Presque 2 ans au Québec - Bilan d'une française à Sherbrooke - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Bilans > Presque 2 ans au Québec – Bilan d’une française à Sherbrooke

Presque 2 ans au Québec – Bilan d’une française à Sherbrooke

De Michelle

Bonjour à Toutes et Tous,

Je vais juste répondre une dernière fois en faisant mon bilan de presque deux ans au Québec !!!

Je commencerais tout d’abord par le choix de la région. Sherbrooke est une bien belle ville, les paysages environnants sont magnifiques, et encore plus quand l’automne arrive, les couleurs changeantes des érables chaque jour apportent un émerveillement. Mais la ville est difficilement accessible si vous n’avez pas un véhicule, le réseau de bus n’est pas des plus étendu !! Les horaires ne sont pas toujours adaptés, je donne un exemple : pour aller travailler je pouvais y aller en bus, un arrêt pas loin de la maison … le problème est que je devais prendre le bus trois quarts d’heure avant pour être sûre d’arriver à l’heure, donc départ à 7h15, mais le bus de ma fille partait à 7h35 (elle a 8 ans !!) grosse problématique pour le coeur d’une maman !!
Pour le retour, bus à 16h00 ou bus à 16h45 (je finis mon travail à 16h00 ) mais il faut aller chercher la puce au service de garde qui ferme à 17h45 ….. et le réseau de bus ne me le permettait pas, ou bien en courant …. et stresser tous les jours … c’est pas facile.
Le vélo j’y est pensé, mais pour ceux qui connaisse Sherbrooke …. les montagnes russes !! et puis pas l’hiver le vélo …..

Donc à choisir, pas Sherbrooke. Par contre pour l’aide aux immigrants et les services d’état …. top génial !!

Je ne reviendrai pas sur les services médicaux, ils sont ce qu’ils sont …… mais pour faire changer les choses, il faut tout d’abord en prendre conscience, ne pas se cacher la vérité, et surtout avoir le désir de faire changer les choses !!! Et là, tout le monde se plaint, mais personne ne fait rien. J’ai osé dire que c’était inadmissible de laisser une enfant avec plus de 39° C de fièvre sans rien faire …… on m’a fait comprendre que c’était violence verbale zéro (oui le ton de ma voix avait dû monter de quelques décibels mais sans plus !!) et que je pouvais toujours retourner chez moi … Je n’ai pas relevé, j’ai ravalé ma colère, ma fierté et je suis allée m’assoir pour attendre encore deux heures !!!! 9 heures d’attente ce jour là …. j’ai trouvé ça long en titi !!!

Par contre pour les véhicules … faire un choix, ne pas aller chez celui qui soit disant fait les meilleurs prix et qui est prêt à vous faire des facilités … Il vaut mieux aller chez un concessionnaire qui a une réputation à maintenir !!! J’ai choisi, je n’ai pas été déçue, j’ai toujours eu de bons services et accueil toujours chaleureux. Ils sont sur la King ouest !!!

Pour ce qui est du reste, la viande, les légumes, les fruits ….. pas mieux pas pire qu’ailleurs dans l’univers !!! Enfin c’est mon avis.

Quant au réseautage, sur Sherby, il est difficile …. il m’a fallu presqu’un an et demi pour avoir ma petite place, mais quand on en a une …. un bonheur royal. Il n’empêche que j’ai très bien fonctionné sans réseau, j’ai eu de belles activités, du fun à en revendre. Par contre ce qui est déplorable, c’est mon accent …. ce n’est pas le bon, et même si c’est transformé en “joke” … c’est dit quand même. A la longue on s’y fait, mais il y a des jours où c’est “tannant”.

Par contre la reconnaissance des diplômes, des valeurs de travail !!!! oufffffff plus d’un an (décembre 2009) pour qu’on me reconnaisse le statut de clincienne, alors que le M.I.C.C. l’avait reconnue le 22 août 2006 !!! En fait ma meilleure chance a été de connaître dans mon réseau un journaliste d’un quotidien local qui est allé poser la bonne question sur mon dossier …. reconnaissance une semaine après !!! (je peux donner le nom du quotidien et du journaliste en MP pour ceux qui le désirent !) Et ne me dites pas que je n’avais pas préparé mon immigration, toutes mes équivalences et études comparatives de mes diplômes, par l’ OIIQ et le MICC datent de 2006 !

Je parlerai maintenant de la qualité de vie …..Du bonheur, du bonheur, du bonheur …. avec quelques coups de déprime, de nostalgie … mais dans ces cas là, il faut juste se poser les bonnes questions. C’est aussi dans ces cas là que les danettes, le camembert, le saucisson et je ne sais quoi encore se rappellent à notre mémoire …. ils deviennent notre bouée de sauvetage, et le manque se fait criant !!!

Du fun à en revendre, plaisir de skier, patiner, nager, courir, voyager, découvrir ce beau pays !!! Certes tout n’est pas parfait, mais comme partout ailleurs. Il faut immigrer pour les bonnes raisons et non pour effectuer une fuite en avant !!!! J’ai fait le bon choix, et même si des fois je serre les dents pour des réflexions idiotes que j’entends , je me dis que j’ai bien du faire pareil avec des immigrants dans mon pays … et je me rends compte de toute l’ampleur de ces petites phrases assassines, et j’en fait mon mea culpa.

Je m’estime chanceuse pour l’instant !!

Michelle

Message du jour

Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d’immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d’immigrer.com.

https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada