20 astuces pour réduire le coût de sa facture d’électricité en été

Après un long hiver à chauffer votre résidence et à cuisiner des repas réconfortants au four, vous aimeriez bien profiter des mois chauds pour diminuer le coût de votre facture d’électricité ? Même si, au Québec, votre consommation d’électricité est moins grande en été qu’en hiver, certains petits gestes faciles peuvent contribuer à la resserrer davantage, durant la saison estivale. 

Vous avez déjà adopté de bonnes habitudes pour réduire votre facture d’électricité en hiver ? Découvrez ici 20 astuces pour vous aider à diminuer le coût de votre facture en été et, ainsi, réaliser des économies importantes à l’année. 

Réduire sa facture d’électricité en été : 20 astuces efficaces 

Des conseils pour améliorer l’aération naturelle de votre résidence aux habitudes d’utilisation de vos électroménagers, voici 20 gestes qui vous aideront à consommer l’énergie de manière plus écoresponsable, cet été. Adoptez-les et tout le monde y gagnera : vous réduirez votre facture d’électricité tout en contribuant à préserver l’environnement !  

1. Réaliser un diagnostic résidentiel  

La première chose à faire pour réduire votre facture d’électricité en été est de dresser un portrait précis de votre usage. Saviez-vous qu’Hydro-Québec vous propose un outil pour effectuer un diagnostic complet de votre consommation résidentielle ? En utilisant ce simulateur, vous obtiendrez vos coûts annuels d’électricité répartis selon neuf usages. Vous serez également en mesure de comparer votre consommation à celles de ménages semblables au vôtre. Plus important encore : vous pourrez mettre vos efforts aux bons endroits ! 

Une maison fraîche à moindres frais 

Ce n’est pas un secret : l’utilisation de climatiseurs pour refroidir sa maison peut faire grimper le coût d’une facture d’électricité. Voici donc quelques astuces pour tempérer votre résidence en été de manière écoénergétique. 

2. Fermer et bloquer ses fenêtres 

Durant la journée, empêchez l’air chaud d’entrer dans votre résidence en gardant les fenêtres fermées. Assurez-vous aussi de bloquer les rayons du soleil en fermant vos volets, vos rideaux ou vos stores. 

3. Ouvrir ses fenêtres la nuit   

Une fois le soleil couché, ouvrez vos fenêtres pour laisser l’air frais de la nuit pénétrer dans votre maison. Pour optimiser son effet rafraichissant, placez un ventilateur près de la fenêtre, dirigeant la brise vers l’intérieur de votre pièce. 

4. Mieux isoler sa résidence 

L’isolation permet non seulement de préserver la chaleur en hiver, mais aussi de garder l’air frais à l’intérieur en été. En isolant vos fenêtres vos murs, votre toiture et vos portes, vous empêcherez l’air chaud de pénétrer dans votre résidence, ce qui conservera une température ambiante agréable, durant la saison estivale. 

5. Combiner ventilateurs et climatiseurs 

Évidemment, modérer l’utilisation de votre système de climatisation contribuera à réduire votre consommation en électricité. Pour ce faire, combinez l’usage de vos ventilateurs et de vos climatiseurs en réglant votre thermostat à deux degrés de plus que la température souhaitée et en activant vos ventilateurs de plafond pour faire circuler l’air frais. Selon Hydro-Québec, cette technique peut vous aider à économiser jusqu’à 14 % en coûts de climatisation. 

6. Nettoyer les filtres à air des climatiseurs  

Vous devriez nettoyer les filtres à air de vos climatiseurs une fois par saison, au minimum. Lorsqu’ils sont encrassés, ils diminuent le débit d’air, forçant vos appareils à travailler davantage, et peuvent même, dans certains cas, les abîmer.  

Une piscine plus écoénergétique 

Une piscine c’est bien pour s’amuser et se rafraichir, mais pas toujours pour votre consommation d’électricité. D’autant plus, si vous avez une thermopompe. Selon Hydro-Québec, l’utilisation de votre piscine peut représenter 70 % du montant de votre facture d’électricité estivale. Une statistique plutôt impressionnante ! Voici comment profiter de votre piscine tout en réduisant vos coûts en énergie, cet été : 

7. Privilégier une pompe à bon rendement énergétique  

Une pompe à plusieurs vitesses permet d’économiser jusqu’à 80 % sur les coûts de filtration d’eau, comparativement à un modèle à une seule vitesse. Une pompe désuète ou âgée consomme également plus d’électricité pour effectuer le travail nécessaire. 

8. Installer une minuterie sur sa piscine non chauffée 

Une minuterie sur la pompe peut diminuer de 6 à 12 heures l’usage inutile de cette dernière et, ainsi, vous permettre de réduire les coûts d’électricité associés à son utilisation jusqu’à 45 %. En investissant quelques dizaines de dollars sur une minuterie, vous pourriez faire de belles économies ! 

9. Recouvrir sa piscine d’une toile solaire 

Réduisez jusqu’à 45 % vos coûts de chauffage de l’eau de votre piscine en recouvrant cette dernière tous les jours avec une toile solaire, à la fin de la journée. Pour optimiser la performance de votre toile solaire, réalisez ce geste même lors des périodes de canicule. 

10. Baisser la température de sa thermopompe de deux degrés 

En réduisant la température de votre thermopompe de seulement deux degrés, à 27° plutôt qu’à 29°, vous économiserez jusqu’à 25 % sur les coûts de chauffage de votre piscine. 

11. Opter pour un chauffe-eau solaire 

Chauffer une piscine avec une thermopompe électrique représente des frais annuels entre 250 $ et 450 $. Le chauffe-eau solaire coûte environ 2500 $ à l’achat, incluant son installation, mais il vous permet de bénéficier d’une énergie gratuite par la suite. Un investissement payant à long terme ! 

Des petits gestes au quotidien 

12. Privilégier l’usage du barbecue

Diminuer l’usage de votre four et de vos plaques de cuisson en profitant des délicieuses grillades cuisinées sur votre barbecue. Cela vous évitera aussi d’avoir à utiliser le climatiseur pour dissimuler la chaleur produite par la préparation de vos repas. Pensez également à privilégier les recettes fraîches, comme les salades et les sandwichs, qui ne requièrent pas de cuisson. 

13. Diminuer la consommation fantôme

Avant de partir en vacances, débranchez vos appareils électriques. Le soir, déconnectez vos consoles vidéos, votre téléviseur, votre système stéréo et votre ordinateur. Même lorsqu’ils sont éteints, les appareils branchés consomment environ 5,4 TWh, soit l’équivalent des besoins annuels en électricité de 300 000 ménages. C’est ce qu’on appelle les charges fantômes ! 

14. Laver ses vêtements à l’eau froide

Diminuer votre consommation d’eau chaude permet d’éviter de solliciter votre chauffe-eau et, ainsi, de réduire votre facture d’électricité en été. Pour ce faire, nettoyez votre lessive à l’eau froide, autant que possible. Laver à l’eau chaude coûte jusqu’à 18 fois plus cher. 

15. Faire sécher son lavage sur la corde à linge 

Au Québec, la sécheuse représente 34 % de la consommation de tous les électroménagers. En été, utilisez le vent chaud pour sécher votre lessive accrochée sur la corde à linge. Bonus en plus : votre lavage sentira divinement bon ! 

16. Profiter de la longue période d’ensoleillement 

En fin de journée, alors que le soleil ne brille plus à son plus fort et que l’air se rafraichit, laissez la lumière entrer pour éclairer naturellement votre résidence. Ce geste simple à adopter vous permettra de diminuer les coûts d’électricité associés à l’éclairage de votre habitation. 

17. Inverser la rotation de son ventilateur de plafond 

En été, vos ventilateurs de plafond devraient tourner dans le sens antihoraire afin de créer une brise et dissiper l’air frais de votre climatiseur, si vous en avez un. 

18. Éteindre ses ampoules extérieures la nuit 

Pour économiser jusqu’à 25 $ par ampoule chaque année, éteignez vos luminaires extérieurs la nuit, entre 23 h et 7 h. Une minuterie vous permettra de régulariser ce geste. De plus, remplacer vos ampoules à incandescence par des ampoules DEL, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de votre résidence, vous aidera à réaliser des économies d’énergie allant de 70 % à 90 %. 

19. Diminuer la température de sa douche 

Privilégier les douches tempérées ou froides est une autre manière de réduire votre consommation d’eau chaude et, conséquemment, d’énergie. Il s’agit aussi d’une bonne façon de vous rafraichir et de diminuer la température de votre corps, par périodes de canicule. 

20. Effectuer des rénovations rentables 

Finalement, vous pouvez aussi songer à réaliser certains travaux dans votre résidence qui la rendront plus écoénergétique. Par exemple, isoler ou changer les fenêtres est une rénovation rentable à long terme, puisqu’elle vous permettra de faire des économies sur vos frais d’électricité annuels. L’installation de panneaux solaires, la réfection de la toiture et l’amélioration de la ventilation sont également de bons exemples de travaux qui rapportent gros à long terme. Si vous souhaitez entreprendre des rénovations sur votre propriété, assurez-vous d’aviser votre représentant en assurance habitation afin qu’il vous conseille sur le montant d’assurance adéquat auquel vous devez souscrire pour votre habitation.  

En suivant ces astuces, vous aurez plus d’argent dans vos poches pour profiter pleinement des plaisirs de l’été !

Haut
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com
Advertisement Advertisement
>