«Trop compliqué» d’embaucher des Françaises

Par immigrer.com, 8 décembre 2017 dans Médecins, infirmières et pharmaciens  Posté(e) 8 décembre 2017  Les besoins en infirmières sont criants, là n’est pas la question. Ainsi, même si le Centre hospitalier universitaire de Québec calcule qu’il aura besoin de 350 à 400 infirmières au cours de l’année, il n’embauche plus à l’étranger. «C’est trop compliqué», laisse tomber Geneviève

Pourquoi j’ai démissionné en tant qu’infirmière clinicienne à Montréal ?

Petite fille, je rêvais d’aider les gens à rester en bonne santé, adolescente j’écoutais ma tante  me raconter (dans le respect du secret professionnel) ses journées d’infirmière puéricultrice en PMI (protection maternelle et infantile) et je m’imaginais avoir son travail pour aider les enfants à être heureux. Puis au moment de passer

7 chocs après avoir quitté la France pour le Québec

J'ai débarqué à Montréal le 16 Octobre 2014 avec deux valises de 23 kg, un permis de travail temporaire et l'envie de découvrir le Canada et plus précisément le Québec et avec l'intention de m'y installer. Je dis bien l'intention car je n'étais jamais venu auparavant au Canada donc tout une

[Retour d’expérience] Echec à son stage d’adaptation

De dupont.sylvie Ce sujet se veut être à but informatif et préventif. Tout d'abord mon cursus. Infirmière ayant 10 ans d'expérience en France. 4 mois à travailler comme volante au début de ma carrière. Ensuite 9 ans à travailler dans un service sans aucun soin technique (poste d'infirmière), je ne mentionnerai pas

Une reconversion au Québec pour une infirmière

Voilà des nouvelles de ma situation professionnelle au Québec, J'ai passé des entretiens d'embauche fin août dans les hôpitaux du Saguenay. Tout le monde s'est demandé alors quels sont les résultats des deux entrevues d'embauche que j'avais passé et bien je n'ai pas retenu leur attention ! Comment cela se fait

Mes débuts en tant qu’infirmière Française à Montréal

En résumé, pour ceux qui prennent le train en marche, j'habite au Saguenay où je n'ai pas trouvé de stage pour ma reconnaissance de diplôme d'infirmière. Après plusieurs mois de réflexion, étant infirmière puéricultrice, j'ai accepté un poste dans un grand hôpital Montréalais spécialisé dans la prise en charge des

Entretien d’une infirmière avec Recrutement Santé Québec

De L&L Bonjour à tous,   Aujourd'hui, Laura a passée son entretien avec Recrutement Santé Québec quelques jours avant les Journées Québec dans le cadre de cet évènement. J'ai accompagné mon amoureuse dans ce moment stressant, je vais donc vous en faire un compte-rendu le plus exhaustif possible, avec les témoignages de Laura.

les 5 premiers mois d’une infirmiere française…

De idelaure Je fais le bilan de ces premiers mois passés dans un hopital sur Montréal...   Pour mémoire, j'ai été recrutée en décembre 2011 aux journées Québec sur l'hopital Santa Cabrini , pour un poste fin aout 2012.   Je suis arrivée avec toute ma famille - et le chien !- le 9 août

Des difficultés de reconnaissance pour les infirmières et vétérinaires français au Québec

Selon le journal québécois Rue Frontenac, beaucoup d'infirmières françaises intéressées à immigrer au Québec hésitent à venir s’installer parce que leurs compétences ne seraient pas reconnues à leur juste valeur dans la Belle province. En effet, une infirmière titulaire du diplôme d'État (IDE) en France est considérée au Québec comme