3 témoignages de familles françaises installées au Nouveau-Brunswick - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Bilans > 3 témoignages de familles françaises installées au Nouveau-Brunswick

3 témoignages de familles françaises installées au Nouveau-Brunswick

 

Depuis quelques années un fil de discussion extraordinaire est en cours sur le forum de discussion entre les futurs et nouveaux immigrants s’installant dans la province canadienne du Nouveau-Brunswick. Voici la première partie de nombreux témoignages extraits de ces échanges des derniers mois.

 

Allo tout le monde !

Wahou voilà bien longtemps que je ne suis pas venu icitte ^^ mais honnêtement voilà maintenant quasiment 2 mois que nous sommes arrivés, le temps à filé à une vitesse folle et nous avons eu pas mal d’aventures …

Je ne sais plus vraiment si j’avais déjà mis un message sur notre arrivée à Montréal tout ça (il me semble mais bon ma mémoire me fait défaut en ce moment bien trop de choses dans ma petite tête ^^), du coup je vais juste faire un petit résumé de notre arrivée ici au NB…

Nous avons pris la route depuis Montréal dans une voiture que nous avons acheté là bas (avec plusieurs rebondissements ^^) et sommes arrivées le jeudi 12 mai sans encombre (après 5 jours à Montréal on a apprécié le calme de Petit Rocher !)

Nous avons logé pendant 3 semaines au Ch’ti gîte (gîte tenus par des français installés depuis 1 an qui sont devenu nos amis).

Tout ce qui a été paperasse et compagnie (ouverture de ligne de portable, immat de la voiture, medicare, permis de conduire) a été expédié en 2 temps 3 mouvements !

Entre temps mon mari est tombé malade (grosse grippe) il a été cloué au lit une grosse semaine et notre petit chat qui nous avait accompagné depuis la France a du être euthanasié… Ça a été très dur pour nous et pour moi en particulier … J’ai toujours du mal à m’en remettre …

Suite à ça, après 3 semaines au Ch’ti gîte nous avons déménagé pour un petit appartement où nous sommes toujours aujourd’hui.

Nous avons pas mal bourlingué en voiture à la découverte de la région tout en cherchant un emploi et une maison …

Nous avons été accueilli et soutenu par les expats déjà ici, des gens formidables, ça fait chaud au coeur !

Pour ce qui est des couacs (voui on en a eu et je pense qu’on en aura encore hein ^^),  la recherche de boulot … un peu galère ! On est personne et personne ne nous connait, l’anglais (même si on est en Acadie et que le côté francophone est assez présent) est important et la quasi totalité des postes sont bilingues.

Nous avons la chance ici à Bathurst de pouvoir bénéficier du programme de placement, 6 semaines dans une entreprises pour se faire sa première expérience Canadienne.

C’est ce que nous avons commencé lundi mon mari et moi.

Ensuite il y a les recherches de maisons … Comme nous n’étions pas propriétaires en France et n’avons donc pas vendu, nous sommes arrivés ici avec un petit budget pour vivre quelques mois mais pas assez pour pouvoir s’acheter une maison … Les banques demandes soit d’avoir 35% ou plus d’apport, soit 20% et un emploi normalement depuis 6 mois minimum mais ils arrivent qu’ils soient plus souples pour les nouveaux arrivants…

Arrivés depuis 2 mois à peine, nous n’avons ni l’un ni l’autre … Du coup pour le moment impossible pour nous de faire un crédit :( …

C’est dur dur pour le moral de ne pas pouvoir s’installer chez nous, les 3/4 de nos affaires sont encore dans les valises (l’appart où l’on est n’est pas très grand …), on est en mode camping heureusement qu’on est que tous les 2 !

L’argent descend à une vitesse folle et ce même si on a préparé à fond son immigration … le 1er juillet les taxes sont passées de 13 à 15% en plus … Nous avons du acheter un second véhicule pour que chacun puisse aller travailler (il n’y a pas de réseau de transport en commun ici et nous demeurons à 20min de nos emplois respectifs).

Faire les courses coûte cher et même en étant que 2 et en faisant super attention aller au supermarché me donne des sueurs ^^

Niveau humain, les gens ici sont vraiment très gentils mais il ne faut pas oublier que nous sommes des immigrés et que certain ne nous voient pas d’un très bon oeil malheureusement … Ils ont aussi la facilité de dire “oui” et de laisser traîner les choses (expérience vécue avec les banquiers très déroutant et énervant il faut le dire …).

Ils vivent à leur rythme et c’est difficile quand on arrive avec notre côté speed et notre stress français de se mettre à leur diapason… Ça prend du temps et on se sent parfois impuissant et déçu … Le choc des cultures on le ressent ! Mais heureusement on a fait de chouettes rencontres !!

L’immigration c’est une vraie aventure dans laquelle on avance d’un pas à la fois ce qui peut parfois être difficile quand on ne rêve que d’être installé tranquillement et de retrouver notre quotidien …

Malgré tout nous sommes vraiment heureux d’être ici, si c’était à refaire, nous referions exactement la même choses à quelques petits trucs prêt ^^

Si vous avez des questions n’hésitez pas à m’envoyer un message privé ! Je n’ai plus vraiment le temps de venir ici (vous verrez quand vous serez arrivés ;) )

Bon courage à ceux qui attendent des nouvelles et bonne préparation à ceux qui préparent leur arrivée.

de MachatPachat



1 an que nous avons débarqué en terre inconnue.

1 an que nous découvrons (avec toujours autant de plaisir) notre nouveau chez nous.

Nous avons passé notre premier hiver et nous y avons survécu.  Les néophytes diront : «6 mois d’hiver avec 15 mètres de neige et -45°, faut être complètement dingue pour vivre là-bas!».  Ah oui, c’est sûr!!  Afin de ne pas sortir par ces températures glaciales, nous hibernons durant ces 6 mois dans un igloo (évidemment) en mangeant du caribou séché (forcément) le tout autour d’un feu au bois d’érable (assurément)!  Blague à part! Oui, il y a de la neige mais rien d’insurmontable.  Les routes sont dégagées (si c’est moi qui le dis, c’est que c’est vrai). Malgré la neige, tout le monde circule normalement en voiture (je ne vais pas travailler en chien traineau non plus).  Lorsque l’on annonce des températures négatives, cela peut paraitre impressionnant mais je peux vous garantir qu’un -20° ici est nettement plus supportable qu’un -5°en Belgique.  Question d’humidité.  On a beau le répéter, certains restent sceptiques.  Tant pis pour eux!

Au Canada, il y a ce truc qui ne s’explique pas.  Nous y sommes sentis à notre place dès le premier instant.  Ces espaces et cette nature si imposants que l’on est obligé de les respecter.  La nature est magnifique et parfois nous faisons de belles rencontres.

Les enfants sont heureux, épanouis comme jamais.

Voilà où nous en sommes après une année.  Vous n’avez pas trouvé de remarques négatives?  C’est normal, il y en a si peu!  Nous sommes contents de nous, d’avoir réussi notre projet, que le Nouveau Brunswick soit bon pour nous et pour nos enfants.  A ceux qui nous prenaient pour des fous de tout plaquer alors que nous avions tout, sachez que nous ne regrettons rien. 

De part cette immigration, nos enfants ont compris qu’il ne faut pas enfermer ses rêves dans une boite en n’osant jamais l’ouvrir.  Qu’avec le courage et la volonté, nous pouvons aller de part le monde.

De Patty

Coucou à tous

Un petit retour après 3 mois d’installation à Dieppe.

Nous sommes embauchés mon mari et moi même en poste permanent depuis plus de 2 mois pour monsieur et bientôt 2 mois pour moi…concernant Mr, avec un anglais scolaire, difficile de postuler pour le même job qu’en France mais on le savait donc pas de soucis de ce coté….il travaille dans une usine de fabrication de matelas, usine ou il parle Français, Chiac et un peu anglais !!!…le job est bien payé et à la fin du mois on aura son assurance santé.

Pour les cours d’anglais, en liste d’attente avec le MAGMA..ils ont d’autres personnes prioritaires !!..donc mon mari va se payer ses cours par d’autres biais pour avancer…

Me concernant, poste de manager dans un milieu bilingue..formation all in English mais tout s’est bien passé et j’adore ce que je fais…avec aussi une assurance santé mais fin août.

Les enfants toujours aussi heureux par contre il est vrai que la garderie est un gros budget, et encore on ne paye pas cher comparé à d’autres garderies.

Notre fils de 7 ans va dans une garderie ou il peut pratiquer son sport de combat le Taekwondon et on paye pendant l’année scolaire 95$ par semaine pour garderie après classe…alors que très souvent la garderie coûte entre 130 et 150$ par semaine…donc pour nous c’est correct et en plus elle est bilingue ..enfin plus anglophone quand même, donc il peut apprendre l’anglais avec ses copains….

Pendant les vacances scolaires pour tout l’été cela nous coute 1400 $ (140$ par semaine car il y va du matin au soir) donc oui c’est un gros budget et il faut en tenir compte….

Concernant le médecin, Elisabeta, c’est un peu différent de Fredericton je pense …bon pas pour le médecin de famille car nous n’en n’avons toujours pas mais plutôt dans les cliniques de jour ou de soir …j’ai eu des soucis de santé qui font que je me suis rendu deux fois dans ses cliniques ..et bien très rapide et personnes…la 1er clinique j’ai appelé à 17h environ et ils m’ont pris 30 mns après en rdv ..aucunes attentes…médecin efficace….factures des médicaments un peu salé mais on le sait aussi en venant au Canada que cela coute plus cher..environ 90$ (60$ pour deux médocs et 30$ de médecin car je n’avais pas encore reçu ma médicare).

2ème clinique de jour cette fois ci …appel à 12h30 (car on peut appeler qu’a partir de 12h30) et RDV pour 13h30…pas d’attente non plus, un médecin au top …elle m’a même demandé si j’avais une assurance …euh non pas encore …et elle est reparti me chercher mon médicament qu’elle m’a offert (échantillon qu’ils ont gratuitement par les fournisseurs) ..économie de 130$ du médicament seul !!…. et je n’ai pas payé le doc car j’avais ma médicare….

Donc sur Dieppe le système de santé jour et nuit semble plus rapide qu’a d’autres endroits !

Sinon la vie est tranquille, nous avons faits de belles rencontres (Zooz, Machatpachat…) et d’autres immigrés qui ne sont pas sur les forums …mais aussi des canadiens.

A cela se rajoute nos amis Français du Nord de la Province….Medhi…..

Puci70 et Maddy on vous attend avec hâte…

(bon Maddy ouvrira le chemin et dans quelques mois tu pourras suivre Puci…..)

Nous prenons le temps de vivre, de visiter et découvrir notre nouveau pays.

Notre immigration est pleinement réussie par contre comme le souligne Zooz, Machatpachat et d’autres encore ..la vie est chère (dans les courses de tous les jours ) et il faut bien gérer ses cartes de crédit et/ou débit….

Il faut aussi être prêt à retrousser ses manches et bosser encore plus dur pour prouver ce que l’on vaut sur le marché du travail……rester humble, ne pas se croire meilleur que les autres…

Ah oui aussi, je viens peu souvent sur le forum pas que je ne veuille pas partager mon expérience mais lorsqu’on arrive dans un nouveau pays on a tellement de choses à faire, que le temps nous manque pour transmettre notre vécu….

Bonne continuation à tous et vous verrez c’est une très belle aventure…..

de Stef01

Message du jour
Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d'immigrer.com.
https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/
  • Jeannot Côté

    Des cousins français chez nos frères acadiens! Bravo. Pour ajouter un grain de sel aux trois textes que je viens de lire je dirais:
    – L’hiver est un petit peu plus rigoureux dans les provinces Maritimes qu’au Québec ou en Ontario;
    – Dans les provinces maritimes on vit au rythme de la mer… “Y’a rien qui presse” i-e on a tout notre temps.
    – Il est normal d’être amis entre “expatriés” mais l’intégration passe par l’amitié avec les “gens de la place”!
    – Une erreur des immigrés français: ils cherchent la France chez nous. Vous ne la trouverez pas, désolé! Ici c’est l’Amérique du Nord, le Canada est un pays d’abord anglais et cette terre était déjà aux “premières Nations”. L’Angleterre, la France, Les Etats-Unis et les Amérindiens nous ont faits comme nous sommes. Mais il y a St-Pierre-et-Miquelon pour ceux qui s’entêteraient à rester coûte que coûte “Français de France”…

  • Corinne CORINNE

    Bonjour tout le monde,
    Je me permets de vous écrire afin d’avoir votre avis…
    Nous avions prévu de faire un premier voyage de reconnaissance en juin à Quebec dans le but de nous y installer… Tout était prêt !!!
    Mais en regardant les critères de sélection pour rester vivre au Canada, nous avons été pris de panique !
    Je m’explique :
    Mon mari , 46 ans environ, est auteur de BD, donc indépendant… travaillant pour une maison d’Édition… depuis plus de 10 ans.
    Son salaire permet que je ne travaille plus…
    Notre fils de 21 ans est son coloriste.
    Nous ne rentrons dans aucun critère de sélection du service immigration !!!!
    Si on se fie à ce que l’on lit, le Canada n’accepte que les jeunes diplômés ou que ceux qui peuvent postuler à un emploi que le pays propose.
    Nous avons donc repousser notre voyage…
    Comment savoir si nous serons accepter ?
    Comment avoir un minimum de garantie ?
    A qui doit-on s’adresser ?
    Pouvez-vous me renseigner ?
    Ou nous rassurer ?
    Ce projet nous tient énormément à cœur mais nous ne voudrions investir dans un 1er voyage de découverte pour apprendre que rien n’est possible…
    Nous sommes autonomes au niveau du travail… Quebec l’accepte t-il ?
    Merci d’avance pour vos réponses….
    A bientôt…
    Corinne

Haut

Bienvenue au Canada