les 5 premiers mois d'une infirmiere française...

les 5 premiers mois d’une infirmiere française…

De idelaure

Je fais le bilan de ces premiers mois passés dans un hopital sur Montréal…

 

Pour mémoire, j’ai été recrutée en décembre 2011 aux journées Québec sur l’hopital Santa Cabrini , pour un poste fin aout 2012.

 

Je suis arrivée avec toute ma famille – et le chien !- le 9 août sur Montréal, l’installation s’est bien passée même si cela s’apparentait à une course de fond, entre les contacts pour le job, les multiples inscriptions aux écoles , aux divers organismes, les travaux pour notre chez nous …

 

Le mois d’août est un mois creux, et je n’ai pu commencer comme infirmière que le 25 septembre puisque l’OIIQ n’avait pas délivré le permis restrictif…

 

J’ai effectué une semaine de formation et de présentation du système québecois avec plusieurs autres infirmiers qu’on appelle CEPI ici, ce sont des infirmiers en attente du passage de l’examen de l’Ordre, ils ont un permis restrictif comme moi, et au milieu de tous ces CEPI, une autre infirmière française qui venait de Bordeaux, qui se trouve etre quasi voisine avec moi , et qui est devenue une bonne copine .

 

Suite à cette semaine , nous sommes tous orientés de jour dans un service de médecine ou de chirurgie sous la houlette d’une infirmière du service. Ca n’a pas trop collé avec mon infirmière jumelée, et au bout de 3 semaines j’ai eu la chance d’avoir un autre jumelage avec une infirmière en or ! Fin du 1 er volet d’intégration validé par l’infirmière chargée de la formation et l’infirmière chef, et au bout d’un mois et demi , intégration dans le service de soir ( 15 h30- 23h45) seule avec mon chariot et mes patients , ça fait du bien !

 

Je suis toujours dans ce service, je termine le volet 2 d’intégration au système québécois,qui doit etre validé par l’infirmière chef et ensuite la totalité de mon dossier sera traité par l’OIIQ qui valide (ou pas !!) mon permis régulier.

 

Mes desiterata ont été demandés pour l’attribution d’un poste à temps complet, j’ai demandé les Soins Intensifs, on verra bien ! Sinon, le service de médécine fera l’affaire bien que plus plan-plan …

 

Je suis au sein d’une équipe bosseuse , qui travaille en équipe infirmières auxillaires-préposés aux bénéficiaires-infirmières, le plus astreingnant est le nombre de dossiers à remplir.

 

Globalemment, je suis satisfaite de mes conditions de travail ( même si des fois il nous manque une infirmière sur le plancher et qu’il m’est arrivé de faire du TSO -temps supplementaire obligatoire, heureusemment c’est bien payé !), le salaire est très convenable , je suis bien intégrée au sein du service et je commence à connaitre plein de monde à l’hosto, on se connait facilemment, c’est un petit hopital, et puis nous sommes une belle gang d’infirmières françaises nouvellement arrivées-4-, avec qui je passe de beaux moments…

 

Ma petite famille est bien dans ses souliers, on est bien installés et heureux d’ etre la… C’est peut-etre l’effet lune de miel, alors que cela dure !!!

 

Idelaure

 

 

———

De Automne

super! bonne continuation!

———

De d.ide

Je ne vois rien à ajouter tu as tout dis, malgré que le parcours de départ ne sois pas tout à fait le même, la finalité est là 🙂

———

De diokyna

Je vous souhaite que les prochains mois se déroule aussi bien, beaucoup de réussite dans votre projet et merci pour le topo

———

De caroline77

Merci pour le retour, et encore je devrais écrire ce merci en taille géante et l’encadrer, tant ils sont rares. Merci !

———

De Trug

Oui, merci pour ce témoignage ! Il n’y en a pas beaucoup finalement, icitte !Bo

Bon courage et j’attends la suite avec impatience !

———

De Riahi Salah

bien dit 

pratiquement tu a résumé tous le déroulement de la période critique au cours de la formation 

svp est ce que cette période est remboursable ou non vue que tu travaille comme étant bénévole donc est ce que tu a un salaire tout au long cette période ???

merci de me répondre ainsi est ce que tous les infirmiers seront manipule tous égaux (je parle différence sur dossier pas autre chose pour ne me présenter comme raciste ) ou bien y a une différence entre eux ???? c a d ton cas est le même si un infirmier d’autre nationalité présent pour être futur infirmier la bas 

merci encore de me fait repondre 

———

De caroline77

Non le diplôme tunisien n’est pas reconnu.

———

De Riahi Salah

Non le diplôme tunisien n’est pas reconnu.

donc c’est quoi la conduite a tenir devant notre situation 

que doit faire t’il le tunisien pour être agrée par l état et son diplôme serra reconnu ??

merci 

———

De caroline77

Tu peux contacter l’OIIQ, peut-être que tu auras le droit d’exercer quand même comme infirmier auxiliaire mais je ne pense pas.

 

Tu devras certainement reprendre des études.

———

De Riahi Salah

Tu peux contacter l’OIIQ, peut-être que tu auras le droit d’exercer quand même comme infirmier auxiliaire mais je ne pense pas.

 

Tu devras certainement reprendre des études.

j’ai deja fait contacter l OIIQ mais le probleme qu’il faut que je serrai sur place la bas pour faire au premier lieu l’équivalence de mon diplôme puis je serrais au centre de formation (hôpital sous le contrôle d’un superviseur )c est le stage d intégration puis selon le traitement de mon dossier il me répond sur quel niveau je peux voire reprendre des modules ou bien des cours ou bien une année max pas a zéro je le reprendre mon amie 

voila c’est pour ça j aime voire un témoignage pareil a ma situation 

merci 

———

De caroline77

Je pense que l’équivalence du diplôme peut se faire à distance.

 

Pour pouvoir intégrer une formation à l’hôpital, il faut tout d’abord que tu sois recrutée par un hôpital, donc que ton diplôme soit reconnu par l’OIIQ…

———

De Riahi Salah

Je pense que l’équivalence du diplôme peut se faire à distance.

 

Pour pouvoir intégrer une formation à l’hôpital, il faut tout d’abord que tu sois recrutée par un hôpital, donc que ton diplôme soit reconnu par l’OIIQ…

merci c’est très gentil de me répondre a mes soucis 

———

De Zemida

Merci pour ce retour d’expérience, c’est toujours intéressant !  :flowers:

 

J’espère que tout cela va continuer d’aller dans le bon sens. Bonne continuation à toi et à ta petite famille.

 

Petit à petit, l’oiseau fait son nid … 😎  :bye:

———

De Nelila

Merci beaucoup pour ton témoignage.

Pourrais-tu dire au bout de combien de temps l’OIIQ revise ton dossier pour te donner le permis de travail final?

Merci et bonne continuation

———

De idelaure

Allo,
Je vais essayer de repondre a vos questions,
Les frais d’immigration ont été pris en charge par l’hopital, comme convenu au depart, environ 800 dollars,
Ensuite je ne suis pas « bénévole  » (?!) , je gagne ma vie et ceci dès le 1 er jour dans l’hosto,
Les infirmiers des autres pays doivent passer par la case formation, alors soit infirmiers s’ils ont le courage et les moyens financiers, soit , comme beaucoup, infirmiers auxilliaires, un an de formation via une ecole, habituellement les hostos embauchent apres les diplômes…j’ai croisé un cardiologue (!!!) algérien qui pour pouvoir gagner sa vie faisait cette formation d’inf.aux…mais il etait plein d’amertume et tellement peu a l’aise avec le boulot d’inf.aux…mais il n’avait pas le choix et c’etait mieux ici, pour elever ses enfants…
Il faut savoir faire des choix , douloureux pour certains…

———

De idelaure

L’OIIQ doit statuer sur mon sort sous les 3 semaines et après ça , je serais régulière… Comme je n’ai pas un visa rattaché a un travail, je serais libre de travailler dans un autre hosto le lendemain du permis régulier…mais pour l’instant je reste, je suis bien !

———

De idelaure

Je ne vois rien à ajouter tu as tout dis, malgré que le parcours de départ ne sois pas tout à fait le même, la finalité est là 🙂

Merci ma belle !
P.s : Il se trouve que D.IDE c’est une de mes collegue francaise sur place !!!

———

De Riahi Salah

Allo,
Je vais essayer de repondre a vos questions,
Les frais d’immigration ont été pris en charge par l’hopital, comme convenu au depart, environ 800 dollars,
Ensuite je ne suis pas « bénévole  » (?!) , je gagne ma vie et ceci dès le 1 er jour dans l’hosto,
Les infirmiers des autres pays doivent passer par la case formation, alors soit infirmiers s’ils ont le courage et les moyens financiers, soit , comme beaucoup, infirmiers auxilliaires, un an de formation via une ecole, habituellement les hostos embauchent apres les diplômes…j’ai croisé un cardiologue (!!!) algérien qui pour pouvoir gagner sa vie faisait cette formation d’inf.aux…mais il etait plein d’amertume et tellement peu a l’aise avec le boulot d’inf.aux…mais il n’avait pas le choix et c’etait mieux ici, pour elever ses enfants…
Il faut savoir faire des choix , douloureux pour certains…

vraiment tu a bien cible les problème et le manque d’information pour nous 

bah je suis un infirmier principale au sein du bloc opératoire i avec un bac+3 système universitaire et je suis en cours d’établir mon projet d’immigration suite a mon dossier je crois que j’ai le bac specialise selon le système québécois je veux savoir est ce que je serrai bénéficier d’un bourse ou bien un salaire tout au long la période de formation ainsi que les modalité de traitement de dossier l OIIQ prend en considération quoi comme référence car il s’agit plusieurs type et catégorie d’infirmier au Quebec Infirmier autorise /auxiliaire / clinicien …….

est ce que je peux travailler au bloc comme je suis actuellement ou non d’après votre expérience bien sure je compte a vous amie 

Merci

———

De Mensanh Jean Claude Donnou

Allo,
Je vais essayer de repondre a vos questions,
Les frais d’immigration ont été pris en charge par l’hopital, comme convenu au depart, environ 800 dollars,
Ensuite je ne suis pas « bénévole  » (?!) , je gagne ma vie et ceci dès le 1 er jour dans l’hosto,
Les infirmiers des autres pays doivent passer par la case formation, alors soit infirmiers s’ils ont le courage et les moyens financiers, soit , comme beaucoup, infirmiers auxilliaires, un an de formation via une ecole, habituellement les hostos embauchent apres les diplômes…j’ai croisé un cardiologue (!!!) algérien qui pour pouvoir gagner sa vie faisait cette formation d’inf.aux…mais il etait plein d’amertume et tellement peu a l’aise avec le boulot d’inf.aux…mais il n’avait pas le choix et c’etait mieux ici, pour elever ses enfants…
Il faut savoir faire des choix , douloureux pour certains…

Bonsoir ma femme est ide au Burkina Faso et sur son CSQ c’est marqué infirmière autorisée.A quoi doit elle s’attendre?Pourra t-elle travailler directement en tant qu’infirmière ou devrait-elle suivre une formation?Merci de m’éclairer. 

Classification nationale des professions 3152

———

De idelaure

Il faut savoir que l’OIIQ est très restrictif sur le droit d’excercer, il faut faire partie d’une entente entre Ordres Infirmiers , ou devoir passer les examens de l’OIIQ, mes collegues haïtiens et algériens ont été obligés de passer l’examen malgré des années d’expériences dans leur pays ! Et qui examen dit formation de 2 ans non payée et très peu de bourses .Votre cas particulier ne les touchera pas, il y a des centaines d’infirmiers avec expériences qui reprennent les études…et au niveau DEC, meme pour nous ,infirmiere reconnue, il nous repasser par l’université pour valider un clinicat….

———

De Mensanh Jean Claude Donnou

Il faut savoir que l’OIIQ est très restrictif sur le droit d’excercer, il faut faire partie d’une entente entre Ordres Infirmiers , ou devoir passer les examens de l’OIIQ, mes collegues haïtiens et algériens ont été obligés de passer l’examen malgré des années d’expériences dans leur pays ! Et qui examen dit formation de 2 ans non payée et très peu de bourses .Votre cas particulier ne les touchera pas, il y a des centaines d’infirmiers avec expériences qui reprennent les études…et au niveau DEC, meme pour nous ,infirmiere reconnue, il nous repasser par l’université pour valider un clinicat….

Merci pour  votre reponse

———

De Riahi Salah

Il faut savoir que l’OIIQ est très restrictif sur le droit d’excercer, il faut faire partie d’une entente entre Ordres Infirmiers , ou devoir passer les examens de l’OIIQ, mes collegues haïtiens et algériens ont été obligés de passer l’examen malgré des années d’expériences dans leur pays ! Et qui examen dit formation de 2 ans non payée et très peu de bourses .Votre cas particulier ne les touchera pas, il y a des centaines d’infirmiers avec expériences qui reprennent les études…et au niveau DEC, meme pour nous ,infirmiere reconnue, il nous repasser par l’université pour valider un clinicat….

donc si comprend bien si je serrai avec mon RP je doit refaire mes études soit disant une année en plus une période de formation étalé vers 6 mois même une année sans remboursement ??? c’est ça idelaure ???? 

———

De idelaure

La periode de formation est tres encadree, ce n’est pas a la carte mais bien 2 ans d’ecole non payee et non remboursee puisque c’est ton choix , ta formation au pays ne te sera pas reconnue ici, c’est comme ça… Et quand tu vois le nombre d’infirmiers et de medecins etrangers qui suivent cette formation, tu ne peux pas faire la fine bouche…

———

De Laeti31

Merci beaucoup pour ce retour ! En effet pour nous qui sommes en plein dans le processus cela fait vraiment plaisir d’avoir des retours positifs ! Il n’y en n’a pas tant que ça du coup c’est rassurant ! : )
Et c’est vraiment super que ta petite famille et toi vous plaisiez sur place ! Pourvu que ça dure ! ^^

———

De lion 01

heureusement qu’ils en a qui se plaise au Quebec et qui réussice .

———

De Laeti31

Ha cool lion01 !! Toi aussi tu as un retour positif pour nous futurs infirmières et infirmiers ?? Tu es dans quelle ville ? Tu travailles dans quel hopital ? Raconte nous ! Il semble que tu y sois depuis longtemps alors tu dois avoir plein de choses à partager !

———

De Riahi Salah

quelqu’un peut il nous renseigner sur les catégories des infirmiers selon le système québécois ou bien canadien 

qu’est ce que ça veut dire : infirmier clinicien / autorise / auxiliaire …………..

merci de me citer et me faire la différence entre les differentes catégories 

Merci 

———

De Nelila

Je pense que infirmier bachelier, autorisé et clinicien c’est un peu pareil c’est à dire un niveau trois ans d’études après le bac comme les infirmières françaises.

Les infirmières auxiliaires ont niveau en dessous. 

Mes réponses sont à vérifier :blush2:

———

De Riahi Salah

Je pense que infirmier bachelier, autorisé et clinicien c’est un peu pareil c’est à dire un niveau trois ans d’études après le bac comme les infirmières françaises.

Les infirmières auxiliaires ont niveau en dessous. 

Mes réponses sont à vérifier :blush2:

j’espère qu’il existe quelqu’un de nous passer la réponse pertinente 

merci Neila

———

De berla

quelqu’un peut il nous renseigner sur les catégories des infirmiers selon le système québécois ou bien canadien 

qu’est ce que ça veut dire : infirmier clinicien / autorise / auxiliaire …………..

merci de me citer et me faire la différence entre les differentes catégories 

Merci 

Wow il y en a qui cherche pas longtemps :thumbsup: http://www.oiiq.org/admission-a-la-profession/la-profession et http://www.oiiaq.org/

———

De idelaure

bon, on reprend,

nous sommes considerées comme infirmiere de base, càd avec un DEC ici.

On reconnait une année d’université aux infirmieres avec un diplome français, et donc DEC + 1, et cette année est reconnue dans les échelons de paye.

les infirmieres bachelieres ont obtenu un baccalauréat en sciences infirmieres ( en 2 ans généralemment) , les infirmieres cliniciennes ont poussé la formation d’une année supplémentaire dans une spécialité bien précise -comme les plaies… Il y a encore des infirmieres praticiennes, et là on atteint 4 ou 5 ans d’études universitaires, voir le post de Cherrybee à ce sujet.

infirmier autorisé, je ne connais pas ce statut, c’est seulement pour l’immigration, non ? en tout les cas c’est toujours l’ OIIQ qui a le dernier mot !!!

infirmier auxiliaire est infirmier avec ses responsabilités sauf quelques actes comme transfusion , pose d’antibiotiques en iv…, il travaille en collaboration avec l’infirmier de sa section, qui le supervise pour certaines évaluations et actes. Ilfaut un an de formation et réussir l’examen de l’Ordre.

———

De batheo

Si je ne me trompe pas les infirmières française de la nouvelle reforme sont considérées comme infirmière bacheliere

Sent from my CINK KING using Forum IC mobile app

———

De idelaure

oui, c’est exact, les nouvelles diplomées de 2012, sont reconnues bachelières .

———

De immigrer.com

Merci encore pour votre précieux témoignage, nous venons de le mettre en page d’accueil.

 

Bonne suite et à la prochaine !

———

De idelaure

Merci la gang Admin !

———

De Romain Morisseaux

Infirmère bachelière, infirmière clinicienne c’est la même chose.

 

http://www.unecarrierepourlavie.com/Choisir-sa-carriere

 

Lorsque je suis arrivé au Québec, on était DEC pouvant appliquer sur des postes de bacheliers et payé selon l’ordre, soit DEC, soit bachelier, au bon vouloir de l’employeur !!! Ce qui est frustrant dans cette histoire, c’est le MIC qui a décidé de l’équivalence DEC + 1 et non l’ordre !

On peut terminer son bac seulement à Montréal à l’UDEM je crois, en 3 ans, 2 soirs/semaine. Je trouve que c’est un peu long 3 ans.

———

De tironchon

Il est vrai que les IDE de la nouvelle réforme ont le statut de bachelière ici, mais il existe un regroupement des IDE français au Québec (le RIFQ, dont je fais partie) qui se bat actuellement sur plusieurs fronts pour que les IDE français « ancienne génération » soit reconnus également bacheliers.

Aller voir la page FB du RIFQ si ça vous intéresse…

Un article intéressant, écrit par un des IDE de notre regroupement http://www.infirmiers.com/votre-carriere/exercice-international/le-quebec-une-destination-de-reve-pour-les-infirmieres-francaises.html

———

De Roma1n

je suis infirmier en réanimation en France, vous pensez que je vais pouvoir faire de la réanimation au CHUM à Montréal en étant infirmier DEC ?

———

De Calyy

Je suis une infirmière québécoise travaillant au Québec et qui a étudier 1 an en France durant ses études. Je vais essayer de clarifier un peu les choses :

 

 

* Infirmière bachelière = infirmière clinicienne = Pour avoir ce titre, il faut avoir une formation UNIVERSITAIRE, soit en faisant un DEC (pas dans le domaine infirmier) + 3 ans en Sciences infirmière à l’Université ou faire un DEC en Soins infirmiers de 3 ans et faire par la suite une formation universitaire de 2 ans. Le salaire est beaucoup plus élevé que l’infirmière. Certains postes exigent d’être bachelière/clinicienne (conseillère en soins infirmiers, gestionnaire, professeure pour les auxilliaires, travailler dans des cliniques etc.).

 

* Infirmière : Pour avoir ce titre, il faut faire un DEC en Soins infirmiers de 3 ans.

 

* Infirmière auxilliaire : Pour avoir ce titre, il faut faire un DEP (niveau inférieur au DEC) qui dure je crois environ 1 an en Santé, assistance et soins infirmiers. L’infirmière auxilliaire a des tâches moins « importantes » que l’infirmière ou l’infirmière bachelière. Par exemple, elle peut distribuer la médication, faire des pansements simples, prendre les signes vitaux etc. Elle ne peut pas administrer de médication IV, décider de mettre une contention etc. Elle EXÉCUTE, elle n’est pas là pour évaluer (même si avec l’expérience, elle sait le faire). Elle doit être sous la supervision d’une infirmière ou infirmière bachelière/clinicienne. Il n’y a pas d’équivalent en France.

 

* Préposé aux bénéficiaires : Pour avoir ce titre, il y a plusieurs formations qui peuvent être faites comme un DEP mais certains endroits n’exigent pas de formation particulière (par exemple au privé). Le rôle est de veiller au bien-être et au confort du patient (faire la toilette, lever un patient, faire manger un patient, distribuer la nourriture etc.). C’est environ équivalent à l’aide-soignante en France.

 

** Infirmière practicienne / avec une maitrise = Pour avoir ce titre, il faut être infirmière bachelière/clinicienne puis faire une maîtrise en Sciences Infirmières (un master). Il y a plusieurs sortes de maitrises et certaines mènent à un titre d’Infirmière practicienne spécialisée (IPS). L’IPS est une « super-infirmière » qui peut faire des tâches plus « médicales » par exemple prescrire de la médication de base et faire le suivi de patients. Il y en a très peu au Québec pour le moment. Il y a différentes spécialités (soins de première ligne, néonatalité etc.). Il y a également possibilité de faire une maitrise « normale » sur un sujet X qu’on choisit pour être un peu spécialiste de ce sujet, par exemple faire une maitrise sur la rééducation post-infarctus. Cela ne donne pas vraiment accès de plus d’actes infirmiers ou médicaux mais donne accès à des postes plus spécialisés/de référence/de recherche etc. (Je ne suis pas spécialiste des maitrises mais de façon générale, c’est cela)

 

** À moins d’avoir un poste spécialement « infirmière bachelière/clinicienne », l’infirmière bachelière/clinicienne et l’infirmière font le même travail dans un département (service). Il est vrai que la formation, l’approche et le jugement clinique sont parfois un peu différents (certains diront plus poussés dans le cas de la bachelière/clinicienne) mais les tâches sont les mêmes.  Il est également à noter que pour le même poste et le même travail, la bachelière/clinicienne a un salaire plus élevé.  Il est donc plus intéressant d’être bachelière/clinicienne pour accéder à des postes sympas (conseillère en soins infirmiers, gestionnaire, professeure, travailler dans des cliniques etc.) et pour avoir un salaire plus élevé.

 

** Pour travailler en France et être reconnue IDE, une infirmière québécoise doit être bachelière/clinicienne et normalement je crois que l’IDE française doit être reconnue comme bachelière (à vérifier).

 

 

Voila j’espère que cela a répondu à vos questions :biggrin2: 

———

De Laeti31

Merci beaucoup Calyy ! Tu éclaires d’avantage nos lenternes avec ta « double » expérience ! 🙂

———

De Automne

avis aux intéressés :biggrin2:

 

http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/regional/montreal/archives/2013/02/20130211-175226.html

———

De fandada

Ba moi qui voulait allait en Monteregie, je pense que je vais revoir mon choix lol. Est ce que quelqu’un à un avis sur le CSSS Richelieu Yamaska ?

———

De cindilou31

bonjour

 

moi je suis arrivé au quebec fin aout 2012 et j’ai commencé à travaillé à l’hopital à quebec fin octobre car j’ai du aussi attendre de recevoir mon permis rectrictis de l’OIIQ. J’ai egalement commencer par une semaine de formation puis j’ai tout de suite entamé mes 75 jours. J’ai été payé des le premier jour de ma formation theorique. Je suis en unité de médecine. J’attend mon permis permanent car j’ai fini mes 75 jours il y a environ 3 semaines. Ca s’est vraiment tres tres bien passé pour ma part. Tres bonne equipe tres chaleureuse, tres aidante, toujours la pour toi. Je reste en medecine pour l’instant. J’ai passé quelques jours aussi en médecine et j’ai vraiment bien aimé ! J’ai la chance d’être de jour a temps complet et d’avoir été reconnu infirmiere clinicienne car j’ai été diplomé en juillet 2012. Lorsque je vais recevoir mon permier regulier de l’ordre, on va me donner  un poste. J’ai été recruté par recrutement santé quebec donc j’ai un contrat de un an avec mon hôpital et en contre partie je peux me faire remboursé mon PRT (donc environ 600 dollards) et tout les frais medicaux passé en france.

C’est sur que ici il y a des tonnes de papiers a remplir, c’est le coté moins rejouissants mais faut faire avec, j’ai choisi ce travail dans ce pays donc je me suis adapté et j’adore …

———

De polaso

Bonjour,
 
Je suis infirmière puéricultrice en France et dans mon projet d’immigration je souhaite travailler en réanimation néonatale.
Or, dans les informations que je recherche, je ne trouve pas les hôpitaux qui ont des services de réa néonat au Québec. J’ai seulement trouvé sainte-justine à Montréal.
 
Merci à ceux qui pourront m’aider parce que je suis vraiment perdue, je ne sais pas où chercher…

———

De july32500

enfin un message qui fait chaud au coeur merci !!! cela me donne l’envie de continuer mes demarches. j’attends aussi la suite avec impatience

———

De july32500

bref il ne reste aucune place à  l’experience. je suis infirmiere depuis 17 ans  mais s’il faut je reprendrai mes études se sera peut etre plus interessant qu’en france car ici a part les spécialités les université proposent souvent des trucs intéressant et par reconnu donc par de salire en plus et tu fini par faire le même boulot. en plus qund tu bosse dans le privé en france c’est la croix et la bannière pour faire des formations

———

De steca

bonjour, 

 

J’envisage de m’installer au Québec d’ici peu pour des raisons familiales . Du coup je me renseigne  sur les différentes démarches à faire et surtout sur les « VRAIES » conditions de travail pour les infirmières françaises.   Il y a beaucoup de  bruits de couloir sur le fait que l’ARM ne serait pas respecté, que les IDE françaises sont souvent contraintes d’avoir des horaires de soirs ou de nuits car dernières arrivées …..Du coup, je souhaiterais qu’on me décrive LA réalité .  Et notamment,  dans quel ordre précisément dois je faire mes démarches ? Car je trouve que c’est un peu le flou sur les sites ……  Puis je postuler avant et ensuite faire mes démarches auprès de l’OIIQ ou le contraire?  Ai je le droit de postuler sur n’importe quel poste sachant que mon diplôme date de 2007?   

 

merci d’avance 

———

De caroline77

Déjà selon ton expérience, tu peux ne pas du tout trouver de travail (= ce que je vis). Si tu es une infirmière technique « chevronnée » (au moins un an de service) pas de soucis je pense.

 

Sinon oui au début (au moins pendant 2 ans à priori), tu fais l’infirmière volante, sur plusieurs services et aussi sur des quarts différents (alternance soir-nuit principalement. Horaires soirs 16 h – minuit, horaires nuit minuit – 8 h). Certaines ont pu avoir un « emploi du temps amélioré » plus rapidement que cela, mais rien n’est garanti. 

 

Non tu ne peux pas postuler sur n’importe quel poste mais ceux qui sont DEC.

 

Ce ne sont pas des bruits de couloir.

———

De veniziano

Il existe une section du forum justement dédiée à cet effet, peut être que tu en trouveras d’avantages de réponses pour ce qui est du domaine de nursing :

 

http://www.forum.immigrer.com/forum/38-medecins-infirmieres-et-pharmaciens/

———

Vos recherches:

  • TSO infirmiere en attente de PRT
Avatar
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut

Bienvenue au Canada