Les Québécois réélisent majoritairement la CAQ

Sans surprise, les Québécois sont allés voter ce lundi 3 octobre et c’est le gouvernement de François Legault qui a été réélu. François Legault, chef de la CAQ (Coalition Avenir Québec) a été élu pour un premier mandat lors de la dernière élection provinciale de 2018. Cette fois il est toujours majoritaire, mais il a plus de députés pour siéger à l’assemblée nationale du Québec lors de ce deuxième mandat. Sans surprise en effet car tous les sondages des dernières semaines et même des derniers mois reportaient facilement François Legault au pouvoir comme premier ministre.

La réélection de François Legault est venue avec plusieurs controverses autour du thème de l’immigration. En effet, ces dernières semaines son ministre de l’immigration, Jean Boulet, avait fait des déclarations amenant son lot de réprimandes de la part de plusieurs milieux politiques et autres. Aussi, lors de l’élection de 2018, François Legault avait été élu sur des promesses de réduire l’immigration mais finalement, malgré la pandémie, ce n’est pas ce que nous avons constaté puisque plus d’immigrants que jamais se sont installés au Québec lors de ce premier mandat caquiste. Au soir de l’élection, François Legault a déclaré qu’il « allait être le premier ministre de tous les Québécois ».

Pendant la campagne, la CAQ a souligné qu’elle voulait accueillir autour de 50 000 immigrants par année, ce qui est un peu moins que ce que le Parti libéral et Québec Solidaire ont proposé.

François Legault va donc diriger la province pour les quatre prochaines années lors de ce deuxième mandat. Fait à noter, au Québec, il n’y a pas de limite de nombre de mandats ainsi il pourrait se présenter pour une troisième fois en 2026.

Avec ce deuxième mandat de la CAQ, le Québec signe clairement la fin de l’alternance politique entre le Parti libéral du Québec (PLQ) et le Parti Québécois (PQ) qui a forgé la Belle province depuis 1976 et l’élection de René Lévesque.

C’est aussi une élection qui marque l’histoire du Québec car il n’y a jamais autant de femmes députées élues lors d’un mandat. Également, la première fois qu’une femme autochtone (innue) est élue et accède à l’assemblée nationale.

Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com
  • ABDELAZIZ
    ABDELHAFID
    Ingénieur en génie civil
    Professionnel avec de nombreuses années d’expérience en Génie
    Civil Construction et Réalisation des Tunnels, Route, Bâtiment et
    Projets industriels combinée à une solide Formation dans le
    domaine du Génie Civil et une forte Aptitude à acquérir de
    nouvelles connaissances.
    Capable à la fois de travailler en équipe et de fonctionner de
    Manière autonome, je fais preuve d’un solide sens de
    L’organisation et de compétences avérées en Coordination et
    Contrôle des Travaux.

  • On est dans de la propagande, il est clair que le Québec ne veut pas d’immigrants. Ce n’est pas grave il y en a besoin ailleurs au Canada

  • Bonjour
    Pour l’immigration il faut vraiment privilégier l’immigration francophones au lieu de l’immigration non francophones qui crée beaucoup de problème linguistique et culturel il faut aller chercher ces immigrés dans les pays francophones comme la france.la suisse.la Belgique .pays d’Afrique du nord.et Afrique subsaharienne.

  • Haut
    Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
    © 2022 immigrer.com
    Advertisement Advertisement
    >