Voyage de prospection: les détails de mon séjour, adresses et conseils

Voyage de prospection: les détails de mon séjour, adresses et conseils

Voyage de prospection

Ecrit par: Julian 10-09 à 19:40

Allo !

Je reviens de 10 jours de prospection à Montreal.
Pour ce qui veulent savoir comment ça s’est passé pour moi, voilà toute l’histoire …

Arrivée à l’aéroport :
J’ai mon visa de résident permanent depuis un mois aujourd’hui, et donc en arrivant sur le sol canadien, je suis passé par le bureau de l’immigration après le contrôle du passeport.
Il est 13h30 (l’heure de la pause déjeuner apparemment…). J’attends devant les 3 guichets que la personne m’appelle pour s’occuper de mon cas (apparemment, elle était occupé à traiter un autre dossier…). J’attends patiemment. La file derrière moi s’allonge. A un moment, on a fait le tri dans la file. On m’a dit de passer derrière les 3 guichets d’immigration pour patienter dans la salle d’attente entourée de bureau. Dans cette salle, il y a les futurs résidents permanents mais surtout des visas d’étudiant. Petit conseil assurer vous d’être assis à la bonne place car j’étais apparemment dans la partie de la salle pour les visas étudiant ce qui m’a fait perdre une bonne demi-heure. Des agents d’immigration passe et repasse sans vous adresser la parole. On passe dans un peu n’importe quel ordre en fonction du bon vouloir des agents (comme je suis trop gentil, je me fais doubler par tout le monde…). Au bout d’une heure et demi d’attente, on s’occupe de mon cas pendant que mon ami patientait à la récéption des bagages. En 10 minutes, les formalités sont faites avec un agent dans son bureau, et ensuite, je passe à l’immigration côté Québec où un gentil monsieur m’explique les démarches à faire, les numéros à appeler. Forcément, comme je n’ai pas d’adresse sur place (hormis un hotel pendant 10 jours), je ne peux ni faire mon dossier pour le NAS, ni demander ma carte de résident permanent et me la faire envoyer en France. Qu’on me corrige si je me trompe …
Bref, je sors avec mes bagages après un dernier passage aux douanes où je vais tamponner ma liste d’affaires (relativement courte mais détaillée).

L’hotel :
J’ai pris l’hotel le moins cher du site sncf-voyages, un hotel avenue du Parc, 46 € la nuit tout de même. Forcément, l’hotel n’est pas top du tout. La première nuit, on la passe au sous-sol sans la lumière du jour et avec une salle de bain pourrie … Ensuite, on passe au second étage pour une chambre plus correcte mais la salle de bain n’est guère mieux. Bref, je déconseille vivement cet hotel. Surtout qu’on doit pouvoir trouver moins cher sur place et mieux. Pour exemple, un ami en auberge de jeunesse a payé 20 $ par nuit …
Mais bon, au moins ça ne m’a pas donné envie de passer mes journées ou soirées à l’hotel.

Le travail :
Je suis developpeur de site internet en France. J’ai décroché un entretien pour une société de placements, genre SSII avant d’arriver. La personne qui me fait passer l’entretien est française, et résidente permanente depuis le printemps. Elle est très gentille et charmante mais je m’égare.
L’entretien n’était pas un entretien ordinaire dans le sens où cette personne m’a donné des conseils et des infos sur le monde du travail à Montréal.
1/ Mon CV à revoir, ne pas hésiter à envoyer un CV détaillé de plusieurs pages accompagnant celui résumé en une page.
Les emails en .fr ne font pas « assez couleur locale » donc mieux vaut avoir son .ca en arrivant et une adresse postale sur place.
2/ Si je veux passer chef de projet un jour, il y a peu de chance que ça se fasse par l’expérience mais bel et bien par un diplome en gestion des affaires ! Moi qui croyait que les diplomes avaient une importance relative en Amérique du Nord ??
3/ Elle m’a montré comme était calculé les taux horaires à partir du salaire annuel (en comptant 10 jours de vacances, 10 jours fériés et 4 jours maladie par an). Bref, pour un salaire annuel brut de 50 000 $, je dois demander 30-35 $ de l’heure.
4/ Il faut que je sois disponible tout de suite pour ce genre de poste. Donc que je mette mon CV à jour régulièrement, que je postule aux annonces sur leur site. En clair, une démarche active !
5/ C’est un conseil pour l’appart mais on a parlé de ça aussi. Prendre le temps d’en visiter un maximun et ne pas se jeter sur le premier coup de coeur si possible. J’y reviendrais …

L’ouverture d’un compte bancaire :
Initialement, je voulais aller chez le Banque Nationale pour avoir une couverture sur tout le territoire au cas où. J’y suis donc allé mais on m’a dit que sans adresse à Montréal, on ne peut pas m’ouvrir de compte … Peut être suis-je tompé sur la mauvaise personne ?
Quoiqu’il en soit, je suis allé juste en face à la Banque Royale (où je ne voulais pas forcément aller car la plus chère d’après ce que j’avais lu ici même). Par curiosité, j’ai demandé si j’avais besoin d’une adresse à Montréal, et on m’a dit que non, je pouvais ouvrir un compte de non résident auquel je n’aurai qu’à changer l’adresse lorsque j’en aurai une.
On m’a donc donné rendez-vous dans l’après-midi et j’ai ouvert mon compte à la Royal Bank finalement …

La recherche de logement :
un peu compliqué car on était deux et pas forcément sur la même longueur d’onde en arrivant …
Bref, on a visité une vingtaine d’appartements juste en achetant La Presse et en prenant Voir (gratuit disponible un peu partout). Tous les québecois qu’on a rentré semblait surpris qu’on en trouve autant à visiter. On a visité du 3 1/2 au 5 1/2, principalement entre Crémazie et Sherbrooke. On a fait un essai à Cote Vertu mais on a vite abandonné ce quartier car trop loin du centre pour nous qui n’avons pas de voitures. Pour la taille, certain 3 1/2 sont aussi grand que des 5 1/2 et les prix sont assez mélangés. Notre budget initial était entre 600 et 800 $ à 2.
En gros, sur les 20, on a laissé nos références à 5 d’entre eux qui nous semblait bien ou très bien, 10 étaient moyens et 5 pas top, c’est à dire pas propre, salle de bain trop petite (souvent !) ou le quartier ne nous disait rien.
Et en fin de compte, l’avant dernier jour, on a eu un gros coup de coeur pour … le plus cher qu’on est visité. On a signé le bail, le lendemain de la visite. Un 4 1/2 pour 1250 $, c’est super cher je sais !!! On en a visité un autre très bien à 800 et certain était plus vers 600, ce qui semble être une bonne fourchette. Mais bon, c’est le coeur qui a parlé, le porte monnaie va devoir s’en accomoder …
Ce qu’on a pu retenir de l’expérience de recherche d’appart, c’est qu’il faut en voir un maximun. On en trouve toujours un génial et un jour ou deux plus tard, on en trouve un encore mieux. Autre chose, bien définir votre budget (en clair pas comme nous) et ciblé votre quartier. Au début, on cherchait uniquement dans le Plateau (comme tout le monde) mais ensuite, suite à différents conseils, on a élargi plus au Nord entre Crémazie et Jean Talon qui sont aussi sympa mais moins cher.

Si vous avez des questions, j’y répondrais avec plaisir.

Dernière chose : le premier décollage en avion, c’est super

Bon courage aux suivants

Avatar
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut

Bienvenue au Canada