Comment réagit votre entourage à votre décision d'immigrer ?? - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Comment réagit votre entourage à votre décision d’immigrer ??

Comment réagit votre entourage à votre décision d’immigrer ??

Comment réagit votre entourage à votre décision d’immigrer ??

Ecrit par: fortsympa 7-12 à 12:51

J’aimerai savoir si chez vous, c’est un peu comme chez moi.

A savoir que les amis sont super content pour moi (j’ai deja une liste d’attente pour venir me voir au Quebec, c’est dire) … ils sont pas surpris par mon choix…ils disent que j’ai trouve ma voie, ils m’encouragent…. etc

Par contre mon pere me voit deja rentrer sans argent et ma soeur le sent pas trop non plus… ma mere le vit plutot bien.

c’est parfois frustrant car quand j’ai eu mon csq … j’ai pas ressenti une grande joie de la part de la famille … donc pas evident de feter dans ces conditions.

En bref d’un cote on est content d’avoir son csq mais j’ai jamais une satisfaction qu’on peut le partager avec tout le monde … comme le jour ou on a le bac.

Et chez vous ???

———————————

Ecrit par: looleepop 7-12 à 13:16

Idem pour moi.

A savoir que les amis et les collègues sont très encourageants et que j’ai déjà des potes qui attendent avec impatience mon installation pour venir squatter chez moi pour les vacances.

Par contre, au niveau de la famille c’est une autre histoire…

Mais tu sais, je crois que pour certains leurs mauvaises réactions sont plus dues à l’inquiétude qu’à autre chose. Par exemple mon père a la même attitude que le tien et il me trouve totalement cinglée. Mais il se fait peu à peu à l’idée et a commencé à se renseigner sur le Canada. Oh bien sur, il a beaucoup d’expériences négatives à me raconter, mais d’un autre côté il a l’air rassuré par le fait que je prépare sérieusement mon immigration et que je ne me leurre pas sur ce qui m’attend une fois sur place.

Je suis une spécialiste du “congé sabbatique” en ce sens que je me suis déjà offert 2 poses de 1 an chacune, depuis la fin de mes études. A chaque fois il a eu le sentiment que j’allais au désastre financier et à chaque fois ça s’est bien passé. Alors je crois qu’il se dit que le Canada est une nouvelle pose… et que comme tout, cela me passera.

Concernant les autres oiseaux de mauvais augure de mon entourage familial, je n’en ai cure. Ils ne vivent pas ma vie et je ne vie pas la leur, donc qu’ils me foutent la paix et me laissent courir après mes rêves, car même si je ne les rattrape jamais, au moins j’aurais essayé et je n’aurais pas de regrets.

———————————

Ecrit par: LES L5 7-12 à 13:26

En effet, Patrick, je te rejoins un peu :

– nos amis super contents pour nous TOUT de SUITE ! ils nous ont tous vivement encouragés, nous ont enviés, nous ont promis de venir, etc… que du BONHEUR

– côté famille, c’est sur, le son de cloche n’est pas le meme ! il y a ceux qui ne comprennent pas, ceux qui ne calculent pas, ceux qui nous prennent pour des fous ou des extras terrestres, et ceux qui sont tristes. L’enthousiasme est nettement moins évident !
Ceci dit, personnellement, mon père n’a été que moyennement surpris et heureux pour nous si notre Bonheur est là bas !
ma soeur a été étonné du lieu, (trop froid à son gout) mais elle sentait bien qu’on avait des projets plein la tête et que surement on allait partir… loin,
Et ma mère instantanément, n’a pas apprécié du tout !
Pourtant avec le temps, elle s’est faite à l’idée. Il y eut de longues semaines durant lesquelles il ne falliat pas parler “du” sujet ! et puis elle s’est renseignée, en a parlé autour d’elle, a consulté les sites que je lui envoyais, les photos, les articles, elle a commencé à en parler avec mes enfants, puis avec nous… et voilà, après un temps certain, elle est “presque” contente pour nous !
et pour le reste de la famille, très honnetement, ceux qui n’ont pas compris, et bien …. tant pis !

et vous ?

———————————

Ecrit par: Chanel 7-12 à 13:34

Allô

Pour les parrainnages, c’est la même chose, énormément de préjugés et d’idées faites d’avance sur ces étrangers (ères) qui marient des québécois (ses).

Je peux compter sur le bout de mes doigts les personnes qui m’appuient. Pour les autres, je ne m’en occupe pas, c’est ma Vie pas la leur.

L’important pour moi c’est ma soeur qui m’appuie dans mes démarches, Merci Jo. et mes 3 enfants et trois amis (es) que je me suis faites sur ce forum et qui vivent les mêmes choses que moi. Merci à eux d’être tout simplement là.

———————————

Ecrit par: mickeydine 7-12 à 13:43

Nous on part tout d’abord avec le PVT mais en espérant faire une demande de RP plus tard sur place…
Ce sont mes parents qui nous ont donné l’idée de partir. Il faut dire qu’on loge chez eux depuis trois mois sans trouver de travail alors peut-être qu’ils en ont marre
Même si c’était LEUR idée c’est très vite devenue la NOTRE et ils ont l’air content de se débarasser de nous, heu, je veux dire de nous voir motivés par ce projet…
Par contre les parents de mon copain, c’est un autre son de cloche : citation de sa mère : “tu vis déjà à 600 km, ça te suffit pas, tu veux plus jamais nous voir ou quoi? ”
son père ne nous parle plus depuis qu’on lui a dit…
Sa soeur nous envie et nos copains pensent qu’on est fous…

———————————

Ecrit par: Petitblanc 7-12 à 13:43

Salut Fortsympa,

c’est une bonne question ça !

Chez moi seul, mon père est au courant : normal ça fait 1 an et 1/2 qu’on squate chez lui! L’absence totale de réaction n’est qu’une habitude à prendre : au moins dans son cas il n’y a pas à justifir ses choix…!

Pour ce qui est du reste de la famille, la nouvelle ne leur a pas été encore annoncée : un peu pour ne pas les affoler et surtout, en tout cas pour moi, parceque je n’ai plus envie de batailler pour justifier nos choix, plus envie de faire comme si j’en avais quelque chose à f….., et surtout je dirais que cela ne les regarde pas!

Ca peut paraître dur mais j’avoue que je préfère largement la réaction, ou plutot l’absence de réaction de mon père à un quelconque commentaire de l’ensemble de nos deux familles! De toute manière, dès qu’il y a réaction c’est forcémment un jugement et j’aimerais pouvoir annoncer une telle nouvelle et juste m’entendre dire “Ok, pas de problème, bon voyage “. Il faut dire que je n’attends pas trop de la famille au sens large, en ce qui me concerne ma seule famille c’est mon amie et mon fils.

Par contre, pour mon amie ça va être beaucoup plus difficile : non seulement elle va vivre difficilement la séparation mais elle n’aura pas non plus l’assentiement de ses parents ce qui va certainement compliquer les choses.
Va certainement y avoir de l’électricité dans l’air…

Pour ce qui est des copains, un seul est au courant et c’est marrant pas plus tard que samedi on a eu une grande discussion sur le Québec et il m’a fait une synthèse des problèmes d’adaptation au Québec quasi sans faute! En fait il avait rencontré des québécois au Club Med ce qui explique cela… Donc pas d’enthousiasme particulier mais surtout pas de jugement porté sur notre projet !

Pour résumer, du côté de mon amie ça va certainement mal se passer, de mon côté pas de problème : ce que peuvent penser les uns et les autres je m’en fous ça ne m’empèchera pas de fêter mon CSQ

———————————

Ecrit par: piedalu 7-12 à 13:47

Ben chez nous, les amis sont bien contents pour nous, mes parents comprennent bien( ils aurraient aimé pouvoir le faire à notre âge), mais, mes beaux-parents, là, ils ne comprennent pas comment on a pu faire ça, quel besoin on avait de partir !!! (Faut dire qu’ils ne m’apprécient pas vraiment) et le pire, c’est qu’on s’est marié avant de partir, alors c’était un peu cata !!!!

Mais bon, l’important c’est que mes parents me soutiennent ….

———————————

Ecrit par: Guillounette 7-12 à 14:00

C’est marrant de voir que tous les temoignages coincident !

De mon coté j’avais bien préparé la chose et ça faisait qq années dejà que je parlais de mon projet de partir au Canada.

Alors quand j’ai eu le visa en poche et le billet d’avion, je me suis dit “bon bah … va falloir leur dire”

Mon frere a été le 1er au courant et il était tres content pour moi, par contre il m’a dit que contrairement à ce que je pensais, c’est papa et non maman qui aurait du mal à encaisser la nouvelle.

Et bien il avait raison ! Ma mere a eu un petit pincement au coeur, mais elle s’était préparée à l’idée, donc pas de soucis. Par contre mon pere avait un peu beaucoup meme occulté la chose …. et j’ai eu le droit à un miller de remarque ironiques et saccarstiques !
En fait, il me voyait deja vivant dans un igloo sous les ponts !

Puis finalement, l’idée a fait son chemin (bon je lui ai aussi prouvé qu’on avait pas mal d’economies) et maintenant qu’il voit que les choses ici bougent vite et que ça se passe bien, il est plutot content ! Il s’est meme mis à MSN !!!

Donc courage, car je suis sure que ça va vite s’arranger !!

———————————

Ecrit par: regis_j 7-12 à 14:00

Ma mère ainsi que les autres membres de ma famille sont tres contents de mon initiative, mais mes beau-parents un peu moins. ils sont un peu réticent non pas par peur d’échec pour nous mais du fait de l’éloignement de leur fille ainée. Ceci dit je comprends leurs point de vu. Une fois sur place si nos moyens le permettent on essayera des les avoir chez nous régulièrement.

———————————

Ecrit par: henry33 7-12 à 14:02

Salut

En ce qui me concerne , je n’ai livré à mes très proches (parents et frères,oncles tantes..) mes intentions de partir que lorsque tout était officiel …Quand je dis officiel , ça veut dire Visas en poche ! …. Depuis de nombreuses années je cultivais un état d’esprit de futur éventuel immigrant auprès de mon entourage , et certains d’entre eux n’ont pas été surpris quand je leur ai appris la grande nouvelle…
Les amis sont toujours contents pour vous de toutes façons quand vous leur annonçez un chamboulement dans votre vie : nouvelle voiture , naissance , voyage dans les îles pour les vacances …ou je ne sais quoi d’autre !
Et puis un p’tit peu jaloux aussi …. Et ça ! C’est SûR ! Ils voudront tous s’inviter pendant leur prochaines vacances à les écouter ………. Moi qui m’en vais pour avoir la paix ! ( …non ! Je plaisante! ….)
En résumé je dirais que tout s’est bien goupillé , et que ( jusqu’au jour du départ ), tout ce petit monde semble serein ! ….. Le jour J , ce sera un peu différent à mon avis !!!

———————————

Ecrit par: Joey 7-12 à 14:09

Chatlut Pat ,

Mes parents et mes soeurs sont de tout coeur avec moi!!! J’ai toujours été fasciné par les grands espaces. Au début, je voulais absolument les Etats-Unis. Mais comme leur politique d’immigration est délicate, je me suis rabattu sur le Canada!!
Ca fait deux ans que je leur dis que je veux me casser de l’Europe, que j’étouffe ici, que je ne supporte plus les pays latins!!!
Donc ils s’y sont fait à cette idée. Quant à mes amis, ca ne leur pose pas de problème particulier, j’ai toujours été indépendant et je leur ai toujours parlé de l’Amérique du Nord!!!

———————————

Ecrit par: freeman2000 7-12 à 14:39

Salut,c’est vrai cher ami parfois dans la meme famille ya qui est pour ya qui est pour,de quitter c’est difficile mais il faut prendre la bonne decision,ya un point important que je vais te le dire c’est une fois au Canada ,le compteur sera remis automatiquement a zéro c’est a dire tu commencera une nouvelle vie,il faut te préparé pour ca,en tous cas notre vie est destiné,je te souhaite bonne chance dans ta vie.

———————————

Ecrit par: fortsympa 7-12 à 15:27

Un grand merci à toutes vos reponses, j’espere en lire encore d’autres.
j’ai fait 3 voyages, le premier en 98 puis janvier 2003 et enfin mars 2004
donc le canada, c’est pas nouveau chez moi.. de ce fait, ca devrait pas ettoner mes parents.
Mais bon pour mon pere, le Canada c’est un luxe depuis le depart (aout98).. la France est si belle à visiter grrrrr
Maintenant quand on lui parle du Canada il repond à la personne que j’y etais alors qu’il y avait -40 °C et que c’est suicidaire … mais va lui expliquer que c’est pas tout les jours comme ca au quebec et que c’etait que 2 jours sur 10.. et uniquement quand il y a du vent … et que ca rien à voir avec un -40 en Alsace … mais lui, dit que -40 c’est pareil partout grrrr

il faut plus aborde le sujet du Quebec avec lui .. je sais pas pourquoi il reagit comme ca… comme le dit Looleepop il doit y avoir de l’inquietude… mais bon … c’est frustrant.

———————————

Ecrit par: Zogu 7-12 à 15:30

QUOTE
Maintenant quand on lui parle du Canada il repond à la personne que j’y etais alors qu’il y avait -40 °C et que c’est suicidaire

Tu peux lui répondre que les québécois, ils survivent très bien à -40 °C… alors son fils devrait être capable de se débrouiller.

———————————

Ecrit par: zohra-terry 7-12 à 15:54

Pour moi idem. Les amis font WAOUH mais la famille voit ça comme un doux rêve qui ne mériterait pas de dépasser mes douces nuits… Ma maman me soutient beaucoup.Merci petite maman que j’aime, mais mon père voit tout en noir. Tout comme vous autres il a peur pour sa petite fille…et à la longue ça me sape aussi le moral.
Alors une seule tactique s’accrocher et ne pas trop tenir compte des autres même si c’est la famille.Qui sait si sous ses soit-disant inquiétudes légitimes ne se cahceraient pas un peu d’envie

———————————

Ecrit par: Petitblanc 7-12 à 16:05

Fortsympa,

une question délicate mais que je pense essentielle : as tu besoin de “l’absolution” de tes parents et plus particulièrement de ton père qui semble réfractaire pour le moment?

———————————

Ecrit par: tomcamp 7-12 à 16:06

C’est étonnant de voir combien les témoignages coincident au sujet de la réaction de l’entourage. Pour sur, tout le monde ne s’extasie pas face à une telle décision soit parce qu’ils n’imaginent pas quitter leur petit bout de terre soit parce qu’ils n’ont pas une imagination trop grande pour concevoir les choses. Dans un cas comme dans l’autre, il est difficile de pouvoir leur expliquer nos motivations. Pour ma famille, je n’ai pas de problème particulier du fait que je pars avec mes parents qui ont un projet professionnel. Quant à mon frère il est déjà au Québec depuis près de 3ans avec RP et une blonde. C’est plutot du côté des amis où les avis diffèrent. D’un côté il y a ceux qui “trouvent ça super car c’est une expérience unique et blablabla” et de l’autre ceux qui ne se prononcent pas mais pour qui partir est une fuite en avant. En fait, dans tous les cas l’avis des proches importe peu . Au début, on y prête attentive et progressivement on s’en détache. Alors un conseil: Allez jusqu’au bout de votre aventure en laissant les “on dit”. Saisissez cette chance de vous construire et de voir en plus grand ce que vous ne voyez plus ici! TOM

———————————

Ecrit par: chouchou22 7-12 à 16:20

En ce qui me concerne mes parents sont loin d’être contents et j’ai l’impression qu’ils sont persuadés que je vais me planter et que je serais de retour au bout de trois mois… je leur réponds qu’on verra bien mais qu’en tout cas je ferais tout pour que ça marche !

Ma soeur a été surprise mais elle respecte mon choix et est plus optimiste que mes parents.

Mes amis ça dépend… il y a ceux qui sont pressés que je parte pour pouvoir venir voir les baleines à Tadoussac… et il y en a d’autres qui ne comprennent pas mon choix… j’ai même une copine qui, en parlant de ma VM, m’a dit “j’espère qu’ils vont te trouver un truc comme ça tu vas rester” ! d’un côté j’ai trouvé ça super gentil ! bon, d’un autre j’ai pas envie d’avoir une maladie incurable moi

———————————

Ecrit par: pipitte 7-12 à 16:25

Pour moi, c’est pareil! Les amis sont super contents et nous encouragent. Pour certains, ils trouvent même que c’est courageux! Les collègues, ils s’en foutent un peu car ce ne sont que des collègues; j’ai quand-même la chance d’en avoir une avec qui en discuter un peu car son fils est étudiant sur Montréal donc elle comprend.

Quant à mes parents, depuis qu’ils le savent, ils évitent le sujet… Ma mère ne voit que le fait qu’elle nous verra plus et pour mon père, c’est tout noir. Je ne désèspère pas de les voir changer un peu lorsqu’ils vont comprendre que c’est sérieux.

Pour mes beaux parents, on pensait qu’ils n’avaient pas compris mais il y a quelques jours, ils nous ont demandés où nous en étions dans les démarches. Je ne pense pas qu’ils se réjouissent. En même temps, je les comprends tous mais tant pis…on y a bien réfléchi et on ne doit pas vivre pour les autres mais pour nous et pour nos filles .

Les autres membres de la famille, on s’en fout un peu de ce qu’ils peuvent penser!

C’est pas évident à gérer tout ça !!!

Allez courage à ceux qui ne l’ont pas encore annoncé…

———————————

Ecrit par: mariekk 7-12 à 16:39

salut à tous,

pour ma part, apres avoir fait des etudes de type “international” et avoir des stages depuis 3ans à l’etranger, mon but etait de m’expatrier depuis un moment, marre de la mentalité des francais et envie de prendre l’air….

la reaction de la plupart des gens que je connais a été: wahou, moi je n’oserais jamais partir comme ca, en plus a l’etranger. C’est fou comme les jeunes de nos jours ne veulent plus bouger. enfin tant mieux pour nous ca fait moins de concurrence
pour les amis tres proches bien sur ca a été des encouragements et tout de suite ils ont regardé les prix des billets.

pour la famille, pas trop d’angoisse. Mes parents avaient déjà un projet d’expatriation il y a 10 ans de cela et maintenant ils me soutiennent et m’encouragent. Pour le reste de la famille c’est partagé entre l’incompréhension et les encouragements

en tout cas ce que je me dit c’est que c’est ma vie qui est en jeu dans ce cas et que personne ne me fera changer d’avis.

———————————

Ecrit par: PHIL_H 8-12 à 6:53

Toutes ces réponses sont intéressantes, mais quelles ont été les réactions de parents de couples émigrant avec enfant(s) notamment comment ont ils réagi de la séparation de leurs petits enfants qu’ils verront peu grandir ?

———————————

Ecrit par: cocci croyeux 8-12 à 9:05

Pour notre part, et pour répondre plus précisemment à PHIL_H (2 enfants de 5 et 2 ans), du côté de mes parents, on a eu droit, pour commencer, au “vous êtes pas un peu vieux pour jouer aux aventuriers”.
Aujourd’hui, même s’ils ne sautent pas de joie, ils comprennent notre démarche. C’est vrai qu’ils m’ont toujours laissé mener ma barque comme je l’entendais (sans être avares en conseils ni sans garder un oeil sur moi, au cas ou …) parcequ’ils savent que nous ne nous mettrons jamais en danger et qu’il y a toujours beaucoup à apprendre, même (et peut être surtout) des échecs !

Par contre, du côté de mes beaux parents, c’est une autre affaire. Mon beau père est un peu ennuyé parcequ’il craint, à 80 ans, de ne pas pouvoir venir nous voir. Mais il avait lui-même eu l’idée d’immigrer au Qc il y a une soixantaine d’année !!!
Pour ma belle mère, à la première évocation du Québec en début d’année (ce n’était même pas encore un projet formel pour nous, juste une blague) sa réponse a été très tranchante “vous voulez me faire mourrir ?”
A suivi une longue période durant laquelle il était impossible d’aborder le sujet. Il y a un mois, enfin, on a pu en parler, mais c’était plutôt du monologue !
Ce qui fait qu’elle ne connait pas nos raisons, nos arguments, … , et donc, c’est forcemment de ma faute, je n’ai pas fait assez d’effort pour que notre situation change ici ! Bref, je passe les détails, sinon j’en ai pour la journée.
Ce qui la bouleverse le plus, c’est qu’on va lui “enlever ses petites filles”, qu’elle ne pourra plus les embrasser, les toucher … et que l’on va briser la famille.
Pour faire simple (simpliste ?), c’est son bonheur à elle contre le nôtre !
Le travail d’explication va être long et difficile.
Bon, j’arrête là, vous allez en avoir marre

———————————

Ecrit par: Vannille68 8-12 à 9:22

bonjour à tous
je vois que je suis pas la seule à etre ….frustrée!!! nous sommes à 5 .2 parents et 3 enfants de 8/14/16 ans
pour ce qui est de mes parents pas de problème Maman à pleurer et à dis :
on a fais notre vie à vous de faire la votre comme vous le souhaiter- mais pour ce qui est des beaux parents c’est pas la meme histoire on evite le sujet et mon mari m’a deja prévenu pour le repas de noel on evite de parler du quebec , moi qui reve deja du noel quebecois de l’année prochaine !!!! c’est vraiment frustrant j’ose rien dire car c’est vrai que tout ce que l’on projette tourne autour canada (depart prévu le 31 mai si tout va bien) dans 6 mois !!! ils refusent notre départ mon mari est fils unique.quelle galère ils ont dis qu’il ne faut pas compter sur eux pour venir nous voir (j’espere qu’ils changeront d’avis au moins pour les enfants)
à propos des amis eh bien personne ne comprends on entends souvent
vous etes fou vous avez tout une belle maison un bon job et la famille!!! et vos pauvre enfants vont etre perdus la bas!!!!et il y a ceux qui disent on viendra en vacance s!!!
et pour les collègues personne ne sais rien !!! il vaut mieux je crois
enfin bref tu vois Patrick tous dans le meme bateau et comme pour ma part j’ai besoin d’en parler de notre immigration j’ai immigrer.com c’est génial!!!
bizoussssssssss à tous

———————————

Ecrit par: Phoebe72 8-12 à 9:57

Salut Phil_H,
Salut Cocci Croyeux,

AAAHHH, LA BONNE QUESTION…. nous avons entamé notre dossier en août dernier, et nous nous sommes dit qu’il faudrait 1 an avant le voyage final si nous avons la chance d’immigrer. Et là, nous nous sommes dit qu’il fallait au moins en parler aux grand-parents, pour ne pas les mettre devant le fait accompli 2 mois avant le départ… 1 an ça passe trés vite.
La nouvelle leur a été donné, avec toute la prudence associée au fait que les démarches seraient longues et surtout que nous devions être acceptés par le Québec, puis le Canada pour que cela se concrétise.
Résultat = 2 réactions diamétralement opposées, et complètement à l’inverse de ce que nous pensions !!!
De mon côté, ma mère (veuve) n’a pas bien pris la nouvelle, sachant qu’avec mes 2 frères et ma soeur, elle cumule 6 petits-enfants… nous pensions que cela ne poserait pas trop de problème si nous partons, il en restera 4 ! Etant l’aîné, nos enfants sont les plus grands de tous ses petit-enfants, et elle en a bien profité jusqu’ici. Et combien en plus “à prévoir” vu l’age de mon petit frère qui ne souhaite pas s’arrêter à 1 (de même pour ma soeur). Et bien non… elle n’a pas apprécié l’annonce. Depuis, nous n’avons pas repris de discussion concrête sur le sujet (tabou ?). Nous nous retrouvons dans la situation de Cocci Croyeux… (bonne chance à vous au passage pour que cela se passe du mieux possible). Nous allons essayer de “reprendre” le dialogue pendant les fêtes (en espérant ne pas les gâcher !!!).
Ce qui est gênant dans une telle annonce, c’est que les gens demandent implicitement de “justifier” son choix ! pourquoi partir ? qu’est-ce qui ne va pas ici ? vous abandonnez tout ? pourquoi tout remettre en question ?
Et quand vous répondez “rien ne nous oblige à partir” , “on veut découvrir un autre mode de vie” , “offrir aux enfants la découverte d’une autre culture” , “essayer autre chose”… ça n’accroche pas vraiment !

Du côté de mon épouse, c’est tout le contraire… son père (veuf mais remarié) n’a qu’une fille et un fils qui n’a pas encore eu d’enfants ! alors on pensait qu’il ne prendrait pas trés bien notre annonce de départ car si nous partons, il n’aura plus de petit-enfants en France ? et bien lui a été enthousiaste dés la nouvelle tombée !!!
Il faut dire que son fils venait de lui annoncer qu’il allait être grand-père une troisième fois… c’était cet été. Depuis 1 semaine, le bébé est arrivé.
Je pense que son esprit est vraiment occupé pour son nouveau petit-fils, et c’est tant mieux… De plus, il projette déjà de venir “en vacances” au Québec dés que nous y seront !!! (différence avec ma mère qui refuse de prendre l’avion !)

A ce jour, nous leur avons demandé de ne rien dire pour l’instant à nos frères et soeurs… et surtout nous n’avons pas encore eu l’occasion d’en rediscuter avec ma mère (sujet tabou ?)
… mais plus pour longtemps. Je pense que nous allons bientôt leur annoncer la nouvelle, les CSQ étant en poche c’est plus facile de montrer que le projet est en phase “active”.
Je pense que l’avantage de le dire à la famille proche, c’est que certaines attitudes qui leur paraissent inhabituelles de notre part peuvent être enfin comprises. Et si le projet ne va pas au bout, la famille proche aura compris notre comportement de ces derniers mois…
Pour le reste, grand-parents, parents, enfants, petit-enfants… la vie n’est pas forcément un long fleuve tranquille… ou alors il s’appelle le St Laurent !

———————————

Ecrit par: abricoty 8-12 à 10:27

Bah pour nous, c’est idem – je retrouve bien toutes les phases que vous tous décrivez.
Comme je revenais de 2 derniers voyages au Canada, ma mère m’a litéralement “haché”, persuadée que c’était une de mes idées saugrenues!!
Eh ben non, celle-là, elle est de mon mari – c’est lui qui m’a inscrite à la réunion d’information sur le Québec en Novembre 2003, lui qui n’y avait jamais mis les pieds .
C’est vrai que nous avions depuis un moment envie de changer, moi le Canada c’est un vieux rêve d’enfance (mon oncle me bercait avec “ma cabane au Canada”), mon mari aime découvrir. Alors nous avons décidé d’y aller ensemble pour construire notre projet, et revenu en France, on a déposé notre dossier CSQ.
Mon père, bah je pense qu’au début il y croyait pas vraiment.
Ma mère, c’est toujours douloureux, même s’il elle est contente pour nous. Elle nous fait quand même bien culpabiliser car elle a 67 ans et n’est pas éternelle. Alors disons qu’elle nous accorde 3 ans
Mon frère, lui il est plutôt content, il comprend pas trop pourquoi mais il est content.
Côté de mon mari, nobody le sait – mais nobody de chez nobody!!!
Côté boulot c’est idem (nobody).
Côté amis, c’est partagé. Quelques uns sont contents et nous envie presque, d’autres sont farouchement contre et ne comprennent pas qu’on laisse tout tomber à notre age et en plus avec des enfants!!!

———————————

Ecrit par: fortsympa 8-12 à 12:23

MErci à tous pour vos commentaires, decidement c’est pas facile … et pourtant … ca pourait etre si simple

et vos enfants, ca ete facile de leurs dire ??

Oui Myriam je vois que c’est pas marrant

———————————

Ecrit par: celinemurielle 8-12 à 12:38

Je me permets d’apporter mon petit témoignage, si Patrick le veut bien () quoique tu n’auras pas beaucoup le choix

Ca fait pas mal d’années que je parle du Canada à mes parents, et si jusqu’ici, je n’avais encore pas entamé mes demarches, c’est avant tout parce que j’avais peur, peur de l’inconnu, de ne pas me sentir prete, de quitter la famille, les reperes etc, et puis je ne tenais pas non plus à partir sans avoir une petite experience professionnelle derrière moi. Rien que pour le CSQ, ca m’aurait pénalisée je pense. Bref. Mes parents nous ont toujours dit à ma soeur et moi de vivre nos rêves, de tout faire pour avoir la vie que l’on souhaite, pour qu’elle nous soit la plus agreable possible. Aussi, lorsque j’ai commencé à entamer mes demarches, ils etaient ravis pour moi Ils m’ont et m’encouragent encore à partir, à vivre ma vie, meme si pour eux, comme pour moi, la separation sera extremement difficile Je suis tres famille, et le cocon familial est quelque chose de precieux à mes yeux, alors devoir quitter son papa cheri, sa petite maman et sa petite soeurette ne va pas etre une mince affaire Il m’arrive deja de cauchemarder la nuit en pensant à la douloureuse separation… Mais je sais qu’elle sera inevitable, tout comme ils le savent aussi. Mais leur envie et leur volonté de voir leurs filles heureuses est plus forte que tout, et si pour l’etre, nous devons vivre hors de France, voire en dehors de l’Europe eh bien qu’à cela ne tienne, ils nous soutiendront J’ai la chance d’avoir des parents formidables, qui m’encouragent à partir loin d’eux pour vivre mon reve et faire ma vie, tout comme ils encouragent ma soeur à aller en Angleterre une annee pour ses etudes. Du coté de mes parents donc, ce sont encouragements, fierté et bonheur d’un coté; craintes, angoisses et chagrin de l’autre…
Du coté de mes amis et copains/copines, c’est un peu mitigé… Certains, les plus ages et les plus matures, me disent que j’ai raison de le faire, d’essayer de vivre mon reve tant que je suis jeune. Si ca ne fonctionne pas apres avoir tout essayé, je pourrai toujours rentrer en France, forte d’une experience nord-americaine. Certains m’envient, d’autres ne comprennent pas que je puisse quitter ma famille pour vivre dans un pays dont je ne connais pas grand chose, dans lequel j’arriverai sans emploi, et où il faudra tout reprendre à zero. Enfin, la majorité consent à dire que je suis courageuse (hihi ) et que j’ai du cran de le faire car pour beaucoup, ca reste et restera toujours un reve. Je tiens cependant à preciser que je ne pourrais jamais realiser ce reve si mes parents n’etaient pas là pour me soutenir, moralement, physiquement et aussi financierement. Si je reussis à concretiser ce reve, ce sera alors grâce à un savant melange de volonté, de perseverance, de chance et aussi (et surtout) de soutien familial.

Voili voilou pour ma petite contribution

———————————

Ecrit par: Chystelle&Vincent 8-12 à 13:04

Salut a vous

Que dire de plus, car pour moi pareil !!!
Les amis sont heureux pour nous et comme certain nous aussi on vas servir d’hotel
Mais pour la famille c’est une autre histoire !
Bien que depuis mon voyage en 1994 je parle a qui veut l’entendre qu’un jour je partirai.
Mon pere ne comprends pas ! Ma mere et ma soeur ont du mal mais ils savent que c’est vraiment ce que je voulais.
Mais pour le moment j’essai de ne pas penser a tout ça !

Heureusement que VOUS, vous etes la !
Nous vivons tous les meme choses (ou presque), mais vous etes toujours la avec un petit mot gentil !

———————————

Ecrit par: ginie cat 8-12 à 13:06

Salut tout le monde,

Peut etre que les familles reagissent plus ‘mal’ que les amis parce qu’elles sont davantages attachées a nous. C’est sur que s’expatrier aussi loin va provoquer des bouleversements : moi, j’ai juste rassurée ma mère en lui disant que j’allais lui telephoner au moins une fois par semaine et qu’elle pourrait passer ses vacances chez moi sans problèmes.
Elle est contente pour moi (lorsqu”elle etait plus jeune. elle voulait voyager mais regrette de ne pas l”avoir fait) mais en meme temps. elle veut me garder pres d”elle…Donc sa reaction est plutot contradictoire. mais je la comprend….

———————————

Ecrit par: Petitblanc 8-12 à 13:34

Salut Fortsympa,

après avoir lu tous ces messages j’en reviens au même : le plus ennuyeux c’est d’avoir à se justifier, à argumenter sans cesse, jusqu’à épuisement…

Mais tu ne m’as toujours pas répondu, as tu besoin de l’accord de tes parents pour partir! Quand je dis ça je ne pense pas à “permission” bien sûr, je pense plutôt au côté : je pars ça c’est sûr mais j’aimerais m’envoler sans faire de mal autour de moi, j’aimerais le faire avec le sentiment qu’ils sachent ce que je vais chercher à l’autre bout du monde, j’aimerais le faire en leur ayant dit combien je leur suis redevable….

De toute manière je ne te lâcherai pas jusqu’à ce que tu craches le morceau…
Est ce que partir sans l’approbation de ton père sur ton projet te serait douloureux?

En tout cas c’est un beau sujet que tu as lancé, les gens se dévoilent enfin…

———————————

Ecrit par: Barlen 8-12 à 13:50

Salut Fortsympa
De mon coté, personne n’ est au courant de mes demarches car je sais d’ avance qu’ ils le prendront mal, sauf les amis. C est comme si je m’ enfui d’ ici. Le jour arrivera, je leur dirai tout et ils ne pouront rien dire. Tout le monde a le droit de realiser son reve, ou d’ essayer. De toute facon on est de tout coeur avec toi. Bonne Chance

———————————

Ecrit par: DomyMary28 8-12 à 13:51

Bonjour à tous,

Voivi les réactions de notre entourage.

Mon père est heureux pour nous, c’est un jeune retraité qui trouve cette occasion de connaitre le Québec.
Ma mère est assez triste de voir que le jour du départ se rapproche de plus en plus, elle dit qu’elle ne verra plus ses petits enfants, et surtout notre petite dernière qui aura dans les 6 mois à notre départ.
(ils habitent à la côte d’azur à 1000 km de chez nous et à 10-12 heures de voiture), je lui réponds que le Québec n’ai pas au bout du monde et à 8-9 heures d’avion.
Ma soeur se demande pourquoi on decide de partir.
le reste de la famille pense que c’est de la folie de repartir à zéro, alors qu’on à mis 10 ans à construire ce qu’on a aujourd’hui ( bon, je leur répond que ce n’ai pas perdu, mais un bon pécul pour partir et tout recommencer ailleurs)
J’ai une grand-mère de 93 ans, et là, c’est moi qui ai de la peine de la laissée. et elle de ne plus voir ses arrieres petits enfants.
Mon beau-père ne voit que le négatif du Canada (des arguments qui ne tiennent pas la route).
Ma belle-mère n’a pas d’opinions.
Une amie (de 20 ans de plus que nous), nous disent de foncer car eux n’ont pas eu le courage de se lancer, et regrette toujours de ne pas l’avoir fait.
D’autre amis sont impatients de nous voir bien installés pour passer de bonnes vacances au Québec.

———————————

Ecrit par: Fortsympa 8-12 à 13:58

QUOTE(Petitblanc @ 8-12 à 12:34)
Salut Fortsympa,

après avoir lu tous ces messages j’en reviens au même : le plus ennuyeux c’est d’avoir à se justifier, à argumenter sans cesse, jusqu’à épuisement…

ben tu vois, moi je me justifie pas vraiment … car le Quebec est un sujet tabou chez moi… par contre avecles amis c’est plus des questions de curiosite sur la vie, la job…

QUOTE
Mais tu ne m’as toujours pas répondu, as tu besoin de l’accord de tes parents pour partir! Quand je dis ça je ne pense pas à “permission” bien sûr, je pense plutôt au côté : je pars ça c’est sûr mais j’aimerais m’envoler sans faire de mal autour de moi, j’aimerais le faire avec le sentiment qu’ils sachent ce que je vais chercher à l’autre bout du monde, j’aimerais le faire en leur ayant dit combien je leur suis redevable….

De toute manière je ne te lâcherai pas jusqu’à ce que tu craches le morceau…
Est ce que partir sans l’approbation de ton père sur ton projet te serait douloureux?

Pardon j’ai completement oublie de repondre à ta question.

non je n’ai pas besoin de leur accord ..d’ailleur j’aurais jamais celui de mon pere (ma mere me dit que si elle pense que ma vie est la bas, je dois y aller).
Par contre pour mon pere, c’est plus complexe, non seulement il y a l’inquietude, mais aussi … ce cordon qu’il arrive pas à couper… En ce moment j’essaie de lui faire couper … car j’ai peur (he oui c’est ca mon inquietude) qu’il coupe le cordon qu’a l’aeroport ou encore pire une ou deux semaine apres mon depart … et qu’il regrette de pas l’avoir fait plus tot… et pour cela c’est un peu douloureux mais partir sans son approbation (meme si j’aurais aime le contraire) n’est pas douloureux, car à mon age je me dis que je dois faire ma vie quitte à passer pour un egoiste.

et puis je vais pas t’apprendre que la procedure coute cher … donc non, l’avis de mon pere ne me fera pas revenir en arriere.. et mon reve est de faire venir mes parents au Quebec et qu’ils repartent en comprenant pourquoi je suis en amour de cette province.

mais bon je connais mon pere , une fois que j’aurais une job il sera tres fier de dire qu’il a son fils au Quebec

————————–

Ecrit par: Lizzie 8-12 à 16:17

moi tout le monde me travaillait des “coui***s”, m’enviaient mais c’est mon frère qui m’a fait le plus mal en me disant “bon maintenant que t’as prouvé que tu pouvais avoir le visa, t’es plus obligée de partir!!!!”, je ne vais pas le revoir avant longtemps et ca me fait mal de penser ca mais pour ma mère, on se parle par Skype presque toutes les semaines et elle va venir en avril (le mois de son anniversaire, bizarre non ?), on l’avait décidé durant les démarches.

Je n’ai dit au revoir à personne en partant, juste des “à bientôt”, ca rend les choses plus simples et moins douloureuses….

Lizzie qui avait décidé d’être égoïste même si ca fait mal

————————–

Ecrit par: Petitblanc 8-12 à 16:55

Salut Fortsympa,

Fort et Sympa : je crois que tu portes bien ton nom!

J’espère que tes parents pourront venir au Québec et que ton père en repartira fier et convaincu .

J’espère qu’on aura l’occasion de se rencontrer de l’autre côté !

————————–

Ecrit par: l_or_ange_81 8-12 à 18:28

Hello la gang !

Tout d’abord merci à fortsympa d’avoir lancé ce sujet de discussion, cela m’a rassuré de savoir que la famille ne nous soutient pas toujours dans notre décision de partir pour recommencer au début au Canada. Moi, c’est un peu le cas, mes parents me laissent partir mais je ne dois pas trop en parler car c’est plus ou moins un sujet qui fâche ! Alors que d’autres personnes dans ma famille m’encourage de vivre une telle expérience ! Bref, je vais comme pour la plupart de ces personnes du forum partir dans le plaisir plus ou moins égoïste même si ça va me faire mal au coeur de les quitter tout comme mes amis qui sont contents et triste à la fois ! Mais bon je me dis qu’on ne vit pas pour les parents ou qqn d’autre mais pour soi.
Mon lieu de travail n’est pas encore au courant… Je ne sais même pas comment le dire comme ça ne fait qu’un mois et demi que je travaille chez eux Bon le temps que les démarches poursuivent… Je vais bien trouver !
Donc sur ce, je continue seule dans mon projet ! Et je tiens bon !

————————–

Ecrit par: schumarette 8-12 à 18:… (texte tronqué)

FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l’ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d’éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada