Arriver au Canada en tant qu’étudiant étranger (Covid-19) : Mon expérience

Voyage effectué le 03/11/2020

Nice -> Francfort -> Montréal -> Québec 

Réservation sur Air Canada mais Nice -> Francfort pris en charge par Lufthansa. 

Prix du billet : 164€, avec un bagage cabine et un bagage à main. 

Prix des bagages en soute : 1er bagage 60€, 2ème bagage 85€, à savoir qu’avec Air Canada, il n’y a pas la possibilité de payer les franchises bagages en avance sur Internet, il faut payer directement au comptoir d’enregistrement. 

J’ai donc payé pour ma part au comptoir Lufthansa mais l’argent est allé à Air Canada

Un de mes bagages pesaient 23,9 kg alors que le poids maximal est de 23kg mais j’imagine qu’ils autorisent 1kg de marge d’erreur. 

Des policiers sont présents au niveau des portillons à partir duquel la famille ne peut plus vous accompagner. Ils vérifient simplement les attestations de déplacement. A Nice, il n’y a pas eu de contrôle de température à l’embarquement. Vol à 10h20 en direction de Francfort. 

Avec Lufthansa, le service à bord est constitué d’une bouteille d’eau et d’une boisson chaude.

Première correspondance à Francfort, atterrissage à 11h55 : pour le passage à la douane, queue très très longue si c’est la file « All passports ». Pour les ressortissants européens « Bürger citizens » (oui j’ai deux ans dans ma tête et ça m’a fait glousser), il y a des portillons automatiques où il faut d’abord scanner son passeport pour passer « Automated border control ». 

Toute la suite du trajet s’est fait avec Air Canada. Contrôle de température à la porte d’embarquement pour le vol à destination de Montréal.

 Sur chacun de leurs vols, vous recevez dans une pochette transparente : 

  • Une mini bouteille d’eau 
  • Un mini gel hydroalcoolique
  • Un masque 
  • Deux lingettes désinfectantes 
  • Une paire d’écouteurs 
  • Un sachet de bretzel

Pour Francfort -> Montréal, un vol de 8h, s’envolant à 13h30, j’ai eu deux « repas ». Le premier peu de temps après le décollage et le second vers 20h.  

Mon vol a atterri vers 15h30 (heure canadienne). 



La délivrance du permis d’études, donc le passage au bureau d’immigration de la douane se fait au premier aéroport canadien auquel vous atterrissez, c’est-à-dire dès votre entrée sur le territoire canadien. Donc pour moi c’était à Montréal. 

A bord de l’avion, vous recevrez une fiche pour remplir vos coordonnées pour la déclaration obligatoire. Il est possible de télécharger au préalable l’application ArriveCAN pour remplir en avance la déclaration d’informations concernant les détails de votre quarantaine, il me semble que vous pouvez la remplir à partir de 36h avant votre arrivée sur le territoire et jusqu’à 48h après. Avec Air Canada, je ne récupère mes bagages qu’à ma destination finale, donc à l’aéroport de Québec. Attention, cependant, si vous arrivez avec une autre compagnie et que vous avez une correspondance après, il va falloir passer récupérer les bagages après le passage à la douane et l’obtention de votre permis d’étude pour les redéposer. Toutefois il arrive qu’il y ait des imprévus : dans mon cas, c’était une panne d’imprimante… J’avais ma correspondance pour Québec à 16h30 mais le vol a décollé à 16h24 et avec la panne d’imprimante je n’ai pas pu arriver à temps. Néanmoins, lorsque cela arrive, la compagnie est obligée de vous fournir sans frais, une autre réservation sur le prochain vol vers votre destination. Il suffit de se rendre à la billetterie de votre compagnie aérienne et de leur expliquer la situation. Même si 3h d’attente entre Montréal et Québec peut vous sembler long, pour une première entrée dans le pays, je pense que vous n’allez pas du tout vous ennuyer et vous n’aurez pas à courir dans tous l’aéroport pour essayer d’avoir la correspondance, moins de stress quoi. Dans mon cas, le prochain vol était prévu à 19h25 Il a fallu attendre 15 min que le chauffage tourne et puis avant le décollage l’avion a dû faire une manœuvre de dégivrage. L’avion a décollé vers 19h50 et il a atterri vers 20h40. Ensuite, récupération des bagages puis direction l’Airbnb pour la quarantaine. Fin du périple. Début de la quatorzaine. Une nouvelle vie qui commence. 

Conseils et informations supplémentaires : 

  1. Pour limiter l’effet du décalage horaire (jet lag) : 

J’ai suivi la technique d’une amie qui m’avait parue complètement folle sur le moment (coucou Estelle) et je n’ai pas dormi du tout durant tout le voyage. Je me suis installée côté hublot à chaque fois déjà pour la vue et puis en laisser le « rideau » toujours relevé pour m’exposer un maximum à la lumière du jour pour favoriser la sécrétion de sérotonine (neurotransmetteur) et mélatonine (« hormone du sommeil ») afin d’essayer de régulariser mon rythme circadien (#Neurosciences). J’ai également pris mes repas non pas à l’heure locale mais à l’heure de mon lieu d’arrivée. C’est-à-dire que pendant qu’on nous livrait le déjeuner sur le vol car 13h30 environ, j’ai sorti un pitch de mon sac pour prendre le petit-déjeuner) 

  1. Coût de la quarantaine en Airbnb :

Pour la ville de Québec, les prix pour 14 nuits sont à partir de 400/500 euros. Personnellement, j’ai choisi l’option la moins chère, un loft très mignon dans le centre qui m’a coûté 416,54 €.

  1. Démarches auprès de la sécurité sociale pour les français (entente avec la RAMQ) : 

Il faut récupérer le formulaire SE-401Q-102 pour le donner à la RAMQ (c’est très laborieux).

  1. Remplissage des vols : 

Nice -> Francfort : petit avion, les gros bagages à mains sont disposés en soute, je dirais qu’il était rempli à moins de 50%. 

Francfort -> Montréal : très très vide, rempli à 5-10% je dirais

Montréal -> Québec : le plus petit avion à bord duquel j’ai embarqué, 12 rangées de 4 sièges (48 places). Pour le coup j’ai compté on était 25, donc rempli à 50%

  1. Applications de transfert d’argent : à vous de faire le comparatif

Certaines enseignes n’acceptent que des cartes spécifiques pour le paiement de la livraison de courses, mais certaines acceptent le paiement en espèces à la livraison. Vérifier avant de partir que l’enseigne que vous souhaitez utiliser livre bien au code postal de votre lieu de quatorzaine. J’avais aussi regardé les taux de change et j’ai donc décidé de commander une carte multi-devise, j’ai payé 6 euros pour recevoir ma MasterCard (très rapide, je crois en moins de 48h), elle permet de retirer gratuitement jusqu’à 200 GBP par mois dans les ATM (distributeurs) et de payer sur Internet en dollars canadiens sans frais si vous possédez des CA$ dans votre balance. Je l’utilise pour transférer mes fonds en euros vers le compte bancaire canadien qui doit être ouvert en personne. Cela me permet d’avoir des CAD à disposition avec moins de frais. Si vous décidez d’utiliser l’application, je n’ai pas testé les autres, donc je ne sais pas si c’est vraiment la meilleure option mais si vous choisissez cette appli, avec ce lien de parrainage vous aurez un transfert sans frais allant jusqu’à 500 GBP. Je ne suis pas sponsorisée du tout haha. Pour un virement de 2000 €, j’ai reçu 3 110,34 CAD, soit seulement 8,58€ de frais. https://transferwise.com/invite/a/juliettec141

Anecdote : Je suis chrétienne évangélique (Assemblées De Dieu) depuis 6 ans, baptisée depuis 4 ans (à mes 18 ans, coucou Boylesve et Mathias,). Après plus de 4 mois d’attente, j’ai prié jeudi 29 octobre vers minuit heure française pour que le Seigneur fasse en sorte que je reçoive ma lettre de correspondance (anciennement lettre d’introduction L.I) dans la semaine soit avant le 2 novembre. J’ai reçu 3 mails différent m’informant de l’acceptation de ma demande de permis d’étude le dimanche 1er novembre aux alentours de 20h, donc ma demande a été approuvée un dimanche vers 16h à Edmonton, Canada. Je commence une maîtrise en Neurosciences à l’Université Laval et j’étudie la maladie d’Alzheimer (plus précisément les tauopathies avec Emmanuel Planel). Merci pour toutes les prières, je fais de gros bisous à tous mes frères et sœurs de Boylesve, les familles Legbré, Montias, Sanchez, Bascunana, ’Ohana’ et tous les autres que je ne peux pas citer, mais vous vous reconnaissez. 

