La bouffe au Québec..... - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > La bouffe au Québec…..

La bouffe au Québec…..

La bouffe au Québec…..

Ecrit par: aphyo 11/04, 12:13

Quand certains s’extasient sur les spécialités gastronomiques québécoises, je m’ébaubi….. Pour rester poli!
La poutine, la tourtière et autres pâtés chinois ne sont pas des parangons de gastronomie……*
Et pourtant quel potentiel il y a dans cette belle province….

Prenez le sirop d’érable par exemple, il y plusieurs terroirs ici, les arbres, la terre sont différents d’un endroit à un autre, ce qui donne des saveurs différentes, ceux qui font un sirop artisanal le savent fort bien.

Qu’en est il dans le commerce, et bien on trouve des produits standardisés, sans âme, politiquement correct, quel dommage!

Il en est de même pour les cidres et vins de glace que l’on ne fait pas en respectant la méthode traditionnelle (à de trop rares exceptions), c’est à dire en laissant le temps au temps mais en entassant des fruits dans des tanks et en les soummettant à des basses températures et ce au détriment de la qualité…..

Je ne reviendrais pas sur l’élevage en batterie des animaux et les divers modes de culture….

Néanmoins on fait quelques efforts, notamment en ce qui concerne le production viticole mais bon…

Il est pourtant possible d’avoir des “appellations d’origine controlées”, de produire différemment pour le mieux être du consommateur et la renommée du Québec.

* Pour ce qui est de la nouvelle cuisine, il y a de très bonnes choses!

—————————–

Ecrit par: Zogu 11/04, 12:47

Cherche les produits du terroir, et les tables champêtres!!!!!!

—————————–

Ecrit par: Nicoco LePetit 11/04, 13:03

Le Québec c’est pas comme partout, il faut remuer son popotin pour trouver des produits différents ?!! Ca me semble comme ça en France en tout cas…

—————————–

Ecrit par: aphyo 11/04, 16:41

QUOTE (Nicoco LePetit @ 11/04, 13:03)
Le Québec c’est pas comme partout, il faut remuer son popotin pour trouver des produits différents ?!! Ca me semble comme ça en France en tout cas…

Ca n’est pas tout à fait la même chose ……Ce me semble!

—————————–

Ecrit par: Petit-Prince 12/04, 05:00

La bouffe au Québec est différente de la bouffe en France… ben, c’est une évidence, mais parfois, j’ai l’impression qu’on l’oublie. Mais il n’y a pas besoin d’aller jusqu’ici pour constater des différences… suffit d’aller dans d’autres pays européens…

QUOTE
Quand certains s’extasient sur les spécialités gastronomiques québécoises, je m’ébaubi….. Pour rester poli!
La poutine, la tourtière et autres pâtés chinois ne sont pas des parangons de gastronomie……*

Si tu veux être pris au sérieux en parlant de poutines et de pâtés chinois, comme plats gastronomiques, c’est mal parti !!! Imagine un Québécois qui arrive en France en disant “Ils parlent de gastronomie en France, mais ce n’est que steak frites (le plat le plus répandu au restaurant) et du hachis-parmentier !”…
Soyons sérieux !

La bouffe n’est pas aussi fine au Québec qu’en France… certes… Mais tu en connais beaucoup toi des cuisines qui ont cette finesse ? … Je n’en connais que deux : la cuisine libanaise et la cuisine japonaise. Point barre !

Mais sans parler de finesse, comme l’a dit Zogu, on peut trouver son bonheur sur les tables champêtres ou en se remuant ! … Et non ! Ne me dit pas que tu l’as fait !

On trouve au Québec des petits ravissements gastronomiques. Des fromages de grande qualité (Lapin pourrait te faire un long discours là-dessus), des vins pas pires et oui, des cidres de bonnes qualité également… Pour cela, c’est comme partout effectivement, faut chercher !

Moi, les discours condescendants sur “la bonne manière de manger” tels que les tiens, ça passe mal… Non, y’a pas qu’en France qu’on mange bien… on mange juste différemment. C’est tout !

Au contraire… On a moins de mal à manger équilibré ici je trouve.

—————————–

Ecrit par: JayJay 12/04, 09:29

Jean-Philippe, je suis complètement d’accord avec toi (mon Français aussi d’ailleurs).

Je fais rarement la cuisine (c’est mon homme le spécialiste) mais hier, je nous ai fait un délicieux rôti de veau aux petits légumes… La viande était d’excellente qualité, tendre, parfaite, les légumes magnifiques… Nous en avons eu pour 4 personnes et 2 enfants, c’était délicieux et ça nous a coûté à peine 13 $ alors que pour juste le rôti de veau, en France,on aurait payé 30 euros au moins.
Je suis née dans une famille d’excellents cuisiniers (ils sont TOUS aussi talentueux les uns que les autres), mon père à la fin de sa vie avait écrit 2 livres de recettes typiques de notre région. Il n’a jamais mangé de poutine de sa vie et détestait le pâté chinois. Il ne faut pas réduire la cuisine familiale québécoise à ces “plats”. OK, nous n’avons pas de culture gastronome, mais qui peut se vanter d’en avoir une? Pour moi, perso, il y en a deux : française et italienne; même si cela dit j’apprécie énormément les sushis, la cuisine japonaise telle qu’on la connaît est trop récente et simple pour la qualifier de gastronomie.

On a du mal à allumer la télé sans tomber sur une émission culinaire (di Stasio, Soulard, Ricardo, Nicolas, ancienn. Vézina, Blanchette, etc.). Les plats qu’on y prépare sont souvent très fins et mettent en valeur les produits régionaux (qui se sont incroyablement développés, je trouve, depuis que je suis partie en 97). Par contre, la “nouvelle cuisine”, en France, c’est terminé. Le “trend” est plutôt à la cuisine familiale ou de bistrot, avec des assiettes plus généreuses et des mélanges moins aberrants.

Voilà, rien d’autre à dire.

—————————–

Ecrit par: Nicoco LePetit 12/04, 10:51

QUOTE (JayJay @ 12/04, 15:29)
Nous en avons eu pour 4 personnes et 2 enfants, c’était délicieux et ça nous a coûté à peine 13 $ alors que pour juste le rôti de veau, en France,on aurait payé 30 euros au moins.

Hum, JayJay, 30 euros pour un filet de veau pour 4

On dira que le boeuf est vers les 8 euros le kilo (boeuf non labélisé) et le veau doit pas être plus cher. Grosso modo, pour 4 personnes on dira 1 kilo de veau, soit, allez, 10 euros soit 16 dollars…

Moi je fais un très bon boeuf bourguignon pour ceux que ça intéresse (vin, petits oignons, champignons, hummm).

—————————–

Ecrit par: Mog-ur 12/04, 11:32

yo !
je ne connais pas la cuisine du québec mais je me suis rendu compte d’une chose en allant à l’étranger , c’est qu’en France on mange quand même beaucoup mieux. et on s’en rend pas compte quand on y vit.
En ce moment je suis en Irlande depuis peu pour un stage, et c’est dingue la différence par rapport à la France. Je pense que niveau gastronomie on peux rassembler les iles britanniques avec les USA. Ici se nourrir c’est juste un besoin, c’est pas réélement lié au plaisir comme ça pourrait être le cas en France.
On a vraiment pas beaucoup de choix dans les commerces, que des nourritures vraiment de base. par contre ils sont forts en gateaux, sucreries, sodas en tout genre, snacks, pains de mie…
Si vous voulez qqchose d’un peu de qualité faut débourser beaucoup plus.

Alors j’imagine que la culture gastronomique au canada doit se rapprocher de la culture britannique ou americaine.
et pensez-vous qu’il y ai une telle difference entre le quebec et le reste du pays.?

—————————–

Ecrit par: Nicoco LePetit 12/04, 11:54

Moq-ur, ce que tu dis me rappelle (sans vouloir faire de cliché) un copain de Collège (14-15 ans) qui était parti en Angleterre chez l’habitant pour mieux apprendre l’anglais et il était tombé sur une famille où midi et soir c’était un plat de beans avec de la ketchup (et variantes avec ketchup), ça calme !!!

—————————–

Ecrit par: laurence 12/04, 11:59

Bonjour,

De tous les expatriés, je crois que les Français sont certainement les plus habitués et attachés à leur nourriture et qui ont le plus de difficulté à l’étranger. Les cultures culinaires dans ce monde sont assez rares en effet donc il ne faut pas s’étonner qu’au Québec il n’y a pas la même chose qu’en France. À part peut-être les Italiens, j’ai jamais constaté que les Français avaient une fascination pour une autre cuisine européenne. En sortant de France (ou de Belgique, Suisse), certains gaulois se rendent compte de ce qu’ils avaient pris pour acquis en effet

En Amérique du Nord, le Québec est un endroit privilégié car la bouffe est plus orientée “europe” dans les assiettes et les restos français n’y sont pas rares mais il reste en Amérique du Nord et nul part ailleurs. Difficile de trouver à l’extérieur du Québec par exemple, une aussi grande variété de fromages et des vins du monde. Si vous trouvez que c’est dur à vivre au Québec, j’ose pas imaginer ce que ça serait ailleurs… sauf si vous aimez la bouffe asiatique alors là vous serez heureux. Je parle toujours à des prix abordables car si ce n’est pas une question de budget, y’a toujours des restos 4 étoiles partout.

—————————–

Ecrit par: Nicoco LePetit 12/04, 12:09

Moi ça va j’aime pas le fromage (pas taper ) ni le vin (pas taper ), je préfère la bière et le cidre et apparemment le Québec est bien pourvu de ce point de vue là.

C’est clair que pour un vin d’aussi bonne qualité qu’en France il faut en mettre de l’argent sur la table de la SAQ

On parlait de “spécialités” du Québec, pour moi qui aime le paté, il y a au Québec le “creton”, qui selon les manières dont il est fait peut ressembler à une sorte de paté qui a un goût de boudin blanc, c’est excellent.

—————————–

Ecrit par: Zogu 12/04, 12:26

Hier soir, entre copains, on s’est fait une fondue chinoise (bouillon à base de veau) avec de la viande chevaline, du bison et de l’autruche.

Nous avions aussi un riz pilaf blanc mélangé avec du riz noir sauvage.

C’était accompagné d’un plateau de fromages du Québec: Pied-de-Vent, Oka et Tomme de chèvre Damafro.

Ceux qui ne trouvent pas ces produits (ou d’autres dans le même genre) dans les supermarchés québécois doivent être très très aveugles.

—————————–

Ecrit par: aphyo 12/04, 16:42

QUOTE (laurence @ 12/04, 11:59)
De tous les expatriés, je crois que les Français sont certainement les plus habitués et attachés à leur nourriture et qui ont le plus de difficulté à l’étranger.  Les cultures culinaires dans ce monde sont assez rares en effet donc il ne faut pas s’étonner qu’au Québec il n’y a pas la même chose qu’en France.  À part peut-être les Italiens, j’ai jamais constaté que les Français avaient une fascination pour une autre cuisine européenne.  En sortant de France (ou de Belgique, Suisse), certains gaulois se rendent compte de ce qu’ils avaient pris pour acquis en effet  

En Amérique du Nord, le Québec est un endroit privilégié car la bouffe est plus orientée “europe” dans les assiettes et les restos français n’y sont pas rares mais il reste en Amérique du Nord et nul part ailleurs.  Difficile de trouver à l’extérieur du Québec par exemple, une aussi grande variété de fromages et des vins du monde.  Si vous trouvez que c’est dur à vivre au Québec, j’ose pas imaginer ce que ça serait ailleurs… sauf si vous aimez la bouffe asiatique alors là vous serez heureux.  Je parle toujours à des prix abordables car si ce n’est pas une question de budget, y’a toujours des restos 4 étoiles partout.

Le pays de la gastronomie est indéniablement la France où d’un coin à l’autre dans un même terroir une recette peut varier, pays de contrastes, de subtils paysages, ce que l’on trouve dans les assiettes en est un reflet…

A mon avis l’autre grand pays est la Chine et par extension l’Asie où l’on prend tant de soin à préparer de délicieux plats…

—————————–

Ecrit par: aphyo 12/04, 16:51

QUOTE (Mog-ur @ 12/04, 11:32)
je ne connais pas la cuisine du québec mais je me suis rendu compte d’une chose en allant à l’étranger , c’est qu’en France on mange quand même beaucoup mieux. et on s’en rend pas compte quand on y vit.
En ce moment je suis en Irlande depuis peu pour un stage, et c’est dingue la différence par rapport à la France. Je pense que niveau gastronomie on peux rassembler les iles britanniques avec les USA. Ici se nourrir c’est juste un besoin, c’est pas réélement lié au plaisir comme ça pourrait être le cas en France.
On a vraiment pas beaucoup de choix dans les commerces, que des nourritures vraiment de base. par contre ils sont forts en gateaux, sucreries, sodas en tout genre, snacks, pains de mie…
Si vous voulez qqchose d’un peu de qualité faut débourser beaucoup plus.

Alors j’imagine que la culture gastronomique au canada doit se rapprocher de la culture britannique ou americaine.
et pensez-vous qu’il y ai une telle difference entre le quebec et le reste du pays.?

Bravo Mog ur!

La bouffe au royaume uni est bien pire que celle du Québec, aucun doute là dessus mais tu as raison, c’est parfois en en s’éloignant de sa terre qu’on découvre à quel point elle est belle….Et bonne !

—————————–

Ecrit par: aphyo 12/04, 16:53

QUOTE (Zogu @ 12/04, 12:26)
Hier soir, entre copains, on s’est fait une fondue chinoise (bouillon à base de veau) avec de la viande chevaline, du bison et de l’autruche.

Nous avions aussi un riz pilaf blanc mélangé avec du riz noir sauvage.

C’était accompagné d’un plateau de fromages du Québec: Pied-de-Vent, Oka et Tomme de chèvre Damafro.

Ceux qui ne trouvent pas ces produits (ou d’autres dans le même genre) dans les supermarchés québécois doivent être très très aveugles.

Dis moi Zogu, c’est une recette de quel coin de Chine?

—————————–

Ecrit par: schumarette 12/04, 17:37

Je ne pense pas que les français s’arrêtent aux fromages et aux vins, en tout cas pas moi !!

Le vin, j’en bois pas, donc ça ne me dérange pas qu’il soit très cher, les fromages, hé bien, oui, ici, il y en a pleins qui valent les français (arrétons le chauvinisme ) par contre Zogu, le Pied de Vent, ça m’étonnerait que tu le trouves dans n’importe quel supermarché : non !! mais dans les bonnes épiceries, oui !! Car chez Loblaws, Maxi, Super C, etc.., je n’ai jamais vu de Pied de Vent.

Hé oui, les Oka, Pied de Vent, Riopel, le Chevalier mailloux, le cantonnier Warvick valent nos bons fromages, et les chèvres sont aussi très bons.

