La vie en colocation, avanatages ou inconvénients - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > La vie en colocation, avanatages ou inconvénients

La vie en colocation, avanatages ou inconvénients

La vie en colocation, avanatages ou inconvénients

Ecrit par: ciano971

Ami (e)s forumistes,

Depuis quelques jours je me pose la question de savoir si pour ma future installation au Québec : mieux vaut vivre en colocation ou plutôt seul dans son appartement ?

J’ai plusieurs éléments qui me font hésiter entre ces deux possibilités. J’aimerais avoir l’avis de tous (québecois, québecois RP, futurs RP,…………..) sur ce sujet.

Par ailleurs, pour ceux qui viennent d’arriver ou qui sont sur le point de partir là-bas, et qui ont déjà trouver un logement, pourriez-vous m’indiquer les moyens que vous avez utilisés pour le trouver (que ce soit depuis votre pays d’origine ou sur le territoire québecois).

——————————–.

Ecrit par: parati

J’ai préféré ne pas être en colocation et cela ne m’empêche pas de sortir et de rencontrer du monde.
La colocation a des avantages mais aussi des inconvénients, (voir un poste de Kabi à ce sujet).

Donc, avant de partir, j’ai sous loué un 3 1/2 jusqu’à fin février début mars, cela me permet de connaitre la ville et ensuite de savoir où je vais m’installer si je reste à Montréal.
J’ai trouvé la sous location dans les annonces d’immigrer.com. Je ne connaissais personne ici pour aller vérifier l’état de l’appart mais les locataires m’avaient envoyé des photos et on s’est parlé plusieurs fois au téléphone et nous avons eu un bon contact.
Et je ne suis pas déçu l’appart me plait, le quartier est sympa.

Mais cela dépend du caractère de chacun.

Si tu choisi la colocation et que tu souhaites améliorer ton anglais fais un tour sur le site de l’université Mc Gill, ils ont une rubrique petites annonces et il y a des logements à partager avec des étudiants anglophones.

——————————–.

Ecrit par: vian

La collocation est vraiment bien si tu veux rencontrer du monde rapidement et étendre ton réseau de connaissance. Si tu cherches du travail par la suite, ça ne peut que t’aider. Après il faut bien s’entendre avec tes collocs et en accepter les règles.

Cela reste moins cher qu’un appart’ à louer et moins de meubles à acheter.

Si tu veux chercher sur place (pas le choix pour de la collocation), je peux te proposer une chambre.

——————————–.

Ecrit par: piedalu

Salut,

Nous, on a passé 2 mois en colocation en arrivant. Je trouve que c’est pas mal pour débuter, mais bon, ça dépend surement des colocataires !!!!!
Ça nous a bien aidé, on avait du monde pour nous aider, genre, ou faire les courses, les magasins intéressant pour s’installer…. pour nous montrer les bons quartier…
Mai sc’est sûr qu’il y a un peu moins d’intimité….
Mais, moi je trouvais agréable, le soir, de rentrer, et de raconter ma journée….

On a trouvé la coloc par des amis, mais tu peux en trouver sur internet, ou dans les annonces une fois sur place, dans ce cas, loue un gîte une semaine…

——————————–.

Ecrit par: vansteph

Salut,

C’est à toi de voir ce que tu préfères : as-tu déjà vécu avec des personnes sans les connaîtres avant ?

Si tu aimes être tranquille chez toi le soir, qu’on te fiche la paix le matin au petit-déj…

Il y a des colocs qui se passent super bien, d’autres moins. Un copain à nous en est déjà à sa deuxième colocation ! Mais ça ne l’empêche pas de continuer, il vient de prendre une troisième coloc !

——————————–.

Ecrit par: guad

peut on touver des collocations lorsque l’on est en couple??

Je compte peut être faire cela le temps de choisir le quartier.

——————————–.

Ecrit par: piedalu

Nous, on a trouvé en couple….

Mais les gens n’aiment pas trop puisque finalement, ça double les factures pour un loyer ( plus d’électricité, plus d’eau, plus d’occupation des lieux).

Mais tu dois pouvoir trouver quand même !!! Suffit d’un lit, d’un grand lit !!!

——————————–.

Ecrit par: Lizzie

et je pense aussi que pour les autres colocs, ca fait moins d’espace vital dans les parties communes. Et pour l’intimité des couples, c’est franchement moins sympa.

——————————–.

Ecrit par: Zogu

Il y a une symétrie certaine entre les avantages et les inconvénients!!!

Avantages de la colocation:
1- séparation des tâches ménagères
2- division du coût de loyer et de l’achat de produits ménagers / de nourriture
3- connaître de nouvelles personnes et leurs amis
4- en cas de problèmes ou de coup de cafard, le coloc peut vous soutenir
5- s’asseoir le soir devant la TV et raconter sa journée entre colocs avec du pop-corn et une bonne bière
6- partager les coûts des services (câble, téléphone, électricité)

Inconvénients de la colocation:
1- conflits à propos des tâches ménagères
2- coloc qui paie le loyer en retard, qui utilise 2 mètres de papier hygiénique à chaque fois, et qui boit tout le lait
3- être constamment dérangé par de nouvelles personnes et leur ribambelle d’amis qui fêtent très tard devant la TV
4- en cas de problème avec le coloc, l’ambiance en prend un coup
5- se battre pour la télécommande de la TV… et frapper dans le mur, à 2h du matin, parce que le coloc insomniaque écoute la TV trop fort en finissant la dernière bière
6- ne pas avoir d’eau chaude pour prendre sa douche et essayer de retracer l’origine de tous ces mystérieux appels outre-mer qui ont été facturés

——————————–.

Ecrit par: chouchou22

Zogu, on dirait du vécu tout ça !

——————————–.

Ecrit par: Zogu

Ouaip!
Pendant un an. Avec une amie. Nous n’étions pas célibataires, chacun amenant son/sa conjoint(e) à l’appartement de temps en temps.

Et j’ai des amis qui ont vécu en coloc pendant plus de 3 ans. Une amie étudiante en ingénierie, entre autres, a vécu avec 2 coloc (deux gars). Il y a eu de bons moments et des moments plus difficiles. Par exemple, pendant un certain temps, ils étaient tous en couple… donc ça faisait 6 personnes dans leur appartement le matin des fois… vous imaginez le temps d’attente dans la salle de bain!

Il y a aussi eu des chassé-croisés style “auberge espagnole” avec un des colocs qui finit par sortir avec l’ex de l’autre… avec les résultats qu’on imagine sur l’ambiance générale!

Mais le plus difficile pour eux a été d’établir le plan de partage des tâches et des produits communs; un des colocs ne voulait rien savoir du ménage ou de la popote, il ne s’occupait que de sa chambre.

——————————–.

Ecrit par: piedalu 4-11 à 13:48

Dans notre système, question cuisine, on avait chacun nos produits…. on partageait rien, enfin, tant qu’on ne voulait pas, bien sûr !!.
Chacun faisait sa vaisselle, et chacun son tour, on faisait le ménage.
Ça s’est très bien passé. Réglo pour les factures de téléphones, pas de problèmes ….
C’est sûr qu’il faut bien trouver ses colocs, mais bon, avec un peu de bon sens, on y arrive !!!

——————————–.

Ecrit par: SoniaUSA 4-11 à 13:51

Ah Ah Ah Elle est pas mal ton histoire. J’imagine un apart qui ressemblerait un peu a la Gare Saint Lazare aux heures de pointe!!!
Espagnole, mais pourquoi?? Je trouve ca plutot Francais, non?!
Le partage des taches inclueraient-elles les plus intimes? On le croirait a en juger par tes paragraphes precedents! (just kidding) Ah Ah Ah, j’adore ce post.

——————————–.

Ecrit par: ciano971 4-11 à 17:44

Merci à toutes et à tous pour les infos et moments de fou rire.

——————————–.

Ecrit par: parati 4-11 à 18:14

Pour le NAS pas de problème, j’ai juste présenté mon passeport et mon visa. On ne m’a pas demandé de preuve de domicile.

Et pour le compte en banque, je n’ai pas encore fait les démarches mais en principe je n’ai pas de bail à présenter au moins à la banque nationale du canada. (NAS et passeport doivent suffir).
Mais pour prouver ma résidence j’ai mon contrat bell sympatico pour l’internet donc cela sert aussi de preuve de résidence. (les personnes qui me sous louent n’ont pas l’internet donc j’ai fait une demande de mon côté). Et à l’espace bell ils ne m’ont pas demander de preuve de domiciliation.

Mais au cas où, si tu sous loue je pense que tu peux faire une sorte de contrat et le signé devant un agent assermenté (il y en a dans les banques).
Lizzie qui est en colocation a fait cela pour prouver qu’elle habitait bien là où elle le disait.

Et j’ai aussi une carte accès Montréal et une carte de bibliothèque, et je n’ai pas eu de problème pour les avoir. (2 pièces d’identité et mon contrat bell sympatico)

——————————–.

Ecrit par: Petit-Lion 5-11 à 14:13

Ah, les colocs . . .

En arrivant ici, j’ai commencé par louer un 2 1/2 meublé, tout seul. Un réflexe d’individualisme à la française, et un espoir (déçu) de recevoir bientôt de la visite de France. Je ne connaissais absolument personne dans ce pays, et j’ai mis six mois à trouver du boulot. Sans l’internet, j’aurais fini par me taper la tête contre les murs. Ce fut donc une grosse erreur.

Ensuite, j’ai loué des chambres chez les autres. Fini la solitude, mais bonjour la précarité. J’ai déménagé tous les quatre mois pendant deux ans, pour des raisons diverses*. J’étais encore assez nomade, à cette époque.

Mais le nomadisme, à la fin, ça lasse, surtout avec la crise du logement qui s’en venait. Enfin, mon appart avec mon bail à moi! Mais c’était un 5 1/2 avec trois chambres, bien trop grand pour moi, et j’ai recommencé à m’ennuyer . . . alors j’ai trouvé des chambreurs, par relations uniquement (jamais d’annonces dans Voir), et depuis ce temps, j’adore ça, la colocation ! j’ai découvert des mondes qui n’étaient pas les miens, certains ex-colocs sont restés mes amis.

Puis j’ai acheté le logement que je louais, et j’ai toujours un ou deux chambreurs. Par habitude . . . Que voulez-vous, je travaille tout seul chez moi!

Les règles de colocation, ça dépend. Moi je partage pas la bouffe ni la cuisine, chacun son étagère dans le frigo et dans les placards. Comme l’auto-organisation de l’entretien laissait à désirer, on a convenu d’un petit calendrier de partage des tâches qui est affiché sur le frigo. Ça se passe bien !

Ah oui, pas de mélange, non plus. Si une coloc vous plaît, attendez qu’elle s’en aille avant de lui faire la cour. Si vous tombez amoureux, too bad, vaut mieux déménager,

*C’était l’une des raisons diverses!

——————————–.

Ecrit par: Joey

Moi, je débarquerai seul à Mourial et je prendrai une colocation. J’ai l’habitude des colocations, que ce soit en France ou aux Etats-Unis. Ca ne se passe pas forcément mieux avec des personnes qu’on connait!!!
Les règles de colocation sont aléatoires, ca dépend du caractères de colocataires. On peut s’ignorer ou faire des sorties ensemble, ca dépend de ce qu’on veut.
Pour un couple, c’est nettement plus difficile de trouver une colocation. Moi, j’apprécierai pas de vivre avec un couple en colocation. Je pense que l’erreur de la plupart des français, c’est de songer à la colocation juste par souci de gain économique.

——————————–.

Ecrit par: Boris

Moi je suis colocation depuis un peu plus d’un mois et….

J’aime ça! Mon coloc est en fait le proprio de la maison, il a 25 ans et sa blonde est ici 95% du temps. C’est très bien pour les premiers mois comme dit plus haut pour s’intégrer et rencontrer plein de monde!!!

J’ai trouvé la coloc’ sur www.apartager.com

——————————–.

Ecrit par: annab

moi j’ai trouve ma coloc sur easyroommate.com. J’ai visite plusieurs chambres avant de trouve la bonne, mais dans toutes celles que j’ai visite les gens etaient bien, bref pas de mauvaises surprises. si ca peut aider…

——————————–.

Ecrit par: SoniaUSA

PS: Tant qu’a faire, autant s’amuser. Moi, je partagerais bien avec un Marlon Brando. CA, C’EST DE LA COLOCATION!!!
Anyone?

Just kidding (malheureusement!).

——————————–.

Ecrit par: kabi

La colocation est un des bons moyens pour se créer des liens, ne pas se sentir seul et aussi de ne pas trop peser sur ses ressources financières, mais (Hélas! y a toujours un mais) à condition que le colocataire respecte le fameux “pacte de colocation” que vous vous êtes promis de respecter.

À mon avis je préfèrerais colouer avec une personne . En cas de force majeur 2 .. car 2 personnes c’est un groupe, à partir de 3 c’est un gang .

On part tous du principe que nous sommes différents les uns des autres, et que même 2 frères (ou soeurs) peuvent être en total désaccord sur un sujet ou une chose ou un truc.. donc normale si tot ou tard on ne s’entend pas avec une tierce personne . Mais ce qui rend la situation vivable c’est le fait de se mettre d’accord sur des points vitaux et ce dès la première rencontre… on dit (proverbe egyptien) “Ce dont son premier est Règle, son dernier est Clareté” donc ce surlesquels on a adopté des règles est à respecter; celui qui ne le respectera pas et qui se voit infligé une sorte de refus de service ou de ,soit-disant, pénalité , doit en accepter les conséquences ,car on était clair avec lui.

C’est ce que j’appelle le “pacte de colocation” .

on se met d’accord sur l’utilisation de telles ou telles choses, la façon de faire tel ou tel truc, quand ceci est permis quand cela ne l’est il pas :
“je fais la vaisselle, toi tu fais les courses… puis le lendemain tu prépares la bouffe et moi je passe un coup de balais ou serpillaire au bain… bla bla bla bla ”

“je n’aime pas la fumée de cigarette, donc je te prie de ne pas fumer au salon.. mais plutot dans ta chambre ou au balcon” … “parfait, et moi j’aime pas trop le volume élevé de la radio ou télé ” etc etc etc

Certains penserons que ce sont des futilités.. mais croyez moi chers amis, ce sont ces futilités qui contribuent au désaccord qui méne vers la dissolution de cette colocation.

Il est certains qu’il y a des points sur lesquels on est obligé de se mettre d’accord :
le paiement du loyer sans retard, même choses sur les factures de tél, élect, Internet .. etc etc etc .. Le fait de ne pas laisser trainer les vêtements partout ou de ranger certaines affaires et les remmettre à leur places…

Bon bref, le plus important c’est le coté social, si ton colocataire est socialement bien votre colocation se portera bien, par contre si même de ce coté là ça ne marche pas, alors rien ne va plus.

Bonne colocation

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada