Les ailes du désir... - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Les ailes du désir…

Les ailes du désir…

Bonjour à tous !
Cela fait très longtemps que je n’ai pas visité ce forum. Que de changements !!! Mais cela fait toujours plaisir de lire les messages pleins d’espoirs de ceux qui s’apprêtent à réaliser leurs rêves. Pour ceux qui hésitent encore ou qui tergiversent parce que d’autres leur ont brossé un tableau noir de la situation, j’aimerais leur apporter mon témoignage et leur dire qu’avec de la bonne volonté, on arrive à tout dans la vie.
Cela fait 4 ans que je vis au Québec. Je ne sais pas si j’ai eu de la chance ou bien si ma volonté de me réaliser m’a aidée à concrétiser mes rêves mais toujours est-il que mon nouveau pays m’a donné plus que ce je demandais.
Tout d’abord, j’ai rencontré l’ange que j’attendais depuis si longtemps et depuis 3 ans, je vis dans un petit cocon d’amour. Comme il est Québécois pure laine, il m’aide à comprendre et à m’intégrer dans ma nouvelle culture.
Côté boulot, c’est le bonheur total également. J’enseigne à des petits immigrants et il n’y a rien de plus gratifiant que de voir un enfant s’émerveiller devant une nouvelle culture, un nouveau pays. Les classes d’accueil ont des subventions spéciales pour la valorisation du français et il y a un volet découverte de la civilisation québécoise qui nous permet de faire des tas de sorties intéressantes. Que demander de plus ? Je dois avouer que j’ai dû me battre un petit peu pour en arriver là car au début on m’avait refusé le permis d’enseigner. Mais je ne me suis pas découragée et j’ai fini par l’obtenir. De plus, la CSDM ne m’avait reconnu qu’une maîtrise, mais là encore, j’ai attendu 2 ans mais j’ai fini par avoir gain de cause, idem pour mes années d’expérience en France. Il faut savoir que le salaire dépend des années de scolarité et c’est un système très avantageux car on a de fortes chances de gagner au début le même salaire qu’un enseignant français en fin de carrière.
Autre sujet de bonheur, je suis en train de réaliser un autre rêve en préparant un doctorat à temps partiel . En France, je n’aurais jamais pu le faire en travaillant à temps plein.

Bref, vous allez sans doute penser que j’exagère mon bonheur, que tout ne peut pas être si parfait et pourtant ça l’est. Il doit y avoir une grande part de chance mais je pense aussi que si l’on persévère et que l’on considère chaque obstacle comme un défi, on arrive à ses fins.
Le plus important, c’est de ne pas adopter une attitude blasée et de continuer à s’émerveiller devant tout.
J’ai découvert tant de choses dans ce pays et ce n’est pas fini, le rêve continue
Bonne chance à tous !!
Karaine

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada