Collège Stanislas - Immigrer.com
lundi , 17 juin 2024
Écoles primaires et secondairesFAQ

Collège Stanislas

0
0
(0)

Collège Stanislas

Jas06
13-01-2007 à 12:08
Après avoir tergiverser pour l’école de ma grande, je me surpends à penser à Stanislas. En fait, c’est ma fille qui préfèrerait y aller. Je crois qu’elle a un peu peur pour son intégration avec son accent français!
C’est d’ailleurs un pb pour nous. Ma grande de 11 ans se sent française, mais ne l’est pas. Elle est pourtant née ici, mais ovus savez que le droit du sol aujourd’hui… Ca m’inquiète pas mal car si je quitte la France maintenant, c’est foutu pour sa nationalité française, pour son identité française. Le Québec elle connaît un peu, mais bon toutes ses références sont françaises.
Bref, je sais que certains d’entre vous ont été échaudés par les écoles françaises au Québec et d’autres sont contents. Juste pour me faire une idée, pourriez-vous m’en parler?
En espérant qu’ils ont de la place pour sept. Je téléphone lundi.
Merci!

Petit-Prince
13-01-2007 à 12:31
Je n’ai pas d’enfants, mais une très bonne amie à moi, qui fréquentait le forum avant de partir s’installer en Asie avait son fil à Stan… Elle l’avait inscrit là-bas des fois que cela ne fonctionne pas pour elle au Québec, afin qu’il puisse retourner facilement dans une école française en cas de retour.

On en a souvent parlé, et après quelques mois à Stan, après des rencontres avec des parents d’élèves et autres, elle en est venue à la conclusion que…

– Stan est très bien pour les familles expatriées. Cela est un peu moins perturbant pour les enfants. Le rythme est pratiquement le même qu’en France, les vacances aussi, le programme également.

Par contre, elle a regretté son choix assez vite. Même avec des élèves Québécois, la mentalité est assez “cloisonnée”, les parents, lorsqu’ils se rencontrent, se divisent très vite en deux clans : ceux qui ne veulent rien savoir de la société québécoise (en particulier les expatriés, mais pas seulement), et ceux qui s’en foutent un peu et qui, comme ma chum, ont mis leurs enfants à Stan par commodité.

C’est une bonne école, ça ne fait aucun doute… Par contre, si c’est pour rester durablement au Québec, c’est un frein à l’intégration des enfants. Un frein, ce qui ne veut pas dire un obstacle infranchissable non plus…

On ne peut pas dire que Stan soit un ghetto, ce n’est pas le cas, mais il y a un côté “communautariste français” qui n’est pas forcément bon pour les enfants.

Un collègue d’origine française, à l’inverse, à mis son gars très tôt à l’école publique québécoise… certes, les premiers mois n’ont pas été faciles, comme une immigration dans le fond, mais maintenant, il est surpris de la métamorphose de son gamin. Au début il avait des doutes, car lui aussi pensait à une école française, mais après quelques années ici, il a l’air d’être convaincu que c’était le meilleur choix.

Faut dire tout de même que les expériences peuvent être très différentes… selon les enfants, leur personnalité, leur caractère, mais aussi la mentalité des parents. J’avoue que lorsqu’on me racontait ce qu’il se pouvait se dire entre parents d’élèves de Stan, j’étais assez horrifié ! Le problème, c’est que les gamins reprennent les paroles de leurs parents et cela donne des affaires du genre : “les Québécois sont des cons”, “les Québécois sont des incultes”, etc. … ou encore, ils font tout pour que leurs enfants n’aient pas une pointe d’accent d’ici (chose impossible), mais est-ce vraiment bon pour l’épanouissement des enfants ???

Pas qu’ils le pensent ou qu’ils aient suffisamment de recul pour se faire une idée par eux-mêmes, mais les enfants se parlent entre-eux et reproduisent ce qu’il se dit à la maison…

Jas06
13-01-2007 à 12:49
Merci PP.
En fait c’est un peu pour ce que tu as énoncé que je crains d’y mettre ma fille. Et puis j’avais ds l’idée qu’elle vive “à la québécoise”, qu’elle connaisse l’expérience de sa maman! MAIS comme je n’ai aucune idée si mon retour sera permanent, je me dis qu’on peut essayer pour une année, “pour voir” si on reste, et si c’est le cas, je la changerais éventuellement.
D’après ce que tu me racontes ,elle risquerait p-ê d’être ostracisée? Pas vraiment du côté des québécois et pas des français à cause de ses parents non français?

Petit-Prince
13-01-2007 à 13:13
D’abord, faudrait voir si cet esprit “communautariste français” est vraiment généralisé. Est-ce que cela dépend des années, de la proportion d’enfants d’expatriés par classe… ?
Car d’après ce que j’ai pu entendre, le problème vient majoritairement des familles d’expatriés. Après, la question est de savoir comment ta fille s’identifie, mais aussi, comment elle peut-être identifiée par les autres. Tsé, les enfants ont vite fait de poser des étiquettes sur les autres, plus vite encore que les adultes.
Et si c’est le cas, comment réagira t-elle ? Si elle est du genre à ne pas se laisser faire, et à s’affirmer tout en étant très sociable, ça se tassera je pense… mais c’est difficile à dire à l’avance.
Je ne sais pas, par contre, s’il y avait un bon mélange entre élèves Français et Québécois… je ne parle pas dans les classes, mais pendant la récréation et en dehors de l’école. Je ne pourrais pas te répondre… mais le gars de ma chum, à chaque fois que je l’ai vu avec d’autres gamins, c’était toujours des Français…
Alors comment réagiraient les autres au fait que vous soyez Québécois et pas Français ? … Encore une fois, cela dépend peut-être comment les autres enfants percevront ta fille : Québécoise ou Française ???
C’est pas simple !

Hani_Jo
13-01-2007 à 13:31
Expérience perso: Mon beau-fils a fréquenté Stanislas alors qu’il était avec nous en 1998. Bon collège et bon cursus académique. Un seul reproche, les enfants qui y sortent ont une faiblesse au niveau des sciences lorsqu’ils font leur entrées au cegep ou à l’université par rapport à ceux qui sortent des collèges privées ou polyvalentes qui offrent le cursus québécois. Mais pour le reste, c’est très bien. Mais il faut sortir les sous

e-ch@m
13-01-2007 à 14:22
J’ai fait une ecole francaise au maroc
pendant toute ma scolarité soit 14 ans environs
ce que je repproche a ce genre d’institution c’est que ca fabrique des” decalés”par rapport a la société ou ils vivent en ce sens que dans mon cas particulier je ne suis a l’aise ni dans ma culture d’origine
ni dans celle de mon education (une sorte d’apatride culturel)
mon conseil serait de mettre ta fille dans une ecole quebecoise histoire de s’integrer .

petiboudange
13-01-2007 à 17:06
J’accueille les gamins de Stan en journée pédagogique ou relâche dans une garderie scolaire extérieure à Stan. Le mélange au niveau de cette garderie là se fait très bien, et à dire vrai, j’ai parfois beaucoup de mal à savoir quel enfant est québécois et lequel est un français immigré. Pas de problème entre eux, ils sont habitués à l’accent français ou québécois, ils forment un groupe homogène, avec les tensions habituelles inhérentes au groupe d’enfant, mais sans distinction d’origine ou d’accent, plus des questions d’ordre âge (petits versus grands, surtout quand il y a des fratries où les grands ne veulent pas se coltiner les petits) ou sexe (les gars qui enquiquinnent les filles et inversement) disons.
Après, ce n’est pas l’ensemble des enfants de Stan, donc faut absolument pas généraliser, mais c’était juste un témoignage sur ce que peuvent vivre les enfants de Stan à l’extérieur du cadre scolaire.

ebsline
13-01-2007 à 18:14
Il n’y a pas que Stan…. il existe aussi le Collège Français qui peut être une solution. C’est une ecole privée laïque qui met l’accent sur l’enseignement du français. Le programme scolaire est le même que le quebecois, les profs sont français et quebecois, la population scolaire est un beau mélange.
En tous cas perso je trouve que c’est un bon equilibre …

lemon
13-01-2007 à 18:40
Hello Jas06,
lors de mon immigration je me suis posé les mêmes questions , école française ou école québecoise (j’ai 2 filles de 11 et 9 ans).

J’ai choisi l’école québecoise pour un certain nombre de raisons ;
– je ne compte pas retourner en France,
– pour une meilleur intégration des filles (et de moi-même) je pense que c’est le mieux,
– Stan est l’école des expatriés et je ne souhaitais pas me retrouver dans cette ambiance d’expatriés que je connais bien. Tu restes entre français avec tout ce qui va avec….je veux voir autre chose,
– les vacances scolaires sont calées sur les vacances scolaires françaises….le petit probléme est que je travail au Québec et que je n’ai pas le même rythme,
– le coût d’une telle scolarité n’est pas neutre et je ne voulais pas prendre le risque de ne plus pouvoir payer la scolarité à moyen terme (bien qu’il y ai des bourses pour les français),

J’ai donc fais le choix de les mettre à l’école québecoise et je ne le regrette pas. Leur intégration c’est trés bien passée et les enfants qui leurs ont fait le plus d’ennuis étaient des……français (incroyable).

Regarde les bonnes écoles primaires (et secondaires) ou’ tu pourrais l’ inscrire. Tu trouveras ci-joint un classement des écoles au Québec.

Bulletin des écoles : http://www.iedm.org/main/reportcards_fr.php
Bonne continuation.
lemon

Jas06
14-01-2007 à 4:18
Merci pour vos réponses.
Lemon, si j’envisageais un retour permanent, je ne me poserais pas la question. Mais rien n’est sûr puisque je pars en lassant le papa, mon mari, ici car il ne peut pas quitter son travail, seule source de revenu pour l’instant. Pendant cette année au Québec, on essaierait de voir ce qui est possible pour lui. Et évidemment pour moi aussi, si je trouve du boulot, etc. Donc c’est une année d’essai.

Pour en revenir à ma fille, j’aurais voulu en fait la mettre au privé québécois. Mais bon, les places sont la plupart réservées déjà. Je pourrais essayer de faire du “forcing” surtout au collège que j’ai moi-même fréquenté, mais si ma fille préfère Stan…

Et je me dis aussi que ma fille a une identité française, même si ds les papiers, il n’en est rien et Stan pourrait l’aider à se faire une intégration en douce… C’est assez confrontant pcq lorsque cette idée de revenir s’est concrétisée ds ma tête c’était aussi pour que ma fille vive en québécoise dans son pays (un de ses pays car papa = danois). Mais ma fille est différente de par sa naissance en France, sa vie en France et notre double nationalité parentale. Alors j’essaie de voir ce qui le mieux ds ces circonstances…
Pas évident!

lemon
14-01-2007 à 11:41
Hello Jas06,
Effectivement si ce n’est que pour un ou deux ans ce n’est pas évident. Mais cela ne ressortait pas complétement de tes propos.
Autre solution, tu pars en “éclaireur” au Québec et ta fille reste avec son pére le temps que tu trouves une situation qui te paraîsse confortable.
lemon

Jas06
14-01-2007 à 12:28
Ah! Ca, c’est pas possible! Déjà que j’envisage partir avec la plus jeune en mai et laisser mon aînée aussi longtemps me serre le coeur.
Je vais habiter chez mes parents le temps de trouver un boulot et si tout va bien, qd mon aînée avec le papa vont débarquer début juillet, soit après l’année scolaire, on emménagerait ds un apt.
Enfin, je téléphone demain pour savoir s’il y a de la place en sept. et on verra bien!

Opal
14-01-2007 à 14:23
Salut Jaso,

Ne t’inqiuetes pas pour ta fille, elle saura s’adapter tout naturellement, surtout si tu minimises devant elle les notions d’identite, d’appartenance, etc.

Je te parle d’experience, je suis moi-meme metis, et j’ai grandi en Afrique (dans plus d’un pays), en Europe (dans plus d’un pays) et aux USA. Ma femme est d’un autre pays que la France, et mes enfants sont nes en France. Et je t’assure que dans leur petit coeur il y a suffisamment de place pour qu’ils disent souvent: je suis francais, malien, capverdien, et maintenant aussi canadien (et la je n’inclus pas mes grand-parents qui rajouteraient encore trois autres pays sur trois continents differents). Les enfants s’adaptent si facilement et sont beaucoup moins exclusifs que nous les adultes pollues

N’enferme donc pas ta fille dans une identite francaise ou autre, et laisse la evoluer tranquillement, se faire des amis de toute origine (mon fils de 8 ans a un meilleur ami dans son ecole francophone ici a Calgary, qui est Colombien, tout naturellement…). Ce qui importera c’est qu’elle se sente bien avec des gens sympas qu’on trouve partout tout comme les cons. Elle a une superbe chance d’etre multiculturelle, et elle sera riche de ses origines danoises, francaises et quebecoise, sans exclusive. Relax donc, et ne communique donc pas ton stress a ta petite perle

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3209) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com