Etre gay au Québec et au Canada

Le droit à l’égalité des gays et des lesbiennes est garanti depuis des années dans la Charte canadienne des droits et libertés qui reconnaît que tous les citoyens sont égaux qu’importe leur sexe, leur âge, leur religion et leur orientation sexuelle.

Ces dernières années les mentalités québécoises et canadiennes ont beaucoup évolué sur le sujet de l’orientation sexuelle des individus. En effet, un grand chemin a été parcouru depuis les années 60 où le fait d’être gay était encore un péché sous le joug de la religion catholique. Aujourd’hui le Québec et le Canada sont de véritables havres de paix pour les gays et lesbiennes de ce monde. En effet, chaque année des gays et des lesbiennes visitent et voyagent au pays, et aussi, nombreux sont ceux qui décident d’y immigrer pour de nombreuses raisons, entre autres à cause de la tolérance des habitants face à cette différence.

Le Québec est une province canadienne à l’avant-garde de la reconnaissance des droits des gays et lesbiennes. En plus du vote en bloc de ces députés en faveur des mariages gays au printemps 2005, les membres du Parti québécois ont élu en novembre 2005 (jusqu’en 2007) un premier chef de parti au Canada ouvertement gay, il s’agit d’André Boisclair, un des chefs du parti indépendantiste le Parti Québécois.

Mariage gay autorisé

En juin 2005, les députés du Canada ont voté afin de reconnaître le mariage entre personnes du même sexe et dès juillet la loi sur la mariage civil a été adoptée. C’est un moment historique pour l’accès à l’égalité des gays et lesbiennes. Désormais tous les citoyens canadiens ont tous les mêmes droits. Quelques provinces canadiennes avaient déjà permis à leur communauté homosexuelle de s’unir par le mariage. Le Québec avait déjà légiféré favorablement sur cette question en accordant le droit aux couples gays de se marier comme les autres. Il est à mentionner que lors de ce vote historique au parlement canadien, les députés issus du Québec ont voté à l’unanimité pour accepter ce projet de loi légalisant le mariage gay.

Ceci a fait du Canada le troisième pays, après la Belgique et les Pays-Bas, à accorder ces droits à ses citoyens homosexuels. Mais contrairement à ces deux pays, au Canada, nul besoin d’y habiter pour célébrer un mariage gay, ainsi de nombreux Américains ont profité de la législation canadienne pour unir leur destiné. Le droit à la reconnaissance des unions de fait entre conjoints de même sexe existe au Canada depuis 1999. Il est à mentionner que le Pac tel qu’il est connu en France n’existe pas au Québec.

Le quartier gay de Montréal est l’un des plus importants au monde et chaque année il attire des milliers de touristes de par le monde. D’année en année les défilés de la fierté gaie de Montréal et de Toronto attirent une foule grandissante qui déferle dans la joie et l’harmonie dans les rues de ces villes..

Quelques liens sur la communauté gay québécoise

Association des lesbiennes et des gais sur internet

Chambre de commerce gaie du Québec

Fugues
Le magazine des gais et lesbiennes du Québec

Être
Le magazine des gais et lesbiennes du Québec

Le monde de Mado
la vedette des drags queen du Québec

Groupe de parents gais et lesbiennes du Québec

Guide Gai du Québec

Un monde et son village
le village gay de Montréal

Vos recherches:

  • les personnes gai de toronto au canada
Avatar
Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com

Commentaires sur “Etre gay au Québec et au Canada

  1. Bonjour, moi j’ai 36 ans et je vis au Senegal. J’ai subi des abus a l’âge de 8 ans jusqu’en mes 12 ans révolus et c’est un membre de ma famille.
    Je suis suicidaire car je l’ai essayée à 3 reprises j’effectue aussi l’auto-mutilation sur mon corps.
    Je rappelle aussi que je suis enseignant mais je ne travaille plus je ne veux rien faire, je suis tout le temps dans ma chambre et dans le noir
    Pourquoi? Parcequ’a chaque fois que je sors j’ai des pulsions et c’est interdit de faire des relations homosexuelles sous peine de condamnation et pire de stigmatisation.
    Je consulte un psychiatre plus d’un an mais pas un grand apport.
    Je ne.cis Pascal cie que j’aimerais vivre
    Je malheureux,seul tabandonné au milieu de nulle part. Je souffre et je n’écarte pas toujours de mettre un terme à ma vie car chaque jour c’est un parcours dj combattant.Je pleure tout le temps seul dans ma chambre et même quand je pars en consultation avec mon psychiatre. Malheureusement mon papa qui me soutenait n’est plus de ce monde.
    Je souffre au plus profond de ma chair.
    Au secours aidez-moi je vous en supplie.

  2. Je suis un gay passif …42 ans je cherche une femme lesbienne a.fin vivre ensemble ..comme des amis ..et chacun de nos a sa vie ..mais dans le cadre respectueux biensure ..mon fb xavier nass

  3. Je vis le martyr chez moi, je n’arrive même plus à tenir, je suis rejetée de tous, ma famille, mes amis. Épuisée de vivre celà au quotidien j’ai besoin d’aide sinon je risque un jour commettre l’irréparable. En effet suis une jeune lesbienne de 25ans et depuis que ma famille l’a découvert, l’environnement est devenu invivable. Je sais plus quoi faire svp j’ai besoin d’aide

    1. Ne t’en fais pas, beaucoup de personne passe par la, je te soutiens même sans te connaître, je sais que c’est dur. Si tu a besoin, tu peux m’envoyer un message sur mon adresse mail.

  4. Salut à tous.
    Je me suis toujours demandée comment font les autres pour êtres heureux ? Etre condamné par l’impossibilité d’exprimer ces sentiments à quelqu’un, ce que l’on ressent pour lui, parce que dans son pays c’est tabou et interdit, est juste trop difficile à vivre.
    Depuis près de 14 ans aujourd’hui que je me suis découverte lesbienne. je suis malheureuse. Toutes les filles que j’ai connu ne pouvaient même pas me regarder dans les yeux quand on était en public, ni même me dire « je t’aime. ». Incapables de vivre ensemble sous un même toit, à cause de la peur d’être dépréciée par les autres. Tout ceci me met mal dans ma peau.
    Je ne rêve pourtant que d’une seule chose : vivre enfin ma vie, la vivre pleinement avec une femme. Ç’est dure ici chez moi. C’est pénible de vivre enterrée dans un autre corps : « je suis tellement mal dans peau. ». Je suis tellement en manque de vie que j’ai l’impression de suffoquer, et de m’étouffer des fois.
    Comment faire pour entrer en contact avec d’autres personnes voulant vivre cette vie libre. Je veux juste avoir au moins une amie, quelqu’un avec qui partager toute cette douleur qui me ronge en moi, je suis deja presque morte de ce manque de mon semblable..
    Rencontrer une personne attentionnée et pourquoi pas, abandonner mes racines pour la recherche de l’amour. Une chose douloureuse à faire : mais si c’est au nom de l’amour, au nom de mon coeur, au nom de mon âme-soeur, je n’hésiterai pas. Etre et se sentir aussi seule, c’est tellement difficile. J’en ai tant dans mon ventre, dans mon coeur, mais le fait de me savoir si esseulée, si malheureurese, me rend terriblement introvertie. Ma copine me bastonne parce qu’elle ne m’aime pas vraiment : c’est une « curiose du lesbianisme. Quand je lui propose une vie de couple, elle part en vrille et me rappelle qu’elle doit se marier avec un homme et faire des enfants. Je suis meurtrie. Sauvez-moi. Je vous en prie. Aidez-moi. Je veux connaître des personnes avec qui dialoguer, faire des amitiés que se soit via le net ou autre pour un début, je veux parler avec une personne aimante au moins une fois dans ma vie.
    Je souffre de ce manque d’amour mon Dieu.
    Au secours , je suis mal dans ma peau.

      1. Bonjour Patricia.
        Je suis très heureuse de te lire.
        Comment puis-je rentrer en contact avec toi ? Y a-t-il un autre moyen pour nous de communiquer en ib ?

    1. J’ai l’impression que vous décrivez ma vie. Mon combat de tous les jours. On vous regarde différemment parce que vous n’etes pas dans la norme sociale. je suis et je me sens mal dans ma peau.
      Je serai ravi de discuter et de faire connaissance.

      1. Cc Erwin. Je suis ouverte à toute discussion. Je suis épuisée de traverser toute cette lourde responsabilité sans pouvoir en parler avec quelqu’un. Ça sera un plaisir de discuter avec toi aussi.

    2. Je reconnais que c’est dur …mais ya tjrs des solutions..se marier avec un homme gay aussi ..voila lentour est joué…toi tu vie ta vie lui aussi ..ala maison c des bon amis ..moi je suis d’accord je suis un homme gay passif 42 ans

  5. Je suis un jeune gay de 29 ans, originaire d’Afrique. J’ai envie de rencontrer des hommes adultes et responsables pour une relation sérieuse et/ou amicale pour vivre pleinement ma sexualité. D’où je viens ses pratiquent sont considérées comme satanique. J’aimerais bien immigré au Canada si possible mais avant tout je recherche à me faire des amis, je me sens terriblement seul et parfois j’ai des envies de suicides à cause de mon entourage.
    Merci de me venir en aide.

  6. Bonsoir

    Je suis un jeune algérien âgé de 37 ans je suis en couple depuis un ans et demi avec un jeune libyen avec qui je conte finir ma vie avec lui et ce marié mais en a beaucoup de difficultés à vivre ensemble chez nous en sécurité en aimerais bien savoir qu’elle son nous chance de pouvoir venir vivre en tout sécurité au Canada.

    Je vous prie de vouloir nous aidé avec tout informations concernant notre couple.

    Merci

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut