Vivre avec un escroc : une Québécoise piégée pendant quatre ans - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Vivre avec un escroc : une Québécoise piégée pendant quatre ans

Vivre avec un escroc : une Québécoise piégée pendant quatre ans

Marie-Hélène Girard a vécu pendant quatre ans avec un Guatémaltèque qui prétendait être avocat en droit international, avant de se rendre compte qu’il n’était pas l’homme qu’elle croyait être. Carlos Reyes était plutôt un criminel recherché dans son pays et au Canada, et n’avait pratiquement jamais travaillé de sa vie. Quelques jours après la parution d’un dossier dans La Presse sur son histoire, Marie-Hélène Girard et la journaliste Isabelle Hachey expliquent à Isabelle Craig en quoi l’imposture de Carlos Reyes était adroitement montée.

Témoignage audio
Isabelle Hachey résume la stratégie de Carlos Reyes : « Il avait épuisé tous ses recours. Il était visé par une mesure de renvoi, les agents des services frontaliers voulaient le renvoyer. Il le savait, ça. Il a rencontré Marie-Hélène et il l’a épousée. Il a fait une demande de regroupement familial, de citoyenneté sur cette base-là, à Citoyenneté et Immigration Canada, qui est un organisme différent de la Commission de l’immigration et du statut de réfugié. Ce sont deux organismes qui ne se parlent pas, même s’ils sont souvent dans les mêmes bureaux! »

Deux choix déchirants

LE CHOIX D’ISABELLE (Isabelle Hachey La Presse)

Le 20 septembre 2001, Isabelle Auclair a été confrontée au choix le plus déchirant de sa vie. Un choix qui, depuis, n’a jamais cessé de la hanter.

Bientôt, Michelle sera adulte. Et sera confrontée, à son tour, au choix le plus difficile de sa vie. « Nous avons besoin de temps pour renouer contact, pour créer un lien, dit Isabelle Auclair. Son retour parmi nous doit être un choix, une envie, pas une roue de secours. Vivre avec son père lui a été imposé, je souhaite qu’elle vive avec nous par désir.

Source : La Presse et Radio-Canada

De Automne

Wow.. j’arrive pas à croire que son parrainage a été accepté en 2002.. en tout cas, on sait que les mesures sont plus sévères aujourd’hui!


De Chimel

Intéressant cette histoire.  Pour le vol d’identité , je proposerais un truc simple. Au début de ma démarche de parrainage extérieur , j’aurais aimé que l’ambassade me force à y aller avec la parrainée pour m’asseoir dans un bureau avec caméra. Un fonctionnaire nous aurait demandé de nous identifier et l’enregistrement conservé . Ce serait un minimum pour nous protéger de ces bandits. Mais bon, il semble que les autorités aient été incompétentes dans ce dossier .


De Automne

il y a 3 minutes, Chimel a dit :

Intéressant cette histoire.  Pour le vol d’identité , je proposerais un truc simple. Au début de ma démarche de parrainage extérieur , j’aurais aimé que l’ambassade me force à y aller avec la parrainée pour m’asseoir dans un bureau avec caméra. Un fonctionnaire nous aurait demandé de nous identifier et l’enregistrement conservé . Ce serait un minimum pour nous protéger de ces bandits. Mais bon, il semble que les autorités aient été incompétentes dans ce dossier .

je pense que le vol d’identité est arrivé après le parrainage. Quand elle l’a quitté et qu’il est allé a Calgary.

mais c’est étonnant dans l’histoire du dossier de parrainage, il avait fait une demande de réfugié qui a été refusé mais son dossier a été accepté soit disant que l’immigration était pas au courant parce que les services communiquaient pas entres eux..

je pense que ça s’est quand même arrangé depuis ce temps ( enfin j’espère) parce que récemment, j’ai déjà vu un cas du même style ( demande de réfugié refusé + mariage/parrainage après) et ça avait été refusé aussi.


De Chimel

il y a 2 minutes, Automne a dit :

je pense que le vol d’identité est arrivé après le parrainage. Quand elle l’a quitté et qu’il est allé a Calgary.

Ce que je veux dire c’est qu’au minimum, il faut mettre une pression sur un candidat. Je suis sûr que cet homme avait déjà un lourd passé criminel au moment d’être parrainé.  Le Canada semble une terre promise pour ces criminels qui ne restent  jamais longtemps  en prison . C’est pour ça qu’on les avaient construites.  Moi , j’adore ces documentaire au canal D . Quand le gars sort de prison, il est brûlé . Il y a toujours quelqu’un qui va le reconnaître


De Chimel

Le juge Kirkland Casgrain paraît mal dans cette histoire !


De Med Mouha

XXXXXXX  #etonné


FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada