Questions techniques sur le parrainage depuis le Québec - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Questions techniques sur le parrainage depuis le Québec

Questions techniques sur le parrainage depuis le Québec

Questions techniques sur le parrainage depuis le Québec

Ecrit par: Sianhurley 7-09 à 15:16

Pour que ce soit clair pour tout le monde, un petit résumé :

Je suis arrivé de Belgique le 22 juin avec un simple passeport touristique. Depuis le 13 août, je suis marié (épouse québécoise). Je n’ai nullement l’intention de retourner un jour en Belgique. Présentement, ma femme et moi sommes occupés à remplir les formulaires pour le parrainage. J’aurais quelques observations et questions…

Nous avons commandé et reçu la trousse par la poste. Je suis étonné de ne pas y voir figurer le formulaire IMM 5406 (renseignements additionnels sur la famille), lequel fait pourtant partie de la trousse téléchargeable. Nulle part il n’est fait mention de ce formulaire… Quid alors ?
—-

1. Pour la demande de résidence permanente, annexe 1, antécédents / déclaration, Q 8 :

– Travaillez-vous ? >>> Non
– Recevez-vous des prestations d’aide sociale ? >>> Non
– Comment subvenez-vous à vos besoins (donnez des précisions) >>> j’ai l’intention de répondre ceci >>> je suis à la charge de mon épouse dans l’attente de l’octroi d’un permis de travail.

Que pensez-vous de cette dernière réponse ?

2. Q 9 (Adresses où vous avez habité au cours des dix dernières années) :

Dois-je inclure ma présente adresse au Québec depuis mon arrivée ? Si oui, sous quelle forme, étant donné que forcément j’y habite toujours et que le formulaire donne uniquement la forme “du… au…” ?

3. Q 10 (Les organisations dont vous avez fait partie depuis vos 18 ans).

Fort simple dans mon cas : un syndicat comme simple membre et une mutuelle (assurances sociales obligatoires). Le hic, c’est qu’il faut fournir les adresses et que depuis mes 18 ans, j’ai à plusieurs reprises déménagé et que si le nom de ces associations reste le même (CSC et Mutualités Chrétiennes), c’était à chaque fois des fédérations différentes (locales ou provinciales). Mettre le nom du siège fédéral ou celui de chaque fédération à laquelle j’ai été affilié (certaines ont changé d’adresse depuis) ?

4. Avant mon départ de Belgique, j’ai demandé et obtenu un certificat de bonnes vies et moeurs. Pour les empreintes digitales exigées, j’ai demandé alors et il m’a été répondu que cela ne se faisait pas en Belgique. J’ai demandé s’il existait un document officiel précisant ce point, et la policière, après en avoir référé à sa hiérarchie, m’a répondu non. Comment, moi, dois-je justifier l’absence d’empreintes auprès des autorités canadiennes ? Je fais appel à votre expérience, amis belges époux de Québécoises.

5. Par ailleurs, certaines questions semblent viser particulièrement les conjoints de fait, notamment à propos des preuves de l’authenticité de la relation. Sachant que plusieurs personnes au Québec (ma belle-famille, les amis de ma femme) savent évidemment que nous sommes mariés et vivons ensemble une relation authentique, est-il utile que je fasse la revue des personnes de ma famille ou de mes amis en Belgique qui ont rencontré ma femme lorsqu’elle est allée me voir en Belgique en avril (la plupart m’avaient à l’époque proposé de signer un papier comme quoi ils avaient bien rencontré celle qui était alors ma future épouse) ?

6. Nous nous sommes mariés le 13 août avec nos seuls témoins et leur famille (conjoints et enfants pour certains). Mes beaux-parents n’étaient pas présents, car âgés et demeurant dans le Bas-Saint-Laurent. Toutefois, ce 3 septembre, nous avons été conviés à une party chez eux en présence d’une bonne partie de la famille (photos à l’appui). Cette cérémonie peut-elle être considérée comme une cérémonie officielle répondant à la Q 7 du formulaire IMM 5285 – Questionnaire de l’époux ou du conjoint de fait ?

7. Nous n’avons pas fait et ne ferons pas de voyage de noce. Toutefois, nous avons visité plusieurs endroits au Québec (Fort-Chambly, Trois-Pistoles, Chutes de Sainte-Ursule, de Saint-Jean-de-Matha, de Rawdon, parc animalier Oméga à Montebello) et sommes allés en juillet rendre visite aux parents de ma femme dans le bas du fleuve (ainsi qu’à son frère à Rivière-du-Loup). Dois-je seulement signaler ces visites avec les dates ou joindre au surplus des photos (sur certaines, nous n’apparaissons pas ensemble, vu que nous n’étions que deux) ?
———-

8. Me faut-il au surplus faire l’historique de notre rencontre et joindre des documents comme des mails ou des preuves d’appels téléphoniques depuis la Belgique vers le Québec et vice-versa ? Mon idée était de dire : “Notre correspondance comprend x mails et x conversations via MSN. Nous les tenons à votre disposition si besoin est.”
———-

Merci de vos réponses.

——————————————————–

Ecrit par: Sianhurley 7-09 à 16:45

9. Dans le formulaire IMM 5285 – Questionnaire de l’époux ou du conjoint de fait -, il faut fournir des renseignements pour chacun des époux ou conjoints de fait du répondant… Ma femme a été une fois mariée et a vécu dans une relation de fait durant 14 ans (dont est issu un enfant qui vit avec nous). Or, pour cette dernière, il n’existe aucun document de séparation pour la bonne et simple raison qu’un contrat de vie commune n’a jamais été rédigé entre eux. Que dois-je dès lors fournir comme renseignements pour ne pas avoir l’air d’omettre qqch ?

——————————————————–

Ecrit par: Bobinette 7-09 à 22:49

Salut SianHurley,

Allez, je me lance… Pour commencer, je te conseille de télécharger le guide pour le parrainage, ça évite bien des erreurs.

www.cic.gc.ca/francais/immigrer/parrainer/index.asp

Pour le formulaire IMM 5406, je viens de vérifier, je ne le vois pas non plus… Donc, je ne peux t’aider. Ça a peut-être changé depuis que j’ai envoyé ma demande.

Question 1 : C’est ce que j’avais marqué après avoir indiqué le montant d’argent dont je disposais personnellement.

Question 2 : J’ai noté sur la première ligne, l’adresse où je vivais au moment de l’envoi de ma demande, en précisant uniquement la date d’arrivée et laissant vide la case “A”.

Question 3 : Je pense que si tu notes le nom de cette organisation et la ville au minimum, ça devrait aller. Tu peux même joindre un petit mot précisant pourquoi tu ne peux pas donner + de détails. Ne sois pas avare de petits papiers ! lol

Question 4 : Je passe ! Pour les Français, pas besoin d’empreintes digitales.

Question 5 : J’ai uniquement noté le nom, adresse et téléphone de toutes les personnes pouvant témoigner de notre relation, que ce soit en France ou au Canada. N’hésite pas à donner des explications sur une feuille séparée.

Question 6 : Là encore, explique leur de A à Z sur une feuille et mets toutes les photos en ta possession. (Ceci dit en passant, ils acceptent les photos sur CD).

Question 7 : Oui, des photos et une lettre explicative.

Question 8 : Plus tu leur en donnes, mieux c’est… Pourquoi ne pas joindre directement tes courriels plutôt que de leur proposer de les envoyer ultérieurement ? Imagine que ça les intéresse ? Courrier supplémentaire = attente supplémentaire ! Alors fais du tri dans les courriels, je ne pense pas qu’ils tiennent à en avoir la totalité, quelques-uns suffiront je pense. Et oui, encore oui, toutes les photos et documents en ta possession prouvant votre relation. C’est mieux trop que pas assez.

Question 9 : Le questionnaire à l’intention de l’époux, c’est toi qui dois le remplir, pas ta femme.

Voilà ! En espérant que ça t’aidera dans tes démarches.

Bon courage et patience car c’est long…..

——————————————————–

Ecrit par: Sianhurley 8-09 à 2:49

Je remercie Bobinette…

Le guide pour le parrainage se trouve inclus dans la trousse et je l’ai lu et relu. Ce qui m’énâârve, c’est le manque de place sur les formulaires et l’obligation de joindre des feuilles supplémentaires avec les risques de confusion que cela comporte. Mes hésitations et scrupules (je suis du signe de la Vierge, réputé pour sa méticulosité) proviennent du sentiment que j’ai que certaines questions s’adressent plus aux conjoints de fait qu’aux couples mariés et visent aussi à découvrir les immigrés qui ne cherchent à travers leur compagne qu’à obtenir la RP. Pour moi et ceux qui nous connaissent, il est évident que notre relation est authentique, et que si je n’avais pas rencontré ma Fée, je n’aurais jamais eu l’idée d’émigrer. J’ignore quel sera l’état d’esprit et l’humeur du fonctionnaire qui dépouillera peut-être mon dossier un jour de maussaderie pour lui et considérera mon histoire à travers son humeur. C’est terrible de penser que mon destin dépend de l’humeur d’un fonctionnaire… bien que, jusqu’ici, je n’aie pas à me plaindre de l’administration.

Pour le point 9, c’est à moi de répondre, mais la question concerne les antécédents de mon répondant, ma femme en l’occurrence.

Quant aux personnes en Belgique au courant de mes projets avant que je n’émigre… J’hésite, car des amis internautes avaient organisé chez eux une fête pour mon départ (avec une trentaine d’invités), et si je parle de ça, l’immigration va comprendre que je quittais la Belgique pour m’établir au Québec définitivement, et donc que si je me suis marié si vite, c’est afin de pouvoir être parrainé, seule manière pour moi de rester avec ma blonde et d’obtenir la RP (mes antécédents du point de vue études/vie professionnelle et mes finances ne me permettant pas d’obtenir la RP depuis la Belgique). Je pense que s’il faut des preuves de l’authenticité de ma relation, trop de preuves pourraient nuire, comme si j’essayais de noyer le poisson. Il se peut que cela passe avec un fonctionnaire cool. Mais je tombe sur un soupçonneux ou sur un mal luné, en mettant que je tiens à sa disposition tel et tel document, je lui laisse la possibilité de les demander ou non.

——————————————————–

Ecrit par: Lina 8-09 à 6:49

Comme je te comprends! Moi aussi j’ai trouvé ça très difficile de remplir tous ces formulaires! En plus nous devions remplir les formulaires en anglais car mon mari ne parle pas assez le français. J’avais imprimé les formulaires en français et en anglais et nous essayions de trouver les réponses justes.

Pour les preuves, j’ai mis peu de choses. Notre police d’assurance habitation et auto, un relevé de notre compte conjoint d’où on peut voir que l’on l’utilise, notre compte visa conjoint et 15 photos (mariage, voyage de noces et surtout de la vie courante dont une où mon mari joue en T-shirt et short avec les enfants). On m’a dit que sur les photos c’est important de mettre celle où on rit beaucoup, où on voit que la personne est heureuse. J’ai aussi mis des photos des fameux baisers au mariage. On ne s’embrasse pas de la même façon quand on se marie seulement pour les papiers. Et depuis le départ de notre demande, toutes les factures communes, je les range ensemble. Dont toutes les factures de cellulaires (où l’on voit qu’on appelle l’autre) ainsi que les factures de la maison où l’on voit que mon mari appelle chez ses parents.

Et l’idée que l’humeur d’un agent décide si oui ou non mon mari pourra rester ici me stress beaucoup. Nous aussi nous avons une relation authentique, mais comment prouver cela? J’ai rencontré mon mari ici au Canada et nous nous sommes mariés 6 mois après notre rencontre. Je me dis que les délais sont un avantage dans notre dossier, ça permet d’avoir plus de temps de vie commune à leur prouver jusqu’à l’entrevue, donc je continue à ramasser des preuves.

Je te souhaite bonne chance dans tes démarches!

——————————————————–

Ecrit par: Romarin83 8-09 à 9:33

Bonjour Sianhurley.

Tout d’abord prend bien le temps de constituer ton dossier. ( j’ai mis 3 mois pour le faire et il pesait 1.5 kg ). Pas de précipitation.
Essaye de l’organiser de telle manière à ce que l’agent trouve ce qu’il veut facilement. N’oubli pas qu’à Vegreville ils doivent recevoir des dizaines de dossiers par jour.

Si ton dossier est fouilli, ça, ça risque de le mettre de mauvaise humeur plus qu’une mauvaise humeur du jour.

Pour classer mes documents, j’ai utilisé des dossiers de couleur que tu trouveras chez Dollorama (5 pour 1,15 piasse ).

Les feuilles supplémentaires pour explication on y échappe pas, il n’y a pas assez de place sur les formulaires. De toute façon cela te permet de donner une réponse détaillée plutôt que d’essayer de tout expliquer sur deux lignes.

Comme tu auras besoin de plusieurs feuilles pour un même questionnaire, utilise la fonction “En tête” sur Word pour mentionner à quel formulaire tu fais référence.
J’ai indiqué dans cet espace
Mon nom / le formulaire en réf / le matricule ( ex IMM XXX )

Ensuite tu reprends la question telle que posée sur le formulaire et tu donnes tes explication.

Pour les photos, j’ai noté au dos, le lieu, la date et le nom des personnes figurant sur la photo.

Pour les personnes à qui j’ai demandé une lettre pour attester que notre relation était réel et authentique, je leur ai également demander de joindre à leur lettre la photocopie de leur pièce d’identité.

J’ai joint également les photocopies de nos faire part de la famille proche, avec l’enveloppe postale.

Pour les courriels j’ai fait une sélection de deux par mois.
Personnellement j’ai inclus certains mail assez chaud. N’oublie pas que tu tentes de prouver que ta relation est réelle est authentique, donc relations intimes.
La description de la fête de la St Machin y s’en câlisse.

Beaucoup de question se recoupent et on a parfois l’impression d’y avoir déjà répondu.

Voilà en gros les quelques éléments de réponses que je puisse te donner.
Bon, d’autres personnes ont certainement fait leur dossier d’une manière différente.

——————————————————–

Ecrit par: osm1959 8-09 à 15:53

Bonjour à tous,

La préparation du dossier est fastidieuse, mais c’est certain que l’on joue son avenir de couple la dessus, alors pas de panique, il faut répondre aux questions sans trop se casser la tête, si la relation est vraie, il ne devrait pas y avoir de soucis.

Il ne faut pas avoir peur de rajouter des feuilles, pour bien s’expliquer, en identifiant les questions correctement. Pour ma part j’ai inclus dans le dossier qu’une poignée de photos, aucun courriel ni lettre, en précisant que j’etais à leur disposition pour des précisions complémentaires.

Il faut juste faire preuve de patience, c’est une chose que j’ai appris en arrivant au Québec

Notre dossier est à l’etude depuis début 2004, j’ai un permis de travail depuis 1 an, renouvelé pour une autre année, tout est complet, mais toujours pas de résidence permanente, la dernière fois que j’ai parlé à un agent d’immigration, nous étions dans les délais…

Je dois dire que pour les familles recomposées c’est plus compliqué.

patience et bonne chance

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada