Le Québec, un champion mondial de l’entrepreneuriat

Le Québec, un champion mondial de l’entrepreneuriat

De immigrer.com

Le Québec, un champion mondial de l’entrepreneuriat  

Les lacunes de l’entrepreneuriat québécois cachent une vigueur réelle, à maints égards exemplaire, révèle une nouvelle étude.

  27 avr. 2015 par Pierre Duhamel

entrepreneuriat_large-800x450.jpg

Photo : Startup Stock Photos

Economie.jpg

L’activité entrepreneuriale est très dynamique au Québec. L’entrepreneuriat y est très valorisé, et le Québec surclasse tous les pays du G8 — à l’exception des États-Unis et du reste du Canada — pour la proportion d’entrepreneurs parmi la population totale. Qui plus est, le Québec est l’endroit au monde où les entreprises survivent le plus à leurs dirigeants.

Voilà, en quelques mots, ce que révèle l’étude sur la situation entrepreneuriale québécoise produite dans le cadre du Global Entrepreneurship Monitor (GEM) par Étienne St-Jean et Marc Duhamel (aucun lien de parenté), deux professeurs de l’Université du Québec à Trois-Rivières.

Né à l’initiative du London Business School et du Babson College (une école de commerce américaine spécialisée dans l’entrepreneuriat), le GEM collige et compare, à partir d’une même méthodologie, l’activité entrepreneuriale dans une centaine de pays.

C’est la seule étude du genre au monde. Les données de chaque pays sont établies à partir d’un questionnaire d’au moins 2 000 répondants et d’entrevues réalisées avec plusieurs dizaines de spécialistes dans chacun des endroits.

Cette année encore, cette étude confirme le proverbe qui dit que «quand je me regarde, je me désole ; quand je me compare, je me console».

L’entrepreneuriat québécois a de graves lacunes. Le vieillissement de la population et un dynamisme économique moindre que ses voisins limitent le potentiel entrepreneurial. Très peu d’entreprises québécoises s’inscrivent en Bourse, et le Québec peine à créer de nouvelles grandes entreprises à rayonnement international.

Ces lacunes cachent néanmoins une vigueur réelle, à maints égards exemplaire. Voici ce que révèle l’étude québécoise du GEM.

1. Il n’y a pas un endroit dans les pays identifiés au G7 (Allemagne, Canada, États-Unis, France, Italie, Japon, Royaume-Uni) où l’entrepreneuriat est plus valorisé : 79,1 % des résidants du Québec estiment en effet que l’entrepreneuriat est un bon choix de carrière, comparativement à 50,5 % des Canadiens des autres provinces. Sur cette question, le Québec serait au cinquième rang mondial des pays développés (ou pays «tirés par l’innovation», dans le vocabulaire du GEM), derrière Taïwan, la Norvège, Singapour et la Suède.

2. L’intention d’entreprendre y est plus élevée que dans le reste du Canada : 19,1 % des Québécois aimeraient démarrer leur entreprise dans les trois prochaines années. C’est plus que dans le reste du Canada, et en forte progression depuis 2013.

 

suite et source: http://www.lactualite.com/lactualite-affaires/le-quebec-un-champion-mondial-de-lentrepreneuriat/

———

Vos recherches:

  • entrepreneuriat choix de carrière canada
Avatar
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut

Bienvenue au Canada