en permis temporaires, sera pénalisé et ne pourra pas refaire des nouvelles demandes. Elle devra expliquer la situation. (Perso, j ai un candidat qui a quitter l’entreprise et est rentré en France pour des raison familiales, ce qui dans ce cas ne porte pas de préjudices) mais ce n’est pas toujours le cas. Donc relativiser quand même…

    Louis

    basseux dit:
    05-05-2013 à 14:27:43
    C’est vrai que ca fait peur, mais si une boite vient te chercher en France, qu’elle doit te payer au tarif d’un canadien, c’est surement pas pour te virer. Apres, le fait qu’on puisse te virer du jour au lendemain est valable partout, et pas que pour les travailleurs immigrés.

  14. Non c est le Canada qui donne son feu vert pour les permis (demande d’AMT Autorisation du Maché du Travail) le quebec ne fait que valider la demande et donne le CAQ.
    Louis

    Wisevolk dit:
    Après il s’agit de réformes Canadiennes, peut-être le Québec aura droit à certains aménagements et restera “souverain” dans sa politique d’immigration.

  15. Bonjour,
    Je suis entrepreneur et j’ai fais plusieurs permis temporaire. Ce qui est précisé dans ce texte ne change pas beaucoup ce qui se fait aujourd’hui. la seule chose qui sera plus difficile c est de renouveler les permis.

    Les règles pour avoir un permis temporaire s’appuie deja sur des listes de metiers en demandes, donc qui , potentiellement, ne trouve pas candidat sur le territoire.

    Un permis de travail est éligible pour 4 ans Max, en 2 fois max (on commence avec un permis de 1 an et 1 renouvellement qui pourrait être de 3 ans) cependant seule les très grosses entreprises ont automatiquement 3 ans de renouvellement. donc pendant votre période de permis temporaire, faite votre demande de RP.

    Note : un permis de travail temporaire (ou permis fermé) est restrictif et ne vous autorise pas a travailler pour un autre employeur. seule le conjoint peux avoir un permis ouvert si la demande est faite en meme temps.
    Donc, si vous ne vous entendez pas avec votre patron, soit vous trouver une entreprise qui vous fera un nouveau permis (ne rêver pas c est super rare) ou alors faites vos valises car c’est le retour au pays.

    Vous trouvez cela abusif ? oui peut être, mais c est comme ça. ce sont les règles du CANADA et c’est pas la France .

    Bonne chance a vous
    Louis

  16. C’est sur que dans ton cas, tu as un “bagage” plutot encombrant qui demande une logistique particuliere. (bon courage pour trouver une location avec un chien!!)
    Tu peux trouver le texte officiel sur La Gazette du Quebec.
    Voici un lien qui t’y rend, par contre cherche le texte car la, j’ai pas trop le temps de fouiner. 😀
    http://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/home.php
    Par contre je pense que ca reste comme d’hab’…le Quebec choisi ses immigrants, mais ca reste le Canada qui dit oui, ou non..
    Faut se dire que ca protège l’emploi locale, et que au moins les entreprises ne peuvent pas faire travailler de la main d’oeuvre etrangere moins chere a ta place…j’en suis victime ici, donc je comprend parfaitement cette reforme.
    Je regarderai ca ce soir.

  17. Apparemment “un peu” semble être mal compris, il s’agit d’une litote évidemment, après où peut-on trouver le vrai texte ? avec les vraies réformes car lorsqu’on lit “ainsi en cas de problème ou de mésentente ils ne pourront changer d’employeur afin de continuer à travailler sur le sol canadien” mais quid d’une séparation en bonne entente ?
    Pour ce qui est d’être à la merci de tyrans c’est un peu exagéré je pense et puis encore une fois rien n’empeche de faire une demande de RP une fois sur place et n’oublions pas que certains emplois sont en demande donc l’employeur aura tout intérêt à garder ses employés surtout s’ils sont bons, pour info je rappelle qu’en France les périodes d’éssais durent plusieurs mois et sont renouvelables une fois (ce qui pour certains postes peu représenté 8 à 10 mois de travail avec une épée de Damocles).
    Personnellement ce genre de choses est loin de m’arranger car lorsque je debarquerrai, j’aurai mon chien de 40kg avec moi et se déplacer avec un animal ce n’est jamais aisé, mais dansl’absolu je comprends une certaine forme de protectionnisme s’il est intelligent et constructif.
    Après il s’agit de réformes Canadiennes, peut-être le Québec aura droit à certains aménagements et restera “souverain” dans sa politique d’immigration.

  18. Apparemment “un peu” semble être mal compris, il s’agit d’une litote évidemment, après où peut-on trouver le vrai texte ? avec les vraies réformes car lorsqu’on lit “ainsi en cas de problème ou de mésentente ils ne pourront changer d’employeur afin de continuer à travailler sur le sol canadien” mais quid d’une séparation en bonne entente ?
    Pour ce qui est d’être à la merci de tyrans c’est un peu exagéré je pense et puis encore une fois rien n’empeche de faire une demande de RP une fois sur place et n’oublions pas que certains emplois sont en demande donc l’employeur aura tout intérêt à garder ses employés surtout s’ils sont bons, pour info je rappelle qu’en France les périodes d’éssais durent plusieurs mois et sont renouvelables une fois (ce qui pour certains postes peu représenté 8 à 10 mois de travail avec une épée de Damocles).
    Personnellement ce genre de choses est loin de m’arranger car lorsque je debarquerrai, j’aurai mon chien de 40kg avec moi et se déplacer avec un animal ce n’est jamais aisé, mais dansl’absolu je comprends une certaine forme de protectionnisme s’il est intelligent et constructif.
    Après il s’agit de réformes Canadiennes, peut-être le Québec aura droit à certains aménagements et restera “souverain” dans sa politique d’immigration.

  19. C’est vrai que ca fait peur, mais si une boite vient te chercher en France, qu’elle doit te payer au tarif d’un canadien, c’est surement pas pour te virer. Apres, le fait qu’on puisse te virer du jour au lendemain est valable partout, et pas que pour les travailleurs immigrés. C’est d’ailleurs en train de s’installer tranquillement en France donc bon…
    Ca securise l’entreprise dans le sens ou le mec qu’elle fait venir ne peut pas se barrer au bout d’un mois alors qu’elle a payé les frais, mais ca ne t’interdit pas de trouver un autre boulot au cas ou t’es viré, si?
    Ca va dans les deux sens, mais c’est sur que ca protège plus l’entreprise Canadienne et les travailleurs locaux, et c’est normal.

  20. Ce n’est pas “un peu limite”! C’est carrément scandaleux si je comprends bien. Si comme il est dit: “en cas de problème ou de mésentente ils ne pourront changer d’employeur afin de continuer à travailler sur le sol canadien”. En français ça s’appelle un “contrat léonin”, dans le monde entier on appellerait celà de “l’esclavage”. Ainsi, parceque tel travailleur étranger aura “une tête qui ne plait pas au patron”, ce dernier aura toute possiblité de “virer” cet étranger.
    Ce sera le bonheur des petits tyrans.
    C’est tout simplement “dégueulasse”

  21. Wisevolk:
    Je suis d’accord avec toi, mon “ouai” et tout ce que j’ai dit etait par rapport a l’article. Je troue ca carrement abuzé en fait, meme si dans le fond, j’aurai aimé que la France fasse pareil.
    C’est clair que pour ceux qui veulent s’installer pour de bon, qui investissent et tout…te dire que du jour au lendemain tu peux dégager, c’est abusé. Je serai concerné autant que toi par cette réforme. L’entreprise qui “vient me chercher” me prend en CAQ, donc statut travailleur temporaire. Ils peuvent me virer du jour au lendemain, et si je veux rester, je dois trouver une boite qui me reprend en CAQ, donc c’est pas gagné…
    En gros tu bosses, tu la ferme, tu te fais petit, pis tu geres ton coup de ton coté. J’espere pouvoir obtenir le statut residant permanent peut etre plus facilement grace a ca, mais c’est a priori pas gagné. Te lisant j’ai l’impression qu’en fait y a que les personnes debarquant sur place “a l’arrache” qui sont concernées, c’est le cas??
    …pas facile d’immigrer dans le reste du monde. On comprend pourquoi en France on recupere toute la…

  22. Bonjour Basseux,

    Si tu lis bien mon post nous allons dans le même sens :

    “Les choses bizarres qui retiennent mon attention sont :
    * le gouvernement canadien pourra désormais plus facilement suspendre ces permis
    * en cas de problème ou de mésentente ils ne pourront changer d’employeur afin de continuer à travailler sur le sol canadien.(Mais il me semble que c’était déjà le cas, non ?)
    Pour ces 2 points c’est un peu limite car en admettant qu’on ait un contrat de 2 ans, on s’installe, on s’investi et investi… du coup ce dire que tout peu basculer du jour ou lendemain pour des causes dont on ne maîtrise pas grand chose c’est un peu limite.”

    Lorsque je dis c’est UN PEU limite c’est juste une façon de parler, je ne connais pas ton cas mais pour me concernant je termine de passer des certifs informatiques et je pars avec un Visa tourisme à l’Aventure Quebecoise, si je n’ai pas trouvé d’employeur depuis la France, je rentre donc parfaitement dans les catégories “visées” par ces réformes, après une fois ton permis temporaire obtenu, je pense que tu auras tout loisir à faire une demande RP et tes points n’en seront que valorisés.

    Je pense qu’ils font ça pour éviter les départs “à la légère”, les collectionneurs de Visa Permanents, de nationalité, les testeurs !! et désengorger le traitement des procédures. Après tout pour les québécois ce traitement à un coup de fonctionnement, même si nous aussi devont mettre la main à la poche.

  23. Mouai…ca fait un peu peur quand meme. je suis sur le point de venir au Quebec pour m’y installer, c’est une entreprise Quebecoise qui est venue me chercher en France, donc un besoin réel de mes compétences.
    Si malgrés ca je reste un employé que “l’etat” peut mettre a la porte a tout moment,c’est un peu abusé quand meme…
    Je suis d’accord sur le fait que l’etat protège ses citoyens (c’est ce qui manque en France d’ailleur…no comment) mais quand meme, si tu t’investies, tu achetes forcement du materiels localement (voitures, mobilier…immobilier) et la on te dit “Dehors” du jour au lendemain, ca fait peur. :/
    Je ne sais pas si c’est le CAQ qui est réformé, mais c’est ce que je devrai avoir normalement…je suis perplexe.
    Ils feraient mieux de durcir les possibilités pour venir travailler, mais de lacher la grappe a ceux qui ont plaqué leur vie pour s’investir chez eux quand meme…un peu de reconnaissance nan?

  24. De ce que j’en comprends, je crois qu’ils veulent favoriser l’embauche des résidents et nationaux plutot que celle des temporaires, après rien n’empèche un travailleur temporaire de faire une demande de visa permanent, d’ailleurs le fait qu’il réside et à un emploi dans le pays devrait “booster” sa demande de visa permanent.
    Les choses bizarres qui retiennent mon attention sont :
    * le gouvernement canadien pourra désormais plus facilement suspendre ces permis
    * en cas de problème ou de mésentente ils ne pourront changer d’employeur afin de continuer à travailler sur le sol canadien.(Mais il me semble que c’était déjà le cas, non ?)
    Pour ces 2 points c’est un peu limite car en admettant qu’on ait un contrat de 2 ans, on s’installe, on s’investi et investi… du coup ce dire que tout peu basculer du jour ou lendemain pour des causes dont on ne maîtrise pas grand chose c’est un peu limite.
    Après je dirai que pour ma part, ce type de favoritisme est assez positif (c’est d’ailleurs une des raisons qui me font quitter la France), après tout n’est-ce pas le rôle de l’état de protéger ses citoyens (avec de l’Éthique biensur :)).

  25. ce qu’il veut dire on ne peut rester dans l’entreprise au dela des deux ans ? que l’employeur a l’obligation de trouver un canadien pour remplacer l’etranger ??? je ne comprend pas grand chose la ???

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada