Une famille française évite de près l’expulsion du Canada

Finalement, la ministre québécoise de l’immigration, Kathleen Weil, a annoncé cette semaine qu’une entente a été conclue avec le gouvernement fédéral afin de permettre aux Barlagne de rester au Québec.

Installée en 2005 à Montréal avec un visa temporaire, cette famille française décide en 2008 d’entamer des démarches d’immigration. Mais le dossier de la famille est rejeté par Immigration Canada qui juge que l’état de santé de leur fille cadette, atteinte de paralysie cérébrale, est un fardeau excessif pour le système de santé canadien. Tous les candidats à l’immigration du Canada, même s’ils sont sélectionnés par le Québec, doivent passer une visite médicale au niveau fédéral, confirmant que l’état de santé du potentiel immigrant n’est pas un “fardeau excessif”, expression officielle d’Immigration Canada.

Ainsi en pleine campagne électorale canadienne, cette famille française a tenté ces dernières semaines un ultime recours afin de convaincre les autorités canadiennes de leur accorder un visa de résident permanent pour des raisons humanitaires. Dans un premier temps, le ministre canadien de l’immigration, Jason Kenney, a refusé catégoriquement de céder à cette demande. Puis, les partis d’opposition à Ottawa ont alors dénoncé la décision du gouvernement conservateur de Steven Harper. La famille Barlagne devait faire face à l’expulsion en juillet prochain.

Avatar
Laurent Gigon
Cofondateur du site Immigrer.com
https://www.immigrer.com

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut