Devenir propriétaire ou rester locataire ?

Devenir propriétaire ou rester locataire ?

De La Féline

Salut,

 

Je ne sais pas si le sujet a souvent été évoqué sur ce forum mais je n’ai pas trouvé de posts récents sur la question.

Ça fait un peu plus de 10 ans que je suis installée à Montréal, et j’ai déménagé plus d’une fois avant de trouver un logement répondant à peu près à mes attentes; le calme tout en étant proche des services (transports, épicerie…) est mon principal critère. Le problème, c’est que ça dépend souvent du voisinage, surtout quand on habite une vieille construction… Bref, ça fait un peu plus de 5 ans que je suis dans mon logement actuel et je m’y sens bien, sauf que mes voisins ne sont manifestement pas capables de fermer une porte sans la claquer et que je commence à en avoir marre de sentir les murs vibrer à chaque fois, d’entendre leur mixeur, la tuyauterie, et de sentir des odeurs pas toujours agréables non plus… L’autre chose, c’est que mon logement mériterait certaines rénovations (la salle de bain notamment), chose dont le propriétaire est bien conscient mais je comprends que les travaux à entreprendre ne sont pas dans ses priorités actuellement. Jusqu’à maintenant, je me contentais d’être locataire car s’il est vrai qu’on ne reverra jamais l’argent du loyer payé mensuellement, on est aussi épargné des taxes et coûts des travaux éventuels à faire (= pas de prise de tête). Mais je me suis rendue chez une amie dernièrement, qui a un chouette appartement dont elle est propriétaire (mais depuis plusieurs années déjà) dans un immeuble bétonné, à la limite du quartier qui m’intéresse (Rosemont) et ça a fait naitre en moi le désir d’investir dans un vrai « chez moi », plus récent, mieux insonorisé, que je pourrai réarranger au besoin et selon mes goûts, donc sans attendre que quelqu’un se décide et en choisissant moi-même mes couleurs, mon matériel, etc. Mais bon, je suis consciente que tout ça ne vient pas sans inconvénients, le prix entre autres, surtout que je tiens à rester sur l’île (pour éviter de devoir m’acheter une voiture). Je commence à regarder, sans pour autant avoir l’intention d’acheter prochainement mais pour me renseigner, avoir une idée de ce que je peux trouver par rapport à mes attentes et le prix que je suis prête à payer (je sais qu’il y a peu de chance pour que je trouve en bas de 200 000$, mais je ne paierai pas plus de 300 000$). Obtenir quelques conseils de ceux qui auraient acheté dernièrement, ou qui connaissent un peu le sujet et les conditions actuelles de l’immobilier, car je n’ai jamais été propriétaire auparavant, pourrait m’éclairer un peu. Comment savoir quelle est la meilleure période pour acheter ? Sur quels critères peut-on négocier le prix de vente ? Quels sont les signes d’arnaque, vices cachés, etc ? Quelle est la moyenne des prix de vente actuellement sur Montréal (dans Rosemont, St-Léonard, ou éventuellement St-Michel/Parc-Extension) pour un appartement avec 2 chambres dans un immeuble récent (bétonné) ? Je pense qu’il n’y a pas que des condos à Montréal, mais comment savoir si l’appartement convoité est en copropriété ou non ? (est-ce que la mention « taxes de copropriété = 0$ » signifie automatiquement qu’il ne s’agit pas d’un condo ?) Comment faire les calculs, évaluer à combien ça me reviendrait exactement et combien de temps j’aurai à payer ? Enfin, tout ça pour peser les pour et les contre, savoir si ça vaut vraiment la peine de devenir propriétaire. Vos conseils seront les bienvenus 😎

———
De La Féline

Bon, j’en déduis que personne n’est devenu propriétaire à Montréal… mais pour quelle(s) raison(s) ?

———
De juetben

oui mais pas dernièrement…

———
De Automne

Bon, j’en déduis que personne n’est devenu propriétaire à Montréal… mais pour quelle(s) raison(s) ?

parce qu’on déteste Montréal. c’était la raison principale :biggrin2:

 

si tu veux voir les annonces, y’a le site realtor.ca qui est pas mal

———
De Blueberry

Pour ce qui est de l’immobilier à Montréal même, je ne peux pas t’aider, mais niveau financier, quelques points de départ:

 

– tu écris que tu veux acheter qqch entre 200k et 300K, mais sais-tu si tu te qualifies pour une hypothèque pour ces montants? La première chose à faire est d’aller voir un courtier en hypothèques pour figurer le montant que tu peux emprunter. C’est gratuit. 

 

– une fois que tu as cela, ajoute les frais de clôture qui incluent l’inspection, les frais de notaire/avocat, remboursement des taxes foncières, taxe de transfert de propriété -peut avoir un nom différent selon la province-. Il pourrait y en avoir d’autres, selon ce que tu achètes et le montant de ton apport. En gros c’est entre 1.5% et 4% du prix. 

 

– on n’oublie pas la mise de fond, 5% minimum. 

 

Si tu achètes en co-propriété, tu auras des frais mensuels à payer. Tu pourrais aussi être sujette à des « collectes de fonds » si la co-propriété n’a pas assez d’argent pour faire des travaux. 

 

Pas mal de choses peuvent faire bouger un prix de vente, si le vendeur est pressé; a des soucis financiers, si l’inspection révèle des réparations à faire…

 

Il n’est pas toujours évident de dire si c’est mieux d’acheter ou de louer. Il faut que tu calcules combien cela va te coûter par mois et comparer avec une location d’un bien similaire dans le même quartier. En général, cela coûte plus cher, dans le sens ou toutes les réparations sont pour toi en tant que proprio. 

 

Après, il y a le gros avantage d’être chez toi, de pouvoir aménager comme tu veux, de pouvoir revendre, peut-être louer ton bien si c’est possible…

———
De juetben

si tu veux acheter un condo… achète neuf! tu auras une garantie de 5 ans, et les travaux de refections ne sont pas encore engagés, si tu achètes du vieux consulte l’état du compte de la copropriété, si les frais sont suffisants en cas de travaux… après 15-20 ans tu peux compter sur des travaux de toiture!

———
De La Féline

Je n’ai aucune connaissance en matière d’achat en immobilier, c’est pour ça que je me renseigne et que j’ai besoin de conseils  🙂

Acheter du neuf, oui, c’est l’objectif (pour éviter d’avoir à ajouter trop de coûts de rénovation par la suite). 

———
De kikicupcake

Je viens d’acheter une belle maison, justement. Pas sur l’île de Montréal, mais à Laval. Pour un bon prix, aussi.

 

Si tu veux, je peux te conseiller un courtier en hypothèque. Pour les taux et tout, c’est mieux d’aller dealer ça avec les banques direct. Supposément que mon courtier pouvait me trouver le meilleur taux mais j’ai eu mieux en allant direct à la banque. En tk.

 

Avant d’acheter, tu vas devoir faire inspecter la maison. Moi ça m’a coûté 500$ me semble. Suite à ça, j’ai eu une réduction de 10 000$ sur la maison car y’avait des grosses rénos à faire. Ça m’a coûté environ 1000$ chez le notaire.

 

Pour la co-propriété, comme dit Blueberry, frais de condo. Frais de gestion aussi, si tu demandes à une compagnie de s’occuper de tous tes trucs pour toi. Et peut-être déficit, si le budget de l’année arrive au dessus du montant prévu.

 

En tout cas, fais ton budget. Appelle des compagnies d’assurance pour savoir combien ça te coûterait si tu trouves une maison intéressante. Appelle hydro pour avoir un estimé. Appelle pis appelle pis appelle, haha.

———
De La Féline

Je ne cherche pas de maison, mais un appartement. D’où ma question aussi sur la copropriété : peut-on trouver un appartement hors copropriété ? (donc non sujet aux frais de condo et aux autorisations à obtenir en cas de travaux. L’objectif d’acheter étant de me sentir totalement chez moi)

———
De kikicupcake

S’cusez, j’avais mal lu. Bon ben maudine, je peux pas aider là-dessus. 🙁

———
De Blueberry

Je ne cherche pas de maison, mais un appartement. D’où ma question aussi sur la copropriété : peut-on trouver un appartement hors copropriété ? (donc non sujet aux frais de condo et aux autorisations à obtenir en cas de travaux. L’objectif d’acheter étant de me sentir totalement chez moi)

 Oui, cela s’appelle une « copropriété indivise », une indivision quoi! Tu possèdes une part de l’immeuble. 

 

Plus d’infos ici, mais tu dois avoir au moins 20% d’apport. http://www.lapresse.ca/maison/immobilier/201311/11/01-4709318-que-savoir-avant-dacheter-une-copropriete-indivise.php

———
De frs09467

Bonjour,

 

Avis personnel, le marché immobilier est devenu un marché favorable aux acheteurs avec la possibilité de négocier à la baisse depuis maintenant plusieurs mois.

Ceci n’engage que moi, mais je pense que les prix vont continuer à descendre dans les mois à venir, il y a actuellement beaucoup de biens à vendre, les délais s’allongent beaucoup.

Le marché va se recadrer tout seul suite à la hausse des dernières années.

Patience…

———
De La Féline

Merci pour l’info mais je ne compte pas acheter dès demain non, je me renseigne, je commence à regarder les annonces, mais je veux prendre mon temps (car si j’investis dans quelque chose, je veux que ce soit à long terme, pas pour revendre un an plus tard parce que le logement, le quartier, etc, ne me plaisent plus)

———
De SarahJade

Bonjour,

 

Avis personnel, le marché immobilier est devenu un marché favorable aux acheteurs avec la possibilité de négocier à la baisse depuis maintenant plusieurs mois.

Ceci n’engage que moi, mais je pense que les prix vont continuer à descendre dans les mois à venir, il y a actuellement beaucoup de biens à vendre, les délais s’allongent beaucoup.

Le marché va se recadrer tout seul suite à la hausse des dernières années.

Patience…

 

Tu m’encourages toi! Je suis à la recherche de la perle rare et justement j’avais l’intention d’être assez « agressive » en terme de négociation. 

———
De IMM1000

Ne pas oublier de bien comprendre la valeur des frais de condo et comment ceux-ci ont évolué dans les dernières années. Les taxes municipales et scolaires d’un condo sont un peu moins élevées que pour une maison individuelle (bien entendu, ça dépend aussi de la localisation), mais il faut aussi prendre en considération les frais de condo dans le calcul des dépenses annuelles.  

———
De bencoudonc

si tu veux acheter un condo… achète neuf! tu auras une garantie de 5 ans, et les travaux de refections ne sont pas encore engagés,

…mais si tu achètes neuf-neuf, tu devras payer la TPS et la TVQ sur son achat, ce qui n’est pas rien…

 

Tu peux avoir droit à certaines aides de la Ville par contre :

http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=9337,112591595&_dad=portal&_schema=PORTAL

———
De bencoudonc

 

Je ne cherche pas de maison, mais un appartement. D’où ma question aussi sur la copropriété : peut-on trouver un appartement hors copropriété ? (donc non sujet aux frais de condo et aux autorisations à obtenir en cas de travaux. L’objectif d’acheter étant de me sentir totalement chez moi)

 Oui, cela s’appelle une « copropriété indivise », une indivision quoi! Tu possèdes une part de l’immeuble. 

 

Plus d’infos ici, mais tu dois avoir au moins 20% d’apport. http://www.lapresse.ca/maison/immobilier/201311/11/01-4709318-que-savoir-avant-dacheter-une-copropriete-indivise.php

 

Je dirais plutôt oui et non… le fait d’être en copropriété indivise ne te dispense pas d’obtenir, par exemple, les autorisations en cas de travaux.  Et il y a d’autres inconvénients de taille.  En indivise, si un des coproprios a des difficultés financières et n’arrive pas à payer sa part des taxes municipales ou de l’hypothèque (auprès d’une banque à charte fédérale), ben c’est toi qui écopes… Et pas le droit de louer (parce que pas le droit de reprendre possession).  Bref, c’est un pensez-y bien !

———
De ciboulette71

On vient d’acquérir une maison Rive Nord- …..Ouest…en fait, nous changeons carrément de région

 

Je l’ai trouvée sur Centris.ca qui est le site regroupant toutes les annonces des agences immobilières. 

 

Préalablement, nous avions entré notre dossier financier auprès d’un courtier hypothécaire – qui nous a eu le meilleur taux actuel plancher…

 

Nous savions donc jusqu’où la banque nous suivrait avant de prospecter.

 

En effet, c’est un marché d’acheteurs – beaucoup trop d’offres par rapport aux demandes…et cela va durer jusqu’en 2016….Tendance aussi: acheter de « l’usagé » contre du neuf- les acheteurs étant tannés des constructions regroupées de faible qualité, des nouveaux projets domiciliaires où les services et les voisins tardent à venir…ou des condos où les frais mensuels s’élèvent car des unités restent vides dans les immeubles….

 

Les négociations sur le prix final de la maison et les inclus furent très aisées même si nous n’avions pas pris notre propre agent immobilier….

 

Bonne chance dans tes démarches…..

———
De kobico

 

 

Je ne cherche pas de maison, mais un appartement. D’où ma question aussi sur la copropriété : peut-on trouver un appartement hors copropriété ? (donc non sujet aux frais de condo et aux autorisations à obtenir en cas de travaux. L’objectif d’acheter étant de me sentir totalement chez moi)

 Oui, cela s’appelle une « copropriété indivise », une indivision quoi! Tu possèdes une part de l’immeuble. 

 

Plus d’infos ici, mais tu dois avoir au moins 20% d’apport. http://www.lapresse.ca/maison/immobilier/201311/11/01-4709318-que-savoir-avant-dacheter-une-copropriete-indivise.php

 

Je dirais plutôt oui et non… le fait d’être en copropriété indivise ne te dispense pas d’obtenir, par exemple, les autorisations en cas de travaux.  Et il y a d’autres inconvénients de taille.  En indivise, si un des coproprios a des difficultés financières et n’arrive pas à payer sa part des taxes municipales ou de l’hypothèque (auprès d’une banque à charte fédérale), ben c’est toi qui écopes… Et pas le droit de louer (parce que pas le droit de reprendre possession).  Bref, c’est un pensez-y bien !

 

 

Il n’y a que deux prêteurs qui font réellement des hypothèques en indivision. Dans les deux cas, ce sont des hypothèques entrecroisées dites « à responsabilité limitée » où justement, le prêteur se contente de poursuivre que le copropriétaire fautif.

 

En indivision, chaque copropriétaire possède une part de la totalité de l’immeuble et a l’usage exclusif de son logement.

 

En division (condominium), chaque copropriétaire possède en propre son logement et partage avec les autres la propriété des parties communes de l’immeuble. 

———
De trefle

Je ne cherche pas de maison, mais un appartement. D’où ma question aussi sur la copropriété : peut-on trouver un appartement hors copropriété ? (donc non sujet aux frais de condo et aux autorisations à obtenir en cas de travaux. L’objectif d’acheter étant de me sentir totalement chez moi)

 

Montréal cherche à attirer les familles et autres. Il y a un programme qui s’appelle Accès-condo qui offre certain avantages pour les nouveaux acquéreurs comme le remboursement de la taxe Bienvenue, etc.

———
De nath1791

A noter que d’être en « appartement à nous » – que ce soit un condo ou une propriété indivise – ne règle pas le problème du voisinage. En fait, ca peut même le compliquer car là, on est pris avec une hypothèque et on doit vendre (et non juste déménager) si ca devient trop difficile. Et il faut vendre en espérant que les voisins seront tranquilles lors des visites … bref, pas la panacée non plus !

 

Ceci étant, dans mon coin de pays (campagne en péripérie de Québec), la grande mode pour accéder à la propriété c’est d’acheter un duplex, d’occuper le rez de chaussée et de louer l’autre. Plus de marge de manoeuvre et on trouve encore de superbes occasions. Pas mal plus rare à Montréal par contre…

 

A noter que beaucoup de transactions se font présentement – février, mars, avril – car les gens qui sont en location doivent idéalement acheter pour le 1er juillet (ou avant). Donc, une propriété encore disponible en juillet-aout-septembre pour une occupation rapide (mettons d’ici Noel) pourrait se négocier plus bas que le prix demandé.

 

Ne négligez pas l’inspection si vous achetez usagé !

 

Un bon courtier immobilier pourra vous donner plusieurs trucs et conseils – c’est leur métier ! Quelques infos intéressantes ici : http://duproprio.com/acheter-maison

 

 

Bonne réflexion !

———
De juetben

 

si tu veux acheter un condo… achète neuf! tu auras une garantie de 5 ans, et les travaux de refections ne sont pas encore engagés,

…mais si tu achètes neuf-neuf, tu devras payer la TPS et la TVQ sur son achat, ce qui n’est pas rien…

 

Tu peux avoir droit à certaines aides de la Ville par contre :

http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=9337,112591595&_dad=portal&_schema=PORTAL

 

 

en effet c’est une part importante du budget, mais je te dirais que certains constructeurs (majeurs sur l’ile de Montréal) ont construis ces dernières années énormément de condos, et ils ont pas mal (voir même beaucoup pour certains) de condos finis invendus (parfois plus de 200 pour le même constructeur et plus encore!) cela peut jouer aussi sur la capacité de négociation et  »les cadeaux » qu’ils sont prêt à faire pour vendre l’inventaire.

 

Tendance aussi: acheter de « l’usagé » contre du neuf- les acheteurs étant tannés des constructions regroupées de faible qualité

 

de l’usagé ne signifie pas forcément meilleure qualité, idem pour le neuf… mais je peux te dire que la qualité du neuf en ce moment sur le plan des matériaux, isolation, mecanique du batiment et largement supérieure à une maison de 10, 15, 20 ans ou plus

———
De SarahJade

A noter que d’être en « appartement à nous » – que ce soit un condo ou une propriété indivise – ne règle pas le problème du voisinage. En fait, ca peut même le compliquer car là, on est pris avec une hypothèque et on doit vendre (et non juste déménager) si ca devient trop difficile. Et il faut vendre en espérant que les voisins seront tranquilles lors des visites … bref, pas la panacée non plus !

 

Ceci étant, dans mon coin de pays (campagne en péripérie de Québec), la grande mode pour accéder à la propriété c’est d’acheter un duplex, d’occuper le rez de chaussée et de louer l’autre. Plus de marge de manoeuvre et on trouve encore de superbes occasions. Pas mal plus rare à Montréal par contre…

 

A noter que beaucoup de transactions se font présentement – février, mars, avril – car les gens qui sont en location doivent idéalement acheter pour le 1er juillet (ou avant). Donc, une propriété encore disponible en juillet-aout-septembre pour une occupation rapide (mettons d’ici Noel) pourrait se négocier plus bas que le prix demandé.

 

Ne négligez pas l’inspection si vous achetez usagé !

 

Un bon courtier immobilier pourra vous donner plusieurs trucs et conseils – c’est leur métier ! Quelques infos intéressantes ici : http://duproprio.com/acheter-maison

 

 

Bonne réflexion !

 

J’ai déjà fait une offre d’achat sur une maison neuve et l’inspection n’a pas passé. Alors j’ajouterais que même neuve, n’hésitez pas à faire inspecter! 

———
De ciboulette71

 

A noter que d’être en « appartement à nous » – que ce soit un condo ou une propriété indivise – ne règle pas le problème du voisinage. En fait, ca peut même le compliquer car là, on est pris avec une hypothèque et on doit vendre (et non juste déménager) si ca devient trop difficile. Et il faut vendre en espérant que les voisins seront tranquilles lors des visites … bref, pas la panacée non plus !

 

Ceci étant, dans mon coin de pays (campagne en péripérie de Québec), la grande mode pour accéder à la propriété c’est d’acheter un duplex, d’occuper le rez de chaussée et de louer l’autre. Plus de marge de manoeuvre et on trouve encore de superbes occasions. Pas mal plus rare à Montréal par contre…

 

A noter que beaucoup de transactions se font présentement – février, mars, avril – car les gens qui sont en location doivent idéalement acheter pour le 1er juillet (ou avant). Donc, une propriété encore disponible en juillet-aout-septembre pour une occupation rapide (mettons d’ici Noel) pourrait se négocier plus bas que le prix demandé.

 

Ne négligez pas l’inspection si vous achetez usagé !

 

Un bon courtier immobilier pourra vous donner plusieurs trucs et conseils – c’est leur métier ! Quelques infos intéressantes ici : http://duproprio.com/acheter-maison

 

 

Bonne réflexion !

 

J’ai déjà fait une offre d’achat sur une maison neuve et l’inspection n’a pas passé. Alors j’ajouterais que même neuve, n’hésitez pas à faire inspecter! 

 

En effet notre courtier en prêt hypothécaire nous l’avait conseillé quel que soit le bâtiment acheté……et je connais un nombre incalculable de nouveaux propriétaires de neuf…qui ont énormément de misères avec leur construction…Ainsi par exemple dans un nouveau projet domiciliaire à Terrebonne: lingère pas conforme au plan, oblige le proprio à « couper » dans l’espace garde robe de sa chambre, cuisine non conforme–> plainte, mais plus grave problèmes de drains…même si tu es sous garantie…tu t’en passerais bien….

Dans certaines régions, couplez l’inspection avec un test de pyrite …encore là des acheteurs de « neuf » se sont retrouvés dans un cauchemar sans fin….

 

Mieux vaut prévenir que subir….

———
De La Féline

 

de l’usagé ne signifie pas forcément meilleure qualité, idem pour le neuf… mais je peux te dire que la qualité du neuf en ce moment sur le plan des matériaux, isolation, mecanique du batiment et largement supérieure à une maison de 10, 15, 20 ans ou plus

 

 

Oui, et c’est pour ça aussi que je tiens plus à acheter du neuf que de l’usager, même si je sais qu’un immeuble à condos récent n’est pas forcément synonyme de construction béton et top isolation, je vise effectivement des immeubles en béton (l’objectif étant d’entendre le moins possible les voisins). Et c’est pour ça que je veux prendre le temps aussi pour bien choisir, ne pas acheter sur un coup de tête (ou coup de coeur :dingue2toi: )

 

Je ne recherche pas non plus de duplex (me prendre la tête avec des locataires, non merci !) Je veux juste un espace qui m’appartiendrait, sans être dépendant de personne, et qui serait plus récent et mieux insonorisé que ce que j’ai là en temps que locataire.

———
De juetben

en ce moment tous les immeubles construis en bois (max 4 étages) à Montréal, ont une très bonne isolation, il y a une couche de béton sur les planchers (entre 1,5 et 2 pouces), une isolation accoustique dans la structure du plancher, plus une cellule coupe feu entre chaque unité et partie commune… la construction des condos neuf n’a rien à voir avec ce qui se faisait il y a encore 10 ans, c’est le jour et la nuit, idem en matière d’isolation thermique…

 

privilégier un constructeur reconnu est aussi gage de qualité et surtout de bon service après vente, tu peux regarder sur le site de l’apchq les gagnants des prix domus par exemple

———
De La Féline

 

en ce moment tous les immeubles construis en bois (max 4 étages) à Montréal, ont une très bonne isolation, il y a une couche de béton sur les planchers (entre 1,5 et 2 pouces), une isolation accoustique dans la structure du plancher, plus une cellule coupe feu entre chaque unité et partie commune… la construction des condos neuf n’a rien à voir avec ce qui se faisait il y a encore 10 ans, c’est le jour et la nuit, idem en matière d’isolation thermique…

 

 

Par construction récente, j’entends 10-15 ans ou moins, pas un immeuble qui vient de sortir de terre. Je ne veux pas d’un de ces condos qu’on voit pousser comme des champignons (à voir la vitesse à laquelle ça se construit, il y a de quoi douter sur la qualité des matériaux). Mais je tiens au béton, pas de plancher qui craque et qui laisse entendre les voisins discuter, tousser, ronfler…

———
De kikicupcake

On vient d’acquérir une maison Rive Nord- …..Ouest…en fait, nous changeons carrément de région

 

Crime, peut-être que tu habites super proche de chez nous… je suis à Laval ouest…!

———
De juetben

 

 

en ce moment tous les immeubles construis en bois (max 4 étages) à Montréal, ont une très bonne isolation, il y a une couche de béton sur les planchers (entre 1,5 et 2 pouces), une isolation accoustique dans la structure du plancher, plus une cellule coupe feu entre chaque unité et partie commune… la construction des condos neuf n’a rien à voir avec ce qui se faisait il y a encore 10 ans, c’est le jour et la nuit, idem en matière d’isolation thermique…

 

 

Par construction récente, j’entends 10-15 ans ou moins, pas un immeuble qui vient de sortir de terre. Je ne veux pas d’un de ces condos qu’on voit pousser comme des champignons (à voir la vitesse à laquelle ça se construit, il y a de quoi douter sur la qualité des matériaux). Mais je tiens au béton, pas de plancher qui craque et qui laisse entendre les voisins discuter, tousser, ronfler…

 

 

ben tu sais j’en construit, et la vitesse n’a rien à voir avec un manque de qualité… (parce que quand un employé coute 55$ de l’heure et qu’on a 6000 par unité de condo, ben oui les choses doivent aller vite…) les planchers ne craquent pas (béton sur le bois) et quand on travail dans une unité avec l’insonorisation on entend pas quelqu’un qui travaille à côté… 

———
De ciboulette71

 

On vient d’acquérir une maison Rive Nord- …..Ouest…en fait, nous changeons carrément de région

 

Crime, peut-être que tu habites super proche de chez nous… je suis à Laval ouest…!

 

Oups Errare Humanum est…..je vais vers l’Est  ….non pas que je veuille t’éviter 🙂 mais j’ai répondu trop vite….

———
De ciboulette71

 

 

 

en ce moment tous les immeubles construis en bois (max 4 étages) à Montréal, ont une très bonne isolation, il y a une couche de béton sur les planchers (entre 1,5 et 2 pouces), une isolation accoustique dans la structure du plancher, plus une cellule coupe feu entre chaque unité et partie commune… la construction des condos neuf n’a rien à voir avec ce qui se faisait il y a encore 10 ans, c’est le jour et la nuit, idem en matière d’isolation thermique…

 

 

Par construction récente, j’entends 10-15 ans ou moins, pas un immeuble qui vient de sortir de terre. Je ne veux pas d’un de ces condos qu’on voit pousser comme des champignons (à voir la vitesse à laquelle ça se construit, il y a de quoi douter sur la qualité des matériaux). Mais je tiens au béton, pas de plancher qui craque et qui laisse entendre les voisins discuter, tousser, ronfler…

 

 

ben tu sais j’en construit, et la vitesse n’a rien à voir avec un manque de qualité… (parce que quand un employé coute 55$ de l’heure et qu’on a 6000 par unité de condo, ben oui les choses doivent aller vite…) les planchers ne craquent pas (béton sur le bois) et quand on travail dans une unité avec l’insonorisation on entend pas quelqu’un qui travaille à côté… 

 

Finalement, y a une gros pourcentage de choix motivés par des désirs personnels…je rêvais d’une centenaire rénovée et restaurée….d’autres ne vont jurer que par le contemporain….

———
De juetben

 

 

 

 

en ce moment tous les immeubles construis en bois (max 4 étages) à Montréal, ont une très bonne isolation, il y a une couche de béton sur les planchers (entre 1,5 et 2 pouces), une isolation accoustique dans la structure du plancher, plus une cellule coupe feu entre chaque unité et partie commune… la construction des condos neuf n’a rien à voir avec ce qui se faisait il y a encore 10 ans, c’est le jour et la nuit, idem en matière d’isolation thermique…

 

 

Par construction récente, j’entends 10-15 ans ou moins, pas un immeuble qui vient de sortir de terre. Je ne veux pas d’un de ces condos qu’on voit pousser comme des champignons (à voir la vitesse à laquelle ça se construit, il y a de quoi douter sur la qualité des matériaux). Mais je tiens au béton, pas de plancher qui craque et qui laisse entendre les voisins discuter, tousser, ronfler…

 

 

ben tu sais j’en construit, et la vitesse n’a rien à voir avec un manque de qualité… (parce que quand un employé coute 55$ de l’heure et qu’on a 6000 par unité de condo, ben oui les choses doivent aller vite…) les planchers ne craquent pas (béton sur le bois) et quand on travail dans une unité avec l’insonorisation on entend pas quelqu’un qui travaille à côté… 

 

Finalement, y a une gros pourcentage de choix motivés par des désirs personnels…je rêvais d’une centenaire rénovée et restaurée….d’autres ne vont jurer que par le contemporain….

 

tout à fait les choix personnels comptent pour beaucoup surtout avec les montants engagés, mais il y a des facteurs qu’il faut prendre en compte, ne pas se dire que du neuf versus usagé ou l’inverse sera de meilleur qualité, ne pas penser que béton rime forcément avec tranquillité (pour info dans les immeubles en béton seules les parties structurales sont en béton, donc entre 2 unités de condos se sera quoi? une double cloison métallique avec exactement le même isolant phonique et contre le feu que dans un immeuble en bois ou cette partie sera une double cloison de bois…)

 

il faut peser le pour et le contre de chacun, cibler ses envies mais aussi ses besoins en fonction de comment on envisage l’avenir avec cet achat.

———
De kikicupcake

 

 

On vient d’acquérir une maison Rive Nord- …..Ouest…en fait, nous changeons carrément de région

 

Crime, peut-être que tu habites super proche de chez nous… je suis à Laval ouest…!

 

Oups Errare Humanum est…..je vais vers l’Est  ….non pas que je veuille t’éviter 🙂 mais j’ai répondu trop vite….

 

T’es pu mon amie……………… 🙁

———
De ciboulette71

 

 

 

On vient d’acquérir une maison Rive Nord- …..Ouest…en fait, nous changeons carrément de région

 

Crime, peut-être que tu habites super proche de chez nous… je suis à Laval ouest…!

 

Oups Errare Humanum est…..je vais vers l’Est  ….non pas que je veuille t’éviter 🙂 mais j’ai répondu trop vite….

 

T’es pu mon amie……………… 🙁

ndeur

Bouh hou… :crying: c’est pcq t’as à Laval Ouest que tu crois que c’est le bout du Monde  :biggrin2: en grandeur canadienne on est voisines ! Peuchère  :flowers:

———

Avatar
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut

Bienvenue au Canada