Mon ressenti : J’ai rencontré en personne dans l’avion mon premier spécimen québécois (coucou Jonathan), j’ai eu pleins de péripéties à l’aéroport et toutes les personnes avec qui je suis entrée en contact ont été hyper impliquées, compréhensives. Mon premier ami québécois (coucou Mathieu), ma « marraine »   de l’UL Gabrielle, mon propriétaire (coucou Luc et sa fille Marie que j’ai hâte de rencontrer). Même si je suis triste de devoir quitter mes amis (coucou Claire et Marion) et mon église (coucou les ADD de Nice, et joyeux anniversaire Esther). Je sais que le Seigneur a des plans pour ma vie. Merci Seigneur pour toutes tes bénédictions. Je te rends gloire de ce que tu bon et fidèle.

Vous pouvez m’ajouter sur facebook Juliette Québec. Ou me suivre sur instagram @juliette_in_quebec 

Juliette.

Avatar
Message du jour
Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d'immigrer.com.
https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/

Commentaires sur “Arriver au Canada en tant qu’étudiant étranger (Covid-19) : Mon expérience

  1. Pour ma part c’est le parcours du combattant je suis francais habitant en Guadeloupe
    J’ai commence la demande de mon permis d’etude depuis le 8 aout apres avoir eu l’autorisation de commencer mes etudes en ligne avec le Cegep de Ste Foy
    A ce jour je suis dans l’attente interminable de ma lettre d’acceptation de ce permis d’etude afin de continuer ma prochaine session
    On m’a demande de faire mes donnees biometriques mais enGuadeloupe il n’y a rien pas de bureaux je dois donc me rendre en france soit un aller retour en avion (cout exorbitant à cette periode) RV que j’ai pris pour le 18 dec en pleine crise sanitaire la bas donc des tracas suplementaires
    J’espère vraiment obtenir ce permis d’etude rapidement j ‘ai un billet d ‘avion AIR TRANSAT POUR LE CANANDA AU 23 DEC car je pensais reellement etre au Quebec pour les fêtes et preparer mon installation pour mes etudes en janvier
    Je suis inquiet vraiment pour la suite
    MAXIME

  2. Bonsoir a tous ;je dore plus je mange plus j’economise tous pour que alle travailler au Canada. J’ai etais a la consulat canadienne de paris. Ils mon conseiller de faire attation a les arnaque;parceque beaucoup se sont fait avoire.
    J’ai de l’experience en mecanique et plien de bultin de salaire en preuve .
    Se que je vous demande c’est juste les fomilaire a renplire., que je puis les deposer a l’ambassade.
    Et payer se que vous me demandez.
    Je vous remerci de votre solidarity.

    1. Bonjour, je ne sais pas de quelle nationalité vous êtes mais pour aller au Québec (difficile actuellement même si c’est la Province la plus ouverte), je suppose que vous désirez un visa travail puisque vous parlez de bulletin de salaire. Dans ce cas là ils vont vous demander de passer un test de français obligatoire et d’après votre message c’est pas gagné (énormément de fautes d’orthographe et de grammaire sans parler de la syntaxe). Vous dites vouloir déposer le dossier à l’Ambassade Canadienne mais il faut savoir que tout est fait sur internet sur le site de l’Ambassade du Canada; jamais vous ne pourrez rentrer dans l’Ambassade à Paris. Donc les formulaires ce trouvent sur le site internet de l’Ambassade (pas de papier). Pour avoir un visa travail il faut avoir un employeur Canadien qui consent à vous embaucher; vous ne pouvez pas partir au Canada sans cela. En bref, tout est expliqué sur le site de l’Ambassade du Canada. Bon courage.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut