15 jours au Québec : il faut que je concrétise mon rêve !! - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Bilans > 15 jours au Québec : il faut que je concrétise mon rêve !!

15 jours au Québec : il faut que je concrétise mon rêve !!

De Krinele

Bonjour à tous,

Pour tous ceux qui prendront le temps de me lire, j’espère que cela ne vous ennuiera pas trop. Ce n’est pas un témoignage sur mon immigration vue que celle-ci n’a pas encore eu lieu (j’espère que ce sera le cas) mais simplement le témoignage de mon rêve, de ma découverte, physiquement, du Québec et du début de la concrétisation de ce rêve qui me tient tant à cœur (je l’espère de tout mon cœur).

Je rêve de m’installer au Canada (et plus particulièrement au Québec) depuis que je suis jeune ado (j’ai maintenant 39 ans). Pourquoi ? Je n’en sais absolument rien car à cette période, je ne connaissais personne qui y vivait et jusqu’à cette année, je n’y étais même jamais allé. J’ai beau chercher ce qui a déclenché ce désir mais je n’arrive pas à me souvenir de cet élément déclencheur. La seule chose dont je me souvienne est cette certitude que si je partais, je serais bien, heureuse. 

J’ai tenté à plusieurs reprises de me lancer dans l’aventure de l’immigration. La 1ère fois en 99 mais je ne satisfaisais pas les critères sélection donc je n’ai pas insisté (je n’étais pas encore Infirmière). La 2ème fois en 2008, après ma séparation mais mes enfants étaient bien trop jeunes donc j’ai une nouvelle fois abandonné. La 3ème fois était en 2014. Cette fois-ci, c’était bien enclenché, contrat signé avec un hôpital, dossier pour la RP monté, sous mis de côté mais mon mari a eu un souci de santé et encore une fois, le projet Québec est tombé à l’eau. Vous imaginez bien que ce dernier a été plus que difficile à digérer car les choses commençaient à être plus que concrètes ( le dossier était au MIDI).
4ème essai pour cette année ( oui, je lutte ???????? !!! ), les problèmes de santé de mon mari étant réglés; et cette fois je ne laisserai pas tomber, j’irai au bout de mon rêve. Je suis plus motivée que jamais car maintenant, je suis allée à la rencontre de ce pays qui me fait tant rêver et que dire à part que ça n’a fait que me conforter dans mon choix. J’ai aimé, tellement aimé ! 

Certes je n’y suis restée que 15 jours mais dès le 1er jour, je ne sais pas trop comment expliquer, je me suis sentie comme chez moi, tellement bien. C’était vraiment étrange comme sentiment. 
J’ai retrouvé des valeurs qui sont les miennes et qui malheureusement se perdent en France. Le respect, chaleur des québécois, la non agressivité, des gens serviables, agréables, pas stressés (il y en a aussi en France bien sûr mais j’avoue que là c’était très généralisé). Un exemple, avec mon amie, on s’était perdues et nous avions demandé notre chemin à une personne âgée qui était devant sa maison. Elle nous a gentiment indiqué le trajet, quelques minutes plus tard, on entend klaxonner et c’était cette petite dame qui nous proposait de nous déposer car c’était sur son trajet. J’étais hallucinée ???? ! Je me doute que je n’ai pas vu la “vraie vie” sur 15 petits jours sur place et en vacances mais cela peut déjà donné un aperçu de l’ambiance générale. Sans compter les témoignages de mes amis qui sont là depuis un peu plus d’un an, ma cousine qui vit à Montréal depuis 15 ans et qui aime ce pays qui le lui rend bien, … 

Et j’ai vraiment aimé ses habitants (j’ai fais de très jolies rencontres) et je suis rentrée de mes vacances plus motivée que jamais pour réaliser notre projet Québec. 
Je ne renie en aucun cas mon pays que j’aime vraiment, je ne souhaite pas partir pour le fuir ou fuir quoique ce soit d’autre. Je sais qu’il y a des choses qui ne vont pas mais la France est un pays magnifique et je pense que les français même si nous avons des défauts, sommes capables du meilleur. 
Je souhaite simplement découvrir une autre culture, une autre façon de vivre, donner la chance à mes enfants de connaître autre choses que ce qu’ils ont toujours connu, de l’ouverture d’esprit. Si j’ai la chance de partir, je partirai sans animosité, juste avec de l’amour (pour le pays qui me verra partir et pour celui qui m’accueillera), de la curiosité, de l’envie de découvrir et de m’adapter sans jamais oublier d’où je viens et en ayant conscience de la difficulté d’une immigration. 

Je vais essayer de mettre toutes les chances de notre côté pour déjà avoir nos papiers et ensuite réussir notre immigration (ce forum depuis 2014, m’a très souvent aidée et notamment à prendre conscience qu’une immigration est difficile et qu’il faut s’accrocher pour la réussir). Comme j’ai parfaitement conscience que tout n’est pas rose, que tout n’est pas parfait. De toutes façons, je pars du principe que chaque pays a ses qualités et ses défauts et que rien ne sera jamais parfait. C’est moi qui immigre donc ce sera à moi de composer avec mon nouvel environnement pour que ça marche. 

J’ai encore tellement de chose à dire mais je m’arrête là parce que je vais finir par vous saouler si ce n’est déjà fait ????. Merci à tous ceux qui auront réussi à aller au bout de mon récit. 

Message du jour
Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d'immigrer.com.
https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada