Pourquoi nous choisissons le Québec? - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada

Pourquoi nous choisissons le Québec?

Fallback Image

De nenelle

je post ce message car beaucoup de mes proches ou connaissances, nous demande pourquoi partir au quebec plutot qu’ailleurs??Alors voici la réponse que je leur donne:

 

Nous voulons partir vivre la bas pour plusieurs raisons en fait!
La première est que mon mari est parti en vacances la bas, et a visiter une bonne partie du quebec, et ce pays lui a vraiment plu.
La deuxième (qui est une des plus importante) est que pour nous, nos enfants n’ont aucun avenir en France. En effet, vu les circonstances actuelles dans notre pays, les jeunes ont d’enormes difficultés a trouver du travail, et ca n’ira pas en s’arrangeant!!
Le quebec nous semble etre 1 pays où ils pourront évoluer dans de bonnes conditions professionnelles.

La troisième est que le quebec semble etre un pays où il fait bon vivre sur tous les points.
Nous avons lu beaucoup de choses sur la facon de vivre la bas et nous sommes en accord avec celle-ci! la famille est mise en avant, les conditions de travail et l’ambiance sur le lieu de travail également. Les gens semblent chaleureux. C’est un systeme a l’americaine, avec en plus, des avantages qui existent dans le systeme francais. J’aime le fait qu’ils defendent la langue francaise, et ce bien plus que les francais eux-meme!!!! aujourd’hui dans notre pays ont entend dans une meme phrase 50langues differentes melangées. La langue francaise est pourtant si belle et si riche!!

 

C’est sûr, nos familles vont enormement nous manquer, surtout la mienne car nous sommes tous TRES proches l’un de l’autre, mais on se dit qu’avec les technologies d’aujourd’hui tel que internet, il est tellement facile de communiquer, que cette barriere sera surmontable. Et puis lorsque nous nous verrons lors de sejour, les moments que nous passerons ensemble ne seront que meilleurs!

 

Enfin voila, un petit post, perso! 😉

 

Bises a toutes les personnes qui liront!!

———

De lion 01

tu a raison,sauf que l’ambiance sur le lieu de travail tu ne pourra jugé que quand tu travaillera,elle est très différente de France moi je prefaire celle de France mais c’est personnelle.

———

De Automne

bof, l’ambiance de travail ça varie beaucoup d’une entreprise à l’autre..

 

mon mari préfère l’ambiance ici que celle en France :biggrin2:

 

 

en tout cas, bonne chance dans tes démarches

———

De nenelle

oui c sur que pour ce qui est du travail on ne pourra reellement jugé qu’une fois sur place, et en ce qui concerne ce sujet, on ne peut se baser que sur ce que l’on peut voir, lire, entendre, et je ense aussi que cela doit dependre de l’entreprise mais bon, les infos que nous avons a ce sujet, nous semble etre plus en allaince avec nos convictions au quebec qu’en france! 😉

je pense que cela depend peut etre aussi de la branche dans laquelle on travaille?!

merci automne pour tes encouragements! les demarches sont tres longues et encore plus pour 1 famille!! mais bon tout vient a point à qui sait attendre… 😉

———

De immigrer.com

Merci pour votre témoignage. Il est en page d’accueil.

 

Bonne chance pour la suite des choses !

———

De fabriced

Moi je prends les bises!!  :hug:

 

sinon pour le reste c’est à chacun de se faire son avis.

 

Bonne aventure dans le coté ouest de l’atlantique!

———

De Franko

Complètement en accord avec nenelle nous partons aussi pour la plupart des raisons que tu as mentionné, je pense à l’avenir et l’avenir en France fait peur actuellement sur bcp de points et pas que professionnellement. Bn courage à vous pour les démarches c long mais franchement sa en vaut la peine!!

Envoyé par l’application mobile Forum IC

———

De Isabelle Jean

Le Québec n’est pas un pays, mais bien un province.  Peut-être, un jour, le sera-t-il.  Encore une fois, je vais me répéter et dire qu’ici ce n’est pas le paradis dont vous parlez.  Je vous conseille de ne pas avoir trop d’attentes, ainsi les difficultés que vous rencontrerez vous sembleront moins difficiles à surmonter.

———

De Blueberry

Les Québécois vont t’adorer vu que tu parles de « pays ». Comme indiqué plus haut, pour l’ambiance au travail cela dépend tout de l’entreprise.

———

De Cherrybee

» J’aime le fait qu’ils defendent la langue francaise, et ce bien plus que les francais eux-meme!!!! aujourd’hui dans notre pays ont entend dans une meme phrase 50 langues differentes melangées. La langue francaise est pourtant si belle et si riche!!  «

 

Je crois que, là aussi, tu risques d’avoir de sacrés surprises. Oui, on apprécie notre français, mais à nous de savoir rester à notre place et de ne pas faire le moindre commentaire quand un mot est utilisé à la place d’un autre ou  quand ça « fitte pas pantoute ». Surtout dans le domaine du travail. Tu verras, des fois, ça démange mais chuuuuuuut  🙂 . Mais je vois que tu es aide soignante. Tu vas apprécier au contact des malades 🙂

———

De lebaske64

Protection de la langue pas sur montreal devient plus anglo quee franco mais bon c est pas une maladie mais ne vous mettez pas trop de chose dans la tete comme ca vous serez pas décu bonne chance je vous le souhaite

———

De nenelle

Le Québec n’est pas un pays, mais bien un province.  Peut-être, un jour, le sera-t-il.  Encore une fois, je vais me répéter et dire qu’iciont vous parlez.  Je vous conseille de ne pas avoir trop d’attentes, ainsi les difficultés que vous rencontrerez vous
sembleront moins difficiles à surmonter.

Je sais que le quebec est une province, mais pour moi, il a tout d’1 pays. Apres attention, nous n’idealisons pas non plus. Comme partout, il y a des pour et des contre!!!

———

De nenelle

» J’aime le fait qu’ils defendent la langue francaise, et ce bien plus que les francais eux-meme!!!! aujourd’hui dans notre pays ont entend dans une meme phrase 50 langues differentes melangées. La langue francaise est pourtant si belle et si riche!!  «
 
Je crois que, là aussi, tu risques d’avoir de sacrés surprises. Oui, on apprécie notre français, mais à nous de savoir rester à notre place et de ne pas faire le moindre commentaire quand un mot est utilisé à la place d’un autre ou  quand ça « fitte pas pantoute ». Surtout dans le domaine du travail. Tu verras, des fois, ça démange mais chuuuuuuut  🙂 . Mais je vois que tu es aide soignante. Tu vas apprécier au contact des malades 🙂

Oui je suis aide soignante. Tu sais ppur ce qui est du parlé francais, je pense que ca ne peut pas etre pire qu’en france! Lol.
Quand tu entends oes jeunes dans la rue dire: j’te jure gros, la daronne elle me fait trop iech » ou encore « oua laisse tomber le bahut ca me rend guedin, je kifferai trop d’arreter!!! Inch’allah… » je sais pas mais je me dis mon dieu si les jeunes parlent comme ca aujourd’hui comment ils parleront demain!! Et encore la je suis polie et je ne connais pas le langage jeune sur le bout des doigts donc bon..
Enfin c un debat très long je pense.

———

De kjaerlighet

Ils font aussi énormément de fautes c’est assez frappant. Je pense que la façon d’apprendre le français doit différer, mais ils ont de gros problème d’orthographe.

 

Le dernier exemple que j’ai eu, c’est quand j’ai reçu une facture de remorquage, au lieu d’écrire fusée éclairante, le gars avait écrit fusée éclérante …

 

Mais je me permet jamais de faire de remarque parce que je passerais pour un donneur de leçon alors je dit rien.

———

De Niklasky

mais ils ont de gros problème d’orthographe.

C’est très bon ça ! 🙂

Heureusement que tu ne donnes pas de leçons, vaut mieux pas ! 🙂

———

De Niklasky

Je fréquente un peu un forum québécois, avec majoritairement des québécois. Ils ont bien conscience qu’au Québec ils ont de gros problèmes avec le français, surtout chez les jeunes. C’est l’apprentissage au primaire et au secondaire qui déconne, et à la télé, à part au télé journal, ils ne font pas beaucoup d’efforts.

Et il suffit de lire le Journal de Montréal, par exemple, pour constater que le problème est profond. Le vocabulaire est pauvre.

Dans le français parlé, ils sont fâchés avec la grammaire et la syntaxe avec des « si j’aurais » et autres en pagaille.

———

De kobico

Ils font aussi énormément de fautes c’est assez frappant. Je pense que la façon d’apprendre le français doit différer, mais ils ont de gros problème d’orthographe.

 

Le dernier exemple que j’ai eu, c’est quand j’ai reçu une facture de remorquage, au lieu d’écrire fusée éclairante, le gars avait écrit fusée éclérante …

 

Mais je me permet jamais de faire de remarque parce que je passerais pour un donneur de leçon alors je dit rien.

 

Bravo! Pas moins de cinq fautes pour en dénoncer une!  :innocent:

———

De green20770

c’est vrai que là, Kjaerlighet, tu nous as fait un McKenzisme 😉

———

De juetben

Et il suffit de lire le Journal de Montréal, par exemple, pour constater que le problème est profond. Le vocabulaire est pauvre.

 

 

eheh pour une bonne santé mentale, il vaut mieux éviter ce genre de lecture… parce que si le vocabulaire est pauvre le conenu l’est tout autant! :Crylol:

———

De kjaerlighet

Bien sur j’ai dit quelque part que je ne faisais jamais de fautes … :whistlingb: 

———

De lebaske64

Il y a des quebecois qui m ont soutenu qu on disait un cheval des chevales voit le niveau loll

———

De lion 01

mais ils ont de gros problème d’orthographe.

C’est très bon ça ! 🙂

Heureusement que tu ne donnes pas de leçons, vaut mieux pas ! 🙂

moi je suis archi nul en orthographe et je suis un Français pur laine.Au Quebec ou en France ils on des bons et des mauvais.

———

De Bzh_56

Tu sais ppur ce qui est du parlé francais, je pense que ca ne peut pas etre pire qu’en france! Lol.
Quand tu entends oes jeunes dans la rue dire: j’te jure gros, la daronne elle me fait trop iech » ou encore « oua laisse tomber le bahut ca me rend guedin, je kifferai trop d’arreter!!! Inch’allah… » je sais pas mais je me dis mon dieu si les jeunes parlent comme ca aujourd’hui comment ils parleront demain!! Et encore la je suis polie et je ne connais pas le langage jeune sur le bout des doigts donc bon..
Enfin c un debat très long je pense.

Attention quand même au mauvaises surprises .
Le parler des jeunes Québécois a été pour nous une grande surprises , a entendre tout ce qui se dit sur la défense de la langue française , on est tombé de haut . Cette chasse aux anglissismes est une réalité sur les panneaux d’affichages et routier mais à l’oral , je te promet que chez certains jeunes , il y a plus de mots d’anglais que de français . Nous l’avons remarqué à plusieurs reprises et as que à Montréal !!
Un exemple , nous avons fait une journée de ski en pleine semaine , cinq bus scolaire sur le parking , la petite station ( Mont Orignial ) était de remplie de jeune ( de 7 a 16 ans je pense ) , c’était d’ailleurs super sympa .
Lorsque je prenais le télésiège , je me retrouvais souvent l’intrus au milieu d’une bande de copains , je peux t’assurer que c’était incroyable de les entendre entre eux , des checks, des full et j’en passe .
Melangé à un accent bien marqué et une bonne touche d’argo , j’ai rarement pu comprendre les discutions .
Alors la protection du français , a part sur le bord des routes , nous ne l’avons pas du tout ressenti.

Maintenant ce n’est pas du tout un jugement , mais ne vous attendez pas à un joli langage français , les jeunes sont comme partout , ils ont leurs propres langage et c’est comme ça , à nous de maintenir un cadre de bon parler, au moins à la maison .

———

De Je reve

Je comprends que Nenelles en a marre des wesh qui jure et qui iech mais ce qu’elle ne sait pas encore c’est que ces wesh s’inspirent pas mal des « States » et pour le moins que l’on puisse dire cette culture est aussi répandu ici. Le Québec n’est pas un village de bisounours, tu trouvera aussi des baggy/casquette avec la moitié du caleçon à l’air, les jeunes filles prepuberes déguisée plus ou moins en pornstar a la quête d’un « sugar daddy ».
Bref les fifty cents et autres party bling bling ça ne fait pas rêver que les wesh de France. Cela dit c’est sur qu’avec nos hivers rigoureux ça réduit quand même considérablement le nombre de scooter sur les parking et les squat de hall d’immeuble lol

Pour le reste et autres délires nationalistes, tu pourras effectivement toujours trouver ton compte ici même si la « sauce » peut être sensiblement différente parfois.

———

De Cherrybee

» J’aime le fait qu’ils defendent la langue francaise, et ce bien plus que les francais eux-meme!!!! aujourd’hui dans notre pays ont entend dans une meme phrase 50 langues differentes melangées. La langue francaise est pourtant si belle et si riche!!  «
 
Je crois que, là aussi, tu risques d’avoir de sacrés surprises. Oui, on apprécie notre français, mais à nous de savoir rester à notre place et de ne pas faire le moindre commentaire quand un mot est utilisé à la place d’un autre ou  quand ça « fitte pas pantoute ». Surtout dans le domaine du travail. Tu verras, des fois, ça démange mais chuuuuuuut  🙂 . Mais je vois que tu es aide soignante. Tu vas apprécier au contact des malades 🙂

Oui je suis aide soignante. Tu sais ppur ce qui est du parlé francais, je pense que ca ne peut pas etre pire qu’en france! Lol.
Quand tu entends oes jeunes dans la rue dire: j’te jure gros, la daronne elle me fait trop iech » ou encore « oua laisse tomber le bahut ca me rend guedin, je kifferai trop d’arreter!!! Inch’allah… » je sais pas mais je me dis mon dieu si les jeunes parlent comme ca aujourd’hui comment ils parleront demain!! Et encore la je suis polie et je ne connais pas le langage jeune sur le bout des doigts donc bon..
Enfin c un debat très long je pense.

 

Ouil, effectivement, je me souviens. Mais passons, car tu verras que la langue française au Québec, c’est comme la politique ou la religion. Mieux vaut ne pas en parler. Pour te rassurer s’il en était besoin, tu constateras que (encore là malgré la petite gang qui va essayer de te casser le moral avec des tonnes de stats tirées d’on ne sait où) nous sommes extrêmement nombreux à aimer notre nouveau pays d’adoption. Ce sont seulement ceux qui sont là depuis longtemps qui peuvent se faire une idée de l’augmentation des immigrants français en l’occurrence. On dirait que c’est exponentiel 🙂

———

De MacDonald

Je comprends que Nenelles en a marre des wesh qui jure et qui iech mais ce qu’elle ne sait pas encore c’est que ces wesh s’inspirent pas mal des « States » et pour le moins que l’on puisse dire cette culture est aussi répandu ici. Le Québec n’est pas un village de bisounours, tu trouvera aussi des baggy/casquette avec la moitié du caleçon à l’air, les jeunes filles prepuberes déguisée plus ou moins en pornstar a la quête d’un « sugar daddy ».
Bref les fifty cents et autres party bling bling ça ne fait pas rêver que les wesh de France. Cela dit c’est sur qu’avec nos hivers rigoureux ça réduit quand même considérablement le nombre de scooter sur les parking et les squat de hall d’immeuble lol

Pour le reste et autres délires nationalistes, tu pourras effectivement toujours trouver ton compte ici même si la « sauce » peut être sensiblement différente parfois.

Pourquoi les weshs francais n’immigrent pas au Québec ? On en trouve trés rarement.

———

De Je reve

Parceque ces wesh sont souvent sans emploi, sans qualifications ou en decrochage scolaire et n’ont tout simplement pas les moyens de partir, ni même pour beaucoup d’entre eux changer tout simplement de quartier.
Dans leur condition c’est aussi plus souvent facile de basculer dans l’économie souterraine ce qui leur permet d’acquérir des micro-signes extérieurs de richesse comme une paire de basket, un téléphone, un scooter ou le summum pour les plus malins d’entre eux une « Merco » ( comprendre Mercedes-Benz).

Il rêvent uniquement de l’Amérique qu’ a travers la TV,YouTube et Scarface.

———

De MacDonald

Parceque ces wesh sont souvent sans emploi, sans qualifications ou en decrochage scolaire et n’ont tout simplement pas les moyens de partir, ni même pour beaucoup d’entre eux changer tout simplement de quartier.
Dans leur condition c’est aussi plus souvent facile de basculer dans l’économie souterraine ce qui leur permet d’acquérir des micro-signes extérieurs de richesse comme une paire de basket, un téléphone, un scooter ou le summum pour les plus malins d’entre eux une « Merco » ( comprendre Mercedes-Benz).

Il rêvent uniquement de l’Amérique qu’ a travers la TV,YouTube et Scarface.

Pourtant il y a 300-400 ans c’était le phénomene inverse qui se produisait: C’étaient les weshs de l’époque qui immigraient au Canada, je veux dire la classe populaire de l’époque

———

De Je reve

Les wesh ne sont pas représentatifs de la classe populaire. Ils sont davantage considères comme des marginaux à l’écart de la société.
Beaucoup les considère plutôt comme des indésirables et néfastes pour la société.

Ils vivent dans des formes de ghettos et la plupart d’entre eux ne sont pas des immigrants à proprement parler mais des enfants issues de l’immigration. Ils sont donc entre deux cultures, celles de leurs parents immigres et celle du pays ou ils sont nés.

———

De MacDonald

Les wesh ne sont pas représentatifs de la classe populaire. Ils sont davantage considères comme des marginaux à l’écart de la société.
Beaucoup les considère plutôt comme des indésirables et néfastes pour la société.

Ils vivent dans des formes de ghettos et la plupart d’entre eux ne sont pas des immigrants à proprement parler mais des enfants issues de l’immigration. Ils sont donc entre deux cultures, celles de leurs parents immigres et celle du pays ou ils sont nés.

Faux, ils sont pas tous issus de l’immigration, parmi les banlieusards il y a aussi des francais blancs de souche qui adoptent le meme accent et le meme style de vie.

———

De caroline77

Le Québec n’est pas un pays, mais bien un province.  Peut-être, un jour, le sera-t-il.  Encore une fois, je vais me répéter et dire qu’ici ce n’est pas le paradis dont vous parlez.  Je vous conseille de ne pas avoir trop d’attentes, ainsi les difficultés que vous rencontrerez vous sembleront moins difficiles à surmonter.

 

Je pense que c’est naturel de fantasmer sur une vie idéale pour l’après. Immigrer, c’est beaucoup de travail et de soucis. On ne peut pas faire « tout ça pour rien », ça doit forcément être mieux après sinon pourquoi le faire. C’est le raisonnement que je me suis fait face à certaines réactions de personnes devant des retours négatifs d’immigrants sur place, mal acceptés.

 

Je suis un cas rare de ne pas me faire trop d’illusions et de me préparer à des tas de difficultés, imprévus, etc Après il faut relativiser en se disant que la vie est dure partout.

———

De caroline77

Oui je suis aide soignante. Tu sais ppur ce qui est du parlé francais, je pense que ca ne peut pas etre pire qu’en france! Lol.
Quand tu entends oes jeunes dans la rue dire: j’te jure gros, la daronne elle me fait trop iech » ou encore « oua laisse tomber le bahut ca me rend guedin, je kifferai trop d’arreter!!! Inch’allah… » je sais pas mais je me dis mon dieu si les jeunes parlent comme ca aujourd’hui comment ils parleront demain!! Et encore la je suis polie et je ne connais pas le langage jeune sur le bout des doigts donc bon..
Enfin c un debat très long je pense.

 

Complètement d’accord, c’est une des facettes qui ne va pas me manquer, ça fait partie des aspects positifs (pour moi mais aussi pour d’autres immigrants).

 

Il y a du mal parler français aussi au Québec (et surtout du « mal écrire ») mais dans un autre cadre (et c’est cette différence de cadre qui fait toute la différence). On peut prendre ces différences comme pour un dialecte, comme des dialectes d’autres langues (dialectes de l’allemand qu’on trouve dans certaines régions du nord est de la France par exemple).

———

De Je reve

Certes Ils ne sont pas tous issue de l’immigration mais ils le sont majoritairement.
Les français de souche étaient effectivement majoritaires dans les années 60-70 quand tout ces barres de béton étaient neuves, mais ils ont fini par partir et laisse la place à une population immigrée au fur et à mesure que ça se délabrait.

C’est comme à Montréal-Nord, on ne surnomme pas cette zone Montréal-Noire pour rien. Ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas de pure laine qui y résident encore mais c’est juste un quartier qui est reconnu pour avoir une population souvent issue d’une immigration caraïbe enne.

Ainsi les wesh sont juste plus souvent d’origine maghrébine ou simplement africaine qu’autre.

———

De caroline77

Ils font aussi énormément de fautes c’est assez frappant. Je pense que la façon d’apprendre le français doit différer, mais ils ont de gros problème d’orthographe.

 

Le dernier exemple que j’ai eu, c’est quand j’ai reçu une facture de remorquage, au lieu d’écrire fusée éclairante, le gars avait écrit fusée éclérante …

 

Mais je me permet jamais de faire de remarque parce que je passerais pour un donneur de leçon alors je dit rien.

 

Disons que les fautes d’orthographe sont plus tolérées qu’en France, puisqu’on en voit dans les lettres et prospectus sans que cela semble gêner qui que ce soit. Mais il y a aussi énormément de personnes illettrées en France, sauf qu’on ne les place pas à des postes de secrétaires ou autre postes liées à la communication écrite. Créer des documents écrits contenant des fautes n’est pas toléré en France, alors que ça l’est au Québec. Je ne dis pas qu’il n’arrive pas de trouver une faute dans un document, mais c’est rare.

———

De caroline77

Certes Ils ne sont pas tous issue de l’immigration mais ils le sont majoritairement.
Les français de souche étaient effectivement majoritaires dans les années 60-70 quand tout ces barres de béton étaient neuves, mais ils ont fini par partir et laisse la place à une population immigrée au fur et à mesure que ça se délabrait.

C’est comme à Montréal-Nord, on ne surnomme pas cette zone Montréal-Noire pour rien. Ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas de pure laine qui y résident encore mais c’est juste un quartier qui est reconnu pour avoir une population souvent issue d’une immigration caraïbe enne.

Ainsi les wesh sont juste plus souvent d’origine maghrébine ou simplement africaine qu’autre.

 

Tu as raison, mais de mois en moins. En effet, c’est « à la mode » d’avoir l’attitude racaille en France chez un bon nombres de jeunes. On en voit de plus en plus qui sont bien franco-français depuis des générations qui ont le look et le parler de la racaille.

———

De Je reve

Certes Ils ne sont pas tous issue de l’immigration mais ils le sont majoritairement.
Les français de souche étaient effectivement majoritaires dans les années 60-70 quand tout ces barres de béton étaient neuves, mais ils ont fini par partir et laisse la place à une population immigrée au fur et à mesure que ça se délabrait.

C’est comme à Montréal-Nord, on ne surnomme pas cette zone Montréal-Noire pour rien. Ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas de pure laine qui y résident encore mais c’est juste un quartier qui est reconnu pour avoir une population souvent issue d’une immigration caraïbe enne.

Ainsi les wesh sont juste plus souvent d’origine maghrébine ou simplement africaine qu’autre.

 
Tu as raison, mais de mois en moins. En effet, c’est « à la mode » d’avoir l’attitude racaille en France chez un bon nombres de jeunes. On en voit de plus en plus qui sont bien franco-français depuis des générations qui ont le look et le parler de la racaille.

Ouais c’est sur qu’il existera toujours des pales copies et des originaux. C’est comme le rap, ça vient des US et maintenant on en trouve quasiment dans toutes les langues.

Puis c’est vrai regarde Kool Shen il habite même plus dans le 9-3 et maintenant il se tape des parties de poker avec Patrick Bruel dans des clubs sur les champs. Décidément il est loin le temps ou il « niquait la police » mdrr

———

De nenelle

Que les jeunes parlent dans leur langage est normal, ce qui m’agace plus, c le fait qu’ils utilisent 15 langues différentes dans 1 meme phrase et qu’en plus ils n’en connaissent pas la signification!!!
Je suis moi aussi passé par ma periode wesh et rebelle, mais je ne parlais tout de même pas comme eux… et je pense que le pire, c’est qu’ils ne se rendent pas compte de leur facon de parler et qu’ils écrivent de la meme facon en y ajoutant en plus des fautes de langage, des tonnes de fautes d’orthographe. Je fais aussi des fautes mais quand meme….
En ce qui concerne le « francais québécois » je le considere comme un patois. J’habite le nord est de la France (en lorraine) et chez nous chaque departement a son patois. Les alsaciens par exemple ont un melange de francais et d’allemand (on ne comprend d’ailleurs pas grand chose lorsque les anciens parlent! Mdr), je vous laisse donc imaginer ce que donne le langage d’1 jeune alsacien qui mélange allemand/français/arabe/anglais/expressions inventees!! Ptdr. En tt cas pour ma part je considere le québécois ainsi, un patois parmis tant d’autres! 😉

———

De Maraudeur

(l’alsacien n’est pas un mélange de français et d’allemand)

———

De berla

Que les jeunes parlent dans leur langage est normal, ce qui m’agace plus, c le fait qu’ils utilisent 15 langues différentes dans 1 meme phrase et qu’en plus ils n’en connaissent pas la signification!!!
Je suis moi aussi passé par ma periode wesh et rebelle, mais je ne parlais tout de même pas comme eux… et je pense que le pire, c’est qu’ils ne se rendent pas compte de leur facon de parler et qu’ils écrivent de la meme facon en y ajoutant en plus des fautes de langage, des tonnes de fautes d’orthographe. Je fais aussi des fautes mais quand meme….
En ce qui concerne le « francais québécois » je le considere comme un patois. J’habite le nord est de la France (en lorraine) et chez nous chaque departement a son patois. Les alsaciens par exemple ont un melange de francais et d’allemand (on ne comprend d’ailleurs pas grand chose lorsque les anciens parlent! Mdr), je vous laisse donc imaginer ce que donne le langage d’1 jeune alsacien qui mélange allemand/français/arabe/anglais/expressions inventees!! Ptdr. En tt cas pour ma part je considere le québécois ainsi, un patois parmis tant d’autres! 😉

Si tu dis à un Québécois que le français du Québec est un patois, tu risques de te retrouver très seule et que l’étiquette de MF te soit donnée! Tu ne serais pas parisienne?

———

De caroline77

patois, nom masculin

Féminin oise.

Sens Parler propre à une région, dialecte . Synonyme parler Anglais patois

http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/patois/

 

 

 

Il va falloir arrêter de s’offusquer pour tout et n’importe quoi, hein.

———

De Galère

J’approuve ce que Nenelle dit surtout quand elle parle de la langue des jeunes.

Je n’osais pas le dire sur ce forum mais puisque vous en parlez, j’ai grandis dans 2 quatiers défavorisés avant d’habiter dans une maison tranquille avec les parents et je sais comment ça se passe.

 

Les jeunes issues de l’immigration dont vous parlez ne vivent pas seulement dans ces cités, certains vivent même dans des endroits « chics » de la ville. Ils sont presque tous en échecs scolaires, et leur travail est de voler ou dealer, même parfois pour s’en sortir.

Tout à commencer avec leurs parents qui ont débarqué en France, pour profiter des aides, et on sait que le fait d’avoir + d’enfants, on touche + d’aides de la CAF. Les parents touches beaucoup d’argent en laissant leur nombreux enfants se débrouiller seuls. Pour aller à l’école, faut de l’argent (nourriture, vetments, affaires scolaires, …) et ces enfants n’ont pas de quoi avoir une éducation, certains ne veulent vraiment pas aller à l’école, d’autres ne peuvent pas par manque de moyens, et comme l’état n’aide pas ces enfants, alors ils ne voient comme seule solution, d’être dans l’illégalité pour vivre. Pendant ce temps, les parents encaissent l’argent pour construire leur maison dans leur pays d’origine. Et la France continue de payer ces gens là, même quand ils ont rejoint leur pays d’origine.

Contrairement à ce qu’on peut penser, la faute n’appartient pas à ces jeunes mal éduqués, la faute est aux parents qui profitent du système. C’est pour cette raison que la majorité des jeunes en échecs scolaire sont issues de l’immigration. Actuellement, les entreprises utilisent ces jeunes là, pour les payer moins chère que les diplômés. Ils s’en sortent mieux que ceux qui sont allés sérieusement à l’école. Moi je fesais partis de ceux qui allaient étudier, pour me retrouver aujourd’hui sans emploi, pendant que je vois ces jeunes qui travaillent malgrès qu’ils ont quittés l’école, ne savent pas parler bien le français et ont fait de la prison.

 

Regardez ce qui est devenu Paris ou Marseille, y a que la racaille africaine qui règne dans toutes les rues sales saturés de kebabs, tous les transports en commun dégoutants rempli de jeunes mal élevés pendant que la France continue à faire entrer des vagues d’immigrés chaque jour.

———

De Maraudeur

En linguistique, un patois ça n’existe pas. On parle de dialecte. Et encore, beaucoup de linguiste rejetent aussi le terme de dialecte pour parler uniquement de langue.

 

Il faut reconnaître que le terme patois est conneté péjorativement.

———

De caroline77

Dialecte et patois sont des synonymes. Et je ne vois pas ce que le terme patois peut avoir de négatif.

———

De Maraudeur

Tu as raison 🙂

 

Bonne journée 🙂

———

De berla

patois, nom masculin Féminin oise.

Sens Parler propre à une région, dialecte . Synonyme parler Anglais patois

http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/patois/

 

 

 

Il va falloir arrêter de s’offusquer pour tout et n’importe quoi, hein.

Continue de donner des leçons! Mais selon les endroits des mots peuvent avoir une « définition, utilisation » différente! Alors je t’en prie quand tu seras ici, tu diras à un Québécois que son français est un patois!

———

De Je reve

patois, nom masculin Féminin oise.
Sens Parler propre à une région, dialecte . Synonyme parler Anglais patoishttp://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/patois/

 
 
 
Il va falloir arrêter de s’offusquer pour tout et n’importe quoi, hein.

Continue de donner des leçons! Mais selon les endroits des mots peuvent avoir une « définition, utilisation » différente! Alors je t’en prie quand tu seras ici, tu diras à un Québécois que son français est un patois!

Effectivement ça sera assez mal vu je suis d’accord la dessus.

———

De Je reve

J’approuve ce que Nenelle dit surtout quand elle parle de la langue des jeunes.
Je n’osais pas le dire sur ce forum mais puisque vous en parlez, j’ai grandis dans 2 quatiers défavorisés avant d’habiter dans une maison tranquille avec les parents et je sais comment ça se passe.
 
Les jeunes issues de l’immigration dont vous parlez ne vivent pas seulement dans ces cités, certains vivent même dans des endroits « chics » de la ville. Ils sont presque tous en échecs scolaires, et leur travail est de voler ou dealer, même parfois pour s’en sortir.
Tout à commencer avec leurs parents qui ont débarqué en France, pour profiter des aides, et on sait que le fait d’avoir + d’enfants, on touche + d’aides de la CAF. Les parents touches beaucoup d’argent en laissant leur nombreux enfants se débrouiller seuls. Pour aller à l’école, faut de l’argent (nourriture, vetments, affaires scolaires, …) et ces enfants n’ont pas de quoi avoir une éducation, certains ne veulent vraiment pas aller à l’école, d’autres ne peuvent pas par manque de moyens, et comme l’état n’aide pas ces enfants, alors ils ne voient comme seule solution, d’être dans l’illégalité pour vivre. Pendant ce temps, les parents encaissent l’argent pour construire leur maison dans leur pays d’origine. Et la France continue de payer ces gens là, même quand ils ont rejoint leur pays d’origine.
Contrairement à ce qu’on peut penser, la faute n’appartient pas à ces jeunes mal éduqués, la faute est aux parents qui profitent du système. C’est pour cette raison que la majorité des jeunes en échecs scolaire sont issues de l’immigration. Actuellement, les entreprises utilisent ces jeunes là, pour les payer moins chère que les diplômés. Ils s’en sortent mieux que ceux qui sont allés sérieusement à l’école. Moi je fesais partis de ceux qui allaient étudier, pour me retrouver aujourd’hui sans emploi, pendant que je vois ces jeunes qui travaillent malgrès qu’ils ont quittés l’école, ne savent pas parler bien le français et ont fait de la prison.
 
Regardez ce qui est devenu Paris ou Marseille, y a que la racaille africaine qui règne dans toutes les rues sales saturés de kebabs, tous les transports en commun dégoutants rempli de jeunes mal élevés pendant que la France continue à faire entrer des vagues d’immigrés chaque jour.

Euh « Des vagues d’immigrés » ? Attends d’arriver ici pour savoir ce que c’est réellement une « vague ». Parceque c’est un peu comme pour la neige, vu d’ici ça ressemble davantage à des gouttelettes mdr.

Sinon dis toi aussi que les aides sociales et allocations familiales ça existe aussi au Québec et pas que pour les immigrants. Sauf qu’au lieu de s’appeller des rmistes ou RSA, les gens les appellent communément « les BS » ( comprendre dépendant du Bien être Social)

———

De caroline77

Continue de donner des leçons! Mais selon les endroits des mots peuvent avoir une « définition, utilisation » différente! Alors je t’en prie quand tu seras ici, tu diras à un Québécois que son français est un patois!

 

Non car je n’en vois pas l’intérêt, comme je ne le dis pas à  un alsacien, breton, etc. Il n’y a que toi que le sujet énerve, personnellement je m’en cogne et j’en parle car quelqu’un d’autre a parlé du sujet avant.

———

De Je reve

Que les jeunes parlent dans leur langage est normal, ce qui m’agace plus, c le fait qu’ils utilisent 15 langues différentes dans 1 meme phrase et qu’en plus ils n’en connaissent pas la signification!!!
Je suis moi aussi passé par ma periode wesh et rebelle, mais je ne parlais tout de même pas comme eux… et je pense que le pire, c’est qu’ils ne se rendent pas compte de leur facon de parler et qu’ils écrivent de la meme facon en y ajoutant en plus des fautes de langage, des tonnes de fautes d’orthographe. Je fais aussi des fautes mais quand meme….
En ce qui concerne le « francais québécois » je le considere comme un patois. J’habite le nord est de la France (en lorraine) et chez nous chaque departement a son patois. Les alsaciens par exemple ont un melange de francais et d’allemand (on ne comprend d’ailleurs pas grand chose lorsque les anciens parlent! Mdr), je vous laisse donc imaginer ce que donne le langage d’1 jeune alsacien qui mélange allemand/français/arabe/anglais/expressions inventees!! Ptdr. En tt cas pour ma part je considere le québécois ainsi, un patois parmis tant d’autres! 😉

Attends de côtoyer les djeunz d’ici, tu seras bien surprise avec leur « YO wazzup ? Criissss tabar’nak », tu vas kiffer grave lol ou quand ça sera pas du mélange anglo/créole/québécois/français ou encore ton boss qui te demandera de rédiger son courrier parcequ’il est pas capable de faire la différence entre le pluriel ou le singulier. Tu verra que certaines fautes n’ont strictement rien a voir avec le fait de parler patois ou non.
Bref Réveilles toi un peu le Québec c’est pas un village de Provence. Ici les jeunes ça deal, ça fume et ça boit aussi.

Après personnellement j’ai rien contre, l’orthographe, la grammaire et moi ça a toujours fait 4 mdrrr Mais c’est clair que d’un point de vue conservation et défense de la langue comme disait quelqu’un plus haut vaut mieux pas s’y méprendre. Vous verrez aussi que les jeunes québécois d’ici n’ont pas plus d’amour ou de respect pour notre langue que les jeunes français. Faut pas confondre idéologie politique et la réalité quotidienne, parcequ’on France on a aussi nos académiciens et autres loi Toubon et cie.

———

De Galère

D’accord Je reve, mais je ne viendrais pas pour ces allocations ou aides, sinon y a aucun intérêt à partir. Si je vois que le Québec, c’est comme à Marseille, c’est à dire qu’il y a la racaille qui polluent comme vous dites, j’économiserais et je quitterais la province, mais je ne retournerais pas en France.

Comme vous parlez de la neige, oui je préfère l’hiver, le froid. Pour avoir chaud en hiver sans chauffage, il suffit de faire du sport, qui est bon pour la santé. Tandis qu’en été, c’est chaud et ça transpire tout le temps. Après ce n’est que mon point de vue.

———

De kobico

patois, nom masculin Féminin oise.

Sens Parler propre à une région, dialecte . Synonyme parler Anglais patois

http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/patois/

 

 

 

Il va falloir arrêter de s’offusquer pour tout et n’importe quoi, hein.

 

Faudrait aussi que tu arrêtes de dire tout et n’importe quoi sans considération pour les autres.

 

Et d’un, le mot « patois » est très souvent employé avec une connotation péjorative. Peut-être est-ce difficile de s’en rendre compte lorsque l’on est animé du même regard dépréciatif? Peut-être aussi, est-ce simplement lié à ton ignorance des usages lexicographies du terme et du sens donné qui en découle.

 

1. Parfois péj. Parler essentiellement oral, pratiqué dans une localité ou un groupe de localités, principalement rurales. Patois breton, suisse-allemand.

 

2. LING. Système liguistique restreint fonctionnant en un point déterminé ou dans un espace géographique réduit, sans statut culturel et social stable, qui se distingue du dialecte dont il relève par de nombreux traits phonologiques, morphosyntaxiques et lexicaux. Cette disparition  est d’autant plus rapide que la civilisation se développe et que la conscience sociale grandit. Alors les dialectes s’abaissent au rang de patois; les patois eux-mêmes s’éteignent (BallyLang. et vie, 1952, p.46).V. dialecte ex. 2.

B. ? Péj. Langage obscur et inintelligible. Synon. baragouin, charabia, jargon:

2. Le chef du parti juste-milieu, un homme de l’Hôtel-de-Ville, fit venir le journaliste, et lui dit: ?(…) Soyez aussi dur à digérer que les plus épaisses amplifications de la Revue des Deux Mondes (…). Le rédacteur se le tint pour dit, et parla le patois philosophique le plus difficile à comprendre. Balzac,A. Savarus,1842,p.13.
En partic.

1. Langue spéciale à un groupe, à un domaine d’étude. Cent volumes de discours ou de projets de loi rédigés dans le patois des hommes d’État (BernanosGde peur, 1931, p.140).
2. Style médiocre. Mario m’a appelé auprès de son premier acte, comme médecin consultant du style. Il l’a écrit, me dit-il, «au courant de la plume». Je le crois bien! C’est le patois de Scribe, sans grammaire (GoncourtJournal, 1858, p.569).
 
 
 
Et de deux, ce n’est pas à toi de décider ce qui constitue ou non une insulte pour les Québécois. Berla a parfaitement raison de le souligner. Anciennement, l’expression « french canadian patois » était utilisée par les anglophones pour ridiculiser le français en usage au Québec. Les Québécois en garde un goût très amer. Tu devrais essayer de t’instruire un peu plus, ouvrir tes oeillères au lieu de porter tes habituels jugements à l’emporte-pièce.
 

———

De nenelle

Oulala ca part vraiment dans tous les sens la!!!
Ca n’a plus rien a voir avec le sujet de depart et ce debat qui n’en est meme pas un en réalité, n’a ni queue ki tete!!!
Pour je ne sais plus qui, non je ne suis pas parisienne et meme loin de l’être! !! Je suis lorraine!!!
Ensuite, il y a eu une enorme meprise sur un dialogue que j’ai eu avec cherrybee je crois au début du post. Elle et moi nous sommes bien comprises mais alors beaucoup en ont fait toute une histoire! (Bon en meme temps c le but du forum d’echanger mais bon…)
Finalement je le répète, nous sommes loin d’idealiser le quebec comme vous le pensez… comme dans tous les pays, il y a des bons et des mauvais côtés. Je n’ai pas dis que les jeunes la bas sont tous habillés en costumé/cravate!! Comme partt, les jeunes ressemblent a des jeunes et heureusement, il faut bien que jeunesse se fasse… enfin bref….
Mon post de depart voulait juste dire que notre principale raison de partir pour le Québec c de donner beaucoup plus de perspectives d’avenir a nos enfants!!!!

———

De nenelle

Ensuite pour ce qui est du terme « patois » je demande mes excuses a tous les quebecois qui liront ceci, mais ce n’etait pas du tout péjoratif, vraiment pas… si c offusquant pour vous alors je le retire de suite, nous ici il n’y a rien d’offusquant dans ce terme et je ne me doutais pas qu chez vous oui. Comme on dit, je me coucherais moins bete ce soir, et g appris un terme a ne as utiliser 1 fois ke je serais la bas! Alors merci a vous 😉

———

De Je reve

D’accord Je reve, mais je ne viendrais pas pour ces allocations ou aides, sinon y a aucun intérêt à partir. Si je vois que le Québec, c’est comme à Marseille, c’est à dire qu’il y a la racaille qui polluent comme vous dites, j’économiserais et je quitterais la province, mais je ne retournerais pas en France.
Comme vous parlez de la neige, oui je préfère l’hiver, le froid. Pour avoir chaud en hiver sans chauffage, il suffit de faire du sport, qui est bon pour la santé. Tandis qu’en été, c’est chaud et ça transpire tout le temps. Après ce n’est que mon point de vue.

La neige c’etait pour faire un parallèle avec celle du Québec. En France avec 3 flocons c’est la tempête !! Pareil pour les immigres, t’en a 10 000 et t’as l’impression d’être envahi alors qu’au Canada ça doit être dix fois plus. Comme quoi tout est relatif. Sinon pour info le Quebec privilegiant pas mal l’immigration francophone, on apprecie aussi pas mal les maghrébins et les africains.

Faut arrêter de croire que les gens immigrent uniquement pour les alloc ou le rmi. D’une Si tu trouve leur situation enviable rien ne t’empêche de faire comme eux et de construire ta cabane au bled avec les alloc ou le RSA, ensuite personne ne t’empeche de te trouver une femme et de lui faire 10 gosses. Étant citoyen français tu as en principe exactement les même droits qu’un autre. Aussi Pour rappel, on ne peut bénéficier de ces prestations sociales, tout comme d’un HLM en étant sans-papier.

———

De kobico

Ensuite pour ce qui est du terme « patois » je demande mes excuses a tous les quebecois qui liront ceci, mais ce n’etait pas du tout péjoratif, vraiment pas… si c offusquant pour vous alors je le retire de suite, nous ici il n’y a rien d’offusquant dans ce terme et je ne me doutais pas qu chez vous oui. Comme on dit, je me coucherais moins bete ce soir, et g appris un terme a ne as utiliser 1 fois ke je serais la bas! Alors merci a vous 😉

 

Bonjour nenelle,

 

Pas de souci, je sais bien que ton ignorance n’avait aucun fondement méchant. Sache, toutefois, que même en France, le terme peut être utilisé péjorativement.

———

De piwi

Moi je suis venu pour voir de près un grizzly, une moufette, un chevreuil, un caribou, manger de la poutine, mais aussi pour moi qui suis marseillais je rêvais de me rouler dans la neige, d’acheter un pick up pour me sentir enfin un homme, de faire un bain thérapeutique dans le sirop d’érable, de danser la country car j’en avais marre des valses et des tangos, je pense que j’en oubli mais ça c’est normal je me fais vieux…. :biggrin2:  :sorcerer:

———

De Je reve

Oulala ca part vraiment dans tous les sens la!!!
Ca n’a plus rien a voir avec le sujet de depart et ce debat qui n’en est meme pas un en réalité, n’a ni queue ki tete!!!
Pour je ne sais plus qui, non je ne suis pas parisienne et meme loin de l’être! !! Je suis lorraine!!!
Ensuite, il y a eu une enorme meprise sur un dialogue que j’ai eu avec cherrybee je crois au début du post. Elle et moi nous sommes bien comprises mais alors beaucoup en ont fait toute une histoire! (Bon en meme temps c le but du forum d’echanger mais bon…)
Finalement je le répète, nous sommes loin d’idealiser le quebec comme vous le pensez… comme dans tous les pays, il y a des bons et des mauvais côtés. Je n’ai pas dis que les jeunes la bas sont tous habillés en costumé/cravate!! Comme partt, les jeunes ressemblent a des jeunes et heureusement, il faut bien que jeunesse se fasse… enfin bref….
Mon post de depart voulait juste dire que notre principale raison de partir pour le Québec c de donner beaucoup plus de perspectives d’avenir a nos enfants!!!!

Attendez de voir les jeunes d’ici avant de parler de « perspectives » pour vos enfants lol
Pour en avoir rencontre régulièrement, je me suis souvent dit que pour rien au monde j’aurais voulu vivre leur jeunesse actuelle.

———

De Je reve

Moi je suis venu pour voir de près un grizzly, une moufette, un chevreuil, un caribou, manger de la poutine, mais aussi pour moi qui suis marseillais je rêvais de me rouler dans la neige, d’acheter un pick up pour me sentir enfin un homme, de faire un bain thérapeutique dans le sirop d’érable, de danser la country car j’en avais marre des valses et des tangos, je pense que j’en oubli mais ça c’est normal je me fais vieux…. :biggrin2:  :sorcerer:

Lol tu m’as bien fait rire.
Pendant ce temps il y en a plein qui rêvent en ce moment d’un bon petit verre de pastis sur une terrasse avec le chant des grillons et à mater les « gagis » qui passent. Mdrrr

———

De berla

Moi je suis venu pour voir de près un grizzly il semblerait que tu ne l’as pas encore vu :biggrin2: , une moufette as-tu encore des amis? :biggrin2: , un chevreuil, un caribou, manger de la poutine, mais aussi pour moi qui suis marseillais je rêvais de me rouler dans la neige, d’acheter un pick up pour me sentir enfin un homme avais-tu des doutes?, de faire un bain thérapeutique dans le sirop d’érable, de danser la country en ligne sans doute car j’en avais marre des valses et des tangos, je pense que j’en oubli mais ça c’est normal je me fais vieux…. :biggrin2:  :sorcerer:

Oulala ca part vraiment dans tous les sens la!!!
Ca n’a plus rien a voir avec le sujet de depart et ce debat qui n’en est meme pas un en réalité, n’a ni queue ki tete!!!
Pour je ne sais plus qui, non je ne suis pas parisienne et meme loin de l’être! !! Je suis lorraine!!!
Ensuite, il y a eu une enorme meprise sur un dialogue que j’ai eu avec cherrybee je crois au début du post. Elle et moi nous sommes bien comprises mais alors beaucoup en ont fait toute une histoire! (Bon en meme temps c le but du forum d’echanger mais bon…)
Finalement je le répète, nous sommes loin d’idealiser le quebec comme vous le pensez… comme dans tous les pays, il y a des bons et des mauvais côtés. Je n’ai pas dis que les jeunes la bas sont tous habillés en costumé/cravate!! Comme partt, les jeunes ressemblent a des jeunes et heureusement, il faut bien que jeunesse se fasse… enfin bref….
Mon post de depart voulait juste dire que notre principale raison de partir pour le Québec c de donner beaucoup plus de perspectives d’avenir a nos enfants!!!!

Attendez de voir les jeunes d’ici avant de parler de « perspectives » pour vos enfants lol
Pour en avoir rencontre régulièrement, je me suis souvent dit que pour rien au monde j’aurais voulu vivre leur jeunesse actuelle Toutes les générations disent cela de la suivante.

———

De bina07

J’espère que tu y trouveras ton bonheur. Mais tu pars avec beaucoup d’attente il me semble et ça me rappelle quelqu’un …. moi 🙂

la distance on la gère par les nouvelles technologies. Pour moi ça compense en rien les moments partagés car on a tous notre vie et les skype peuvent vite te manger une belle journée si tu y accordes trop de temps.

L’ambiance au travail : elle est plus détendue sans aucun doute, mais je me suis faite avoir. En france, quand ça va pas, on te convoque et on te dit ce qu’il faut changer et quand ça va, par contre on te le dit pas. Ici c’est l’inverse je pense (c’est mon avis là, les pro quebec venaient pas

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/
Haut

Bienvenue au Canada