Lettre à moi-même, un an après mon installation - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Bilans > Lettre à moi-même, un an après mon installation

Lettre à moi-même, un an après mon installation

De geckooa

Lettre à moi-même

Joyeux anniversaire Moi ! Déjà un an que tu es installée au Canada !
Le 21 août dernier, tu rejoignais Chéri à l’aéroport de Montréal. Et quelle année, une vraie étoile filante !

Le brillant de l’étoile pour l’excitation du retour au Québec : tu te souvenais chaleureusement de ces deux merveilleuses années passées ici en 2002-2004 : les copains, les sorties, les découvertes, l’Amérique. Ah Jeunesse ! Le scintillant de 2014 n’a pourtant rien eu de glamour : recherche accélérée d’appartement, retour sur les bancs de l’université, intégration à la belle famille, paperasse, paperasse d’immigration, Ah! 2014, tu as failli m’avoir !

Oui, Moi, tu en as mangé de la poussière d’étoiles : les soirées d’études, la galère de la recherche d’emploi, les restrictions associées au visa étudiant, les premières nouvelles expériences. Et puis, tu as perçu la distance avec tes proches, été déstabilisée par la perte des habitudes de vie et ressentis les lointains souvenirs passés ici : les copains font leur vie et papa est parti.

Heureusement, les années se suivent et ne se ressemblent pas : bon départ en 2015, tu as commencé à travailler ! Une équipe familière, un directeur connu. Merci patron pour cette occasion. Mais merci patron, je ne vais pas rester. L’emploi de base pour débuter, c’est bien. Ensuite, c’est chiant. Recommencer et ressentir à nouveau la peur « du plus de boulot, plus de salaire » et savourer pleinement les heures de plaisir devant des sites de recherche d’emploi, les rédactions de cv et des lettres de motivation. Pas de panique ! Tu as maintenant ta première expérience québécoise et tu es désormais titulaire du haut titre honorifique de résidente permanente ! Que d’émotions et déjà un tour de cadran de fait, ce 21 août 2015.

Ce n’est pourtant pas un retour à la case départ. Cette première année fut ton premier marathon ; savoir garder le rythme sans faillir. Tes marques prises, tu commences à ralentir, tu as plus confiance. Sois fière de ce parcours et de ces efforts. Savoure tes nouveaux amis, ton autre famille et toutes ces nouvelles perspectives qui s’offrent à toi.

BRAVO pour cette année de transition et BIENVENUE AU CANADA !

Message du jour
Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d'immigrer.com.
https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada