J’ai testé les soins médicaux ! - Immigrer.com
vendredi , 21 juin 2024
Accueil FAQ J’ai testé les soins médicaux !
FAQSystème de santé, assurances

J’ai testé les soins médicaux !

0
0
(0)

J’ai testé les soins médicaux !

Ecrit par: luttine 5-01 à 18:22

Salut tout le monde,

Me voici de retour du quebec et Grrrrrrrrrr qu’est ce que j’aimerai y etre encore.

Pendant mon séjour j’ai testé l’organisation des urgences au Quebec …. eh ben faut s’accrocher !
Le soir de Noel (vous me direz je n’ai pas de chance et je serais bien d’accord avec vous) j’ai dû aller à l’urgence au CHU j’y suis arrivé vers 20 h 30 avec des malsaises assez forts, au bord de la syncope enfin j’étais très mal.
J’ai pris un n° et attendu mon tour, a l’appel de mon n° je suis passé à l’inscription , j’étais la 6 ème me disant que ca ne serait pas long, puis j’ai attendu, attendu attendu, attendu.
Dans un demi eclair de lucidité je me suis rendu compte que certaines personnes passaient devant moi et devant mon étonnement, j’ai posé la question du pourquoi je me suis entendu dire que c’était cas plus urgents que moi !!! je dois vous avoué que personne n’était à l’article de la mort dans cette salle d’attente mais l’infirmiere avec qui j’avais passé une pré-consultation avait jugé que je pouvais bien attendre par rapport a leur cas.

J’ai attendu 4 heures et a bout de nerfs je suis rentrée en essayant de me soigner de moi même. Le lendemain n’allant pas mieux je me suis rendue dans une clinique privée ou je n’ai attendu que 1 h 30 parmi une foule de gens malades, et enfin j evoyais un médecin et j’ai pu ainsi etre soigner.

Moralité n’allez pas dans un hopital mais plutot dans une clinique privée c’est moins long et plus sérieux. Apprenez avous soigner de vous même

Si tous les francais testaient rééllement cette situation je crois que beaucoup se battraient pour sauver notre système de santé…….. c’est bien une chose que je regretterais une fois installée

————————–

Ecrit par: Passemots 5-01 à 20:26

QUOTE
Moralité n’allez pas dans un hopital mais plutot dans une clinique privée

Une des principales cause de l’engorgement des urgences est justement le fait que des personnes s’y rendent sans motif sérieux. Cette semsine, les urgences de la ville de Québec débordaient hé bien, dans un bulletin de nouvelles on apprenait que, dans un hôpital 40% des personnes qui étaient à l’urgence n’étaient pas en état d’urgence et qu’un CLSC ou une clinique sans rendez-vous aurait répondu à leurs besoins dans un délai beaucoup plus court et que les personnes qui présentaient vraiment des cas urgents auraient été soignées plus rapidement.

Avant la création de l’assurance-maladie, on devait payer pour se faire soigner et les urgences étaient réservées aux vraies urgences. Aujourd’hui on y va au moindre petit bobo.

Oui, le gouvernement a du travail à faire pour améliorer le secteur de la santé, mais les citoyens ont aussi beaucoup à faire de leur côté. On s’est lentement habitués à “l’état providence”. Il y a une limite aux mesures sociales qui peuvent et/ou doivent êtres offertes à la population. Il y a une mentalité “d’assistance” qui nous est due qui va devoir changer si on veut que les soins de santé demeurent gratuits et accessibles à tous.

Certains se complaisent à comparer notre système de santé “déficient” avec celui de nos voisins du sud. Sachez que j’aime mieux notre système lent et engorgé au système américain qui laisse à eux-mêmes des êtres humains qui n’ont pas les moyens de se faire soigner. On aura beau critiquer notre système, mais ici TOUT LE MONDE, riche ou pauvre a accès au système.

————————–

Ecrit par: X__Bunny__7 5-01 à 20:40

Peux-tu nous dire le diagnostic de ce mal que tu décris pratiquement comme à l’article de la mort ?

————————–

Ecrit par: JayJay 5-01 à 21:01

Ok…

Je suis sûrement biaisée parce que je suis la fille d’une infirmière d’urgences qui en a vu de toutes les couleurs.

On va aux urgences quand c’est urgent. Point. Personnellement, j’y suis allée 2 fois dans ma vie : un accident grave à un oeil et une cheville cassée.

On ne va pas aux urgences quand on a une gastro. Ni même pour une angine. Ni pour une otite. La gastro, ça passe tout seul (il faut s’assurer de s’hydrater en buvant ex. de la soupe Lipton poulet-nouilles ou du coca sans bulle). Pour l’angine ou pour une otite, il faut parfois des antibio lorsque c’est d’origine bactériologique. Ça se trouve en allant voir n’importe quel médecin de n’importe quelle clinique.

Je suis allée aux urgences pour 1) mon fils qui avait un traumatisme crânien, qui saignait et vomissait, 2) mon fils qui faisait une crise d’asthme. J’y suis passée après Noël car on croyait très sincèrement que notre fils s’était cassé le bras, ce que l’infirmière du triage a rapidement infirmé et nous a ainsi évité 7 à 8 heures d’attente (les urgences sont débordées en ce moment, on en parle fréquemment dans les médias). C’était une luxation qui s’est replacée toute seule.

Et je vais vous dire un secret : à la limite, si vous allez dans une clinique et que le médecin juge que vous avez besoin d’un traitement immédiat et d’une surveillance qu’il n’est pas en mesure d’offrir, il peut vous écrire un petit papier qui vous permettra d’être traité en priorité aux urgences (c’est arrivé à mon fils asthmatique, et 5 minutes après notre arrivée, nous étions dans la salle d’examen).

Je sais que notre système est très critiquable, il y a des problèmes dû à des admissions fort contingentées, et des médecins qui quittent le Canada, mais il faut aussi comprendre comment le système fonctionne. On n’est pas des arriérés, on n’est pas au tiers-monde. Ici tout le monde a le droit de se faire soigner. Mais on ne va pas consulter un médecin comme on irait au resto ou dans un commerce.

————————–

Ecrit par: Alain 5-01 à 21:45

Passemot a raison: beaucoup de gens vont aux urgences pour des petits maux qui ne nécessitent pas d’urgence. Cela est vrai.

Mais la principale raison qui explique pourquoi on attend si longtemps aux urgences, c’est qu’il n’y a pas assez de médecins. Et ça, ça m’énerve. Par soucis d’économie, on fait souffrir les gens sur une chaise droite pendant 15 heures.

Ce n’est pas un système parfait, mais c’est quand même un des meilleurs au monde. Mieux que les USA, que la France, que la Belgique. C’est mon avis.

————————–

Ecrit par: Redflag 5-01 à 22:26

Salut,

QUOTE
Moralité n’allez pas dans un hopital mais plutot dans une clinique privée c’est moins long et plus sérieux. Apprenez avous soigner de vous même

Si tous les francais testaient rééllement cette situation je crois que beaucoup se battraient pour sauver notre système de santé…….. c’est bien une chose que je regretterais une fois installée

Moi je me demande qu’est-ce qui est le plus sérieux… Un système de santé qui fonctionne – avec des retards certes, parfois même dangereux (traitement de certains cancers) – mais un budget équilibré, ou un système de santé qu’on essaie encore de faire tourner avec 14 milliards d’euros de déficit par an ?

————————–

Ecrit par: clap 5-01 à 22:35

Et est ce qu’aucun francais n’a jamais attendu plusieurs heures dans une salle d’urgence avant que l’on ne s’occupe de son cas , cela m’etonnerait, pour y etre allé quelques fois avec mes enfants pour des fractures, je me souviens avoir attendu pas mal et pas que pour la prise en charge mais aussi ensuite pour la radio, puis re-attente pour la consultation du medecin, puis reattente pour le platre, etc etc
donc OUI reservons les urgences à l’urgence et pensons à aller consulter prioritairement une clinique privée, un centre de consultation ou un médecin qui pourra déjà nous guider.

————————–

Ecrit par: Makavelli 6-01 à 4:17

Bonjour a toutes et a tous
J’ai souvent entendu dire par des amis de Montréal que les
services d’urgence n’était pas à leur top au Québec.
Mais connaissants bien l’Amérique du nord, ça ne m’étonne pas,
car les services publics sont ce qu’ils sont, et ce n’est pas pour autant
que les gens meurent à la pelle aux USA et au Canada.
Par contre sans vouloir ajouter de l’huile sur le feu, j’ai une petite
histoire personnelle qui s’est passé il y a de cela quelques années à Lyon.
A cette époque j’avais été pris de malaise, et je m’étais rendu à l’hôpital
le plus proche, n’ayant pas ma carte de sécurité social sur moi je me suis
vu refuser la consultation et éconduit du service d’urgence, car je ne présentais pas de garantie suffisante pour justifier du payements des soins au hôpitaux de la ville de Lyon, en l’occurrence « L’Hôtel Dieu ». Je me suis donc trimbalé dans Lyon
jusqu’au arrêts de bus et suis rentrer par mes propres moyens, imaginez vous une trotte de 15 minutes avec des vertiges positionnel.
Histoire difficile à croire mais pourtant vraie, ce n’est pas pour autant
que j’ai condamner tout le système de santé français, il y’a parfois des
Exceptions qui confirment la règle.

————————–

Ecrit par: lacann 6-01 à 4:51

merci pour ton témoignage, mais d’apres ce que tu décris sur les urgences c’est sensiblement pareil en france : l’an passé j’ai attendu 5h aux urgences avant qu’un médecin me voit : résultat 4 cotes de fracturées quand même.

————————–

Ecrit par: loutre 6-01 à 5:13

grrrrrrrr…ca m’enerve ca!!!!!!
alors j’en repasse une couche…oui, on va à l’urgence quand c’est vraiment urgent…!
il faut faire preuve de bon sens….et mobiliser les ressources possibles avant de se pointer dans un service bondé et plein de microbes de surcroit!
d’une manière générale, on peut dire que toutes les causes pour lesquelles on consulterait habituellement son médecin généraliste peuvent a priori attendre….
En France ca devient comme ca aussi, vu que de moins de moins de medecins travaillent tard en soirée, ou en fin de semaine.
pourtant il y a toujors un medecin de garde….et bien, ça n’empêche pas des gens de venir à l’hopital des qu’ils ont un pet de travers, genre angine, mal au dos..ou whatever!
plus sérieusement…la première chose est de se demander si la situation exige une consultation immédiate…ou si il ne vaut mieux pas prendre conseil aupres du service concerné (INFO-SANTÉ par exemple) et rester plus confortablement chez soi avec de bons conseils plutot que d’aller passer 8h à l’hopital et revenir avec une nouvelle cochonnerie attrappée sur place si on n’est pas chanceux!
aller à l’urgence, c’est quand il y a un problème manifeste sur une fonction importante (ex: pb respiratoire), ou un traumatisme ayant une consequence immediate..;(on suspecte une fracture…il faut bien faire une radio) ou évidemment un problème de santé grave, avec une évolution rapide et inquiétante….
je me suis souvent posé la question quand j’étais à montréal avec ma fille de 18 mois , je me voyais mal passer une nuit aux urgences avec un bébé pour une otite….je crois qu’en tant que parent, on est capable de discerner les priorités, et qu’on a les moyens de soulager en attendant le lendemain par exemple pour une precscription d’antibiotiques, ou de prendre le courage d’y aller si on sent que quelquechose de plus grave se passe!
quand c’est pour soi..on est parfois moins objectif…il ne faut pas hésiter à demander conseil au CLSC, et si nécessaire, à se faire accompagner (dans la mesure du possible) à l’hopital, ou dans une clinique, histoire de ne pas passer des heures à attendre seul et malenpoint!
luttine, je ne minimise pas ton pb…je ne sais pas de quoi il s’agit…
je voulais juste intervenir sur le sujet d’une facon plus générale, car l’engorgement des urgences est lié en grande partie à la mauvaise” utilisation” par les usagers…
voila c’était mon coup de calcaire du matin…!
mais , sans raccune…moi j’adore bosser aux urgences!!! il se passe toujours quelquechose!!!
bonne santé à tous!

————————–

Ecrit par: queenie 6-01 à 5:37

Bonjour !

Le système de santé au Canada est à ce que j’en sais l’un des meilleurs au monde pour au moins deux raisons :
-égalité des chances d’accès aux soins
– utilisation de technologies et de compétences de pointe.

Bien sur il y a le revers de la médaille…. Les longues heures d’attente. Mais c’est clairement un probleme de responsabilisation ! Il faut à mon avis mieux informer les gens, leurs distribuer des guides de premiers soins par exemple….
Leur apprendre à dissocier “probleme de santé = urgences” comme on associerait “faim = restaurant”. Ils faut suffisament les éduquer, même au niveau de l’école, pour apprendre à aller chez un pneumologue pour un probleme respiratoire, chez un gastro pour un mal de ventre, chez un ORL pour une angine, etc… Cela faciliterait la tâche à tous …

Peut etre que c’est aussi un probleme d’effectif et d’une volonté des médecins canadiens de prendre plus de temps libre avec leur famille??? Je n’ai aucune idée là dessus !

En tous cas, je crois que c’est un des meilleurs systèmes de santé au monde…

————————–

Ecrit par: DouceBrise 6-01 à 10:09

Je suis parfaitement d’accord avec Passemots et JayJay. Des gens abusent du système souvent pour un rien engorgeant ainsi les urgences. Il y a plein d’autres solutions qui se proposent comme les CLSC, cliniques médicales, savoir se soigner….

En ce qui concerne les cas de cancer, oui il y a des listes d’attente, les cas les plus sérieux sont traités immédiatement et aussi les cas qui se soigneront le mieux, je sais pour en avoir vu plusieurs.

Et puis comparer notre système à celui des USA c’est quand même exagéré, notre système ne refusera pas de soin à un enfant qui a besoin d’une greffe du coeur alors qu’aux États-Unis, sans assurance privé, ils refuseront de le soigner.

Et puis, les gens ne meurent pas à la pelle ici, enfin le taux de mortalité au Canada est d’environ 7% alors que celui de la France est de 9% et l’espérance de vie est de vie est de 79.83 ans ici pour 79.3 ans pour la France. (statistiques 2003).

Il y avait également des fiches faites pour l’année 1997 de la francophonie, pour la qualité des soins de santé Le Canada arrivait en premier et la France en septième position sur 173 pays par contre pour la quantité de médecins et de lits d’hopitaux la France bat le Canada de loin. Probablement que cela a changé depuis, la France est peut être première à tout niveau, je ne sais pas, mais n’empêche que le Canada n’est jamais très loin derrière en matière de santé.

Je crois que chacun a ses forces et ses faiblesses et il suffit d’avoir mal été servi une fois pour que l’on généralise à mon avis. Comme Alain dit, notre principale lacune est le manque de médecins qui partent aux États-Unis (étant donné que le Canada est réputé former d’excellents médecins) et les hôpitaux américains ont les finances pour les attirer dans leur filet.

Je vais dire comme JayJay, notre système de santé a des lacunes, mais on est loin du tiers monde.

————————–

Ecrit par: Petyot 6-01 à 11:41

Bon, je sens que je ne vais pas me faire que des amis ici… Mais il est difficile de ne pas réagir lorsqu’on lit autant d’affirmations erronées.

Je suis aussi fasciné de constater à quel point bien des québécois ont réussi à se convaincre (à force de se le faire dire et redire par nos politiciens québécois) d’avoir un des meilleurs systèmes de santé au monde !!

Mesdames et Messieurs, permettez moi de vous dire que c’est faux…

Selon une étude de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) publiée en 2002, les résultats du Canada (et du Québec) en matière de santé sont tout simplement minables pour un pays qui fait partie du G7 (les 7 pays les plus riches du monde…).

Ceux d’entre vous qui vivent au Québec et qui lise le journal La Presse connaissent peut-être le chroniqueur économique Claude Picher. Un excellent journaliste dont il est difficile de remettre en cause l’impartialité. Voilà ce qu’il écrit dans quelques-unes de ses chroniques parues en 2003 et en 2004 :

QUOTE
Les experts de l’OMS ont évalué le rendement global du système de santé dans chacun des 191 pays membres, en se fondant sur huit critères reconnus et facilement mesurables, comme l’état général de santé de la population, l’accessibilité aux soins, la qualité des soins, l’équité de la contribution financière, etc. Le Canada, par exemple, dépense 1657 $ US (le Québec est légèrement sous la moyenne canadienne) par habitant en santé, contre 1231 $ US pour l’Italie. Ces chiffres incluent les dépenses publiques et privées. Or, selon le classement de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Italie est au deuxième rang des meilleurs systèmes de santé au monde, après la France qui dépense 1578 $ US. Le Canada, bien qu’il dépense beaucoup plus, doit se contenter d’une 30e place.

Tiré de la chronique : « Coup d’oeil sur les délais d’attente », Claude Picher, La Presse

QUOTE
« En 1993, le délai médian d’attente au Québec se situait à 7,3 semaines; autrement dit, le Québec, il y a à peine 10 ans encore, pouvait à juste titre se glorifier d’avoir un des meilleurs régimes publics de santé au Canada, avec des périodes d’attente plus courtes que dans n’importe quelle autre province. Mais en un peu plus de 10 ans, la situation au Québec s’est dégradée plus rapidement que n’importe où ailleurs, à l’exception de la Saskatchewan. Aujourd’hui, malgré l’amélioration observée en 2004, les délais d’attente au Québec demeurent supérieurs à la moyenne canadienne »

« À cet égard, il est intéressant de rappeler que le Canada consacre 10,8 % de son produit intérieur brut (PIB) aux dépenses de santé. Exception faite des États-Unis, c’est la proportion la plus élevée des pays de l’OCDE, une organisation qui regroupe une trentaine de pays industrialisés. Or, le Canada ne compte que 2,3 médecins pour 1000 habitants, ce qui est plus faible que la moyenne de 2,5 observée pour l’ensemble de l’OCDE. Le Canada possède 10,5 scanners tomogaphiques (CT Scanners) par tranche d’un million d’habitants, contre une moyenne de 17 dans les pays de l’OCDE; pour les scanners à résonance magnétique, c’est encore pire: 3,9 scanners par million d’habitants au Canada contre une moyenne de 6,3 à l’OCDE »

Dans une autre chronique intitulée : « L’argent et la santé: vos réactions » (La Presse), Claude Picher écrit :

QUOTE
« Vous avez été très nombreux à réagir à ma récente série de chroniques sur le financement des dépenses de santé. En gros, on y a vu que les dépenses de santé, au Québec (tout comme dans l’ensemble du Canada), soutiennent très bien la comparaison avec les autres pays riches. Pourtant, le rendement du système canadien de santé est un des pires du monde industrialisé. La comparaison avec la France est particulièrement éloquente. Bien que les dépenses de santé, en France, soient inférieures à celles du Canada, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) considère que c’est la France qui a le meilleur système de santé au monde.

Le système français est basé sur un régime public universel et accessible, mais impose un ticket modérateur; le régime est aussi beaucoup plus souple que le nôtre (un patient peut consulter un spécialiste sans passer par un omnipraticien, les médecins peuvent faire des visites à domicile, entre autres); enfin, la présence du privé comme complément du public est non seulement acceptée, mais encouragée»

Juste pour clarifier quelques points, je suis français, je vis au Québec depuis 8 ans et j’y ai passé près de 10 ans en tout dans ma vie (j’ai 40 ans). J’ADORE le Québec dans son ensemble mais j’ai du mal à y voir un des meilleurs systèmes de santé au monde…

————————–

Ecrit par: Passemots 6-01 à 12:07

À quoi ça sert d’avoir le meilleur système de santé au monde si celui-ci n’est pas accessible à tous???

————————–

Ecrit par: DouceBrise 6-01 à 12:13

Oui, c’est vrai notre système de santé s’est dégradé mais pourquoi, comme il est écrit dans l’article.

Je maintiens que la qualité des soins est excellente ici et c’est pas parce que les politiciens le disent mais parce que j’ai testé plusieurs hôpitaux dans différents pays (US, Irlande, Mexique, Nicaragua, France) par mon expérience et celles de proches et aussi parce que j’ai grandi dans un hôpital étant une fille et nièce d’infirmières.

L’état de santé des gens se dégradent peut être plus, mais il faut noter que la population est vieillissante augmentant ainsi le nombre de personnes malades.
De plus, le fait qu’il manque de médecins (donc, on doit passer par un omnipraticien, les listes d’attente sont plus longues, on ne fait plus de visites à domicile comme quand j’étais petite) et que le gouvernement injecte moins d’argent en santé font en sorte que le niveau dans le domaine de la santé a baissé de beaucoup.

Je ne dis pas qu’il est le meilleur malgré qu’il a déjà été un des meilleurs voilà 13 ans, mais je dis qu’on a pas de quoi se plaindre et qu’on peut être très bien soigné, malgré tout.

————————–

Ecrit par: Petyot 6-01 à 12:23

QUOTE
À quoi ça sert d’avoir le meilleur système de santé au monde si celui-ci n’est pas accessible à tous???

C’est quoi ce mythe ?? Avez-vous déjà vécu en France ?

Le système français est un système public accessible à tous sans distinction.

Le fait qu’un système privé cohabite avec le public ne signifie pas que le système ne soit pas accessible à tous.

Je vous rappelle par ailleurs que les critères de l’OMS inclus un critère d’accessibilité aux soins…

————————–

Ecrit par: JayJay 6-01 à 12:34

Après, il faut définir ce qu’est “meilleur”.

J’ai connu le système français et je l’ai bien apprécié. C’est cool de pouvoir appeler son doc le matin quand on a un mal de gorge, et qu’il nous dise “Passe me voir vers 17 h”. C’est cool d’attendre 15 minutes dans la salle d’attente et d’avoir le doc qui dit, catastrophé : “Excuse-moi pour cette attente, je suis terriblement en retard…”. C’est cool de pouvoir aller voir n’importe quel spécialiste sans même avoir été référé par un généraliste (cela dit, ce n’est plus le cas en France où il faudra maintenant un médecin traitant). C’est pratique pour gérer nos vies quotidiennes mouvementées, et étant donné que mon employeur EXIGEAIT un certificat médical à la moindre absence (méchant gaspillage ça aussi).

Combien de fois suis-je sortie de chez le médecin avec une ordonnance de 3 ou 4 produits, à peine touchés, qui traînent encore dans ma pharmacie? Au fil des ans, j’ai amassé une quantité de produits phénoménaux, qui ont parfois des noms différents, mais qui se dédoublent et se chevauchent dans leur effet (et pourtant, j’étais du genre à souvent dire au pharmacien de laisser tomber telle ou telle partie de l’ordonnance…). C’est vrai que je me suis quelques fois rendue aux urgences françaises où j’attendais à peine 20 minutes. Je m’en sortais systématiquement avec un dépassement d’honoraires de 20-30 euros, alors que j’allais dans des hôpitaux publics conventionnés. Euh, c’est quoi la passe, là??? J’avais les moyens de payer les 20-30 euros… mais c’est pas le cas de tout le monde. Et lors de mes séjours en maternité, c’est 200-300 euros que je devais débourser en dépassements d’honoraires, toujours en hôpital public conventionné (frais non remboursés par ma mutuelle).

Bien SÛR, que le système français est le meilleur, mais à QUEL prix??? Combien de temps la France pourra-t-elle continuer à ce rythme? Je suis allée chez des médecins qui me prescrivaient…. de l’homéopathie!!! Heille, 10 ans de médecine pour prescrire des petits bonbons! WOW. Et la sécu continue de payer pour ça…

Non mais j’ai PLEIN de critiques envers notre système, PLEIN. Mais je n’ai toujours pas avalé que des forumistes (pas vous autres, d’autres, et ailleurs qu’ici) nous traitent d'”arriérés” et c’est vrai que je vais toujours combattre ça car c’est faux… Faut pas exagérer quand même… Je crois qu’on a tendance à penser de façon égocentrique que le système français et le système américain sont de bons systèmes… ce sont des bons systèmes, à condition d’avoir de bonnes mutuelles, et d’avoir la capacité d’avancer les fonds pour payer le médecin. On est loin d’être tous dans cette situation.

————————–

Ecrit par: Passemots 6-01 à 12:44

QUOTE
C’est quoi ce mythe ?? Avez-vous déjà vécu en France ?

Si tu avais suivi mes interventions dans ce sujet, tu aurais vu que je faisais le parallèle avec les système de nos voisins du sud: les États-Unis parce que nous vivons en Amérique et que ce sont ces deux modèles qui sont souvent comparés ici. Je ne parle jamais d’un sujet que je ne connais pas alors je ne comparerai jamais notre système de santé avec le système français; je laisse ça à ceux qui connaissent les deux. Tant mieux si tout est parfait en France, Je félicite vos gouvernements de pouvoir offrir à sa population le meilleur système de santé qui soit accessible à tous. Pour ma part, je vis en Amérique dans le contexte américain. De par leur condition, salubrité, malnutrition et autres, les personnes démunies sont à risque élevé de maladies et c’est précisément elles qui sont exclues du système… Pas de quoi être fiers d’avoir un système mieux coté que le Canada et le Québec.

Ce n’est pas pour rien que les cliniques américaines acceptent de traiter entre autre, nos patients atteints de cancer. Si toute la population des États-Unis avait accès à ces soins, leurs cliniques et hôpitaux ne recruteraient pas de patients chez nous.

————————–

Ecrit par: luttine 6-01 à 13:15

A tous et toutes

Merci de vos reactions, nous avons tous eu de bonnes ou de mauvaises expériences dans ce domaine.

Les urgences………. je n’y suis allé que 2 Fois dans ma vie et franchement je m’en serais passé. pour ce qui croyent que c’était un bobo eh bien non c’était une urgence réélle du à un syndrome de Mèniere, vertiges, vomissements, migraine associé à une crise d’angoisse et asthme !

Alors pour ceux qui pensent que j’ai encombrer les urgences ce soir là eh bien je ne vous souhaitent pas de vivre cela.

Par ailleurs j’ai constaté que la prise en charge dans une clinique privée et bien plus serieuse qu’a l’hopital pour mon cas.

Ce fut une expérience malheureuse mais cela ne m’empechera pas de venir m’installer au quebec et de regretter le système de santé francais

————————–

Ecrit par: JayJay 6-01 à 14:05

QUOTE
a prise en charge dans une clinique privée et bien plus serieuse

Ça n’existe pas, des cliniques privées, au Québec. C’est le principe de l’universalité. Ce sont des cliniques externes publiques. Un médecin peut se désafilier de la RAMQ s’il le souhaite, mais à ce moment, aucune assurance privée ne remboursera ses honoraires (c’est interdit par la loi). C’est vraiment plus conseillé d’aller dans des cliniques externes qu’aux urgences. Et comme je disais, s’il y a lieu d’avoir urgemment des examens plus poussées, il est possible d’avoir un petit papier du médecin, ce qui fait éviter l’attente interminable aux urgences. Des urgences, ça sert aux urgences; s’il doit y avoir un suivi ce n’est pas là qu’il faut aller.

————————–

Ecrit par: totof06 6-01 à 14:14

Les gens vont aux urgences pour la simple et bonne raison, qu’il est a présent impossible de trouver un médecin de famille.

Et des médecins (chirurgiens, spécialistes) , il y en a de moins en moins ici… Pourquoi resteraient-ils ? Ils vont un peu plus au Sud et ils gagnent plus d’argent, améliorent leur conditions de travail et paient moins d’impôts. Il faudrait être stupide pour ne pas faire comme eux !

Résultats : plusieurs semaines (mois) d’attente pour débuter une chimio-thérapie après l’ablation d’un sein, plusieurs années d’attente pour l’opération d’un genou ou d’une hanche, etc. Bien sûr, lorsqu’on est soigné, on a accès aux meilleurs traitements, mais combien de temps faut-il attendre ? Et parfois, le diagnostic et la rapidité d’intervention sont capitaux.

Avant de partir de France, j’ai rencontré un gars qui avait passé plusieurs années au Québec (ses parents y avait immigré). Je lui demandé, pourquoi êtes-vous revenus ? Il m’a répondu : ma soeur a déclaré une tumeur cérébrale. Si nous étions demeurés au Québec, elle serait morte aujourd’hui. Nous sommes revenus en France, elle a été opérée tout de suite et se porte à présent comme un charme.

Depuis, j’y pense très souvent et j’en arrive toujours à la même conclusion. Si un jour, je suis dans cette situation, je ferais le même choix !

————————–

Ecrit par: DouceBrise 6-01 à 14:16

Luttine,

Je ne crois pas qu’on ait voulu dire que tu encombrais les urgences puisque personne ne savait ce que tu avais…Par contre, d’autres qui étaient à l’urgence ce soir là pour une simple grippe ou rhume, etc. encombraient certainement l’hôpital empêchant ainsi à des cas plus urgents comme toi d’être traités dans les meilleurs délais.

————————–

Ecrit par: DouceBrise 6-01 à 14:54

Tu as des cas oui qui attendent longtemps mais je peux te nommer bien des gens dont la personne que je remplace au travail qui n’ont jamais attendu. Elle a un cancer non-hodgkinien de type 3 on lui a diagnostiqué le 15 avril et le 1er mai, elle commençait sa chimiothérapie et vient de terminer ses traitements.

Ma mère vient de se faire opérer un rein après 2 semaines de diagnostique. Elle s’est fait opérer un genou l’été dernier et le délai avec les examens ont été d’environ un mois.

Je ne crois pas qu’il est bon de généraliser comme quoi tout le monde qui a un cancer devront attendre des mois avant d’attendre le traitement ou encore une opération. Oui, il y a des listes d’attente, c’est vrai.

Le mari de ma grand-mère avait un cancer de la prostate, il a été mis sur la liste d’attente, un mois après il avait un appel pour se faire traiter aux États-Unis, finalement, les traitements allaient commencer en même temps que celui ici à l’Hôtel Dieu de Québec. Il a attendu 1 1/2 mois avant de commencer sa radiothérapie et par la suite sa chimio.

De plus, ce n’est pas d’hier que les gens encombrent les urgences, plusieurs y vont pour rien. Même si il y avait plus de médecins, il y aurait toujours des gens qui opteraient pour les urgences pour un simple rhume. Et puis, il y a les cliniques médicales sans rendez-vous pour ces cas. De plus, ce n’est pas impossible de trouver un médecin de famille, en tout cas pour la région de Québec, Montréal je ne m’y connais point. Mon médecin de famille je l’ai trouvé tout de suite et sans délai et ce au début de l’année.

Le système ici est criticable et avec des lacunes mais il ne faut pas exagérer non plus et prétendre qu’il est impossible d’avoir des soins adéquats et rapides quand il se doit. Comme a dit JayJay, on est pas des arriérés.

————————–

Ecrit par: schumarette 6-01 à 18:29

Je suis d’accord avec DouceBrise. Une collègue d’école a déclaré un cancer à la gorge. Dans les 15 jours qui suivaient, elle débutait sa chimio-thérapie.

Alors, attention aux “on dit”.

————————–

Ecrit par: Bobinette 6-01 à 18:33

QUOTE
Résultats : plusieurs semaines (mois) d’attente pour débuter une chimio-thérapie après l’ablation d’un sein, plusieurs années d’attente pour l’opération d’un genou ou d’une hanche, etc. Bien sûr, lorsqu’on est soigné, on a accès aux meilleurs traitements, mais combien de temps faut-il attendre ? Et parfois, le diagnostic et la rapidité d’intervention sont capitaux.

D’accord avec toi sur ce point totof, c’est assez effrayant. Je choisirai certainement de retourner en France si je devais être confrontée à une maladie grave.

Pour ma part, j’ai toujours été satisfaite du système de santé en France mais ce n’est pas tout rose non plus.

Allez donc faire un tour aux urgences en France les soirs de fin de semaine. C’est quelque chose… Vous ne passerez pas au travers de plusieurs heures d’attente, selon le cas « d’urgence de l’urgence ». Et là, je parle par expérience vécue, pas des « il paraît que.. ».

En France, il faut payer la consultation chez le médecin, le dentiste, les spécialistes, professeurs et chirurgiens.

En précisant aussi que la sécu ne rembourse pas les frais avancés qu’à concurrence de 70 %, si mes souvenirs sont bons.

Cela peut vite devenir un lourd fardeau pour certaines personnes à revenus modestes. D’autant + qu’ils n’ont pas les moyens de se payer une complémentaire maladie.

Il faut vivre de l’assistanat pour avoir une couverture à 100%. La mutuelle, c’est gratuit pour ceux-là… Ce n’est pas une critique générale, certains en ont vraiment besoin mais ce ne sont pas tous les Français qui bénéficient d’une couverture maladie en béton.

Donc, OMS ou pas, c’est loin d’être parfait en France, à moins de faire partie des privilégiés, comme moi, pouvant s’offrir une bonne complémentaire maladie. Dans ce cas, je suis d’accord, on pourrait presque devenir les champions du monde !

————————–

Ecrit par: totof06 6-01 à 20:08

Un collègue, à environ 3 mètres de moi au bureau, a attendu 7 mois une opération des ligaments croisés antérieurs du genou. 7 mois à ne plus pouvoir marcher à 31 ans. Et avec 7 mois d’attente, il se dit “chanceux”.

Alors peut-être qu’en region la situation est meilleure mais en région de Montréal : c’est la cata…

————————–

Ecrit par: Happytaz 7-01 à 0:24

Salut

Heu vu les temoignages je peux dire que les deux systemes ont leurs point faibles et leurs point forts.

Je ne connais pas le systeme de santé Canadien (et je croise les doigts pour que ca n’arrive jamais) donc je ne peux pas comparer.

J’ai par contre experimenté le service de santé francais et franchement il a ses defauts mais je n’ai jamais été decu meme si parfois l’attente aux urgences est ma fois un peu longue du a des bobo facilement soignables chez le generaliste.

Tout ca pour dire que j’ai l’impression que les Canadiens et les Francais ont enumerés les meme defauts notamment au niveau du manque de medecins et le manque de moyens. Dans les deux systemes l’economique a tendance a dominer de plus en plus sur la santé de la population.

Qu’est ce qui est le plus important: la santé des citoyens ou la stabilité economique d’un pays ?

————————–

Ecrit par: Benito 7-01 à 0:50

QUOTE
Moi je me demande qu’est-ce qui est le plus sérieux… Un système de santé qui fonctionne – avec des retards certes, parfois même dangereux (traitement de certains cancers) – mais un budget équilibré, ou un système de santé qu’on essaie encore de faire tourner avec 14 milliards d’euros de déficit par an ? 

Mais Redflag, crois-tu que le problème en France, ce n’est pas le système de santé, mais plutôt tout ces gens qui vont chez le médecin pour le moidre éternument, et qui avalent des antibiotiques à tout va !!!!
Pis le trou de 14 milliards, j’aimerais bien en avoir une preuve formelle !!!!! Si le gouvernement français voudrait réellement le résorber, il le ferait. Il arrive bien à débloquer en quelques jours 40 millions d’euros pour l’Inde…….
Et comme solution, l’Etat ne rembourse plus les médicaments homéopatiques, sachant que les utilisateurs de ces médicaments, sont ceux qui vont le moins chez le médecin!!!!!!

————————–

Ecrit par: Petit-Lion 7-01 à 1:07

QUOTE
l’Etat ne rembourse plus les médicaments homéopatiques

Parce qu’avant ils étaient remboursés ?¿?
« Médicament homéopathique » : oxymore.

Et que personne ne vienne dire « oui mais ça m’a guéri. » Dans un tel cas, l’Aqua Simplex et le Pulvus Perlimpimpinus vous auraient tout aussi bien guéri.

————————–

Ecrit par: Benito 7-01 à 1:36

QUOTE
Parce qu’avant ils étaient remboursés ?¿? 

Oui certains étaient remboursé en partie.

QUOTE
Et que personne ne vienne dire « oui mais ça m’a guéri. » Dans un tel cas, l’Aqua Simplex et le Pulvus Perlimpimpinus vous auraient tout aussi bien guéri.

Comment tu expliques que l’homépathie a guéri des animaux et des enfants, où l’effet placébo ne peut exister !

————————–

Ecrit par: Petit-Lion 7-01 à 2:39

QUOTE
Comment tu expliques que l’homépathie a guéri des animaux et des enfants, où l’effet placébo ne peut exister !

Facile. L’effet placebo existe sur les maîtres comme sur les parents. Et il est très puissant sur les enfants. De plus, il existe un grand nombre de maladies qui se guérissent toutes seules.

Mais je reconnais qu’en termes de santé publique, l’homéopathie a l’avantage de ne rien faire quand ne rien faire est préférable à faire quelque chose de mauvais.

www.mag-pluspharmacie.com/La_trouss…, juste pour rire

D’autres questions ?

————————–

Ecrit par: PHIL_H 7-01 à 5:42

Au Québec, je ne sais pas, mais en France, il y a un moyen simple d’adapter ses besoins en soins à son mal : appeler le 15, ce n’est pas seulement le SAMU, ils vont vous poser un tas de questions et vous orienterons sur la démarche à suivre.

Petite anecdote : un samedi soir, j’avais 38° de fièvre, ma femme les appelle pour avoir l’adresse du médecin de garde, ils nous ont posé un tas de question (si j’étais conscient, couché etc …) afin de s’assurer de mes besoins. Ensuite, ils m’ont donné l’adresse du médecin.

Pour le Québec, essayez le 911 (dites moi si je dis une connerie)

————————–

Ecrit par: queenie 7-01 à 5:56

Au Maroc ou je vis en ce moment, vive l’inégalité des chances !

Il faut systématiquement payer d’avance, même pour une urgence gravissime, ou bien appeler quelqu’un qui vienne payer avant toute intervention….

Déguelasse…

Les maladies nosocamiales trainent partout aux urgences, l’hygiène est atroce.

les cliniques privées fonctionnent de la même facon : mais l’hygiène est un peu meilleure et le matériel perfectionné et le personnel soignant plus attentif. Par contre de nombreux cas d’arnaques à déplorer : opérations inutiles, personnes mortes toujours intubées pour continuer à facturer la chambre…

Après être passée par un tel système de santé, je ne suis plus trop exigeante ! je souhaite simplement ne jamais tomber malade tant que je suis ici…

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3209) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

Nouvelle arrivante_adhésion RAMQ

0 (0) Par cremeglacée9 octobre dans Québec cremeglacée Posté(e) 9 octobre  Bonjour, J’ai besoin de vos...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com