La limite d’embauche de travailleurs temporaires étrangers bientôt doublée au Québec - Immigrer.com
mercredi , 17 juillet 2024
Accueil Actualité La limite d’embauche de travailleurs temporaires étrangers bientôt doublée au Québec
ActualitéEmplois temporaires

La limite d’embauche de travailleurs temporaires étrangers bientôt doublée au Québec

3
0
(0)

Une bonne nouvelle pour les travailleurs temporaires étrangers du Québec qui cherchent du travail. En effet, le gouvernement québécois a annoncé cette semaine qu’il doublera bientôt la limite de pourcentage de travailleurs étrangers temporaires qu’une entreprise québécoise pourra embaucher. Bientôt les entreprises québécoises pourront passer de 10 à 20% d’employeurs qui sont des travailleurs étrangers temporaires.

Et le Québec deviendrait la toute première province canadienne à conclure cette entente avec le gouvernement fédéral d’Ottawa. En effet, le Québec est la province du Canada qui connaît la plus grande pénurie dans de nombreux domaines.

En plus, d’augmenter ces seuils, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale du Québec, Jean Boulet, va exiger que les professions peu spécialisées soient admissibles au traitement simplifié et que les demandes visant certains postes dans les secteurs des services d’hébergement, de restauration et du commerce de détail soient aussi traitées.

Nous ne connaissons pas encore tous les détails de cette annonce mais plus de détails viendront dans un avenir proche.

Pour en discuter sur le forum

Source: La Presse

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
Laurence Nadeau

Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.

3 commentaires

  • À tous les candidats potentiels, je vous dis ici ce que personne ne vous dira avant que vous payiez les frais et que vous constaterez de vous même:

    Les services d’immigrations du Canada (IRCC) sont particulièrement incompétents et inefficaces lorsque la province de destination est le Québec. Préparez-vous à vivre des mois/années d’angoisse, d’anxiété et de stress avant l’obtention de votre permis de travail.
    Une fois votre permis en poche, sachez que vous serez liés à votre employeur et que vous avez tout intérêt que ça se passe bien car s’il romps votre contrat ou que vous démissionnez, vous serez escortés directement dans l’avion.

    La semaine de base au Québec est 40h (souvent plus), vous n’aurez que 2 semaines de congés payés et serez payés aux alentours du salaire minimum ~13,5CAD/h ce qui est limite pour vivre, vous ne mettrez pas d’argent de côté.

    Pour ceux qui voudront s’établir au Québec sur le long terme et obtenir leurs résidence permanente, vous en avez minimum pour 4 ans de procédure avec IRCC et plusieurs milliers de dollars.

  • Centre Éducatif

    Publicité

    Les plus lus récemment

    Publicité

    Abonnez-vous à notre Newsletter

    S’abonner

    Publicité

    Les plus commentés récemment

    Derniers commentaires

    Discussions en cours

    Articles similaires

    Prix de l’immobilier au Canada : 2 immigrants sur 5 envisagent de déménager

    5 (1) Le marché locatif canadien continue de subir une pression considérable...

    Le loyer moyen au Canada a atteint 2185 $ en juin 

    5 (2) Le marché locatif au Canada a connu des changements significatifs...

    Des infirmiers recrutés à l’étranger se sentent « trahis » par le Québec

    5 (1) Des infirmières et infirmiers formés en Afrique de l’Ouest et...

    Tour du poteau : rendez-vous obligatoires

    4.9 (16) Les travailleurs temporaires au Canada doivent être informés des nouvelles...

    >
    Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
    © 2024 immigrer.com