Résumé d’un an de PVT à Toronto - Immigrer.com
lundi , 27 mai 2024
Accueil FAQ Résumé d’un an de PVT à Toronto
FAQProgramme Vacances-Travail (PVT)

Résumé d’un an de PVT à Toronto

0
0
(0)

Résumé d’un an de PVT à Toronto

Ecrit par: buttercup 3-06 à 22:39

Hi,

A force de lire les bilans et expériences des uns et des autres, je me disais que ce serait bien d’en faire un aussi pour les Pvtistes

Voilà donc 1 an déjà que je m’envolais pour le Canada direction Toronto… le temps passe vite!!
les 3 premiers jours ont été assez chaotiques… arrivée seule et 1ère fois qu’il n’y avait personne à l’aéroport pour m’attendre, décallage horaire et déception pour logement que j’avais loué depuis la France… d’où n-ième fois le même conseil: cherchez une location une fois sur place!!

Bref, la première nuit passée, direction downtown pour re-découvrir la ville… et là toute de suite, j’étais rassurée: la ville est la même que celle que j’avais visitée il y a 4 ans en tant que touriste. oui, c’est bien la même… même ambiance, même sensation retrouvée et puis les magasins sont ouverts 7 jours sur 7, le paradis!!
Je me sentais déjà à l’aise, même avec un anglais rouillé!

Débuta alors la recherche d’un nouveau logement: par internet, newspaper, visite des quartiers etc.
3 jours après, c’était fait, nouveau logement trouvé: 1ère expérience en colocation… assez folklorique, mais plutôt sympa!
Puis ouverture de compte bancaire et demande de SIN… en 5 minutes, aucune complication, ni question particulière.

Etant donné que mon english est assez hésitant (surtout à l’oral) j’avais décidé de suivre des cours d’anglais dans une école de langues. 2 mois super cool et rencontre avec plein de monde de tous les coins de la planète! C’est cher mais c’est une bonne expérience qui donne une bonne dose de confiance avec la langue anglaise!

Contrairement, à beaucoup d’autres pvtistes, je voyais plus le séjour comme Vacances que Travail… alors j’ai pris mon temps.
Nouveau déménagement en octobre pour se rapprocher encore du downtown… puis novembre arriva… les jours diminuèrent et l’hiver commença à s’installer doucement… je me disais qu’il était peut-être temps de commencer à se chercher un job après 6 mois de glande totale
Au début, je me voyais bosser dans un supermarché ou autres jobines, mais quand j’ai vu les salaires… $7 de l’heure et parfois moins, ben je ‘mérite’ quand même mieux, nan?
2 semaines pour préparer mon cv version canadienne… ben oui, c’est que je prends vraiment mon temps!
Puis mise en ligne (il faut mettre son CV sur workopolis, ça marche, on reçoit des appels!!), et 1er rdv avec une agence de placement, qui me propose tout de suite un entretien avec une entreprise.
Bon, l’entretien n’a pas été très concluant parce que pas préparée et surtout, c’était tellement long (pratiquement 3 heures avec les attentes) qu’à la fin, j’en avais vraiment marre.
2nd contact avec une autre agence de placement: là, ils me donnent des conseils pour les entretiens mais pas vraiment de propositions concrètes.
Puis un soir, coup de fil d’une entreprise me proposant un job. Je me rends donc à l’entretien, mais cette fois, j’avais préparé les réponses, car les questions sont toujours les mêmes ou presque: résumer son parcours professionnel, décrire une situation difficile qu’on a rencontré dans un job précédent et dire comment on y a fait face, dire ce qui a été le plus challenging dans son job et le moins intéressant, quels sont nos points positifs, que peut-on apporter à l’entreprise, est-on prêt à faire des heures supp (oui, si payés of course!!).
Et 2 jours après, c’était dans la poche! 1er job en 3 semaines sans forcer: un contrat de 3 mois qui finira par être un contrat de 4 mois avant que je ne démissionne…

ben oui, parce qu’entre temps, je me suis dit que je suis si bien ici, quelle dommage de devoir déjà repartir… que faire pour prolonger le séjour??
Et puis… oh que vois-je là sur immigrer.com? des pvtistes qui ont converti leur pvt en emploi de perf!! mais oui, c’est LA solution! faut ‘juste’ que je me trouve un job pour 1 an… je remets donc mon cv on line sur workopolis (encore une fois, oui, ça marche, on reçoit des appels!)… et un jour ‘drriiing’ une agence de placement m’appelle et me propose un job… bof, ça ne me dit pas grand chose, mais comme la dame insistait, je suis quand même allée à l’entretien les mains dans les poches, juste histoire de voir…
l’entretien s’est très bien passé, la boîte est très sympa et puis ils me proposent un job permanent (ce qui veut dire benefits+bonus) et un meilleur salaire… comme mon pvt allait arriver à expiration, bon ben j’ai dit oui

Petit séjour express à Paris la semaine dernière pour avoir le visa d’emploi de perf: très facile d’obtention, en 1 heure à l’ambassade tout comme pour le pvt, à condition d’avoir une offre d’emploi.
Et voilà, c’est reparti pour 12 autres mois…. yiiiiiha! si on m’avait dit ça il y a 1 an, j’aurais signé tout de suite
Au passage, un grand merci à Karro pour son aide (je t’enverrai un email très bientôt pour fêter ça )

Et puis, tout comme ceux qui sont heureux de vivre au Canada, voilà que je songe à une demande de RP… le chemin risque d’être long et sinueux, mais ça me tente bien
enfin, je ne suis qu’au commencement de ma collecte de doc… et donc sûrement beaucoup de questions prochainement en tout cas, je remercie déjà Pussy08 pour ses infos et j’espère que Paris sera plus rapide que Buffalo.

Voilà, c’était juste pour dire que la vie à Toronto, c’est vachement cool! et même en étant pvtiste, sans connaître personne, on peut s’en sortir et trouver des jobs pas trop mal payés pour un début. Je sais qu’il y en a plusieurs dans le même cas, donc pour ceux qui viennent d’arriver ou qui vont venir, ne vous en faites pas, tout se passera bien, faut juste voir les choses du bon côté et rester positif!

——————————————–

Ecrit par: sevy 4-06 à 13:37

Bonjour et merci Buttercup pour ton témoignage qui m’a fait un bien fou!!!
il y a seulement une semaine que j’ai arrêté définitivement mon choix sur Toronto en tant que PVtiste aussi et vous me donnez tous chaque jour encore plus envie de vous rejoindre. Pour moi ca ne sera pas avant janvier (because CDD jusqu’à fin décembre, si je pouvais garder un peu de tunes ca serait pas mal…. ).

j’ai découvert ce site en debut de semaine et c’est fou le nombre de choses que j’ai pu apprendre et lire à grâce à vous!!!
Parfois j’ai même l’impression d’y être déjà!
La seule chose qui m’effrayait vraiment au départ était mon niveau d’anglais (super Karro m’a rassuré et surtout j’ai relativisé, je manque surtout de pratique!), depuis j’ai un coup de pression par jour (que fais-je de ma voiture? mes impots francais? mes assedic?? mon tel portable, etc…) enfin bref, tu as raison positivons et c’est maintenant ou jamaispour moi!

j’espère avoir l’occasion de te relire tres bientot!

——————————————–

Ecrit par: aline.ro 4-06 à 14:04

Salut,
merci pour ce temoignage, c’est toujours encourageant de voir des temoignages positifs! Mais peux tu me dire, si ce n’est pas indiscret, dans quel domaine tu travailles? C’est quoi ton job? Parce que tu n’as pas vraiment eu l’air de stresser longtemps avant de trouver du travail…Tant mieux!

——————————————–

Ecrit par: honguito_loco 5-06 à 11:27

Bonjour Aline,

Le marché du travail à Toronto est dynamique et très favorable aux francophones. Pour te donner une idée, j’ai mis moins d’un mois à trouver un premier boulot dans un call centre pour une organisation financière. Le travail est loin d’être passionnant, mais c’est bien pour la fameuse “expérience canadienne”. Mon salaire était correct à $30 000/an.
Avec cette petite expérience en poche, mon CV a beaucoup plus intéressé les entreprises. Si bien que j’ai mis… 45mns pour avoir une proposition par une agence de placement.
Je travaille maintenant dans les Ressources Humaines, domaine dans lequel je n’ai aucune expérience. Le salaire est un peu plus élevé que dans mon travail précédent, avec surtout de très bons benefits, le déjeuner, et même le petit-déjeuner gratuit.

——————————————–

Ecrit par: buttercup 6-06 à 20:51

Hi Aline,

Pour répondre à ta question, je travaille pour une compagnie financière et je m’occupe des pensions et retraites… c’est pas très original, ni passionnant, mais bon, ça reste plus ou moins (mais d’assez loin quand même) ma branche professionnelle.
Je n’avais aucune expérience canadienne dans ce secteur, ce qui ne m’a pas empêché d’être embauchée… donc voilà, tout comme honguito_loco, je dirais que si tu arrives à te débrouiller en anglais et que tu parles le français, tu trouves du taf… enfin, pour le moment, j’ai pas connu d’employeur me disant que mon ‘english sucks’

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

Le PVT 2024 est lancé !

0 (0) Le gouvernement du Canada vient d’annoncer l’ouverture du PVT 2024....

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com