Nouvelle pour la reconnaissance BAC infirmier

Nouvelle pour la reconnaissance BAC infirmier

De IDE1966

bonjour

me voila de retour pour informer ceux et celles qui sont interressés par la nouvelle.

Ce texte est issu du site de l’OIIQ et a été écrit par la présidente Mme Desrosiers.

A lire:
Le fondement de toute profession repose sur un ensemble de connaissances et de compétences particulières qui doivent correspondre aux besoins du marché du travail et assurer la protection du public. L’Accord de reconnaissance mutuelle (ARM) avec la France a mis en lumière le trop grand écart entre les infirmières formées dans les collèges du Québec et celles formées en France. D’ailleurs, les diplômées françaises en 2012 seront de niveau du baccalauréat; quant à celles diplômées avant 2012, les universités au Québec accepteront de leur reconnaître l’équivalent d’un baccalauréat par cumul de certificats.

Voila, je tenais a vous en faire part.

Christophe

———

De Neytiri

Bonjour Christophe,

Sais tu ce que ça veut dire « cumul de certificats »? Tout cela me parait encore bien obscur… Donc rien de nouveau avant 2012 si j’ai bien compris?
icone

———

De Zelda

3 certificats = 1 bacc

———

De Neytiri

Et un certificat= ?
icone

———

De grizzli

en general 30 credits. LOL

pour faire simple.

un BACC en general c’est 90 credits soit 30 cours
le BACC est un programme en soit tu t’inscrit au BACC xyz
tu as un certain nombre de cours a suivre certain obligatoire d’autre optionnel.
et (en temps plein) tu a fini tes 30 cours au bout de 3 ans et tu a ton BACC

un certificat c’est un programme plus cours (mais de meme niveau que le BACC)
en general c’est 30 credit soit 10 cours.
tu t’inscrit donc au certificat x.

si tu fait le certificat x puis le certificat y et ensuite le z
tu peux obtenir un BACC par cumul de certificats avec l’accord de l’université.

———

De tyguy

Donc si j’ai bien compris , l’ARM n’est pas du niveau d’attente du Québec et ils ont remarqué que le niveau des infirmiéres françaises n’est pas au niveau de celles formées au Québec et par conséquent , toutes celles qui sont diplomées en france avant 2012 qui souhaiteront venir devront suivre des cours ?

J’avoue que j’ai un peu de mal à comprendre . C’est une façon de remettre en cause l’ARM ?

———

De IDE1966
Non, bien au contraire si tu lis bien le texte de Mme Desrosiers tu peux comprendre que le niveau francais est superieur donc ils reconnaissent le bac a tout les IDE francais mais de deux facons differentes suivant que tu as eu ton DE avant ou apres 2012.
christophe :mmmhhh:

———

De tyguy

ok merci à toi pour l’éclaircissement .

Je comprend maintenant que c’est une nouvelle possibilité pour les infirmières françaises de faire valoir leur diplome au même niveau que les infirmières québecoises .

J’ai bon ? lol

———

De Memnoch

Doit-on comprendre que les infirmières françaises dipplomées avant 2012 sont moins compétentes?

———

De Neytiri

C’est un peu ce qu’on essaye de nous faire rentrer dans le crâne en France mais curieusement, le programme d’avant 2009 c’est à dire de 1992 a plus d’heures de formation que le nouveau. L’ancien diplôme est considéré Bac+2 (avec plus d’heures) et le nouveau diplôme aura l’équivalence bac+3 (avec moins d’heures). C’est à n’y rien comprendre!

Grizzli avait fait un super calcul:

J’émets quelques réserves quand aux nouvelles de l’OIIQ… On verra par la suite.

Quand à la compétence des infirmières ça ne dépend pas toujours du nombre des années de formation…

———

De caroline77

Bein pas du tout non, le texte dit bien que l’équivalence sera donné par cumuls de crédit (crédit = suivre des cours, relis les interventions d’avant) pour les IDE diplômées avant 2012. Donc seules les nouvelles IDE françaises auront l’équivalence selon ce texte.

———

De Neytiri

A moins de faire reconnaitre notre formation… je vais passer à l’ifsi demander un programme détaillé des cours que j’ai suivi, on ne sait jamais ça peut servir. icone

——–

De caroline77

Tiens nous au courant :thumbsup:

———

De Neytiri

Moi? oui oui pas de soucis, si jamais j’ai un bon tuyau je vous en ferais profiter. J’ai pris aussi le détail de mon dossier de fac, on ne sait jamais.
Bon courage à tous! icone

———

De tyguy

Actuellement , en france , les IDE d’avant 2012 ne sont reconnues que bac +2 ( soit l’équivalent d’un DEC technique 3eme année de CEGEP au québec ) et peuvent être reconnus bac+3 en france si elles acceptent la seule condition de repousser l’age légale de départ à la retraite ( soit l’équivalent d’un 1er cycle universitaire bac complet 90 crédits au québec ) ce qui est une mesure uniquement francaise !

Celles qui seront IDE après 2012 auront un diplome français qui sera directement reconnu bac +3 en france et donc bac complet au quebec.

Par conséquent le québec as pris une mesure qui lui est propre pour permettre aux IDE françaises d’avant 2012 de pouvoir elles aussi prétendre au niveau bacmême si ça consiste à peux etre suivre des cours .
En tout cas , moi , c’est ce que j’ai fini par comprendre , dites moi si je me trompes .

Avant cette mesure , les IDE francaises etaient reconnus DEC ? Est-ce que toutes les infirmières ( celles qui pratiquent au québec indépendamment de leur formation ) seront toutes au même niveau dans l’enceinte d’un même hopital ? Ou au contraire y aura-t-il des disparités pouvant amener à certaines tensions ? A quel niveau d’étude est reconnue actuellement une infirmière qui suis une formation québecoise ?

Merci d’avance pour vos réponses .

———

De Neytiri

Le Dec en France équivaut à un Bac+1 et non +2. Quand à la catégorie A ou B ça ne change rien au Bac+, pour exemple une de mes collègue ISP (infirmière de secteur psychiatrique) qui choisit la catégorie A ça ne lui donne pas un niveau bac +3. La catégorie n’a rien à voir avec le diplôme… D’ailleurs chose sympatique, toutes les IDE ne peuvent choisir leur catégorie. Je suis contractuelle et je n’ai d’autre choix que de rester en B.

Je ne sais pas si tu te trompes mais j’en envie de dire à nous de faire valoir notre diplôme vu qu’apparemment l’ONI n’en a eu cure lors de la signature de l’ARM. Après tout, nous avons 600 heures de plus que le nouveau « super méga génial » diplôme bac+3…

Oui et c’est toujours le cas.

Il y a apparemment des disparités qui mettent à mal la profession au Québec. L’article dit: « La profession d’infirmière au Québec souffre non seulement d’un décalage de formation avec le reste du Canada, mais également d’un malaise entre les techniciennes et les bachelières. »
Après je n’y suis pas encore donc aux autres de répondre.
icone

———

De osgood19

petite question, une infirmiere qui demande un RP le recoit en combien de temps environ?

———

De caroline77

Moi? oui oui pas de soucis, si jamais j’ai un bon tuyau je vous en ferais profiter. J’ai pris aussi le détail de mon dossier de fac, on ne sait jamais.
Bon courage à tous! icone

Qu’as-tu fait comme études à la fac ?

———

De caroline77

6 mois

———

De caroline77

Non pas du tout, les études ont été réformées pour se conformer au cursus LMD et favoriser la poursuite des études.

Dans la réalité, l’augmentation de salaire est ridicule, de l’ordre de 30 euros par mois. Seule l’évolution de carrière est meilleure, c’est à dire qu’en fin de carrière on gagnera 200 à 300 euros de plus qu’actuellement.

C’est ce que je comprends aussi, l’ennui c’est que… c’était déjà la même chose avant !

———

De mike

bonjour à tous

petites questions supplémentaires, mais avant description du bonhomme :

40 piges, diplômé à 30, 2 ans de fac AES dans ma jeunesse, un DU de TERC : ça donne droit à quoi en terme de reconnaissance après le stage, DEC ou BAC?

l’ARM c’est quand même pour reconnaitre les compétences des IDE, après un stage de 75jrs, qui font que l’on a plus a repasser le diplôme québecois puisque comme Mme desrosiers l’a dit nous avons déjà passé ce diplôme….alors là qq chose m’échappe. C’est quel diplôme que l’on a plus à repasser celui de DEC ou de BAC?

j’ai un contrat avec HMR, pour la fin de l’année (j’ai passé ma VM, j’attend le visa). qui peut me dire en quoi consiste exactement le stage ?

– quels sont les cours théoriques et pratiques (généralités de notre DE ou spécifique à l’unité à laquelle on est affecté?)

– c’est quoi les conditions du stage et les items du stage réussi? (nombre de patients pris en charges, soins infirmiers complets ou restreints?)

– et objectivement pour ceux qui exercent au québec avec un DE, est-ce vraiment différent de chez nous, pas en terme de conditions de boulots mais en terme de connaissances nécessaires

j’attends vos réponses avec impatience.

mickael

———

De padyno

Bonjour,

Pour la faire courte j’ai rien compris. Mais ce matin petit bonheur au courrier, l’OIIQ m’envoie une demande de cotisation 2011 2012. Le truc c’est que j’ai paye mon PTR l’annee derniere et qu’il est valable jusqu’a la nouvelle annee. Donc si je comprends bien je paye maintenant et en mars, s’en rien vraiment changer a mon statut. Je vais communiquer avec l’OIIQ a ce sujet.

Pour Mickael,
C’est ni plus ni moins qu’une pratique ide routiniere, le changement c’est le systeme de soins qu’on ne connait pas en arrivant. Et comme dans tout nouveau job la routine, les habitudes du services et qui fait quoi car il y a des emplois qui n’ont pas forcement d’equivalent en France.

———

De memepaspeur

je peux peut-être apporter ma pierre à l’édifice.

je suis diplômée depuis 1997, et au québec depuis juin 2011.
J’ai été embauchée avec le titre d’infirmière (tout cours, c’est à dire au niveau DEC, sinon j’aurai le petit mot supplémentaire « clinicienne », soit de niveau BAC)
On m’a reconnu mon ancienneté pour le salaire (c’est une bonne nouvelle, non?), qu’il a fallu que je prouve (rapportez vos contrats de travail!!)

Concrètement, dans la pratique, il n’y a aucune différence entre une infirmière DEC et une autre BAC. la seule chose, c’est que le BAC ouvre la porte à certans postes dans l’hôpital qui leur sont réservé. Et elles peuvent travailler en CLSC. De plus, il y a une autre grille de salaire. (plus avantageuse pour les cliniciennes, ça va sans dire).

Il faut savoir qu’au Québec, l’OIIQ est en gand débat actuellement sur la formation initiale, puisque seule la province du Québec propose deux niveaux de formation! partout ailleurs au Canada, vous devez être passée par l’université pour bosser!
Ils sont donc en train de créer des passerelles universitaires pour former les DEC au BAC (sorte de diplôme intégré) afin de rattraper le retard. et- le passage au niveau universitaire en France n’a fait qu’aggraver ce sentiment de retard.

mais ça ne remet pas du tout en cause l’ARM ni la reconnaissance de nos compétences, bien au contraire, puisque le québec veut nous imiter! Et la diplômée française a non seulement les mêmes compétences qu’une infirmière clinicienne, mais en plus, elle a fait beaucoup plus de stages que ses homologues cliniciennes, ce qui nous donne de gros atouts! En gros, nous avpons le même fonctionnement que le CEGEP, mais avec les cours de l’université, à quelques exceptions près.

Concernant mon statut en France, j’avais choisi la catégorie A dans l’espoir que ça me donne plus de chances d’obtenir l’équivalence.
mais équivalence ne veut pas dire reconnaissance…
Déjà, légalement en France, je ne peux prétendre avoir une licence. Je n’ai qu’une équivalence. Ce qui n’est pas pareil à l’heure où l’on doit prouver par A+B qu’on l’a, le diplôme!!

Un fonctionnaire en catégorie A ne peut y être que s’il a le diplôme qui le lui permet (au moins bac +3, licence).
Donc en étant en catégorie A, je pensais être reconnue de facto détentrice d’une licence.
mais à la DRH, on m’a mis sous le nez le dossier d’un infirmière française qui a demandé une étude d’équivalence de diplômes auprès du MICC et pour cause: elle a un DE, est IBODE et IADE. Elle n’a obtenu que l’équivalence de quelques crédits universitaires et une augmentation de 3% de son salaires pour le matérialiser.
J’attends donc, avec mon simple DE, de voir comment la FIQ locale va nous défendre.

Mais je crains qu’au bout du bout, ce soit l’OIIQ qui ait les cartes en main…

Je ne me décourage pas, c’est un sujet brûlant ici, les syndicats y travaillent.

Bon courage à toutes (et tous…)

———

De memepaspeur

pour faire suite à mon post précédent, et au sujet de la formation au québec, voilà le nouveau combat de l’OIIQ: persuader les infirmières DEC d’avoir leur BAC

http://www.multiplieteschoix.com/?utm_source=All&utm_campaign=infOIIQ+-+1+d%C3%A9cembre+2011&utm_medium=email

———

Vos recherches:

  • credit universitaire salaire fiq
Avatar
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut

Bienvenue au Canada