Les meilleurs et les pires endroits où vivre au Canada - Immigrer.com
vendredi , 19 avril 2024
Accueil Actualité Les meilleurs et les pires endroits où vivre au Canada
Actualité

Les meilleurs et les pires endroits où vivre au Canada

0
0
(0)

Imaginez que vous explorez le Canada pour la première fois. Vous parcourez ce vaste pays, à la recherche de cet endroit idyllique pour élire domicile, vous et votre famille. Vous êtes équipé d’une check list, et avez toutes les données sur l’habitation, les diverses perspectives d’emploi, l’accessibilité, la météo, etc. afin d’identifier le meilleur endroit où vous installer.

MoneySense se base sur ces facteurs pour établir chaque année son propre classement. Dans un pays qui mesure 6521 km de diamètre, avec diverses régions économiques et sept zones climatiques distinctes, vous pouvez l’imaginer, il y a beaucoup d’informations à digérer. Il s’agit d’une évaluation précise de dizaines de facteurs afin obtenir une image globale des 209 communautés à travers le pays. Les résultats de cette année pourraient bien vous surprendre.

Boucherville, la grande gagnante 2015

La meilleure place cette année est Boucherville, au Québec. Vous pouvez trouver cette communauté majoritairement de langue française juste en face du fleuve Saint-Laurent de Montréal. Sa population est d’un peu plus de 43,000, assez petit pour asseoir tout le monde confortablement à l’intérieur du stade olympique de Montréal et sentir encore un peu vide. Mais ce qui suit va vous révéler ce qui rend une ville comme Boucherville un endroit extraordinaire pour prendre racine.

Classement complet: les 209 villes

Bien sûr, il y a beaucoup de choses qui entrent en ligne de compte, mais Moneysense considère 34 facteurs différents avant de choisir le gagnant. Tout le monde veut vivre dans une belle partie du pays, loin des conditions sub-arctiques, mais nous nous demandons combien vous serez en mesure de profiter d’une ville si vous devez travailler tout le temps ou si vous ne pouvez pas trouver de travail du tout. Un bon accès aux soins de santé, taux de criminalité très bas, bons transports publics et, oui, le beau temps.

Bienvenue à Ottawa

La capitale du Canada a tenu la première place de ce classement depuis plusieurs années jusqu’à céder sa place à Calgary en 2013. Cette année, Ottawa est la grande ville et n° 2 globale. Ottawa a des notes élevées pour les revenus, le transport, l’accès aux soins de santé et des impôts bas. Et tandis que le prix moyen d’une maison d’Ottawa est de $ 422,000 ce qui pourrait sembler cher pour de nombreux Canadiens, son score d’accessibilité est à égalité avec les villes de la moitié de sa taille.

Ottawa est connue pour ses bâtiments historiques, des musées et sa Fête du Canada sur la Colline du Parlement, mais aussi pour des choses comme les marchés de producteurs agricoles au cœur de la ville. Attractif aussi, l’accès facile aux domaines skiables dans les collines de Gatineau. Ottawa est souvent décrit comme étant une ville stable et prospère, avec de bons restaurants et une meilleure vie nocturne qu’auparavant.

De expansion à la récession

Bien que Boucherville a souvent été bien classée, son ascension vers le sommet cette année peut être partiellement attribuable à la baisse en Alberta. La province souffre en raison de la baisse des prix du pétrole. Mais un examen plus attentif des chiffres montre pourquoi de nombreuses villes en Alberta sont descendues en bas de la 20ème position, et ce n’est pas seulement en raison du ralentissement de l’économie.

Meilleures places pour élever des enfants

Meilleurs endroits du Canada pour les nouveaux immigrants

Pour identifier les meilleurs endroits pour les nouveaux Canadiens nous considérons un certain nombre de facteurs que nombreux immigrants pourraient rechercher: de bonnes perspectives d’emploi, des revenus élevés, un bon transport en commun et le logement abordable. Nous recherchons également des villes qui ont déjà de fortes communautés d’immigrants que les nouveaux arrivants peuvent utiliser pour faciliter la transition. Beaucoup de nouveaux arrivants affluent vers les grandes villes, mais il y a d’autres options. Considérez Saanich, en Colombie-Britannique, juste au nord de Victoria, où plus de 17% de la population parle une autre langue que le français ou l’anglais à la maison. C’est également une ville sûre qui a un faible taux de chômage.

D’après le classement 2015 de Moneysense

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
Laurent Gigon

Cofondateur du site Immigrer.com

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Les vrais salaires des métiers de la santé et services sociaux au Québec

5 (1) Le journal québécois 24 heures s’est penché sur les salaires...

Les étudiants français n’auront pas de hausse de droits de scolarité

0 (0) Les étudiants français étudiant au Québec sont favorisés depuis de...

Augmentation de 12% des frais de résidence permanente pour le Canada

5 (3) Le gouvernement a annoncé une augmentation significative des frais associés...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com