Entretien d'une infirmière avec Recrutement Santé Québec

Entretien d’une infirmière avec Recrutement Santé Québec

De L&L

Bonjour à tous,

 

Aujourd’hui, Laura a passée son entretien avec Recrutement Santé Québec quelques jours avant les Journées Québec dans le cadre de cet évènement. J’ai accompagné mon amoureuse dans ce moment stressant, je vais donc vous en faire un compte-rendu le plus exhaustif possible, avec les témoignages de Laura. Je tiens à signaler qu’il s’agit du compte-rendu de Laura, il n’est peut-être pas représentatif de tous les entretiens mais cela peut donner un aperçu à ceux qui auront ce genre d’entretien. A noter que Laura est une infirmière française diplômée depuis Novembre 2010 et la majeure partie de son expérience est en psychatrie adultes et enfants.

 

 

Chapitre 1: Arrivée et introduction à l’entretien

Le rendez-vous a eu lieu à l’hôtel Méridien à Paris dans une pièce dédiée aux réunions d’entreprises avec une petite salle d’attente dans le couloir. En arrivant, une candidate était déjà présente et elle est rentrée dès notre arrivée. Nous avons croisés et avons discutés également avec deux autres candidats: un travaillant en réanimation, un autre en soins intensifs-réanimation cardiaque pédiatrique et un dernier dans un centre de soins esthétiques. Pour informations, ces trois candidats ont été retenus. Bref, nous patientons et Laura est finalement accueillie très chaleureusement, et j’insiste sur ce fait, par une infirmière et une directrice des soins infirmiers du CHU Sainte Justine de Montréal.

 

Les deux personnes réclament un CV à Laura (elle en a fait un « français » et un « québecois », elles prendront le français), lui font rappeller sa civilité et son parcours professionnel avec le CV. Par la suite, elles lui demandent pourquoi avoir choisie le Québec, quand compte t’elle partir, et à la réponse: « on compte partir en Septembre 2014 », elles demandent si le « on » signale un projet de couple (oui, donc) et si l’on a des enfants (nous n’en avons pas).Elles demandent si on a une préférence entre permis de travail temporaire et résidence permanente, aucune importance pour Laura, elles demandent si le permis de travail temporaire la dérange (donc pour Laura, non). Elles demandent également si elle a un choix de ville, de service, d’établissement et si l’on s’est renseigné sur les établissements (le souhait de Laura s’étant porté sur Ste Justine, donc à Montréal)

 

Et enfin, elles ont demandées à Laura les commentaires que feraient sa cadre si elle l’appelaient.

 

Chapitre 2: Les cas cliniques

Après cette « présentation », elles ont posées à Laura les différents cas cliniques suivants:

 

– Une fille de cinq ans atteinte d’une pneumonie doit être perfusée pour les antibiotiques, elle est angoissée. Expliquer comment pratiquer le soin en rassurant l’enfant. (Question posée de part l’expérience de Laura en pédopsychatrie et de part sa demande d’établissement

 

– Un bébé de six mois atteinte d’une bronchiolite qui ne peut boire. Expliquer comment détecter la déshydratation, réussir à la faire boire et détecter la réhydratation. (Idem question un)

 

– Un jeune homme revient avec une jambe dans le plâtre en post-opératoire d’une réduction de fracture. Expliquer comment assurer la surveillance et comment expliquer et rassurer le jeune homme sur son état (Question générale, peut être posée à tous les candidats de tous les services)

 

– Un jeune diabétique arrive pour une hospitalisation d’une semaine en vue d’une éducation thérapeutique après la détection récente du diabète. Expliquer comment rassurer et expliquer le plan de soins au jeune et les points abordés pour l’éducation (Question générale également)

 

– Un jeune avec une EVA à 9 sur 10 à qu’il faut administrer des antalgiques prescrit en urgences, un retour de bloc et une maman paniquée avec un bébé qui vomit beaucoup: Que dois-je faire en sachant que je travaille avec deux étudiants de 3ème année (Question générale sur les priorités à adopter)

 

– Comment gèrer vous le stress en situation d’urgence.

 

DUREE DU CHAPITRE 1 ET 2: ENVIRON 40 MN

 

Attente d’environ 10-15mn.

 

Chapitre 3: Résultat de l’entrevue

 

Toujours avec les deux infirmières, les résultats de l’entrevue sont abordés, le profil du candidat et, si cela est positif, l’établissement idéale pour le candidat.

 

DUREE DU CHAPITRE 3: ENVIRON 5-10 MN

 

Attente d’environ 30 mn, à mon avis conditionnée suivant la disponibilitée des personnes de RSQ

 

Chapitre 4: La conclusion du contrat de travail, son explication et les étapes de la procédure d’immigration

 

A cet instant, le candidat est reçu par une conseillère de RSQ afin de déterminer les étapes de la procédure de l’immigration. Dans notre cas, j’ai été invité à participer à ce chapitre, étant donné que j’étais présent et qu’il s’agit d’un projet « de couple ». Ainsi le permis de travail temporaire étant choisie (pour des raisons que je développerai plus tard), la conseillère nous a expliquée que l’employeur nous confirme le contrat sous deux mois (Ne pas hésiter à relancer RSQ si cela dépasse ce délai) et dès la confirmation, l’employeur engage ces démarches. Dans le même temps, il faut retourner la « trousse » à l’OIIQ pour obtenir l’attestation de fins d’immigration à transmettre à l’employeur et enfin remplir le PTT pour Laura ainsi qu’une visite médicale et le PTO pour moi par internet (nouveauté depuis mai) en conjoint de fait (dans notre cas). Elle nous a précisée que notre délai pour Septembre 2014 était très bien pour ne pas « stresser » de l’attente des documents (compter minimum 7 mois pour la totalité des démarches, pour être large)

 

En ce qui concerne l’établissement choisie, elle nous indique sur une carte le lieu de l’établissement, le quartier et ceux aux alentours. Elle précise les différents services de l’établissement que Laura aura l’occasion de fréquenter.

 

Elle indique qu’il y a peu de chances pour qu’elle ne soit que de jour, même plus de soir ou de nuit, et « volante » à travers les services au début.

 

Elle précise l’importance de l’ancienneté pour les nouveaux postes, les congés payés,ect….

 

Elle nous parle de salaire, Laura n’étant pas une nouvelle diplômée, elle n’est pas « clinicienne » et donc lui présente une « estimation » du revenu en fonction de son échelon et qu’elle peut varier selon les différentes primes. L’échelon est à valider selon l’expérience avec certificats de travail à l’appui.

 

Elle informe que le temps de travail est un temps complet obligatoire.

 

Elle nous précise que la mutuelle est prélèvée directement sur le salaire, qu’elle est beaucoup plus chère qu’en France et que surtout, celle de l’établissement n’est qu’effective qu’au bout de trois mois, qu’il faut donc mieux conserver une mutuelle « française » pendant ces trois mois en complément de la RAMQ

 

Elle nous informe sur la reconnaissance de la retraite « cumulée » au Québec en France, qu’elle serait plus avantageuse et qu’il y a différents moyens de la percevoir.

 

Elle nous indique que les frais d’immigrations suivants: « trousse » OIIQ, visite médicale et PTT sont remboursés sous certaines conditions et certains délais mais peuvent être réclamés en partie si vous quittez l’établissement avant un certain délai de la fin du contrat.

 

Il faut savoir que si vous choississez le PTT, le contrat sera systématiquement de deux ans pour « garantir » votre présence dans l’établissement, même si au bout d’un an, un PEQ peut être effectué pour demander la RP (seulement six mois d’attente) et surtout changer d’établissement.

 

Elle nous présente le contrat et font le tour des différents points (salaires, horaires, conditions, stage…) et le candidat le remplit (n’oubliez pas votre passeport, il est nécessaire)

 

En ce qui me concerne, elle me propose de faire appel à l’OFI  et l’Hirondelle, deux associations qui apportent certaines solutions pour les nouveaux arrivants.

 

Elle précise qu’il ne faut pas hésiter si l’on souhaite se développer à reprendre certaines études pour compléter celle « française » surtout pour les anciens diplômés si ils veulent avoir certains postes.

 

J’espère avoir été complet, je le répète, il s’agit de la retranscription d’un entretien, pas de celui que vous pourriez forcément avoir, mais certaines choses peuvent servir (j’imagine). Je reste à votre disposition pour d’autres renseignements, si ils sont axés sur la santé, j’irais demander à Laura.

 

Bonne chance si vous passez votre entretien et croyez en vous!

 

Bonne soirée.

 

Ludo, L&L

 

PS: A l’issue de cet entretien, nous avons rencontré Laetitia et Kévin, un autre couple du forum, qui (Laetitia) passe l’entretien demain. Ce fut un très bon moment de partage (et un gros repas 😉 ) de nos projets, c’est passé super vite et je les remercie pour leur bonne humeur, leur motivation et leur ambition dans leur projet, semblables à nos valeurs. Ainsi, un gros soutien à Laetitia pour demain et à bientôt!

 

———

De Waouhhquebec

Bravo, beau témoignage!!

Je suis sûre que ce sera utile à de nombreux autres candidats!! 😉

———

De L&L

Bravo, beau témoignage!!

Je suis sûre que ce sera utile à de nombreux autres candidats!! 😉

Merci 😉

 

C’est que je souhaite! Ca me semble de normal de partager quand on aime profiter des partages!

———

De Waouhhquebec

Tout à fait d’accord!! 🙂

———

De caroline77

B

Elle nous informe sur la reconnaissance de la retraite « cumulée » au Québec en France, qu’elle serait plus avantageuse et qu’il y a différents moyens de la percevoir.

 

Peux-tu développer ce point en particulier, si tu as plus d’infos ?

———

De LetiKev

Merci beaucoup on a aussi passé un excellent moment de vrai échange!

On va aller se coucher là après un ultime entraînement et puis on debrief demain bon ou moins bon 😉

Bye!!

Envoyé par l’application mobile Forum IC

———

De L&L

B

Elle nous informe sur la reconnaissance de la retraite « cumulée » au Québec en France, qu’elle serait plus avantageuse et qu’il y a différents moyens de la percevoir.

 

Peux-tu développer ce point en particulier, si tu as plus d’infos ?

Alors, de mémoire, ce qui pourrait s’apparenter à une « épargne-retraite », retirée automatique tous les mois (comme tes charges en France finalement) peut être utilisée de plusieurs façons:

 

– Si tu restes au Québec, tu gardes ton salaire à 200-300$ près

– Si tu rentres en France, tu peux débloquer cette épargne en partant du Québec

– Si tu rentres en France, tu peux laisser l’argent au Québec et le débloquer au moment de ta retraite en France (à ce que j’ai compris, il existerai un taux d’intérêt qui augmenterai cette épargne)

 

En fait, l’organisme des retraites pour la fonction publique au Canada est la RREGOP, je te joins le pdf complet concernant cet accord (c’est fastidieux, je te préviens)

 

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&frm=1&source=web&cd=8&ved=0CFwQFjAH&url=http%3A%2F%2Fcjecdn.qc.ca%2Fsites%2Fdefault%2Ffiles%2Fpdf%2FTRAVAIL%2520EN%2520FRANCE%2520ET%2520AU%2520QUEBEC%2520VOS%2520DROITS%2520POUR%2520LA%2520RETRAITE.pdf&ei=zg6tUdH5CoPO0QXJjoDYDg&usg=AFQjCNFOx3sGbJexN5DzropQVnUP4306cA&sig2=2TWBSLZ4lcao16boyJUESA&bvm=bv.47244034,d.d2k

———

De caroline77

Merci.

 

En fait je pense qu’il s’agit du REER, en gros tu épargnes pour ta retraite dans un système privé, tu retires les sommes placées de tes impôts sur le revenu. Par contre, une fois à la retraite, une fois que tu retires les sommes, il faut que tu payes des impôts sur les revenu sur les sommes que tu retires. Le taux d’intérêt, c’est comme n’importe quel placement (livret A, assurance vie, actions etc), la somme augmente chaque année selon les intérêts/supports sur lesquels la somme est placée.

———

De L&L

Ok, merci du complément.

 

Je me souvenais du RREGO mais pas du REER. En tous cas, il vaut mieux faire le bon calcul pour éviter des impôts trop conséquents.

———

De caroline77

Disons que vu la description que tu en fais (épargne que tu peux récupérer), à mon avis c’est forcément ça ! Après peut-être que vous avez aussi discuté des « impôts retraite » retirés dans le cadre des impôts sur le revenu à côté, je ne sais pas !

———

De L&L

Non, c’est bien ça, il s’agit bien du REER.

———

De Eznoldie

Merci beaucoup pour ce super témoignage !! Et encore félicitations pour le contrat signé de Laura !! C’est vraiment super pour vous que ca puisse bien avancer 🙂

Demain ca sera notre tour avec mon chéri, je posterai notre témoignage jeudi parce que je rentre en Corse le mercredi soir aux alentours de minuit !!

———

De L&L

Merci beaucoup pour ce super témoignage !! Et encore félicitations pour le contrat signé de Laura !! C’est vraiment super pour vous que ca puisse bien avancer 🙂

Demain ca sera notre tour avec mon chéri, je posterai notre témoignage jeudi parce que je rentre en Corse le mercredi soir aux alentours de minuit !!

 

Merci à vous et bon courage pour votre entretien! 🙂

———

De babar350

Merci pour ce témoignage ! Pour le salaire, sans être indiscret tu es à combien en France, et combien te propose le Québec ?

———

De L&L

Merci pour ce témoignage ! Pour le salaire, sans être indiscret tu es à combien en France, et combien te propose le Québec ?

 

Je t’en prie 😉

Je vais revoir avec Laura, c’est elle l’infirmière mais de mémoire, je dirais qu’il y a au moins 300€ de plus au Québec pour elle (suivant les dires de la conseillère de RSQ, donc à voir sur place, on ne croit que ce que l’on voit!)

———

De Darif75

Salut les filles,ravi de vous voir que tout a été pour vous.:-)Félicitations encore.
Il me tarde d’être là-bas!!!!
En ce qui concerne le salaire:pour ma part,vu que j’aurais plus de 2 ans d’ancienneté et qu’ils nous rajoute quelques échelons,je serai aux alentours de 2000€ voire un peu plus avec les nuits,les primes du dimanche et celles des soins intensifs,je devrais être aux alentours des 2250€ ce qui correspond à 3000$ canadiens.
C’est ce que m’a dit l’infirmière qui m’a reçu à mon entretien.
Je trouve que ça fait beaucoup alors j’espère qu’elle ne s’est pas trompée.lol.
Mais si c’est bien ça,ça va grave le faire:-)

Envoyé par l’application mobile Forum IC

———

De L&L

Pareil pour Laura!
Après on préfère attendre de voir pour y croire!
Tu la retrouveras à Ste Justine 😉
A l’occasion, on fêtera vos premiers jour une fois à Montréal Farid 😉

———

De Darif75

Ahahahahaha!!!!Yes on fêtera tous ensemble nos premiers jours à Montréal.
Mais comme je disais,je pense que je vais les contacter pour arriver plus tôt car en fait ça fait archi long jusqu’à Septembre 2014.
Enfin,je verrai bien:-)

Envoyé par l’application mobile Forum IC

———

De babar350

Salut les filles,ravi de vous voir que tout a été pour vous.:-)Félicitations encore. Il me tarde d’être là-bas!!!! En ce qui concerne le salaire:pour ma part,vu que j’aurais plus de 2 ans d’ancienneté et qu’ils nous rajoute quelques échelons,je serai aux alentours de 2000€ voire un peu plus avec les nuits,les primes du dimanche et celles des soins intensifs,je devrais être aux alentours des 2250€ ce qui correspond à 3000$ canadiens. C’est ce que m’a dit l’infirmière qui m’a reçu à mon entretien. Je trouve que ça fait beaucoup alors j’espère qu’elle ne s’est pas trompée.lol. Mais si c’est bien ça,ça va grave le faire:-) Envoyé par l’application mobile Forum IC

 

Merci pour le retour Darif, effectivement parler en Dollar Canadien est plus simple, on a tous l’objectif de s’y installer 🙂

———

De Darif75

Oui c’est sûr.J’ai juste mis les 2 à titre d’information.
Je préfère de loin parler en dollars canadiens car c’est plus plausible:-)

Envoyé par l’application mobile Forum IC

———

De LetiKev

C’est bon pour nous on se ramène en janvier 2014, on viendra vous chercher à l’aéroport :p

———

De Mendhy Lou

Salut tout le monde !

 

Déjà félicitations à vous qui avez été recrutés par Santé Québec, et au plaisir de vous retrouver rapidement !

 

Par rapport à la retraite, l’organisme qui prélève un montant directement par notre employeur est bien le RREGOP, le REER est un investissement personnel pour agrémenter votre retraite par la suite, un service qui vous sera offert par votre banque à l’installation 🙂

 

Puis concernant la paye, sachez qu’ici, on est très bien payé contrairement en France ! On commence à 21,27$/h, et on ajoute les diverses primes par la suite (Nuit/Soins Critiques-Urgence/Psychiatrie) et n’oubliez pas d’emmener votre paperasse justifiant vos années d’ancienneté en France, elles sont rachetés par la majeure partie des établissements !

 

Très bonne journée à vous !

———

De Mendhy Lou

Et si j’ai un énorme conseil à donner à ceux qui n’ont pas encore débuté leurs démarches, optez pour la RP, car un permis de travail ne vous donne malheureusement, et ceci depuis cette année, aucun droit d’application sur des postes.

 

Vous serez sous garantie d’emploi certes, mais celà veut dire que l’employeur fera bon ce qui lui semble en autant que vous faisiez votre temps plein ! (10j/2sem de soir, 9j/2sem de nuit) mais aucunes garanties de rester sur un service donné, ou sur un quart de travail convenu !

 

Et au moins si vous deviez quittez votre employeur vous n’êtes pas obligés de quitter le Canada, contrairement au PTT qui vous lie ongles et becs à vore employer malheureusement ! J’ai fait cette erreur et je le regrette amèrement maintenant 😉

———

De caroline77

Malheureusement les délais de résidence permanente étant devenus indécents, la plupart des infirmières n’ont pas le choix et prennent le PTT histoire d’espérer « arriver un jour dans le pays ». Par contre le mieux est de démarrer une résidence permanente en même temps à cause des problèmes que tu énonces.

———

De Stef&Manu

Et si j’ai un énorme conseil à donner à ceux qui n’ont pas encore débuté leurs démarches, optez pour la RP, car un permis de travail ne vous donne malheureusement, et ceci depuis cette année, aucun droit d’application sur des postes.

 

Absolument inexact en ce qui concerne l’application sur des postes. Dans mon CHU, dès la validation de mon stage (il y a très peu de temps) j’ai appliqué sur plusieurs postes qui m’intéressaient. Et il n’y a eu aucun problème, j’ai obtenu le poste que je souhaitais. Je précise que j’ai débuté mon PTT fin janvier 2013. 

———

De L&L

Je pense que ce que veut dire Mendhy Lou, c’est que le PTT t’engage bien plus envers ton établissement que la RP, et au rendez-vous, tu te rends compte qu’il te « guide » vers ce choix.C’est pas pour rien.
Après, même si l’établissement peut faire t’imposer plus de choses, il peut aussi se comporter de manière juste.
Et par curiosité Mendhy Lou et Stef&Manu, dans quels établissements travaillez vous?
Et comme dit caroline77, ça raccourci considérablement les démarches administratives.

———

De Mendhy Lou

Je pense que ce que veut dire Mendhy Lou, c’est que le PTT t’engage bien plus envers ton établissement que la RP, et au rendez-vous, tu te rends compte qu’il te « guide » vers ce choix.C’est pas pour rien.
Après, même si l’établissement peut faire t’imposer plus de choses, il peut aussi se comporter de manière juste.
Et par curiosité Mendhy Lou et Stef&Manu, dans quels établissements travaillez vous?
Et comme dit caroline77, ça raccourci considérablement les démarches administratives.

 

Exactement ! Merci L&L 🙂

 

Je suis à l’Institut de Cardiologie de Montréal, en soins intensifs chirurgicaux 

———

De L&L

Je pense que ce que veut dire Mendhy Lou, c’est que le PTT t’engage bien plus envers ton établissement que la RP, et au rendez-vous, tu te rends compte qu’il te « guide » vers ce choix.C’est pas pour rien.
Après, même si l’établissement peut faire t’imposer plus de choses, il peut aussi se comporter de manière juste.
Et par curiosité Mendhy Lou et Stef&Manu, dans quels établissements travaillez vous?
Et comme dit caroline77, ça raccourci considérablement les démarches administratives.

 

Exactement ! Merci L&L 🙂

 

Je suis à l’Institut de Cardiologie de Montréal, en soins intensifs chirurgicaux 

D’accord 😉

 

Ma Laura est prise au CHU Ste Justine pour Septembre 2014…C’est loin!

———

De caroline77

Et si j’ai un énorme conseil à donner à ceux qui n’ont pas encore débuté leurs démarches, optez pour la RP, car un permis de travail ne vous donne malheureusement, et ceci depuis cette année, aucun droit d’application sur des postes.

 

Absolument inexact en ce qui concerne l’application sur des postes. Dans mon CHU, dès la validation de mon stage (il y a très peu de temps) j’ai appliqué sur plusieurs postes qui m’intéressaient. Et il n’y a eu aucun problème, j’ai obtenu le poste que je souhaitais. Je précise que j’ai débuté mon PTT fin janvier 2013. 

 

Ça dépend peut-être des hôpitaux ?

———

De L&L

 

Et si j’ai un énorme conseil à donner à ceux qui n’ont pas encore débuté leurs démarches, optez pour la RP, car un permis de travail ne vous donne malheureusement, et ceci depuis cette année, aucun droit d’application sur des postes.

 

Absolument inexact en ce qui concerne l’application sur des postes. Dans mon CHU, dès la validation de mon stage (il y a très peu de temps) j’ai appliqué sur plusieurs postes qui m’intéressaient. Et il n’y a eu aucun problème, j’ai obtenu le poste que je souhaitais. Je précise que j’ai débuté mon PTT fin janvier 2013. 

 

Ça dépend peut-être des hôpitaux ?

 

Je pense aussi, c’est la « surprise » en arrivant là-bas j’imagine.

———

De Stef&Manu

Je suis à Sherbrooke 

———

De le perplexe

qq petites précisions salariales pour éviter les désillusions :

 

j’ai été repris à l’ancienneté maximum et je touche, primes comprises entre 1500 et 1600 dollars par quinzaine. donc soit 1100 euros par quinzaine. sur le salaire annoncé après les déductions obligatoires il reste environ 60%.

 

ici c’est 4 semaines de congés par an, 5 au bout de 25 ans. les congés l’été sont du domaine du fantasme. Une de mes collègues québécoises est dans le service depuis 8 ans, elle n’a eu qu’une semaine en 8 ans de vac avec son mari et ses enfants…ça fait rêver non?

il n’y a pas non plus de RTT.

donc non le salaire n’est pas plus important, il l’est dans ta poche (de façon toute relative, ne croyez pas à l’enrichissement) mais pas en rapport aux heures travaillées. Maintenant pour les célibataires qui sont près à faire 16h par jours, pas de pb…d’ailleurs même pour les non célibataires et non volontaires car il existe le TSO, tps sup obligatoire, super pour s’enrichir, on te force à rester 8h de plus, qu’on te paye 150%, mais tu ne cotises pas pour la retraite….et tu ne peux récupérer….

En qualité de vie c’est mieux que si t’étais à Paris, mais pas si tu étais en province Fr….

qq petites précisions salariales pour éviter les désillusions :

 

j’ai été repris à l’ancienneté maximum et je touche, primes comprises entre 1500 et 1600 dollars par quinzaine. donc soit 1100 euros par quinzaine. sur le salaire annoncé après les déductions obligatoires il reste environ 60%.

 

ici c’est 4 semaines de congés par an, 5 au bout de 25 ans. les congés l’été sont du domaine du fantasme. Une de mes collègues québécoises est dans le service depuis 8 ans, elle n’a eu qu’une semaine en 8 ans de vac avec son mari et ses enfants…ça fait rêver non?

il n’y a pas non plus de RTT.

donc non le salaire n’est pas plus important, il l’est dans ta poche (de façon toute relative, ne croyez pas à l’enrichissement) mais pas en rapport aux heures travaillées. Maintenant pour les célibataires qui sont près à faire 16h par jours, pas de pb…d’ailleurs même pour les non célibataires et non volontaires car il existe le TSO, tps sup obligatoire, super pour s’enrichir, on te force à rester 8h de plus, qu’on te paye 150%, mais tu ne cotises pas pour la retraite….et tu ne peux récupérer….

En qualité de vie c’est mieux que si t’étais à Paris, mais pas si tu étais en province Fr….

———

De L&L

Merci pour les informations! Après, RSQ nous a vendus une idée, à nous de la vérifier!
On ne sera de toute façon fixés qu’une fois sur place.
Merci de nous faire partager ton expérience, ça permet toujours de garder les pieds sur terre 😉

———

De aso

qq petites précisions salariales pour éviter les désillusions :

 

j’ai été repris à l’ancienneté maximum et je touche, primes comprises entre 1500 et 1600 dollars par quinzaine. donc soit 1100 euros par quinzaine. sur le salaire annoncé après les déductions obligatoires il reste environ 60%.

 

ici c’est 4 semaines de congés par an, 5 au bout de 25 ans. les congés l’été sont du domaine du fantasme. Une de mes collègues québécoises est dans le service depuis 8 ans, elle n’a eu qu’une semaine en 8 ans de vac avec son mari et ses enfants…ça fait rêver non?

il n’y a pas non plus de RTT.

donc non le salaire n’est pas plus important, il l’est dans ta poche (de façon toute relative, ne croyez pas à l’enrichissement) mais pas en rapport aux heures travaillées. Maintenant pour les célibataires qui sont près à faire 16h par jours, pas de pb…d’ailleurs même pour les non célibataires et non volontaires car il existe le TSO, tps sup obligatoire, super pour s’enrichir, on te force à rester 8h de plus, qu’on te paye 150%, mais tu ne cotises pas pour la retraite….et tu ne peux récupérer….

En qualité de vie c’est mieux que si t’étais à Paris, mais pas si tu étais en province Fr….

qq petites précisions salariales pour éviter les désillusions :

 

j’ai été repris à l’ancienneté maximum et je touche, primes comprises entre 1500 et 1600 dollars par quinzaine. donc soit 1100 euros par quinzaine. sur le salaire annoncé après les déductions obligatoires il reste environ 60%.

 

ici c’est 4 semaines de congés par an, 5 au bout de 25 ans. les congés l’été sont du domaine du fantasme. Une de mes collègues québécoises est dans le service depuis 8 ans, elle n’a eu qu’une semaine en 8 ans de vac avec son mari et ses enfants…ça fait rêver non?

il n’y a pas non plus de RTT.

donc non le salaire n’est pas plus important, il l’est dans ta poche (de façon toute relative, ne croyez pas à l’enrichissement) mais pas en rapport aux heures travaillées. Maintenant pour les célibataires qui sont près à faire 16h par jours, pas de pb…d’ailleurs même pour les non célibataires et non volontaires car il existe le TSO, tps sup obligatoire, super pour s’enrichir, on te force à rester 8h de plus, qu’on te paye 150%, mais tu ne cotises pas pour la retraite….et tu ne peux récupérer….

En qualité de vie c’est mieux que si t’étais à Paris, mais pas si tu étais en province Fr….

quand tu dis pas de vacances en été, une chose m’échappe d’après ce que tu dis personne n’a de vacances l’été , c’est bizarre non ? que tout le monde ne prenne pas l’été je peux comprendre mais personne ?

 

pour le salaire au québec tu parles de salaire net d’impots ? et en france net avant impôts ? peux tu donner un « super net » annuel pour avoir une bonne comparaison ?

———

De le perplexe

pour les vacances, le choix se fait par ancienneté, donc si une plus vieille que toi décide de prendre 5 semaines elle les prend. si une prend du 1 juillet au 25 et qu ‘une autre prend du 27 au 13 puis du 16 au 29, elle a le droit. Beaucoup d’anciennes ont morflées ici quand elles étaient jeunes et aujourd’hui c’est vengeance…. »ça fait 20 ans que j’attendais mais c’est mon tour aujourd’hui… », mais tes enfants sont grands et ton mari est en retraite… ».oui mais c’est mon tour »….

c’est bien entendu une caricature, mais la dynamique de  »c’est mon tour » existe. il n’y a pas d’approche de groupe pour régler les choses, c’est le chacun pour soi qui prime ici.

concernant le salaire, je ne peux pas donner de choses plus parlantes. les impôts c’est jamais pareil pour personne. En France je n’en payait quasiment pas, des enfants, du km pour aller bosser donc…au Québec le salaire est net d’impôt, mais tu paieras ton internet cher et je te parle pas du portable, ou tu payes non seulement ce que tu envoies mais aussi ce que tu reçois…

pour les candidats jeunes ça peut être l’fun, Montréal est une ville cosmopolite, mais attention c’est grand habitez près de votre boulot, car beaucoup de circulation, bonjour le trafic et le transport en commun n’est pas top, le métro ne va pas partout et ça peut vite être 1h pour aller au boulot.

pour voyager ça peut être sympa mais c’est vite loin et long, pour un week end en famille l’année dernière on a mis 1h pour sortir de Montréal, le train est loin d’être développé et cher….mais de toute façon vous n’aurez pas le temps, travail, travail, travail.

encore une fois si vous aimez la ville, les by night alors vous pourrez trouver votre bonheur. on voit ici et la des messages sur c’est super, on peut se former, aller à l’université etc etc. oui mais l’université décide si elle vous accepte ou non, peu importe vos diplômes ou la reconnaissance du MICC, peut exiger que vous preniez des cours supplémentaires. c’est bien entendu non gratuit, entre 3 et 4000 dollars par an, temps complet donc à étaler car faut bien bosser pour bouffer. et après…l’ouverture d’esprit est inexistante, ils ne sont pas là pour échanger mais pour vous apprendre….les états unis sont le centre du monde et le Québec n’est pas loin…ne vous fiez pas à leur communication, dans ce domaine effectivement ils sont tres loin devant nous, pour le reste c’est que de la comm. ici vous trouverez plein d’expert, d’ailleurs il n’y a que ça des experts, des experts et des experts.

pour vous donner un petit ex : reportage de tva la semaine dernière pour les inf français. malgré les enregistrements faisant référence à notre manque de reconnaissance(DE d’avant 2009), rien n’a été diffusé la dessus, seulement le bon côté des choses…

———

De L&L

Bah en tous cas, tu portes bien ton pseudonyme. 😀

———

De aso

pour les vacances, le choix se fait par ancienneté, donc si une plus vieille que toi décide de prendre 5 semaines elle les prend. si une prend du 1 juillet au 25 et qu ‘une autre prend du 27 au 13 puis du 16 au 29, elle a le droit. Beaucoup d’anciennes ont morflées ici quand elles étaient jeunes et aujourd’hui c’est vengeance…. »ça fait 20 ans que j’attendais mais c’est mon tour aujourd’hui… », mais tes enfants sont grands et ton mari est en retraite… ».oui mais c’est mon tour »….

c’est bien entendu une caricature, mais la dynamique de  »c’est mon tour » existe. il n’y a pas d’approche de groupe pour régler les choses, c’est le chacun pour soi qui prime ici.

concernant le salaire, je ne peux pas donner de choses plus parlantes. les impôts c’est jamais pareil pour personne. En France je n’en payait quasiment pas, des enfants, du km pour aller bosser donc…au Québec le salaire est net d’impôt, mais tu paieras ton internet cher et je te parle pas du portable, ou tu payes non seulement ce que tu envoies mais aussi ce que tu reçois…

pour les candidats jeunes ça peut être l’fun, Montréal est une ville cosmopolite, mais attention c’est grand habitez près de votre boulot, car beaucoup de circulation, bonjour le trafic et le transport en commun n’est pas top, le métro ne va pas partout et ça peut vite être 1h pour aller au boulot.

pour voyager ça peut être sympa mais c’est vite loin et long, pour un week end en famille l’année dernière on a mis 1h pour sortir de Montréal, le train est loin d’être développé et cher….mais de toute façon vous n’aurez pas le temps, travail, travail, travail.

encore une fois si vous aimez la ville, les by night alors vous pourrez trouver votre bonheur. on voit ici et la des messages sur c’est super, on peut se former, aller à l’université etc etc. oui mais l’université décide si elle vous accepte ou non, peu importe vos diplômes ou la reconnaissance du MICC, peut exiger que vous preniez des cours supplémentaires. c’est bien entendu non gratuit, entre 3 et 4000 dollars par an, temps complet donc à étaler car faut bien bosser pour bouffer. et après…l’ouverture d’esprit est inexistante, ils ne sont pas là pour échanger mais pour vous apprendre….les états unis sont le centre du monde et le Québec n’est pas loin…ne vous fiez pas à leur communication, dans ce domaine effectivement ils sont tres loin devant nous, pour le reste c’est que de la comm. ici vous trouverez plein d’expert, d’ailleurs il n’y a que ça des experts, des experts et des experts.

pour vous donner un petit ex : reportage de tva la semaine dernière pour les inf français. malgré les enregistrements faisant référence à notre manque de reconnaissance(DE d’avant 2009), rien n’a été diffusé la dessus, seulement le bon côté des choses…

trouves tu une différence de traitement entre les diplomées québécoises et les françaises : favoritisme ?

 

au niveau des cliniciennes et praticiennes, trouves tu là aussi des différences de traitement ou pas ? la hiérarchie entre les 2 est -elle réelle ?

le statut des diplomés france est clinicienne non ?

———

De le perplexe

aso tu viens de te réveiller??

 

C’est vrai que l’oiiq n’est pas trop bavard la dessus, ne parlons pas de l’ONI qui lui fait le mort :

 

infirmier d’avant 2012 : DEC+1 certificat

 

infirmier à partir de 2012 : inf clinicienne

 

le rifq à écrit un article la dessus en octobre 2012 sur infirmier.com  »le Québec un eldorado? » et un autre va bientôt sortir…bon c’est vrai je suis du RIFQ

———

De le perplexe

il n’y a pas de différence de traitement si tu es capable de te vendre….ici les expériences en Fr, si tu leur décris pas vraiment ce que tu faisais, et bien ils ne voient pas à quoi ça correspond….

 

les praticiennes ce sont des spécialisées, comme un peu chez nous le bloc, les anesth, etc…

 

la comparaison se fait entre les techniciennes (DEC) et les bachelières(université=cliniciennes)….pour rappel 1 dec = 1 bac fr

le DEC c’est comme un bac pro, ce qu’ils ne comprennent pas ici c’est que nous il faut un BAC fr avant d’entrer à l’ifsi…ici beaucoup tiennent à leur je suis clinicienne…les plus honnêtes te disent qu’elles étaient bien contentes d’avoir des amies DEC pour les faire progresser dans leur pratique…durant leur formation ils ont beaucoup moins de stage que nous,

———

De L&L

aso tu viens de te réveiller??

 

C’est vrai que l’oiiq n’est pas trop bavard la dessus, ne parlons pas de l’ONI qui lui fait le mort :

 

infirmier d’avant 2012 : DEC+1 certificat

 

infirmier à partir de 2012 : inf clinicienne

 

le rifq à écrit un article la dessus en octobre 2012 sur infirmier.com  »le Québec un eldorado? » et un autre va bientôt sortir…bon c’est vrai je suis du RIFQ

 

Oh bah meme sans le dire, j’aurais deviné que tu étais du RIFQ…Le combat du RIFQ est juste mais quand je lis tes posts, je me dis que tu vas à ton travail en reculant, et que tu regrettes ton immigration sur certains points.

Je souris quand je vois des reportages (TVA/ BFM TV/Arte…J’ai fais le tour lol) parce que ça fait vraiment trop Eldorado ou meme certains témoignages ici mais toi, tout est noir! Enfin tout est gris 😉

Mais c’est bien! Ca peut faire relativiser certaines personnes!

———

De le perplexe

c’est pas noir si t’es jeune et que tu veux une expérience sympa…c’est pas mon cas, je suis venu ici pour développer mes connaissances, séduit par leur ouverture et les soins novateurs et  la possibilité de progresser qu’on peut lire dans la littérature des soins….

 

infirmières, je vous le dis, ne venez pas pour  »mieux soigner » : leur discours est erroné, ils ne savent pas ce qui se passe en dehors de leur pays(et cela ne les intéresse pas) et pensent sincèrement être au top du top….mais le pire c’est que le gvt Qc sait parfaitement qu’on a les compétences mais il refuse de les reconnaitre uniquement pour une question d’argent…et l’OIIQ fait paraître dans son magazine une expérience d’une inf clinicienne Qc, qui s’offusque de ne pouvoir avoir une juste place dans le syst de santé fr, et cette jeune dame dit qu’un infirmier anesthésiste c’est comme un inhalo chez eux, sauf que cet inhalo a juste un dec et en aucun cas n’est infirmier….

dans mes collègues infirmières j’avait qq médecin algériennes, qui ont été obliger de reprendre complètement leurs études d’infirmières…et quoi, les médecins algériens seraient incompétents, sans déconner, j’ai travaillé avec des médecins algériens en France, et j’ai toute confiance(autant que dans un médecin fr), mais non ici ils ont dû tout recommencer à 0….

le Québec peut être sympa mais attention à ne pas avoir trop d’illusions…l’ouverture d’esprit n’est pas si nette que cela. d’ailleurs les communautés se regroupent entre elles….et concernant les inf, la grande majorité de leurs effectifs en formation est issue de l’immigration….

———

De L&L

c’est pas noir si t’es jeune et que tu veux une expérience sympa…c’est pas mon cas, je suis venu ici pour développer mes connaissances, séduit par leur ouverture et les soins novateurs et  la possibilité de progresser qu’on peut lire dans la littérature des soins….

 

infirmières, je vous le dis, ne venez pas pour  »mieux soigner » : leur discours est erroné, ils ne savent pas ce qui se passe en dehors de leur pays(et cela ne les intéresse pas) et pensent sincèrement être au top du top….mais le pire c’est que le gvt Qc sait parfaitement qu’on a les compétences mais il refuse de les reconnaitre uniquement pour une question d’argent…et l’OIIQ fait paraître dans son magazine une expérience d’une inf clinicienne Qc, qui s’offusque de ne pouvoir avoir une juste place dans le syst de santé fr, et cette jeune dame dit qu’un infirmier anesthésiste c’est comme un inhalo chez eux, sauf que cet inhalo a juste un dec et en aucun cas n’est infirmier….

dans mes collègues infirmières j’avait qq médecin algériennes, qui ont été obliger de reprendre complètement leurs études d’infirmières…et quoi, les médecins algériens seraient incompétents, sans déconner, j’ai travaillé avec des médecins algériens en France, et j’ai toute confiance(autant que dans un médecin fr), mais non ici ils ont dû tout recommencer à 0….

le Québec peut être sympa mais attention à ne pas avoir trop d’illusions…l’ouverture d’esprit n’est pas si nette que cela. d’ailleurs les communautés se regroupent entre elles….et concernant les inf, la grande majorité de leurs effectifs en formation est issue de l’immigration….

Et bien merci pour ce diagnostic!

 

Et sans indiscrétion, il y a des choses que tu aimes dans ton quotidien? Tu comptes rester ou repartir en France? Vu ton amertume (compréhensible ceci étant dit), tu ne dois pas vouloir rester?

———

De caroline77

pour les vacances, le choix se fait par ancienneté, donc si une plus vieille que toi décide de prendre 5 semaines elle les prend. si une prend du 1 juillet au 25 et qu ‘une autre prend du 27 au 13 puis du 16 au 29, elle a le droit. Beaucoup d’anciennes ont morflées ici quand elles étaient jeunes et aujourd’hui c’est vengeance…. »ça fait 20 ans que j’attendais mais c’est mon tour aujourd’hui… », mais tes enfants sont grands et ton mari est en retraite… ».oui mais c’est mon tour »….

c’est bien entendu une caricature, mais la dynamique de  »c’est mon tour » existe. il n’y a pas d’approche de groupe pour régler les choses, c’est le chacun pour soi qui prime ici.

concernant le salaire, je ne peux pas donner de choses plus parlantes. les impôts c’est jamais pareil pour personne. En France je n’en payait quasiment pas, des enfants, du km pour aller bosser donc…au Québec le salaire est net d’impôt, mais tu paieras ton internet cher et je te parle pas du portable, ou tu payes non seulement ce que tu envoies mais aussi ce que tu reçois…

pour les candidats jeunes ça peut être l’fun, Montréal est une ville cosmopolite, mais attention c’est grand habitez près de votre boulot, car beaucoup de circulation, bonjour le trafic et le transport en commun n’est pas top, le métro ne va pas partout et ça peut vite être 1h pour aller au boulot.

pour voyager ça peut être sympa mais c’est vite loin et long, pour un week end en famille l’année dernière on a mis 1h pour sortir de Montréal, le train est loin d’être développé et cher….mais de toute façon vous n’aurez pas le temps, travail, travail, travail.

encore une fois si vous aimez la ville, les by night alors vous pourrez trouver votre bonheur. on voit ici et la des messages sur c’est super, on peut se former, aller à l’université etc etc. oui mais l’université décide si elle vous accepte ou non, peu importe vos diplômes ou la reconnaissance du MICC, peut exiger que vous preniez des cours supplémentaires. c’est bien entendu non gratuit, entre 3 et 4000 dollars par an, temps complet donc à étaler car faut bien bosser pour bouffer. et après…l’ouverture d’esprit est inexistante, ils ne sont pas là pour échanger mais pour vous apprendre….les états unis sont le centre du monde et le Québec n’est pas loin…ne vous fiez pas à leur communication, dans ce domaine effectivement ils sont tres loin devant nous, pour le reste c’est que de la comm. ici vous trouverez plein d’expert, d’ailleurs il n’y a que ça des experts, des experts et des experts.

pour vous donner un petit ex : reportage de tva la semaine dernière pour les inf français. malgré les enregistrements faisant référence à notre manque de reconnaissance(DE d’avant 2009), rien n’a été diffusé la dessus, seulement le bon côté des choses…

 

Attention tu vas te faire appeler Caroline77 ahah

 

Pour trouver que Montréal est mal desservi, il faut vraiment venir de Paris je pense. Il faut dire que Paris/petite couronne est ULTRA bien desservi, c’est sûr qu’en venant de Paris on est malheureux au niveau transport, il n’y a pas à tortiller du cul. Tout le monde ne vient pas de Paris, ceux qui viennent de la campagne trouveront que la ville est bien desservie par exemple. « ça va encore » au niveau des transports en commun à Montréal, n’exagérons rien. Tu as raison de souligner de faire attention où l’on va habiter, sinon on se retrouve vite à passer des siècles dans les transports. Mais avec les moyens d’aujourd’hui, c’est quand même facile de ne pas faire n’importe quoi style chercher un logement avec ses pieds.

 

Pour les forfaits portable tu exagères à mooort ô_O Il y a quand même moyen de trouver facilement un forfait qui ne compte pas les appels entrants. Là où tu as raison, c’est que le coût de la vie reste très cher ici. Attention de trop croire à ce que l’on dit par ici, où trop souvent on lit le contraire.

 

Cela dit, les salaires d’infirmiers sont aussi plus élevés qu’en France, on vit quand même mieux ici avec un salaire d’infirmier que dans beaucoup d’endroits de France (notamment là où il y a du boulot et des postes intéressants : les grandes villes), surtout pour les infirmières en début de carrière.

 

3105443155_2_8_cOZcciE2.jpg

———

De le perplexe

pour caroline, je ne bossais et ne vivait pas à paris, mais dans une ville de 300000 habitants, et non je ne trouve pas les transports en commun développés, oui il y en a mais tes déplacements peuvent prendre beaucoup de temps. et je gagne environ 200 euros de plus par mois, mais comme je venais de la province, je vivais mieux avant car avoir plus d’argent c’est bien si t’as le temps pour en profiter.

pour L&L : mes collègues sont sympas, de toutes les nationalités, mais je me sent plus proche des algériennes que des québécoises. OUI retour en France dans 1 an et dans mon quotidien, passé le petit côté exotique, objectivement rien de transcendant. reste que pour une grande ville Montréal est sympa et en même temps déroutant, il y a des rues super et 100m plus loin c’est pourri. Au niveau du paysage, bof, je regrette énormément ma bretagne. mais quand tu fais 150 ou 200 km c’est sympa. Je trouve Québec beaucoup plus joli, d’ailleurs je pense que ceux qui sont ailleurs que Montréal sont bien

———

De caroline77

La Bretagne est juste complètement sinistrée au niveau des emplois infirmiers, donc sauf si tu as réussi à intégrer la fonction publique et que tu reviens en mise en dispo, très bien. A part ça…

 

C’est sûr que si tu habitais la Bretagne, l’immobilier est bon marché et le coût de la vie pas si cher.

———

De L&L

pour caroline, je ne bossais et ne vivait pas à paris, mais dans une ville de 300000 habitants, et non je ne trouve pas les transports en commun développés, oui il y en a mais tes déplacements peuvent prendre beaucoup de temps. et je gagne environ 200 euros de plus par mois, mais comme je venais de la province, je vivais mieux avant car avoir plus d’argent c’est bien si t’as le temps pour en profiter.

pour L&L : mes collègues sont sympas, de toutes les nationalités, mais je me sent plus proche des algériennes que des québécoises. OUI retour en France dans 1 an et dans mon quotidien, passé le petit côté exotique, objectivement rien de transcendant. reste que pour une grande ville Montréal est sympa et en même temps déroutant, il y a des rues super et 100m plus loin c’est pourri. Au niveau du paysage, bof, je regrette énormément ma bretagne. mais quand tu fais 150 ou 200 km c’est sympa. Je trouve Québec beaucoup plus joli, d’ailleurs je pense que ceux qui sont ailleurs que Montréal sont bien

Très bien, merci!

 

Nous sommes du Mans et une partie de la famille de Laura vit en Bretagne, si le Québec est un échec (oui, on sait que c’est possible…), on a le projet de s’y installer. On verra, on a envie de tenter, pour « voir » autre chose. En tous cas, je te remercie pour ton témoignage.

———

De le perplexe

oui je suis en dispo…pas folle la guêpe.

Du taf il y en a ailleurs qu’en bretagne(grosse région de formation, je crois bien me rappeler que c’est la région où on forme le plus et pas de boulot du fait de la différence du nombre formé et du nombre de départ à la retraite), et d’ici qq années il va y avoir quand même pas mal de départ en retraite…

———

De aso

aso tu viens de te réveiller??

 

C’est vrai que l’oiiq n’est pas trop bavard la dessus, ne parlons pas de l’ONI qui lui fait le mort :

 

infirmier d’avant 2012 : DEC+1 certificat

 

infirmier à partir de 2012 : inf clinicienne

 

le rifq à écrit un article la dessus en octobre 2012 sur infirmier.com  »le Québec un eldorado? » et un autre va bientôt sortir…bon c’est vrai je suis du RIFQ

excuses moi je posais simplement une question de novice

———

De aso

concernant l’arm, beaucoup d’infirmières françaises vont au québec mais y a t-il des québécoises qui viennent en france ?

———

De le perplexe

les qc : une dizaine à ce jour. Tout d’abord parceque c’est plus facile pour elle d’aller bosser en suisse et mieux payé, et aussi qu’en Fr c’est apparament le parcours du combattant pour bénéficier de l’arm, car peu d’hosto sont au fait de cela et n’ont rien mis en place pour les accueillir.

———

De Stef&Manu

c’est pas noir si t’es jeune et que tu veux une expérience sympa…c’est pas mon cas, je suis venu ici pour développer mes connaissances, séduit par leur ouverture et les soins novateurs et  la possibilité de progresser qu’on peut lire dans la littérature des soins…. infirmières, je vous le dis, ne venez pas pour  »mieux soigner » : leur discours est erroné, ils ne savent pas ce qui se passe en dehors de leur pays(et cela ne les intéresse pas) et pensent sincèrement être au top du top….mais le pire c’est que le gvt Qc sait parfaitement qu’on a les compétences mais il refuse de les reconnaitre uniquement pour une question d’argent…et l’OIIQ fait paraître dans son magazine une expérience d’une inf clinicienne Qc, qui s’offusque de ne pouvoir avoir une juste place dans le syst de santé fr, et cette jeune dame dit qu’un infirmier anesthésiste c’est comme un inhalo chez eux, sauf que cet inhalo a juste un dec et en aucun cas n’est infirmier….dans mes collègues infirmières j’avait qq médecin algériennes, qui ont été obliger de reprendre complètement leurs études d’infirmières…et quoi, les médecins algériens seraient incompétents, sans déconner, j’ai travaillé avec des médecins algériens en France, et j’ai toute confiance(autant que dans un médecin fr), mais non ici ils ont dû tout recommencer à 0…le Québec peut être sympa mais attention à ne pas avoir trop d’illusions…l’ouverture d’esprit n’est pas si nette que cela. d’ailleurs les communautés se regroupent entre elles….et concernant les inf, la grande majorité de leurs effectifs en formation est issue de l’immigration….

Je suis assez d’accord sur certains points même sans exercer à Montréal mais en région.

En France, on te vante le modèle québecois, dans les faits, il y a beaucoup à redire ! Ils se pensent au top en effet, ne s’intéressent pas à ce qui se passe ailleurs, rien que sur la question de l’hygiène, ils ont encore des progrès à faire. Les infirmières ici n’y connaissent pas grand chose en soins de plaies (il faut se référer aux stomatos), bref…. entre ce qui est « vendu » en France et la réalité sur le terrain il y a un monde.

En plus, si tu n’es pas québécoise, tu es forcément moins bien considérée. Quoique ça je me demande si c’est spécifique à ma région ? Peut-être, selon les dires de copains québécois.

Ils sont très sympas quand tu viens en vacances, mais si tu y viens pour bosser, l’accueil n’est pas le même. Sans être « grande gueule » bien au contraire !

Bien sur, je ne généralise pas, il y a des gens très bien ici mais quand tu ne t’y attends pas, ça peux surprendre. Tout n’est ni blanc ni tout noir, le tout c’est d’être clair là-dessus.

———

De Tiphany2508

Bonsoir je m’excuse de vous déranger , je suis a peine au commencement de toutes les démarches et je voudrais savoir comment tu as obtenue un entretien ? J’ai ecris un mail a recrutement santé Québec qui m’ont donné des dates de salons paramédicaux … Mais pas de proposition de rendez vous cela m’inquiéte ! Merci beaucoup pour vos lumières

———

De Nurse31

Salut Tiphany,

 

Je pense pas que tu doives t’inquiéter. 

Moi j’ai prévu de rencontrer les recruteurs lors du prochain salon infirmier à Paris e Octobre prochain

———

De babar350

Question con: il n’y a que Santé Québec pour bosser ou on peut trouver une place dans un établissement privé ?

Merci pour le tableau Caroline, cependant ne vous fier pas àa l’estimation en euros, c’est complètement faux, les diférents de vie sont bien différent. Il faut juste retenir qu’avec 2000$CAD tu vies mieux qu’en France.

 

Je suppose que un échelon n’est pas égale à une année d’expérience …

———

De Stef&Manu

Salut,

un échelon = 1 année pour les infirmières mais pour les cliniciennes 1 échelon = 6 mois (et ce n’est pas la même grille).

 

Pour trouver un emploi, il n’y a pas que Santé Québec, tu peux postuler directement par internet mais c’est moins facile, les hopitaux sont plus hésitant. Cela étant je pense qu’il n’y a que les « gros » hopitaux publics qui peuvent te faire passer ton stage pour l’arm, je crois que les établissements privés ne le font pas.

bon courage

———

De caroline77

Il faut juste retenir qu’avec 2000$CAD tu vies mieux qu’en France.

Certainement pas.

———

De babar350

Peux-tu justifier ?

———

De Eve13

bon dégouté mon courrier pour l’OIIQ est revenu aujourdhui, apparement y a un probléme avec le certificat de naissance… je vais leur renvoyer l’original on verra…

———

De caroline77

Peux-tu justifier ?

 

C’est toi qui a des choses à justifier.

———

De babar350

 

Peux-tu justifier ?

 

C’est toi qui a des choses à justifier.

 

Et pourquoi cela ? Tu affirmes que ce n’est pas le cas. On ne vous apprend pas à l’école à développer vos réponses ? 

 

Que penses-tu que je dois justifier ?

———

De caroline77

Et pourquoi cela ? Tu affirmes que c’est le cas. On ne vous apprend pas à l’école à développer vos réponses ? 

 

Que penses-tu que je dois justifier ?

———

De Blueberry

 

Il faut juste retenir qu’avec 2000$CAD tu vies mieux qu’en France.

 

 

 

Attention avec les conversions monétaires et comparaisons hasardeuses.

 

Cela ne sert à rien de comparer ou de convertir un salaire en dollars Canadiens avec un salaire en euros, de même que cela ne sert pas à grand-chose de comparer les coûts de la vie entre la France et le Canada.

 

Certaines choses ici sont bien plus chères qu’en France et il y a pas mal de taxes en tout genre, qui en surprennent plus d’un.

 

Vos recherches:

  • entretien dembauche santé quebec
  • Canada Conséquence de motivation infirmière
  • recrutementsantequebec
Avatar
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut

Bienvenue au Canada