C’est certain qu’ici, au niveau de la nourriture, c’est pas le top : il y a pleins de choses qu’on ne trouve pas mais bon, faut faire avec !! Peut être que vous autres qui êtes sur Montréal avez plus de choix qu’ici, en région plus lointaine, mais ça aussi, c’était mon choix donc, je ne vais pas pleurer (mais j’avoue que l’été arrivant, hum, les andouillettes au BBQ, le bon boudin noir, on y pense quand même ).

N’oublions pas que l’on est en Amérique, et donc la nourriture est américaine. Mais on peut réussir à cuisiner beaucoup de choses comme on le faisait en France, et pour le reste…hé bien, on oublie

—————————–

Ecrit par: maïder 12/04, 18:09

Bon l’éternel contentement de soi des français qui aiment tellement leur bouffe…. Vraiment, moi, je mange plus souvent étranger que français, parce que le confit de canard, c’est bon, mais à la longue.. Ceci dit, les goûts et les couleurs ça ne se commande pas !
D’autre part concernant les vins , est-ce que les vins américains (nord et sud) sont meilleurs marché que les français ? Si c’est le cas ne nous plaignons plus, on trouve de très bons vins américains, qui donnent d’ailleurs du fil à retordre aux vins français. Mais le plus important dans tout ça c’est de se faire plaisir, et ça, il y a moyen de le faire même s’il faut s’adapter un petit peu. C’est ce que je pense.

Maïder (qui ajoute qu’elle est une fan de fromages et que les fromages québécois sont très, très et étonnamment bons… étonnamment parce que je ne savais pas qu’on faisait du fromage au Québec)

—————————–

Ecrit par: Impatience 12/04, 18:11

Salut !

C’est vrai qu’on ne reconnaît pas de cuisine québecoise en tant que telle. Ce qui m’étonne toujours, c’est que les sucreries sont très sucrées. Même pour moi qui a le bec sucré ! Mais l’avantage, c’est qu’on est dans une région qui est ouverte aux autres cultures culinaires. Je n’ai jamais autant cuisiné que depuis que je suis ici et c’est un plaisir de redécouvrir des plats français ou marocains que mes amis goûtent avec beaucoup d’intérêt.

Et puis, c’est une question d’habitude je pense car j’ai changé d’avis sur des choses que je n’aimais pas et que j’aime manger maintenant. N’oublions pas que les plats, leurs odeurs surtout, stimulent chez nous un souvenir. Il y a des choses que je n’aimais pas chez mes parents et que je cuisine maintenant. C’est surement un peu par nostalgie…

—————————–

Ecrit par: m0ntana 12/04, 19:39

[QUOTE]sauf si vous aimez la bouffe asiatique alors là vous serez heureux. [QUOTE]

Je ne pense pas que les québécois aiment la bouffe chinoise par exotisme … mais plus parce que c’est un buffet à volonté et ils peuvent ainsi s’empiffrer comme des porcs
D’ailleurs il n’y a qu’à voir le gabarit général de la clientèle, on se fait vite une idée

—————————–

Ecrit par: Zogu 12/04, 19:56

Héhé, ce soir j’ai fait une petite visite au supermarché Metro au coin de la rue. J’avais en poche la caméra digitale de mon ami Sylvain. Alors je vous ai pris quelques p’tite images…

Voici donc…
les points forts de ma visite au supermarché Metro (tout à fait ordinaire), au coin de ma rue, dans le quartier Rosemont!

Arrivée chez Metro… stationnement moche… ciel bleu…
En entrant, le coin du pain frais… la boulangère prépare des baguettes.
L’étalage des fromages mous et à croûte fleurie.
L’étalage des cheddars, parmesans et fromages fermes. (Eh oui, deux étalages différents de fromages. Raison: des conditions de conservation différentes.)
Zoom sur un Oka.
Zoom sur un lait cru persillé, et sur un paillot de chèvre.
Les pâtés et cretons.
Terrines de lapin et bison.
Saucisses maison et crépinette.
Viande chevaline et viande de bison.
Magret de canard (mon choix pour ce soir) et cuisse de canard confit (ce que j’aurais dû acheter, car je suis vanné!).
Un mur de bières québécoises de micro-brasseries.
Bref, ce sont là quelques exemples des horreurs absolument immangeables qu’on trouve dans les supermarchés québécois un peu partout dans la province. (Ton vaguement ironique).

Bon appétit à tous (québécois, français, africains, …)

—————————–

Ecrit par: laurence 12/04, 20:45

Bonjour,

Pour ce qui est du vin, je vous suggère d’écouter Montréal m’attend sur Fréquence Caribou demain à 14 heures. Vous allez y découvrir les avantages d’être au Québec au niveau du vin (eh oui, y’en a !) et que le vin c’est pas que français , certains autres vins de d’autres horizons sont tout aussi bons et en plus moins chers.

Wow Hugo, beau reportage photographique !

—————————–

Ecrit par: JayJay 12/04, 21:04

Merci Hugo d’avoir enfin prouvé que nous sommes tous de gros porcs sans goût, sans culture et seulement avides de calories bien bourratives mais vides (ton vaguement ironique).

—————————–

Ecrit par: Zogu 12/04, 21:16

Pour terminer sur le ton vaguement ironique, voici le destin terrifiant du magret de canard acheté ce soir.
Il a fini………
Flambé dans le cognac avec du sirop d’érable, des échalotes et des morceaux de pommes!!!!!

—————————–

Ecrit par: Petit-Prince 12/04, 21:17

Bravo Hugo !
Et là on ne parle que du Métro ! … On ne parle même pas du marché Jean-Talon ou du marché Atwater (c’est sûr, à Montréal), où on trouve de magnifiques produits du terroir. Mais je suis sûr qu’en région des éleveurs et des exploitants mettent aussi ce genre de produits à disposition.

Alors un peu de bonne volonté et d’objectivité s’il vous plait !

—————————–

Ecrit par: JayJay 12/04, 21:22

Sluuuurp. Quelle coïncidence, Hugo! Ce soir, j’ai fait flamber un filet de porc dans le vin rouge (je n’avais plus de cognac) avec des raisins secs, des échalotes et… des pommes aussi! Quels goinfres nous sommes, non mais.

—————————–

Ecrit par: Diego 12/04, 22:40

Mais mais…
Ou est la poutine ??

—————————–

Ecrit par: epervier 12/04, 22:42

Diego, l’ambassadeur de la poutine

—————————–

Ecrit par: Diego 12/04, 22:47

Yeah Epervier !

Moi et la poutine, ça ne fait qu’un, évidemment, comme tout Québécois …

D’ailleurs, celle que j’ai mangé en 1997 me laisse un doux souvenir sur mes papilles ! Maudit, dans les photos de Zogu, je cherche aussi le pâté chinois …

Bon epervier, jte laisse, je m’en vais boire du vin dégueu et manger des Cheetos avec des potes !

—————————–

Ecrit par: Bobinette 13/04, 00:02

T’as pas honte, Zogu, de nous montrer des images pareilles ? C’est vrai que c’est le musée des petites horreurs… Vous mangez des trucs ici… franchement…

C’est malin ça.. avec ta photo du magret en +, j’ai prix 3 kilos ! Miam !

Mais revenons à nos moutons…. cochons, pommes, poires, patates, tomates et scoubidoubidou….et plus précisément, sur la bouffe au Québec en reprenant quelques références d’Aphyo.

“Quand certains s’extasient sur les spécialités gastronomiques québécoises, je m’ébaubi….. Pour rester poli!
La poutine, la tourtière et autres pâtés chinois ne sont pas des parangons de gastronomie……*”

Certains ? mais qui ? Je n’ai jamais entendu les Québécois revendiquer ça. Il y en a qui aiment la poutine et le reste, tout comme “certains” Français s’extasient devant le steak frites, comme PP l’a très justement souligné d’ailleurs.

Je suis mariée à un Québécois et je peux te dire que je n’ai jamais mangé de la poutine ou du pâté chinois dans sa famille ou chez des amis. Ceux-ci reconnaissent volontiers ne pas avoir une vraie culture culinaire, ce n’est pas pour autant qu’ils manquent de goût et qu’ils mangent de la M….

Comme le dit Alain, on trouve de tout au Québec. Les épiceries regorgent de produits locaux et étrangers, de qualité. Quant à “l’âme” du produit… je dois manquer de spiritualité là…

“Je ne reviendrais pas sur l’élevage en batterie des animaux et les divers modes de culture….”

Tu crois qu’ils viennent d’où les poulets à 3 euros que tu trouves au Leclerc ???? de la basse-cour du fermier le plus proche ? As-tu déjà visité des porcheries en France ? Et les petits agneaux ne gambadent pas tous sur la baie du Mont-St-Michel, etc.. etc…

Alors ici, c’est pareil, si tu sors du circuit traditionnel alimentaire, tu trouveras des produits locaux, faits artisanalement et qui font toute la différence, de par la qualité et pas forcément hors de prix.

Que dirais-tu d’aller faire un petit tour du côté du Mont-St-Hilaire ?, tu peux aller cueillir tes pommes toi-même. Mais elles ne seront certainement pas à ton goût non plus…

Quoique tu en penses, j’ai toujours trouvé tout ce dont j’ai eu besoin pour cuisiner mes petits plats, qu’ils soient français ou autres.

Et je rejoins tout à fait la réflexion de Laurence qui précise que le Québec est très orienté vers la cuisine Européenne. Suffit d’aller faire un tour en Ontario, surtout dans le nord, pour comprendre la différence. Là-bas, c’est très comparable à la bouffe en Angleterre, et sans vouloir être médisante, là, il y a beaucoup à dire…Quoique… pour un Anglais, c’est sa culture culinaire, je n’ai jamais entendu un Anglais se plaindre de sa nourriture, même s’ils se régalent quand ils sortent de chez eux.

Je ne crois pas que la gastronomie fasse la renommée d’un pays, c’est un bonus ! Sinon il y aurait moins de touristes au USA !!!!!

Quant à moi Laurence, j’aime la cuisine Italienne, Espagnole, Créole et Asiatique. Pas pire pour une Française hein ? LOL

Au fait Aphyo, sais-tu cuisiner ? C’est peut-être ça le prob….

Bon goinfrage à tous !

—————————–

Ecrit par: Nicoco LePetit 13/04, 02:00

Dis Zogu (j’en profite tant que tu étais au Metro ), j’arrive pas à voir sur la photo, c’est combien le prix au kilo du bison ?!!

QUOTE (nuitbleue @ 13/04, 11:29)

Nico, gourmand va !!!

Tu veux que j’te dise un truc, ça va pas plaire à Bouh si tu consommes ses bisons !!!! Réfléchis bien….

C’est même pas pour manger… c’est pour un projet que j’ai… quant à Bouh si elle me fait un bon prix…

—————————–

Ecrit par: Zogu 13/04, 10:21

Nicoco: La réponse… Le bison, c’est moins cher que le boeuf. J’imagine que ça a un rapport avec le volume de viande gargantuesque qu’on trouve dans chaque bête. Côté goût, c’est un gibier, donc, une viande foncée et goûteuse, très saignante et riche en fer, mais faible en gras, un peu raide. L’autruche et l’émeu aussi, c’est très bon et maigre, mais il y en a moins souvent que le bison au supermarché.

Quant à la viande chevaline… … souvent moins cher que le boeuf aussi! Quand même curieux. Et je sais que le cheval (contrairement au boeuf) est très souvent élevé avec amour, même quand il est question de l’abattre pour s’en nourrir. C’est comme le bison une viande plus “éthique” et moins “bourrée d’antibiotiques” que le boeuf ou le poulet.

Remarquez… le Québec est une contrée en profonde mutation au niveau culinaire. La cuisine d’il y a 25 ans était très simple et rustique, basée sur les viandes et sur les légumes frais. J’ai de vieux livres de cuisine chez moi, c’est rigolo, il y a toutes les permutations possibles de sauce brune et de patates.

Au cours des 15 dernières années surtout, il y a eu une curieuse évolution parallèle: il y a de plus en plus de variété de produits frais qu’on ne trouvait pas facilement (bison, salsifis, orange sanguine, tzatziki, taramo, pâte de curry, feuilles de riz, etc.) mais parallèlement à cela, il y a envahissement graduel par les produits “fast food” et surgelés. N’y a qu’à compter le nombre d’allées destinées aux produits “tout prêts”, aux surgelés et aux friandises dans les supermarchés. Bref, nous avons plus que jamais le choix de notre alimentation, et la possibilité de cuisiner de style “grand-maman” ou “terroir” ou “français” ou “thaï” ou “indien” ou “fusion” … ou “big fat deep-fried american bootie”…

Ajoutez à cela le développement du réseau du terroir… chaque région a ses spécialités, dont je connais surtout les fromages et les pâtés (voir en particulier les choix chez Première Moisson). Mais on trouve des champignons marinés, des têtes de violon, des confitures de chicoutai et de mûre des marais, une centaine de variétés d’alcools de fruits et de cidres, etc.

Et les supermarchés en région (qui ont d’ailleurs souvent des fruits et légumes plus frais qu’à Montréal, même et surtout à Sept-Iles) commencent à offrir plus de variété, bref, y’a de quoi être heureux et repu en région, en tout cas, plus qu’il y a 15 ans!

Si vous voyez une pizza surgelée, vous n’êtes pas obligés de l’acheter, vous savez. Personne ne vous tord un bras.

En outre…

Serions-nous un peuple “sans histoire et sans culture” comme l’a affirmé le Rapport Durham en 1838? Meuh non!!! Côté bouffe, des visiteurs (français) se plaignent parfois de ne pas avoir trouvé “la” gastronomie québécoise, ou encore, ils se limitent à manger du fast-food, à essayer d’acheter des produits français importés à vil prix (et plus très frais), ou encore à se gaver de tourtières et de binnes au lard tout en se plaignant que c’est louuuuurd. Quand ils n’abandonnent pas tout simplement. (J’ai connu un étudiant français qui râlait en mangeant son riz instantané Daunty à la sauce tomate Ragu, mais c’était du pur masochisme de sa part.)

Que dire sinon que… l’âme du Québec n’est pas dans la poutine, et encore moins dans ses restaurants “chérants” pour touristes abrutis comme L’Académie ou La Mère Michel. Elle se trouve dans les produits frais et dans les créations du terroir, dans les kiosques en région agricole… et surtout sur les tables champêtres, dans les auberges qui ont poussé joyeusement, loin des autoroutes, les deux pieds dans les ruisseaux qui clapotent. Faites un tour à Compton ou à Saint-Roch-des-Aulnaies ou à Mont-Saint-Hilaire ou à Baie-Saint-Paul… c’est là que la gastronomie québécoise se trouve… pas au coin de Peel et Sherbrooke!

Mais je tiens quand même à déclarer mon amour inconditionnel envers le pâté chinois (qui n’a rien de chinois), ce met simple qui peut être sublime quand on prend la peine de bien le réussir. “Steak blé-d’inde patates”, tel est son karma, chuchoté de manière hypnotique à mes papilles gustatives.

—————————–

Ecrit par: nuitbleue 13/04, 11:19

Chapeau Hugo, surtout ne te plains pas si on vient te harceler pour que tu nous fasses à souper…oui, maintenant qu’on a la photo de ta maison à Rimouski, on finira par la goûter ta cuisine !

—————————–

Ecrit par: Redflag 13/04, 13:38

Salut la gang de malades,
Heureusement que je viens de bouffer, sinon je baverais devant sur mon écran !
J’ai pas peur de le dire non plus, j’aime le pâté chinois.

Et d’ailleurs j’ai déjà appliqué avec succès un “upgrade”, mais pas “à la Jay Jay”, plutôt “à la redflag” (enfin bon c’est pas moi qui l’ai inventé mais c’est moi qui le fait ).
Donc : curry dans la purée de patates (ou même sauce indienne biriani je crois), et viande cuisinée aux épices à chili. Ça vous réveille un pâté chinois tout ça ! Histoire de donner un peu de répit à nos papilles, on ne touche pas à la couche de maïs.

—————————–

Ecrit par: JayJay 13/04, 14:03

QUOTE
Histoire de donner un peu de répit à nos papilles, on ne touche pas à la couche de maïs

Ah pourtant, un petit satay thaïlandais (aux arachides) dans le maïs, il me semble que ça se prêterait bien à ce salmigondis culinaire.
JayJay (qui se taperait bien un petit Madras là tout de suite pour enlever le goût de chocolat qui traîne).

—————————–

Ecrit par: Tchoupy 13/04, 14:06

Je trouve que vous êtes bien pompeux avec la cuisine française..je suis belge et je ne mange pas toujours à la française et je trouve que partout il y’a du bon et du mauvais…il faut simplement essayer de trouver ce qui vous convient.
Il faut être ouvert aussi en gastronomie!

—————————–

Ecrit par: JayJay 13/04, 14:17

C’est vrai, ça qu’ils sont pompeux avec leur cuisine française. Je suis allée chez Flunch une fois, je vous assure qu’on ne mange pas toujours si bien que ça en France!… Et je ne vous raconterai pas mon épisode à la Criée (le resto) où j’ai dégusté du saumon mariné dans l’Ajax…

—————————–

Ecrit par: VaneSteph 13/04, 14:37

Et bien, quel débat !!! Y’a pas à dire le nerf de la guerre, c’est la bouffe !

Et nous les Français, chauvin qui aimons notre gastronomie, avant de critiquer le Québec ou le Canada, ou l’Irlande…. On ferait mieux de regarder ce qui se passe chez nous.

Parce que désormais, les Français grossissent aussi bien que les Etasuniens ! Mais oui, chez nous aussi les clients d’Auchan et autres, achètent en masse les produits surgelés tout fait !

Je suis une des rares de mon entourage à faire la cuisine, même les soupes sont faites maison ! Alors quand j’entends mes copines se réciter les noms des briques de soupe comme si c’était la panacée

Soit-disant qu’on n’a plus le temps de faire à manger, mais je pense que le temps, il faut se le prendre. Préparer des bons petits plats est un de mes plaisir de la journée, ainsi je sais que ma famille a mangé un plat bon en goût et bon pour leur santé sans rajout et autre cochoneries !

Avez-vous vu la dernière pub pour une marque de yaourt, où la petite fille (déjà grande) vient rendre visite à sa grand-mère et lui demande ce qu’elle a préparé de bon. Sa grand-mère lui refile un yaourt “au bon goût de tarte d’antant”. Et la petite fille de s’extasier devant une si bonne recette pendant que des images de vrai tarte défile sur l’écran.

Et après qui pourra dire qu’en France on fait encore mieux la cuisine ??? (je ne parle pas des restau bien sûr !)

—————————–

Ecrit par: Zogu 13/04, 14:47

Beurk, ça doit déboucher la tuyauterie, ce saumon-là!

Et en passant, tout est très relatif… en Europe j’ai bu du café un peu partout, au gré de mes déplacements. Vous savez quoi? Le pire que j’aie bu était dans un grand restaurant pompeux à Toulouse, le meilleur dans un minuscule troquet dans l’aéroport de Barcelone.

Mais malheureusement, et malgré des efforts louables de la part de nos hostelliers d’ici, je n’ai rien trouvé de comparable au Québec… impossible de coller l’Europe sur ce point… donc, malgré la qualité des matières premières (nous trouvons du très bon grain de café torréfié ici), la préparation du café québécois n’est pas encore tout à fait à la hauteur.

—————————–

Ecrit par: phil64qc 13/04, 21:15

Salut,

QUOTE
Je suis une des rares de mon entourage à faire la cuisine, même les soupes sont faites maison

Dis, Vanessa, quand tu habiteras à Qc, tu pourras m’inviter pour que je goûte à tes soupes home made????????
Ah, pendant que j’y suis, une bonne choucroute aussi

—————————–

Ecrit par: jawal 13/04, 22:11

Je suis ici depuis 7 mois maintenant et je reconnais que les 4 premiers mois je déprimais au niveau bouffe (je ne connaissais pas les bonnes adresses). Maintenant j’ai mes adresses et au final je mange mieux qu’en France puisque pour le même budget cela coute moins cher au Québec. Jesuis sympa je vous en donne quelques unes :

– poissonnerie : La mer à l’angle de René Levesque et Papineau
– terrine (bison aux baies, caribou aux figues….) : marché Atwater
– mousse de foie de canard au porto (mon péché mignon) : Marché Richelieu à l’angle d’Ontario et de Amherst (mais c une chaine donc il doit y en avoir ailleurs)
– légumes : marché Jean Talon (chez Sami je crois que c’est ca le nom mais je suis pas sur)
– pain : premières moissons ( y’en a partout, marché Atwater, Jean Talon, avenue Mont-Royal…)
– viande : quartier chinois (pour le prix et la qualité!!!)

Et il y a une tonne d’épiceries fines pour les jours de grosses envies particulières. Et si jamais il ya un manque énorme, il reste toujours la famille en France pour envoyer des colis!!!

Bon d’accord ca fait un peu faire le tour de la ville mais bon c’est quand une envie me prend. Sinon pour le quotidien Métro est trés bien (finalement quand c’est moins grand on passe moins de temps à faire les courses).

Pour les spécialités québécoises, je les mange soit au resto soit chez les québécois, parce que je maitrise pas encore trés bien les spécialités ciulinaires du coin.

Ln qui ne s’est pas laissé mourir de faim depuis qu’elle est là!!!

—————————–

Ecrit par: aphyo 13/04, 22:36

Voilà un sujet porteur ce me semble…..
Comme j’aime bien manger je cuisine français, asiatique et parfois même bizarre!
Non seulement je prends plaisir à dévorer mais de surcroit je ne grossis pas….
Les tâches domestiques ne me rebutent pas loin de là , j’y prends d’ailleurs un certain plaisir, tu vois Jay Jay, nous étions fait pour nous rencontrer!

—————————–

Ecrit par: Nicoco LePetit 14/04, 04:55

QUOTE (Zogu @ 13/04, 16:21)
Le bison, c’est moins cher que le boeuf.

Ah oui… ça m’en bouche un coin… a priori j’aurais dit que c’était plus cher

Merci pour ce renseignement, ça me permettra de cogiter à mon projet…

—————————–

Ecrit par: Zogu 14/04, 09:46

Les prix de la viande sont donnés sous toutes réserves… il y a des fluctuations importantes… par exemple, le consommateur averti mange de la dinde ou de l’agneau “en saison”, sinon il gratte le fond de ses poches

—————————–

Ecrit par: aphyo 14/04, 09:51

Hey Niccoco!
On en trouve à Auchemouth, Carrepif ou Champion, du bison, de l’autruche et autres bizarreries, je me demande même s’il n’y a pas du kangourou!
Ici, il y a un truc que je vais goûter, des insectes, il y a des dégustations à l’insectarium de Montréal..
MIAM, MIAM!

—————————–

Ecrit par: Nicoco LePetit 14/04, 13:57

Le bisons c’est pas pour moi

Un jour où pris d’un coup de folie j’ai mangé dans un Buffalo Grill, mon épouse a pris un steack de bison… tout sec… ça ne m’intéresse pas outre-mesure d’en manger au prix que ça coûte… encore que, si c’est de la viande un peu dur, si on la fait cuire en ragoût comme un boeuf bourguignon ça doit bien l’attendrir…

—————————–

Ecrit par: VaneSteph 14/04, 15:35

Salut Phil !
Pour les soupes maison, pas de problèmes, pour la choucroute…. Yo, j’chuis pas alsacienne, hoplà!
Mais je sais quand même faire les “roigebredeldi”, ça en jette hein les noms de plats alsaciens ?

—————————–

Ecrit par: Redflag 14/04, 20:28

Salut la gang,

Ne vous inquiétez pas pour la bouffe, on trouve de tout au Québec, et même 10 fois plus de truc qu’en France en fait ! Car on a un choix beaucoup plus international, avec plein de produits que je ne connaissais pas avant de venir ici !

Au début cependant, vous vivrez un petit choc car tous vos repères sont inutiles ici : les marques ont changé, les formats et les emballages aussi, les couleurs, l’agencement dans les rayons (ne cherchez pas des Krisprolls ou des biscottes à côté de la confiture et du thé… c’est au rayon “craquelins” avec les biscuits salés)…
Le rayon fromage est coupé en deux voire en quatre (en quantité surtout, pas en qualité), pareil pour celui des yogourts, pareil pour celui des légumes en boîtes et des plats cuisinés dégueu qu’on aime bien en France (genre couscous Garbit, raviolis en sauce et paella de je sais plus qui… bref de la daube que j’ai consommée par chariots entiers quand j’étais étudiant…).
Le rayon des chips, des sauces et des trempettes (épinards, hummus, tzatziki, motapa…) a triplé de volume. Rien n’est comme avant !

Allez … (texte tronqué)

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada