Les enfants d'immigrants généralement plus diplômés

Les enfants d’immigrants généralement plus diplômés

Ce n’est pas la première fois qu’une étude confirme que la deuxième génération d’immigrants est plus instruite que les enfants des parents natifs du pays. En effet, un récent rapport de Statistique Canada qui prend en considération les recensements de 2006 à 2016 constate qu’en moyenne, les enfants issus de l’immigration obtiennent un diplôme d’études universitaires dans une proportion de 43 %, contrairement à 29 % pour les enfants canadiens de troisième génération.

Selon Martin Turcotte, auteur de l’étude, l’une des hypothèses de cet engouement serait “le rôle et l’influence déterminants des parents issus de l’immigration”. En effet, selon de nombreux auteurs, les immigrants forment une population motivée et ambitieuse qui cherchent à donner une meilleure vie à leurs enfants et l’éducation est une de ces clés.

Les jeunes issus de la deuxième génération d’immigrants venant des régions de l’Asie de l’est, du Sud et de l’Afrique du Nord sont parmi les plus diplômés au niveau universitaire.

Est-ce que ces jeunes ont de meilleurs emplois? La réponse est complexe. Certains jeunes dont les parents viennent de l’Afrique du Nord, l’Asie de l’Ouest, les Antilles et Bermudes, et l’Afrique subsaharienne présentent des taux d’emploi inférieurs à celui des jeunes adultes de parents nés au Canada. Pour les revenus, le salaire des femmes issues de l’immigration est semblable à celui des femmes dont les parents sont nés au Canada. Par contre, du côté des hommes, les revenus sont généralement inférieurs à ceux des Canadiens de troisième génération.

Source: La Presse, Statistique Canada

Image: pixabay

En savoir plus

Avatar
Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com

Commentaires sur “Les enfants d’immigrants généralement plus diplômés

  1. C’est vraiment décevant. Je suis diplômé de l’Université de Sherbrooke, maitrise en sciences mathématiques, depuis 2016. Mais sur le marché de travail je suis toujours manoeuvre. Les employeurs qui me convoque en entrevue “par erreur” ne donne jamais suite à mon entrevue.

  2. Bonjour

    Je ne me retrouve tellement pas dans votre témoignage ! Installée ici depuis 4 ans, j’ai des amis québécois, je les aime beaucoup et je sais que c’est réciproque !
    Ils aiment notre profondeur, la même qu’ils ne retrouvent pas dans leurs pairs, à cause de cette pudeur dans les relations !

    Peut être le choix de l’endroit ou on vit joue pour beaucoup ?

    Je vis au saguenay, tout le monde se connait, s’apprécie ou pas, dans un monde normal, mais quand les gens s’apprécient, il y a une entraide, une présence bienveillante omniprésente !

    Je vous souhaite de bonnes choses pour la suite

    Faustine

  3. Je voudrais mes 2 enfants etudier en canada et moi et mon mari travail moi coiffuse déplomer depuis pluse 10 ans mon mari cuisinier déplomer aussi pluse que 10 ans mes 2 enfants la fille 10 ans et le garçon 7 ans aidez moi silvous plait

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut