De la folie au rêve et du rêve à la réalité - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > De la folie au rêve et du rêve à la réalité

De la folie au rêve et du rêve à la réalité

Il y a des moments ou je me demande qu’est ce qui nous prend de vouloir partir à notre âge ( la cinquantaine) au Canada avec nos deux enfants 19 et 16 ans. Partir ça veut dire quitter nos emplois, nos familles, nos amis( du moin ceux qui sont restés) ainsi que nos repères de plus en plus difficile à reperer… Il faut dire que nous avons déja quitter notre pays l’Algérie, il y a 7 ans pour la Tunisie dans l’espoir de trouver quelque chose de plus conforme à nos aspirations et au modèle de société tel que nous nous le representons. Mais il faut croire que nous ne l’avons pas encore trouvé…De plus le projet ou le rêve canadien nous trotte dans la tête depuis plus de 10 ans. De nombreux amis et proches l’ont réalisés et vivent maintenant au Quebec. Et nous tels des orphelins, nous continuons à esperer et franchir les differentes étapes qui nous mèneront au bout de notre rêve (prochaine étape: l’interview pour le CSQ en février 2001). Notre folie est ce qui donne encore une raison et une envie de vivre et de nous battre. Nous savons trés bien que tout ne sera pas rose, surtout l’hiver où tout sera plutôt blanc… Nous savons trés bien que même le froid extérieur est largement compensé par la chaleur des rapports humains et sociaux qui font que les Canadiens sont “nature”, sincères et loyaux, sans préjugés ni à priori, même pas envers ces Maudits Français”, comme ils veulent le faire croire. Nous savons très bien que l’on ne nous déroulera pas le tapis rouge dés notre arrivée à Dorval. Nous savons trés bien que les employeurs ne se bousculeront pas à notre porte.

Nous savons trés bien qu’il faudra bosser dur et accepter ce qu’on trouvera les premiers temps quitte à faire des petits boulots de proximité ou vendeur ou enseignant de français à de nouveaux immigrants non francophones, de vendeurs, de pigistes, de fleuriste, …Nous savons trés bien que ce ne sera pas évident de joindre les deux bouts et que nos enfants nous demanderont souvent ce que nous faisons là par moins 30 degrés, alors que quelques mois auparavant, nous allions nous promener le dimanche en voiture et faire un barbrcue en plien air en nous protégeant du soleil à l’ombre des pins. Je sais, tout ça n’est pas évident à expliquer, mais c’est la vie et notre determination n’a d’égale que l’energie qui est en nous et est entièrement tendue vers ce vieux rêve fou qui ne demande qu’à devenir réalité. Etant un familier du forum de Laurence Nadeau depuis quelques mois, je suis de plus en plus convaincu, car ayant vu ou lu beacoup de cas de personnes ayant eu le courage d’abandonner tous leurs acquis que ce soit des Français,Belges ou Suisses… je suis donc convaincu que je ne suis pas le seul fou dans ce forum. Alors je me dis que si nous sommes beaucoup à être fous c’est que nous ne sommes pas fous. Donc notre projet tient la route et il est réaliste malgré les apparences.Aussi depuis un an nous nous préparons pour le Grand Jour. Nous nous documentons sur le Quebec, les différentes régions; les Laurentides, le Nouveau Brunswig, l’Abitibi de notre ami Wolf 26 nous sont maintenant familiers. Amis du forum , je vous ai tout dit.
Amicalement
Sliem

——————————

Écrit par wonderland le 27-11-2000

Salut, je vois que nous sommes pas les seules “d’un certain age” qui revent encore! Tant mieux d’ailleurs. Moi et mon mari avons aussi bien passé la quarantaine et avons 3 enfants dont 2 déjà adultes. Comme tu dis, nous pourrons nous contenter de notre situation actuelle et rester ici en Suisse ou nous vivons pas si mal. Mais enterrer ses rêves est un peu mourir, n’est pas? Pourquoi nous l’avons pas fait avant? Au début c’était une question financière, après venaient les enfants, leur scolarité, la famille qu’on devait laisser au pays etc. Et les années ont si vit passés! Notre petit dernier lui a seulement 5 ans et encore toute sa vie devant lui. C’est au Quebec que nous aimerions le voir grandir et nous avons fait le demande d’immigration ses jours. Je sais pas comment sont les chances d’immigration si on a plus que 40 ans, mais j’espère que nous nous y sommes pas pris trop tard.

Evelyne

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada