Travail au Québec, se mettre au diapason du marché - Immigrer.com
mercredi , 29 mai 2024
Accueil FAQ Travail au Québec, se mettre au diapason du marché
FAQPremier emploi, marché du travail

Travail au Québec, se mettre au diapason du marché

0
0
(0)

Bonjour,

J’ai maintenant plusieurs amis Québécois. Ma gang de français a plus de membres que mes deux mains ont de doigts, car les amis du pays d’origine, ça compte évidemment. J’ai des tas de projets.
Professionnellement, j’ai la chance d’évoluer dans un domaine “high-tech”. Je garde toujours un œil sur les offres d’emploi dans mon secteur, le fait savoir, ainsi que mes attentes (salariales entre autres). Mes boss sont au courant, je leur mets un peu de pression, car ici, on peut leur en mettre… En contrepartie, j’ai des objectifs clairs et précis à remplir, et qui servent de base à mon évaluation. La situation est claire, on joue carte sur table, on dit les choses, chacun y a avantage. J’aime cette façon nord-américaine d’agir. Elle fait mûrir plus vite. Elle force à la négociation plutôt qu’à l’affrontement.

Quand on quitte un job ici, le plus souvent le patron vient vous féliciter et vous souhaiter bonne chance pour la suite… Il ne vous incendie pas parce que vous le laissez en plan… Il a des ressources, il le sait, et c’est pareil pour vous. On touche là je crois à l’essence même d’une mentalité nord-américaine qui a fait de ce continent ce qu’il est devenu : la dynamique, l’initiative personnelle, l’optimisme. Loin de la morosité et du scepticisme, véritable maladie française.

Mes amis sceptiques sont restés en France. Quand ils me verront à Noël, pour mon premier retour en France après presque deux ans, ils pourront constater de quel scepticisme je me chauffe ! 🙂 En contact électronique avec la plupart d’entre eux, j’ai vraiment l’impression de prendre de l’avance. Je dis ça sans prétention. Je vois simplement leurs idées, que j’ai eues pour certaines, et sur lesquelles j’ai changé. Aujourd’hui, l’un d’entre eux semble intéressé à venir au Québec. Son principal motif d’empêchement, au départ, était le “je peux pas, j’ai les chats”. Avouez que c’est drôle…

J’ai été bavard, comme d’hab. Ceux qui ont un grand rêve et de la volonté réussiront ici, c’est certain. J’y ai cru pour moi. Je le crois encore.

Seb Redflag

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Salaire minimum au Québec en 2024 : ce que vous devez savoir

4 (2) Depuis 2004, le 1er mai, qui marque la Journée internationale...

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3208) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com