Qui est ce Samuel de Champlain ? - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Pensée du jour > Qui est ce Samuel de Champlain ?

Qui est ce Samuel de Champlain ?

Ce cartographe, explorateur et auteur est né en 1570 à Brouage en France. Samuel de Champlain a été gouverneur de la Nouvelle-France et fonda Québec en 1608 il y a 400 ans.

Le « père de la Nouvelle-France » a fait son premier voyage vers l’Amérique du Nord en 1603 au sein d’une expédition de traite des fourrures au Canada, pilotée par François Gravé. Il partit le 15 mars 1603 de Honfleur (Calvados) en France, à bord de La Bonne Renommée.

Le 18 avril 1608, il repartit pour la Nouvelle-France à bord du Don de Dieu avec mission d’y établir une colonie permanente le long de la Grande Rivière (le fleuve St-Laurent actuel) de Canada. Le 3 juillet de la même année, Champlain accosta à Tadoussac et gagna en barque la « pointe de Québec » où il fit ériger trois bâtiments principaux, d’une hauteur de deux étages, entourés d’un fossé de 4,6 mètres de large et d’une palissade de pieux. Cet emplacement allait devenir la ville de Québec.

“De l’île d’Orléans jusques à Québec, il y a une lieue, et y arrivai le 3 juillet : ou étant, je cherchai lieu propre pour note habitation, mais je n’en pu trouver de plus commode, ni mieux situé que la pointe de Québec, ainsi appelé des sauvages, laquelle était remplie de noyers. Aussitôt j’employai une partie de nos ouvriers à les abattre pour y faire notre habitation, l’autre à scier des aix, l’autre fouiller la cave et faire des fossés : et l’autre à quérir nos commodités à Tadoussac avec la barque. la première chose que nous fîmes fut le magasin pour mettre nos vivres à couvert, qui fut promptement fait par la diligence d’un chacun et le soin que j’en eu.”

Il publie un récit de ce voyage, qui constitue la première description détaillée du Saint-Laurent depuis les explorations de Jacques Cartier. À cette époque, les Algonquins avaient conquis cette région des Iroquois.

Samuel de Champlain s’y établit et développe un vaste réseau de commerce en forgeant des alliances avec les Montagnais du Saint-Laurent, ainsi que les nations établies le long de la rivière des Outaouais et les Hurons des Grands Lacs. Ces contacts l’obligent à venir à la rescousse de ses alliés, traditionnellement en guerre contre les Iroquois, dont les territoires s’étendent au sud du lac Ontario. Ainsi il participe à plusieurs campagnes militaires, l’une en 1609 sur le lac Champlain et l’autre en 1615 dans le territoire Iroquois.

En 1627, Champlain pouvait enfin penser que ses efforts allaient aboutir avec la création par Richelieu de la Compagnie des Cent-Associés. Mais entre 1628 et 1629, Québec se vit assiégé par David Kirke, et se trouvant à cours de vivres et de poudre à canon, Champlain fut contraint de se rendre laissant la ville passer sous contrôle anglais. Prise illégalement (2 mois après la cessation des hostilités avec l’Angleterre), la ville devait être restituée à la France en 1632 par le traité de Saint-Germain-en-Laye.

Nommé gouverneur par le cardinal Richelieu, Champlain retourne en 1633 à Québec, où il peut voir les débuts prometteurs de la colonie qu’il avait planifiée. Paralysé à l’automne de 1635, il meurt le jour de Noël de la même année à Québec. Québec n’était alors qu’un modeste comptoir, qui comptait tout au plus 200 à 300 personnes pouvant être considérées comme résidents permanents. Il laisse derrière lui une jeune colonie qui a maintenant tout ce qu’il faut pour grandir. La fondation de Québec est la première tentative réussie de colonisation par la France en Amérique du nord, elle fête en cette année 2008 ses 400 ans.

Pour en savoir plus

Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada