Les immigrants sont moins susceptibles de vivre de l’aide sociale

De Laurent

Les immigrants sont moins susceptibles de vivre de l’aide sociale

Agence QMI
Brian Lilley
12/01/2011 16h45

OTTAWA – Est-ce que les immigrants et les réfugiés se retrouvent vraiment en plus grand nombre sur l’aide sociale que la population en général? Un examen des données de Statistique Canada et Citoyenneté et Immigration Canada montre que cela dépend du type d’immigrant.
Dans l’ensemble, les immigrants font un peu plus appel à l’aide sociale que la population en général, mais certaines catégories d’immigrants l’utilisent moins.

Les données montrent également que l’utilisation de l’aide sociale diminue avec le temps pour les immigrants de la catégorie économique et les immigrants de la catégorie réfugiés, mais que le taux de dépendance à l’aide sociale augmente souvent pour immigrants de la catégorie du regroupement familial.

En 1995, 10,5 % de la population générale a été bénéficiaire d’aide sociale, comparativement à seulement 8,7 % de tous les immigrants de la catégorie économique qui sont arrivés au Canada l’année précédente. Une décennie plus tard, le taux d’aide sociale pour la population générale a diminué à 5,2 %, mais il était encore plus faible pour les immigrants de la catégorie économique, à 2,3 %.

«L’immigration permet au Canada de faire de l’argent, a déclaré à l’Agence QMI l’avocat et analyste des politiques d’immigration Richard Kurland. Les données montrent que les immigrants sont moins susceptibles d’être sur l’aide sociale».

M. Kurland explique ce résultat en raison des modalités entourant l’immigration, puisqu’on rejette les personnes qui ne sont pas admissibles d’un point de vue médical, de même que celles qui ne peuvent pas travailler au bas taux de la dépendance à l’aide sociale.

La situation est différente pour les demandeurs d’asile ou pour les immigrants de la catégorie du regroupement familial; souvent les conjoints, les parents et les grands-parents des immigrants de la catégorie économique.

En 1995, les immigrants de la catégorie de la famille qui avaient débarqué au Canada l’année précédente étaient moins susceptibles de vivre de l’aide sociale, alors que seulement 7,3 % des personnes dans cette catégorie avait réclamé cette aide financière. En 2005, le pourcentage des immigrants de la catégorie de la famille qui bénéficiait l’aide sociale avait grimpé à 12,2 %.

«Selon toute vraisemblance, ce ne sont pas les conjoints, mais les parents et les grands-parents», selon M. Kurland.

Après 10 ans, la famille n’est plus légalement obligée de payer pour les parents et les grands-parents et c’est l’État qui prend le relais», explique-t-il.

Le gouvernement a fait l’objet de critiques pour avoir imposé des restrictions à cette catégorie d’immigrants au cours des dernières années, en acceptant en 2010 seulement 15 000 immigrants de la catégorie de la famille, alors que le nombre de demandes a augmenté pour atteindre 100 000.

Les réfugiés avaient le plus haut taux d’utilisation de l’aide sociale au cours des dernières années. Ils présentaient également le plus haut taux d’utilisation persistante de l’aide sociale, mais aussi la plus grande amélioration dans les résultats.

Plus de la moitié des réfugiés vivaient de l’aide sociale en 1995, soit 55,5 %, mais ce pourcentage avait chuté à 13,9 % en 2005.

source :
http://www.canoe.com/infos/quebeccanada/archives/2011/01/20110112-164516.html

———

De Cherrybee

Le Canada, c’est vaste. Et si on prend les données par province, ça donne quoi ? …

———

De Socrate80
:mellow: Un autre titre trompeur de l’agence QMI :shok: alors que dans que des affirmations dans l’article en question contredisent ce qui est dit dans le titre… en plus on compare des pommes et des oranges. Bref un article complètement biaisé et tendencieux de Brian Lilley. :angry:

De plus on compare des pommes et des oranges…:shok:
———

De Laurent

Ce que disent les données de SC c’est que les immigrants issus de la catégorie économique donc immigrants indépendants dépendent MOINS de l’aide sociale que les Canadiens. Par contre pour les immigrants qui sont les parrainés et les réfugiés, ce n’est pas le cas, surtout pour les parents et les grands-parents du parrain.

L’enquête ne précisait pas par province.

Si c’est pas encore assez clair, voir le message du jour sur la page d’accueil du site :
http://www.immigrer.com/page/pensee_du_jour_laurence_nadeau_les-immigrants-economiques-dependent-moins-de-l-aide-sociale-que-les-canadiens.html

———

De Socrate80
:wacko: Ben justement, sur la page d’accueil du site il y a un hyperlien de Statistique Canada qui parle d’assurance-emploi or l’assurance emploi qui est un programme fédéral n’a rien à voir avec le BS ( aide sociale ) qui est un programme provinciale…

———

De Ensaimada

Ce que disent les données de SC c’est que les immigrants issus de la catégorie économique donc immigrants indépendants dépendent MOINS de l’aide sociale que les Canadiens. Par contre pour les immigrants qui sont les parrainés et les réfugiés, ce n’est pas le cas, surtout pour les parents et les grands-parents du parrain.

L’enquête ne précisait pas par province.

Si c’est pas encore assez clair, voir le message du jour sur la page d’accueil du site :

:wacko: Ben justement, sur la page d’accueil du site il y a un hyperlien de Statistique Canada qui parle d’assurance-emploi or l’assurance emploi qui est un programme fédéral n’a rien à voir avec le BS ( aide sociale ) qui est un programme provinciale…

En effet, on ne parle que d’assurance-emploi dans cet article, et pas de BS, ce qui est bien différent.

Voici un lien concernant les prestataires de l’aide de dernier recours (BS) :

http://www.mess.gouv.qc.ca/statistiques/aide-sociale/clienteles.asp

———

De Socrate80
Tiens des chiffres du Gouvernement du Québec sur les immigrants au Québec qui vivent de l’aide sociale…( à la page 11 )
Algérie 88.1 % des immigrants sur l’aide sociale , Maroc 69.2 % . Roumanie 59.5 % , Syrie 50.3 %, Tunisie 45.5 %, etc. . C’est beaucoup plus élevé que pour les Québécois « pure laine »… et ce sont les chiffres du gouvernement du Québec ! :B)

Source :

http://www.micc.gouv.qc.ca/publications/fr/recherches-statistiques/Programme-Aide-Sociale-Travailleurs.pdf

———

De green20770

merci du lien Socrate80,

le taux de prestataires est particulierement faible pour la France et la Chine: 7.5% et 2.2%, respectivement.

———

Avatar
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut