L'immigration selon l'âge : quelques avantages et difficultés - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Pensée du jour > L’immigration selon l’âge : quelques avantages et difficultés

L’immigration selon l’âge : quelques avantages et difficultés

Lorsque vous avez moins de 30 ans, vous êtes jeune et en pleine découverte de vos capacités, vous avez une disponibilité et une énergie abondante, l’immigration peut se jouer assez facilement car vous n’avez pas encore d’attaches très fortes à votre pays d’origine.

Vous pouvez vous intégrer très facilement car vous êtes plus flexible, vous êtes prêt à vous adapter plus en douceur à un nouvel environnement. Vous pouvez être très près de vos amis et de votre famille mais c’est souvent un âge où on a envie d’expérimenter et parfois se lancer dans l’aventure. Le désavantage c’est que vous ne savez pas tout à fait toujours ce que vous attendez en fait de votre vie. Vous ne savez pas toujours ce qui vous a poussé à immigrer, cette découverte parfois pleine de surprises. Et parfois vous découvrez que vous étiez plus attaché que vous pensiez à votre pays d’origine.

Entre 30 ans et 40 ans, vous avez plus d’attaches, vous avez probablement commencé à fonder une famille ainsi l’immigration amène plus de risques et plus de considérations économiques. Vous devez vous assurer d’avoir les reins solides au niveau économique. Mais vous avez une bonne expérience de travail et vous êtes en pleine possession de vos moyens, vous avez aussi beaucoup à offrir à un employeur. Vous pouvez encore vous adapter sans trop de difficulté, cela va dépendre de votre personnalité et de vos aspirations.

Après 40 ans, vous avez un plus lourd passé professionnel et aussi un bagage culturel plus pesant. Il est plus difficile de briser vos habitudes après un certain âge. Vous avez une certaine conception de la vie, votre pays vous a culturellement marqué et il est difficile d’agir autrement. Vous êtes moins malléable. Il faut savoir faire preuve d’humilité, vous recommencez à zéro pour mieux vous fondre à votre nouvelle vie.
Il y a tout de même des aspects positifs, vous avez généralement accumulé un bon capital financier qui vous permet d’envisager l’immigration plus sereinement qu’un immigrant avec moins de coussin. Aussi, vous vous connaissez plus, vous savez ce que vous valez, ce que vous aimez et surtout ce que vous ne voulez plus accepter et ce que vous n’aimez pas. Les immigrants plus âgés trouvent parfois leur énergie et leur force dans ce renouveau de leur vie, ce nouveau départ en ayant en tête leur objectif bien précis. Vous connaissez mieux les raisons pour lesquelles vous immigrez.

Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada