Controverse à propos de l'embauche d'infirmières françaises au Québec - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Controverse à propos de l’embauche d’infirmières françaises au Québec

Controverse à propos de l’embauche d’infirmières françaises au Québec

Recrutement santé Québec revient en France cette année à la fin novembre pour embaucher des infirmières françaises qui ont envie de faire le saut pour la Belle province.

Cinq établissements de santé québécois, dont le Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM), se tournent vers la France pour y chercher des infirmières pour le système de santé québécois.

Mais selon ce qu’a appris un journaliste de Radio-Canada, cette opération de recrutement ne fait pas l’unanimité.

En effet, Régine Laurent, présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) se dit surprise par cette initiative.  « J’en ai assez que, sous couvert de la pénurie, on prenne des décisions de gestion », a-t-elle.  Selon elle, il faudrait plutôt un portrait réel des besoins infirmiers au Québec avant de décider d’aller recruter en France.

Cela fait trois ans que Recrutement Santé Québec n’a pas de campagne à l’international. De nombreuses infirmières françaises installées au Québec sont passées par cet organisme incontournable ces dernières années. Au fil des années, des centaines d’infirmières françaises se sont installées au Québec grâce à ces opérations de séduction et par le biais de cet organisme.

Le CHUM, qui inaugure son nouvel hôpital le 8 octobre prochain, veut augmenter son recrutement de 15 à 20 % par rapport à l’an passé. Le CHUM cherche à recruter 400 infirmières cliniciennes dont une cinquantaine en France.

Une centaine d’autres infirmières françaises seront recrutées par quatre autres établissements : le CISSS de la Montérégie-Est, celui de la Montérégie-Centre, le CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue et l’Institut universitaire de cardiologie de Québec.

D’autres régions québécoises manquent cruellement d’infirmières comme l’Outaouais. Les lignes opératoires de l’Hôpital de Hull ont été fermées le 21 septembre dernier pour au moins deux semaines à cause du manque d’infirmières.

Source: Radio-Canada

Informations reliées

Pistes pour les infirmières voulant s’installer au Québec

Bilan de fin de stage pour la reconnaissance du diplôme d’infirmière

Mes débuts en tant qu’infirmière Française à Montréal

 

 

Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada