Connaissance de la langue anglaise au travail, est-ce vraiment nécessaire ? - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Apprendre l'anglais > Connaissance de la langue anglaise au travail, est-ce vraiment nécessaire ?

Connaissance de la langue anglaise au travail, est-ce vraiment nécessaire ?

Connaissance de la langue anglaise au travail

mima Ecrit le: 21/01, 08:56

Salut à toutes et à tous,
Voici ma question de curiosité :
La connaissance de la langue anglaise au niveau professionnel :
bilingue = si on voit cela dans les offres d’emploi, cela exprime un vrai bilinguisme ou une très bonne connaissance ; aisance dans la communication en anglais… ?
Vos conseils et réponses sont attendus !
Merci
M&M

————

JayJay Ecrit le: 21/01, 10:08

Ça dépend où…
En général, à Québec : ça veut dire “anglais fonctionnel” – tu comprends pas trop mal, tu peux écrire, mais tu ne parles pas nécessairement super bien
À Montréal, ça veut dire être capable de converser, mais qq fautes et l’accent, c’est pas grave
À Gatineau-Ottawa, ça veut dire absolument “fluent”, comme si la 2è langue était ta langue maternelle
En Estrie, j’sais pas… j’aurais tendance à croire que c’est un peu comme à Mtl

——————–

zigzag92 Ecrit le: 21/01, 10:34

Merci JayJay pour ces précisions, c’est intéressant
ZigZag92

——————–

loblat Ecrit le: 21/01, 10:54

Je mettrai juste un bémol … Cela dépend aussi beaucoup de la Cie … Même à Montréal on peut demander un anglais ‘fluent” ….
Amicalement
Bénédycte

—————

MILLER 2 Ecrit le: 21/01, 11:31

Oui je suis d’accord avec Loblat , cela dépend de la boîte dans mon cas en assurance c’est “fluent”

——————–

Spawn Ecrit le: 21/01, 11:35

Idem pour l’Estrie…
Ça va dépendre de ton boulot. Pour faire du télémarketing, tu devras être très à l’aise à parler et comprendre l’anglais.
Pour ma part, on me demandait “connaissance de base”, mais quand tu vas chez un client anglophone qui ne veut pas parler anlais ( ) tu es bien obligé de comprendre et de te faire comprendre!

——————–

JayJay Ecrit le: 21/01, 11:49

QUOTE
mais quand tu vas chez un client anglophone qui ne veut pas parler anlais

Euh, tu veux dire “Français”, Spawn?
Je ne sais pas si les choses ont changé en 10 ans – je ne crois pas, mais si vous passez le test d’anglais des agences de placement temporaire, par exemple, vous allez sans doute le réussir brillamment car ils sont très faciles.
Si vous passez brillamment le TOEFL, en revanche, il y a de bonnes chances pour que vous soyiez vraiment considéré “bilingue”. Cela dit, il y a une différence entre la théorie et la pratique…
Il ne faut pas virer fou non plus. Rarissimes sont les personnes vraiment bilingues. En général elles ont une faiblesse, soit l’écrit, soit le parlé. Qt à moi, je suis près de l’être, mais en compréhension, j’ai encore du mal avec l’accent de Terre-Neuve et l’accent “working class” british.

——————–

Spawn Ecrit le: 21/01, 12:01

QUOTE
mais quand tu vas chez un client anglophone qui ne veut pas parler anlais

Oups, j’ai fourché, je voulais dire qui ne veut QUE parler anglais, merci de la rectification!

——————–

lukedulac Ecrit le: 21/01, 16:36

Dans mon experience en tant qu’anglais en Europe…
Je me suis toujours trouve dans des situations bien bizarres.
J’ai travaille par exemple sur un projet pleinement europeen en france dans une boite tenu par des suisses provencales/quebecois/allemands pour un projet international (meme mondial) – l’expo 2000 situe a Hanovre.
Tous les discussions de travail avec nos interlocuteurs etrangers (americains, portugais, finlandais, italiens etc) etaient en anglais (j’etais scenographe)
En francais je n’avais pas du mal a me faire comprendre parmi mes collegues.
Cependant, quand j’ai parle avec mon vrai accent british/londonien, j’ai eu vraiment du mal a me faire comprendre des fois. Dans des reunions de travail ou tout le monde faisait leur mieux a parler en anglais, j’ai du vachement ralentir, enoncer mes mots et parler comme dans une classe primaire pour me faire comprendre. J’etais souvent frustre et je finissais mes explications en francais afin de faire passer mon message le mieux possible. Je l’adore quand l’anglais doit prendre le siege arriere. Un peu maso de moi peut etre….
Je crois qu’en venant au quebec (juillet j’espere) je crois que mon accent anglais (en anglais) serait plus difficile pour les anglophones a comprendre que mon accent francais (un tout petit peu provencal) pour les francophones.
(J’adore l’accent quebecois et j’ai hate de le comprendre d’avantage)
Voyons….
LUKE

—————

JayJay Ecrit le: 21/01, 19:06

Euh… ben moi je craque pour l’accent british… genre Notting Hill… Mais parfois j’ai du mal à comprendre l’accent “working class”. Tu pourrais nous faire un cours sur les accents british Lukedulac (ex. cockney etc.)? J’aurais bien aimé pendant mon séjour en Europe apprendre à les reconnaître, mais mes collègues londoniens parlaient tous de la même façon sauf une que je ne comprenais vraiment, vraiment pas (elle venait du nord, près des mines).

——————–

mima Ecrit le: 22/01, 10:51

JayJay, ZigZag92, Loblat, Miller2, Spawn, Luke !!!
Merci de vos réponses, cela donne déjà une idée.
Ce n’est pas évident de savoir quelle est leur demande réelle…
(là, je suis navrée de comparer avec Paris…mais ici ils demandent bilingue…et ensuite une fois au poste, tu as la possibilité de parler et d’écrire de temps en temps…)
Merci encore à toutes et à tous à très bientôt
M&M

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/
Haut

Bienvenue au Canada