L'importance des minorités visibles au Québec et au Canada - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Pensée du jour > L’importance des minorités visibles au Québec et au Canada

L’importance des minorités visibles au Québec et au Canada

Qu'est-ce qu'on entend par minorité visible ? C'est une personne qui n'est ni autochtone, ni de race caucasienne ou de couleur blanche.

Au Canada, les minorités visibles concernent le trois quarts des immigrants récents. Selon le recensement de 2006, leur nombre était de 5 millions alors qu'en 1981 on ne recensait que 1,1 million de représentants, soit 4,7 % du pays. Depuis 2001, le nombre de gens désigné comme une minorité visible a fait un bond de 27 %. Certains experts estiment que les personnes issus de ce groupe représenteront 20 % de la population canadienne en 2017.

À Montréal, selon le dernier recensement de 2006, la population de minorité visible est surtout noire (188 100 personnes), arabe (109 000 personnes) et latinos (89 500 personnes). Les populations arabes et latino-américaines ont connu une hausse d'environ 50 % de leur population au Québec (principalement à Montréal) entre 2001 et 2006. Les principaux pays de naissance des personnes arabes sont le Maroc, le Liban et l'Algérie. Ainsi tous des pays où l'on parle le français, ce qui explique leur préférence pour le Québec.

À Toronto et Vancouver, les minorités visibles comptent pour plus de 40 % de la population. Alors qu'à Montréal, les minorités visibles ne représentent que 16 % de la population générale.

Dans tout le Canada, les immigrants originaires de l'Asie du Sud représentent le quart des minorités visibles. En effet, les nouveaux arrivants venus de l'Inde, du Pakistan, du Sri Lanka et de la Chine sont en grand nombre.
Par contre au Québec, les immigrants originaires de ces régions ne représentent qu'un peu plus du dixième des minorités visibles.

Laurence Nadeau

Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d’immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d’une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l’installation, le travail et l’immigration au Québec et au Canada aux Éditions L’Express (et L’Étudiant).
Auteure de “S’installer et travailler au Québec” aux éditions L’Express.

https://www.immigrer.com

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada