Questions d'une future infirmière - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Questions d’une future infirmière

Questions d’une future infirmière

De cieline

Je m’appelle Céline j’ai 30 ans. Mon époux et moi ainsi que notre petite fille de 3 ans souhaitons venir nous installer à Montréal. Je suis étudiante infirmière en France et j’attends l’année prochaine d’être diplômée pour que l’on puisse enfin réaliser notre rêve d’aller au Canada. Par contre nous ne savons pas si nous devons faire une demande de résidence permanente puis sur place je recherche mon stage d’adaptation ou bien s’il faille obligatoirement que je passe par une structure comme Recrutement Québec santé? Je ne trouve pas d’information là dessus sur internet. Y- a-t’il encore des hôpitaux de Montréal qui recherchent des infirmières françaises? 

Si quelqu’un a la réponse merci d’avance. Je suis un peu perdue. 

Céline


De Ivy Bijou

Il ne faut pas rêver de venir s’installer ici. On y vient ou pas. Choix qui de toute façon sera lourd de conséquences.


De cieline

Nous en avons bien l’intention c’est pour cela que je cherche des informations afin de ne pas me tromper dans les démarches à suivre afin de vivre cette immigration le mieux possible.


De Yoann Martial
Je crois bien que pour l’instant c’est bouche pour les infirmiers. Beaucoup d’infirmière qui sont déjà sur place n’arrive pas à trouver d’hôpital pour faire le stage d’intégration
Envoyé de mon SM-G925W8 en utilisant l\’application mobile Immigrer.com


De Automne
:(

 

http://www.tvanouvelles.ca/2016/04/22/forcee-de-faire-du-temps-supplementaire-elle-appelle-la-police


De mayafrance

Salut,

 

tu ne vas pas trop vite. Si tu commençais déjà à finir ta deuxième année, puis faire ta troisième et essayer d’avoir ton DE. Puis éventuellement après trouver un employeur public ou demi privée en France ce qui nécessaire. Choisir un poste un poste en médecine ou en chirurgie ( oubli les services trop spécialises) y reste au moins 3 ans et voir après avoir fait tout cela et pas avant de voir si le quebec a encore besoin d’infirmière étrangère. Je te suggère quand tu auras ton DE + 2 ans d’expérience de demander ta résidence permanente qui sera plus aperçue par les employeurs des hopitaux publics qui retiendrons plus facilement ta candidature car ils auront moins à se casser la tête avec les papiers immigration affilies au permis de travail temporaire. Mais faut il qu’il y est peinurie d’infirmière ce qui n’est plus le cas. De plus tout employeur quebequois se dois de priorise des citoyens canadiens ou resident permanent québécois avant les résidents temporaire. De plus pour maintenir ton embauche si un jour tu y parviens tu devra réussir le stage d’une durée de 6 mois (75 jours travaille à temps complet ) attention ce n’est pas évident car si tu déplaît à tes formatrices si tu ne prouves pas ta capacité d’adaptation et de débrouillardise et bien il peuvent te mettre en échec et s’en ai fini pour exerce comme infirmiere au quebec. L’ordre des infirmiers et infirmières du quebec est beaucoup plus strict que votre ONI français dans le sens ou il doit assume complètement la qualité professionnel des infirmières qu’il met sur le terrain d’embauche et aux soins du  patient. Nous les infirmières québécoise nous avons payé 430 $ à l’ordre en 2016 pour avoir l’autorisation de travailler et de même à chaque année. De plus en cas de plainte de la part d’un patient. L’ordre va être du côté du patient et le défendre en lui fornissant un avocat et l’infirmière devra se faire défendre par un avocat de son assurance professionel (assurance qui est choisi par l’ordre pour toute les infirmières).

tu as une petite fille de 3 ans, le système scolaire n’est pas du même niveau qu’en France si tu arrive avant c’est 5 ans elle retourne en garderie. Pour la santé l’accès au médecin de famille est désespérant. Je suis sur une liste d’attente depuis 1 an 1/2 et cela peut prendre encore 1 an voir plus pour en avoir un. Le quebec j’y suis depuis 2000 et j’y reste malgrees tout cela car le choc de l’immigrant est passé depuis longtemps. Et j’aime être ici la vie me correspond même s’il y a eu des périodes très difficiles au nigaud financier, travail et santé. Des immigrations réussites il y en a tout comme des immigrations ratée. 

Une derniere chose les infirmières français sont de moins en moins apprécié car la plupart ne reste pas. De plus depuis que nous sommes reconnu universitaire nous sommes reconnu au niveau d’infirmière clinicienne et non plus infirmiere technicienne et il y a une grosse différence de salaire entre les deux donc moins intéressant pour l’employeur qui est pris avec des restrictions de budget. Enfin, le stage de 75 jours qui représente un coût énorme pour l’employeur représente une exigence de l’entente France-quebec et de l’ARM à la défaveur des infirmières ayant un DE français.

voila grosso-modo ce que tu as à faire avant de penser à immigrer au quebec. 


De mayafrance

Encore une petite précision venir ici sans promesse de stage et d’emploi mettrais ta famille et ton couple en danger. Quand et seulement quand tu auras le résultat de ton diplôme (afin de ne pas perdre ton temps et de ne pas le faire perdre aux recruteurs)  passe par recrutement Québec pour avoir un emploi donc un stage. Car ici avec un PVT ou une résidence permanente tu n’aura pas de proposition d’emploi car tu es lié à ton DE français qui nécessite un stage d’intégration très onéreux pour les employeur. Donc mieux vaut passer par recrutement santé quebec présent au salon de l’infirmier ou journée du quebec à Paris


FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada