Adaptation des élèves au primaire - Immigrer.com
mardi , 21 mai 2024
Accueil FAQ Écoles primaires et secondaires Adaptation des élèves au primaire
Écoles primaires et secondairesFAQ

Adaptation des élèves au primaire

0
0
(0)

Adaptation des élèves au primaire

Patrick Ecrit

Bonjour
Nous pensons arriver à Québec (ville) en milieu de période scolaire. Nous hésitons à inscrire notre fils (9 ans mais habitué aux changements d’écoles ) actuellement scolarisé en CM1 dans le public en France, soit dans une classe de 8° québecoise, soit à l’école française mais comme nous l’avons lu sur le forum, “ca risque de nous couter un bras” .
Si certain(e)s ont une expérience similaire (ou des avis), nous les remercions par avance de bien vouloir nous la faire partager.
Patrick

————

schumarette Ecrit

Salut

Pourquoi veux-tu inscrire ton fils dans une école française ? Penses-tu que le système scolaire québécois est moins performant qu’en France ?
Si c’est le cas, tu te trompes. Crois-moi, j’en parle en connaissance de cause : j’ai 5 enfants : tous ont été scolarisés en France. Moi, je ne me suis pas posée de questions : arrivée ici, je les ai mis d’office à l’école avec les enfants québécois. Déjà pour eux, c’est la meilleure façon de s’intégrer, car restez entre personnes de même race, je pense que justement, ça empêche l’intégration sur toutes ses formes.
Mes plus vieux (qui ont 20 ans, 18 et 16 ans) sont épatés par la connaissance qu’ont les enfants de leur âge par rapport à eux : je parle au niveau math, français (hé oui, justement, eux font vraiment attention à leur langue française : ici, un accent mal mis, c’est un, voir deux points en moins), donc tu comprendras leur surprise lorsqu’ils rendent un devoir !! En France, l’hortographe n’était pas pris en compte, ici, oui !!
De plus, le système scolaire est très bien fait au niveau horaires, éducations. Les enfants font beaucoup d’activités, pas forcément que du sport, mais on pousse beaucoup les enfants à se responsabiliser, à se faire confiance, à être autonome, à se respecter les uns les autres.
Bref, ne t’inquiètes pas, tu pourras sans problèmes inscrire ton enfant dans le système québécois, il aura tout à y gagner

——————–

Spawn Ecrit

Idem pour Éric, mon ainée (5 ans arrivé ici)
Il avait déjà fait 2 ans en maternelle en France, et il est rentré en novembre 2001 en maternelle à sherbrooke.
La première semaine a été un peu dure, mais l’intégration s’est ensuite bien faite.
Il est depuis en 2ème année, et tout va bien. De plus, il a vachement pris l’accent! (bien plus que nous!)
Bye!

——————–

epervier Ecrit

C’est bizarre comment la perception change d’une personne à l’autre……..çà fait du bien de te lire alors que nous, nous ne cessons de critiquer notre système scolaire…..faut croire que les autres voient des choses qui nous échappent…..finalement on est pas si pire

——————–

schumarette Ecrit

Epervier, moi, je trouvais bien le système scolaire français il y a 20 ou 30 ans : au moins, on apprenait quelque chose à l’école.
Aujourd’hui, plus ça va, plus le niveau baisse en France. Tout simplement parce que beaucoup d’enfants ont dû mal à suivre, alors au lieu de les aider et de faire des classes pour les booster et leur permettre de se remonter, hé bien, on baisse tout simplement le niveau des classes afin que tout le monde suive.
En plus, les enfants qui suivent difficilement, hé bien, on ne fait rien pour leur donner confiance en eux : si ils ouvrent la bouche et donnent une réponse.. fausse, hé bien tout le monde éclate de rire, et bien sûr, l’enfant, la fois d’après, il se la ferme, même si cette fois ci, il a la bonne réponse. Je trouve ça dommage !!
Je pense qu’on n’est jamais content de nos systèmes, mais crois-moi, je trouve le système québécois très bien adapté aux enfants.
A plus !!

——————–

epervier Ecrit

Tu vois, nous on trouve que notre systèeme s’est détérioré de beucouip au cours des 20 dernières années…..plus de rédaction, plus de dictée, nivelement par le bas, plus aucun élève ne coule, taxage, impolitessetc mais bon sans doute je vois pas tout

——————–

gaspésie Ecrit

Bonjour,
Nous nous étions posés la même question lors de notre arrivée il y a 18 mois et nous ne regrettons pas d’avoir mis notre fils dans une école québécoise (il avait 6 ans). Aucun problème d’adaptation (bien moins que nous) et pour l’instant il n’a pas l’air d’avoir de problèmes particuliers.
Nous avions également pensé à l’école française mais plusieurs points négatifs :
– Vacances scolaires idem qu,en France… mais pas bcp de vacances ici lorsque tu bosses donc problème pour les garder pendant les vacances ou camps de jour assez chers
– Comme tu le dis si bien : ça coûte un bras !!!!! Et franchement pour l’instant le niveau n’est pas très différent de la France.
Cet été j’ai demandé à ma mère de nous envoyer les cahiers de vacances français et mon fils n’avait aucun problème pour faire les exercices.
Seul hic ! En 1ère et 2ème année pas beaucoup d’histoire géo mais bon pour cette lacune on s’en occupe.
A+
Gaspésie

———–

maxpedneault Ecrit

QUOTE (epervier @ )
Tu vois, nous on trouve que notre systèeme s’est détérioré de beucouip au cours des 20 dernières années…..plus de rédaction, plus de dictée, nivelement par le bas, plus aucun élève ne coule, taxage, impolitessetc mais bon sans doute je vois pas tout

C’est ça ton opinion du systeme d’education? On voit que ça fait longtemps que tu n’est plus à l’école.
QUOTE
plus aucun élève ne coule
mes amis vont être content que je vais leur annoncer ça.

————

Redflag Ecrit

Salut la gang,
En fait c’est là que le bât blesse… en histoire et géographie. Jusqu’à 18 ans, les programmes sont soit léger (Canada seulement) soit optionnel, et la culture générale en pâtit.
En revanche, côté épanouissement personnel (confiance en soi, respect de l’autre, maturité, sport), c’est certainement beaucoup mieux.
À prévoir aussi : les parents préparent le repas du midi à leurs rejetons (le “lunch”), car il n’y a pas de cantine scolaire !
Redflag

——————–

Patrick Ecrit

Notre souci n’était pas dans le niveau scolaire québecois dans lequel nous avons confiance mais davantage dans le fait de changer de système scolaire, en cours d’année scolaire. Apparemment ca ne pose pas de problème, merci à toutes et à tous !!!

————–

epervier Ecrit

salut maxpednault quelques petits points que je voudrais rectifier:
1- il était question ici du primaire et du secondaire….je sais bien qu’au CEGEP et à l’Université, si tu coules tu passes pas…..j’en sais quelque chose….au CEGEP j’ai dû reprendre 2 examens et à l’Université 3….si j’échouais j’étais dehors.
2- c’est vrai que çà fait longtemps que j,ai laissé, mais apèrs mes études j’ai travaillé auprès de jeues pendant 28 ans, dont 2 ans dans une polyvalente….je connais un peu le système.
3- loin de moi de blâmer les jeunes, ils ne sont ni meilleurs ni pires que les jeunes de ma génération…..si y’a un blâme à apporter fraudrait pointer du doigt toutes le réformes qui ont été apportées dans le système d’éducation québécois et pas toujours pour le mieux.
4-je suis retourné aux études, hé oui à mon âge…j’étudies dans un CEGEP et je côtoies des jeunes qui sont pleins de vie….hé oui je crois que les jeunes en majorité sont très corrects…. comme dans mon temps et je leur fais confiance.
5-ce que je dis, c’est que je trouve dommage que notre système ne permette pas de développer plus à fond le potemtile de tous nos jeunes qui sont notre avenir
Ceci dit, je suis conscient que je n,ai pas la vérité infuse mais c’est mon opinion. C’est un débat de société et j’espère sincèrement que nous le ferons ensemble.
Au fait tu étudies en quoi, si je suis pas indiscret?

——————–

maxpedneault Ecrit le: 15/11/2003, 08:52

Je suis en première année de sciences de la nature, profil sciences de la santé. Si j’ai répondu comme ca, c’est que je déteste les gens qui critique le système public sans savoir de quoi ils parlent. Je suis toujours allé à l’école public et j’ai trouvé cela très bien. C’est certain qu’il y a des des cons, mais c’était la même chose en 1970.

————–

pieralinea Ecrit
A moins de cas très particuliers (enfants très en difficulté ou psychologiquement très fragile…et encore, qqfois un changement peut être bénéfique…), il ne faut pas oublier que les enfants ont une capacité d’adaptation bien plus importante que les adultes!

—————

tai Ecrit

Mon fils a 6 ans et a integre une ecole publique quebecoise. Tout se passe tres bien et de plus, c’est lui qui reclame d’aller a l’ecole (il a fait 4 ans de maternelle en France et ca n’etait jamais arrive).
Par contre, elle n’est pas gratuite, loin de la (je ne sais pas si c’est pareil pour toutes les ecoles) : les activites speciales integrees au programme scolaire 71 $, la cantine pour fin septembre et octobre 190 $ (pas de cantine pour novembre, decembre parce que plus de place disponible), le service de garde 240$ depuis fin aout jusqu’a fin octobre (pour le midi et le soir uniquement), plus 80 $ pour 10 cours si on veut le mettre a l’anglais,
plus les uniformes + les fournitures scolaires ….
C’est a ne pas negliger.
A+
Martha

———–

gaspésie Ecrit

euh Tai…T’es sure que c’est une école PUBLIQUE québécoise ????
Avec l’uniforme cela resssemble plutôt à du privé….
a+
Gaspésie

———–

selsi64 Ecrit

c est vrai qu avec l uniforme cela ressemble beaucoup + a une ecole privee que publique…………

———-

tai Ecrit

je confirme, c’est bien une ecole 100% publique a laquelle on est rattache du fait de notre lieu d’habitation.
A+

———-

pieralinea Ecrit

Concernant le coût de l’école, y a-t-il des règles (je parle des écoles publiques) au Québec?
Je ne parle pas du coût de la cantine ou de la garderie, qui ne font pas partie des activités pédagogiques. Je trouve normal que ces services soient payants (mais raisonnables… ). En France ausi c’est payant. L’idéal serait que ces services se paient en fonction du salaire des parents et subventionnés par la ville ou la province…
Mais pour les activités pédagogiques pures de l’école, qu’y a t-il à payer, à part les fournitures scolaires?

——————–

schumarette Ecrit

hello Pierralina,
Pour ma part, pour mes deux filles, j’ai payé 95 dollards en début d’année scolaire pour frais de scolarisation et sorties : ce qui fait à peine 50 dollards par enfant, je ne trouve pas ça trop onéreux du tout !!
Je pense encore, que là, joue l’endroit où l’on habite : je crois que Tai est sur Montréal ou les environs : sans doute rentre en ligne de compte le fait que les sorties sont sans doute plus chères qu’ici !! (Tai, je trouve quand même que tu paies pas mal cher, en plus cette histoire de cantine, c’est dingue : tu fais comment en novembre et décembre pour tes petits bouts ?? )
Sinon, point de vue éducation, je confirme que comme pour le fils de Tai, ma fille qui avait fait deux ans de maternelle en France, pleurait pour y aller, et qu’ici, elle pleure presque quand elle n’a pas classe (bon, j’exagère un peu, mais si peu !!)

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com