Possible réduction des droits de scolarité pour les étudiants français et belges au Québec - Immigrer.com
dimanche , 25 février 2024
Accueil Actualité Possible réduction des droits de scolarité pour les étudiants français et belges au Québec
ActualitéDernières actualités - Étudier

Possible réduction des droits de scolarité pour les étudiants français et belges au Québec

0

Le gouvernement québécois du premier ministre François Legault envisage de réduire significativement les frais de scolarité pour les étudiants venant de France et de Belgique. Cette initiative, qui fait partie de la nouvelle politique de financement des universités afin de protéger le français au Québec, est pilotée par la ministre de l’Enseignement supérieur, Pascale Déry.

Actuellement, les étudiants français et belges paient environ 9 000 $ par année, un tarif équivalent à celui imposé aux étudiants des autres provinces canadiennes. Cependant, le gouvernement québécois propose de réduire ces frais à 2 880 $ par an, alignant ainsi les coûts sur ceux des étudiants locaux, une baisse notable de près de 70 %.

Cette mesure, qui vise à attirer davantage d’étudiants francophones, serait un retour à la situation d’avant 2015, avant que le gouvernement libéral de Philippe Couillard n’augmente ces frais dans le cadre de ses efforts pour l’équilibre budgétaire.

En plus de cette initiative, le Québec envisage également d’élargir son offre à la Suisse, permettant ainsi aux étudiants francophones suisses de bénéficier des mêmes frais de scolarité que les Québécois.

L’intérêt du Québec pour attirer les étudiants francophones ne se limite pas à leur formation. En effet, le gouvernement a également ouvert la voie à l’immigration pour les diplômés francophones étrangers, avec l’intention d’admettre 6 500 étudiants l’année prochaine dans le cadre du Programme de l’expérience québécoise (PEQ), en plus des 50 000 nouveaux arrivants prévus.

Le plan de la ministre Déry, qui sera discuté lors de la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres, prévoit également une nouvelle tarification pour les étudiants étrangers, fixant un plancher à 20 000 $, dont 3 000 $ seront perçus par le gouvernement. Ces fonds supplémentaires seront redistribués aux universités francophones.

Bien que le cabinet de la ministre Déry n’ait pas encore confirmé ces mesures, une annonce officielle est attendue d’ici la fin de la semaine selon le journal La Presse.

Source : La Presse

Écrit par
Laurence Nadeau

Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Le Québec est le 11e au monde pour le salaire minimum

Comme tous les 1er mai, le salaire minimal du Québec va connaître...

Webinaire : optimisez votre recherche de logement au Québec

Face à la crise du logement au Québec, le marché s’emballe et...

Les immigrants du Québec et de l’Ontario restent plus qu’avant

Selon une nouvelle analyse de Statistique Canada, entre 2012 et 2020, le...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com