Immigration d’enfant d’un parent divorcé - Immigrer.com
jeudi , 23 mai 2024
Accueil FAQ Démarches Immigration d’enfant d’un parent divorcé
DémarchesFAQ

Immigration d’enfant d’un parent divorcé

0
0
(0)

Immigration d’enfant d’un parent divorcé

Foxy   Ecrit le: 10/02, 08:47

Voilà, je suis divorcé depuis quelques années déjà et j’ai deux fils. Ils vivent avec leur mère, donc pour l’instant j’ai fait un dossier d’immigration juste pour moi.
Ce week end j’avais mes fils avec moi (je les ais une fois par mois) et le plus grand qui a 11 ans me disait que lui, il aimerait bien plus tard me rejoindre au Québec quand je serais installé.
Je ne m’attendais pas à ça du tout. Je sais que pour l’instant sa mère refuserait de le laisser partir à l’autre bout du monde, par contre à partir de 14 ou 16 ans (je ne sais plus l’age légal), c’est la décision de l’enfant qui prime sur celle des parents quand il s’agit de décider chez lequel des deux parents il souhaite s’établir.
Donc j’en viens à ma question, comment se passe les formalitées pour faire venir un enfant mineur plus tard ?
Je n’ai pas encore regarder les procédure de parainnage et autres, mais si quelqu’un a déjà vécu ce genre de situation, j’aimerais beaucoup avoir des témoignages

——————–

mig21 Ecrit le: 10/02, 09:47

Bonjour Foxy,
Effectivement, il est tout à fait possible de parrainer tes enfants une fois que tu seras arrivé au Québec à titre de résidant permanent ou citoyen canadien.
Comme l’a fait remarquer Champoux, ces enfants doivent, dès le début des procédures d’immigration, avoir été déclarés aux autorités canadiennes.
Si tu désires en parrainer un par la suite, le processus prend de 6 à 12 mois minimum. Il faut que l’enfant ait moins de 23 ans pour pouvoir être parrainé (sauf certaines exception).
Ce que font certains parents dans la même situation que toi (divorcé, famille reconstitué), c’est de faire venir l’enfant resté au pays avec un permis d’étudiant afin que cet enfant puisse sur place évaluer son intérêt à rester ou non au Québec de façon définitive. Le permis d’étude permet aussi au parent resté en France d’accepter psychologiquement un départ temporaire (6 mois ou un an par ex.) de son enfant.
Dans tous les cas, le parent à l’étranger devra donner son accord avant que le visa puisse être émis.
Tourelou

———–

Foxy Ecrit le: 10/02, 09:59

Merci pour ces précisions, c’est vrai que je n’avais pas pensé au permis d’étudiant.
C’est beaucoup mieux pour l’aider à se décider en effet

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Augmentation de 12% des frais de résidence permanente pour le Canada

5 (3) Le gouvernement a annoncé une augmentation significative des frais associés...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com