Montréal me manque...vite, je... - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Bilans > Montréal me manque…vite, je…

Montréal me manque…vite, je…

De Loutre

Montréal me manque…vite, je veux repartir!!!!

Allo le forum!

voilà quelques semaines que je me balade de nouveau sur immigrer.com avec une certaine frénésie….j’ai compulsé ce forum dans tous les sens je pense, à la recherche d’infos, mais surtout d’expériences, de vécus….

en écho à certains de vos messages, à mon tour j’aimerais vous faire partager mon expérience, et j’espère en retour quelques avis sur la question!
Je suis partie avec un visa temporaire en juin 2002 avec mon mari et ma fille qui avait 16 mois…super heureux, persuadés qu’on allait trouver à montréal tout ce que qu’on recherchait dans la vie, bref emballés!

Je vais résumer rapidement les quelques mois passés là bas, car décrire tous les sentiments par lesquels on est passé serait trop long:infirmière, j’avais un contrat d’un an dans un grand hopital de montreal….au debut, tout allait bien, la nouveauté, de nouvelles façons de travailler etc…puis j’ai un peu déchanté coté job, mais c’était plus un ras le bol général de ce métier que réellement lié à mon service….bref , je bosse à temps plein, horaires décalés, et je n’ai pas trop le moral….
mon homme garde la puce à la maison tout l’été, le temps de trouver une place en garderie, il s’ennuie un peu, et surtout s’inquiète de ne pas pouvoir partir à la recherche de job avec sa minette sous le bras.
fin aout, garderie trouvée…ouf! l’homme s’attelle donc à arpenter montréal pour chercher du travail dans sa branche, le contact qu’il avait en arrivant de france s’étant évanoui dans la nature…
malheureusement pas de résultat, et il finit par prendre un job alimentaire..mieux que rien, mais horaires impossibles, on doit décaler nos planning pour coller à celui de la garderie, et pour couronner le tout on ne se voit jamais.
au bout de quelques mois on déchante sérieusement…on se dit que ça ne marche pas, qu’on a peut être pas choisi la bonne voie, ou qu’on était mal préparé….on cogite….
on se donne finalement une limite à Noël pour voir si la situation s’améliore, et puis finalement, ayant encore quelques économies intactes on décide de rentrer en france, avce beaucoup de regrets, mais pensant qu’on pourra mieux évoluer vers ce que l’on souhaite, que ce soit pour nous 3 ou professionnellement….départ agité fin janvier 2003, gros pincement en montant dans l’avion, vague soulagement quand même….
je crois que c’est juste apres l’atterrissage qu’on a réalisé sans trop vouloir se l’avouer, la grosse grosse erreur!!!!
il a fallu tout reprendre à zéro ici, en quelque sorte, même apres seulement quelques mois d’absence, on a l’impression de revenir étranger dans son propre pays pour certaines choses.
la famille est soulagée…(sans doute sont ils tous assez contents de notre retour au bercail…)
nous, ça nous mine….mais on essaie de faire bonne figure.
apres 14 mois passés en france, le bilan est assez mitigé…on en a supporté ici beaucoup plus qu’à montréal, et donc compris que le problème ne venait pas de l’endroit ou on se trouvait!
sauf que là….plus de sous pour refaire le trajet dans l’autre sens….
beaucoup d’errance professionnelle ici aussi, galère financière, mauvaise ambiance à la maison….

aujourd’hui, les choses ont pas mal changé: mon chum a trouvé un bon job, et donc ajoute une vraie expérience professionnelle à son CV….moi j’ai arrété de travailler because 2 bébés de plus (d’un coup d’un seul!!!!) et il nous aura fallu tout ce temps pour se dire….ON REPART!

vous allez peut être trouver ça dingue, mais ce coup-ci la décision est prise…c’est à montréal qu’on veut être, là qu’on aimerait voir grandir nos enfants, là qu’on pense être heureux.

le fait de savoir que, là aussi, ce sera difficile, qu’il faudra plusieurs mois avant que tout marche comme on veut, que ça va nous couter un MAX de partir à 5…ça ne nous rebute plus, au contraire, c’est une force…objectif PERSEVERER!!!!
bien sur, beaucoup de doutes derrière cet optimisme (re)naissant….on a toujours tendance à lorgner ailleurs quand on n’est pas satisfait de ce que l’on a….est-ce la bonne solution? je ne sais pas, mais on fonctionne comme ça alors il faut assumer ce côté “j’ai la bougeotte”!

j’entends déjà les commentaires de notre entourage…et je me prépare à les ignorer et à poursuivre mon but….

pour tout vous dire, j’ai peur de me planter encore une fois, mais beaucoup plus peur de rester ici à penser éternellement à être ailleurs.
alors c’est parti…on lance les démarches des maintenant….
beaucoup de messages lus dans le forum me confortent, me disent qu’il ne faut pas espèrer se sentir bien avant plusieurs mois….je me demande comment on a pu penser que tout serait si simple et si rapide….!

il est vrai que l’immigration c’est une sacrée aventure.
je suis encore plus touchée de lire ceux qui repartent…car je nous revois, parfois, il y a un peu plus d’un an….et je les comprends, mais j’ai envie de leur dire ESSAYEZ encore, ça vaut peut être le coup….
merci d’avoir reussi à me lire jusqu’ici!
et vous, vous en pensez quoi….??????
(oh la la , dites moi que j’ai raison hein!!!!!)

Message du jour
Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d'immigrer.com.
https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada