La limite d’embauche de travailleurs temporaires étrangers bientôt doublée au Québec

Une bonne nouvelle pour les travailleurs temporaires étrangers du Québec qui cherchent du travail. En effet, le gouvernement québécois a annoncé cette semaine qu’il doublera bientôt la limite de pourcentage de travailleurs étrangers temporaires qu’une entreprise québécoise pourra embaucher. Bientôt les entreprises québécoises pourront passer de 10 à 20% d’employeurs qui sont des travailleurs étrangers temporaires.

Et le Québec deviendrait la toute première province canadienne à conclure cette entente avec le gouvernement fédéral d’Ottawa. En effet, le Québec est la province du Canada qui connaît la plus grande pénurie dans de nombreux domaines.

En plus, d’augmenter ces seuils, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale du Québec, Jean Boulet, va exiger que les professions peu spécialisées soient admissibles au traitement simplifié et que les demandes visant certains postes dans les secteurs des services d’hébergement, de restauration et du commerce de détail soient aussi traitées.

Nous ne connaissons pas encore tous les détails de cette annonce mais plus de détails viendront dans un avenir proche.

Pour en discuter sur le forum

Source: La Presse

Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com
  • À tous les candidats potentiels, je vous dis ici ce que personne ne vous dira avant que vous payiez les frais et que vous constaterez de vous même:

    Les services d’immigrations du Canada (IRCC) sont particulièrement incompétents et inefficaces lorsque la province de destination est le Québec. Préparez-vous à vivre des mois/années d’angoisse, d’anxiété et de stress avant l’obtention de votre permis de travail.
    Une fois votre permis en poche, sachez que vous serez liés à votre employeur et que vous avez tout intérêt que ça se passe bien car s’il romps votre contrat ou que vous démissionnez, vous serez escortés directement dans l’avion.

    La semaine de base au Québec est 40h (souvent plus), vous n’aurez que 2 semaines de congés payés et serez payés aux alentours du salaire minimum ~13,5CAD/h ce qui est limite pour vivre, vous ne mettrez pas d’argent de côté.

    Pour ceux qui voudront s’établir au Québec sur le long terme et obtenir leurs résidence permanente, vous en avez minimum pour 4 ans de procédure avec IRCC et plusieurs milliers de dollars.

  • Haut
    Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
    © 2021 immigrer.com
    Advertisement Advertisement
    >