Québec, un rêve devenu réalité - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Bilans > Québec, un rêve devenu réalité

Québec, un rêve devenu réalité

Comme le dit le titre, un rêve d’enfant qui se réalise.

Tout a commencé petit à force de partir en camion avec mes oncles, tantes, parrain… J’ai une passion qui commence à m’envahir les camions et je veux conduire les gros camions au Canada. Je sors avec mon brevet des collèges à 14 ans et demi. Direction l’AFT-IFTIM pour faire un BEP Conducteur routier en alternance avec un patron. 16 ans et demi je termine avec mon BEP en poche ainsi que tous mes permis, je vais dans la boîte de transport de ma tante je fais du déménagement ainsi que de la mécanique jusqu’à mes 18 ans. J’ai l’âge légal pour conduire mais en 2008 il y a eu une crise dans le transport donc ça a été très dur de trouver un emploi sachant que tu n’as pas d’expérience. Je décide de m’engager à l’armée en tant que conducteur de porte char. En janvier 2010 je débarque à Toul (54) au 516 régiment du train, mon unique but est de conduire les camions (convoi exceptionnel 24m de long, 3m35 de large, jusqu’à 100 tonnes), mais on est soldat avant tout donc je n’ai pas été épargné par les terrains, tirs, sport…

En parallèle je joue beaucoup aux jeux vidéos et je côtoie énormément de Québécois depuis 2007, avec les amis québécois on organise ma venue, en juillet 2012 c’est décidé je pars 3 semaines en vacances à Montréal, ma première fois au Canada. Je suis tout de suite tombé amoureux du pays, du paysage, des camions enfin j’en vois en vrai, et surtout d’une québécoise (la soeur d’un de mes amis de jeu). Je retourne en France pour les 6 mois restants de mon contrat d’armée, 6 mois à me coucher à des heures pas possible pour pouvoir lui parler tous les soirs.

Janvier 2013 fini l’armée, 2 semaines plus tard direction Montréal pour rejoindre ma Québécoise. Elle m’a fait visité Montréal et ses banlieues, j’ai rencontré sa famille, le courant est passé directement avec eux. Il est temps de commencer à faire les démarches d’immigration, elle va me parrainer. En juillet 2013 nous rentrons en France 2 mois, je lui fais visiter quelques endroits de la France, je la présente à ma famille, tout le monde l’accepte (ma mère ça a été compliqué au début, elle me vole mon fils et j’en passe…), on se marie dans ma commune le 24 août 2013, quelques jours plus tard retour sur Paris je lui fais visiter la ville avant de partir pour Montréal.

De retour sur Montréal, je peux pas travailler, toujours en attente du visa, je trouve le temps long à ne rien faire, toutes mes économies de l’armée y passent petit à petit. En avril 2014, retour en France avec ma québécoise, une semaine après je trouve du travail dans le transport, je vois qu’elle a le mal du pays, elle fait une dépression. En septembre 2014, la fameuse lettre tant attendue, rentrez au Canada avant le 14 décembre pour valider la résidence permanente. Fin novembre, direction Montréal je valide ma résidence permanente, je reste 2 semaines sur Montréal et Magog et retour en France, ma femme reste ici car elle commence un cours d’école. Encore 5 mois à être séparé, à dormir des 3-4 heures par nuit pour lui parler et prendre le volant tous les jours à 2heures du matin, la galère…

21 Mars 2015 le billet aller simple, ma maman a beaucoup de misère à me laisser partir, voir son aîné de 24 ans partir comme ça je la comprends ce n’est pas facile à vivre. Le bonheur total de retrouver ma femme à l’aéroport, direction Magog chez son père pour quelques jours avant de retourner sur Montréal. J’ai dû faire un choix difficile, renoncé à être camionneur (déjà en France je voyais pas ma femme, mais alors ici encore moins). J’ai choisi de partir dans le domaine de la sécurité, je fais mon cours de 2 semaines obligatoires, je trouve ma compagnie et enfin un emploi. Grace aux évènements je visite pas mal le Québec (Montebello, Gatineau, Ottawa, Chicoutimi, Sherbrooke…), je me spécialise dans le détective de plancher (agent en civil dans les magasins qui se balade sur le plancher ou caméra et qui arrête les voleurs), j’adore ça je suis dans un magasin en plein centre ville de Montréal et je suis stupéfait par le nombre de vol qu’il peut y avoir. Par mon excellent travail, je passe superviseur, j’ai des agents à ma charge.

2 ans sans être rentrer en France, je devais y aller cet été mais finalement se sera l’année prochaine. Ma famille me manque un peu, mais grâce à la technologie (Skype, Snapchat…) je suis toujours en contact avec eux.

Pour moi mon immigration est réussie, arrivé à 24 ans avec 2 valises et voir ce que j’ai accompli j’en suis très fier, prochaine étape fonder une famille et s’acheter une maison ou un condo.

Donc pour tous ceux qui veulent immigrer, peu importe l’âge, célibataire, en couple, étudiant et j’en passe… lancez-vous et surtout ne lâchez pas, c’est long mais ça en vaut la peine.

Rastafourien79

Message du jour
Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d'immigrer.com.
https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada