La métamorphose silencieuse - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Bilans > La métamorphose silencieuse

La métamorphose silencieuse

De piwi

Bonjour à toutes et à tous,

Vous êtes-vous demandez depuis que vous êtes ici au Québec, ce qui avait changé pour vous dans votre vie de tous les jours ?
Avez-vous fait un bilan réel du bien fait de votre immigration, avez-vous trouvé ce que vous étiez venus chercher, la découverte de ce nouveau pays était-elle à la hauteur de vos attentes ?

Pour moi personnellement, je peux dire aujourd’hui à presque 6 ans de territoire Canadien, mais surtout de vie Québécoise, je me sens bien ici, dans cet univers de paix ou la vie s’écoule au rythme des saisons, surtout celle de l’hiver qui est bien sur la plus longue.

Bien sûr, tout n’a pas été facile dès le début, il y a eu des peurs, des craintes, des doutes, mais il y avait toujours cette flamme au fond de moi qui allumait mon chemin, qui me disait tiens bon, bats toi, tu as fait le bon choix, tu as pris la bonne décision, il faut juste du temps, beaucoup de temps pour comprendre ton choix, et te donner raison de l’avoir fait, raison de croire que la vie que je cherchais, cette douceur de vivre pour ma famille, se trouvait bien ici…..

Cette douceur de vivre, je ne l’avais jamais connu avant de venir m’établir ici, pourtant je ne suis pas si jeune, j’ai connu beaucoup de bonheur auparavant, la naissance de mes enfants, mon mariage, des bons moments en famille et entre amis, ma région, le climat, les apéros ou l’on refaisait le monde, les repas ou l’on partageaient de grandes émotions ou de grandes enguelades sur des sujets aussi divers que variés, j’ai immigré au Canada à plus de 40 ans, laissant derrière moi une culture, une histoire, mais surtout une vie, la mienne, et cette vie comme à chacun est comparable à un beignet, je m’explique, prenons un beignet au départ nature, sans gout particulier, sans grande saveur, cela représente pour moi la naissance, ensuite se beignet on lui donne une saveur en le trempant dans une substance quelconque, mettons du sirop d’érable, on s’entend qu’avec la saveur que va donner le sirop d’érable il sera impossible par la suite de le rendre à nouveau nature, sans gout particulier, il est imbibé dans sa chair, cela correspond pour moi au parcours de votre vie, de votre éducation, de vos visions, de vos objectifs, de votre histoire….

J’ai déjà lu sur ce forum qu’il n’était pas facile d’immigrer à un certain âge, qu’il est moins facile de se plier, de s’intégrer, d’accepter les défis qui nous attendent une fois sur place, je trouve que l’âge n’a rien à voir la dedans, tout se passe dans la tête et dans le corps, le défi, car s’en est un de taille, une naissance, un renouveau, se mesure à la détermination de vouloir partir de chez nous, aux raisons qui nous ont poussé à prendre la décision de faire les démarches, de faire les cartons, de fermer un chapitre de notre vie, de laisser famille, amis, souvenirs, odeurs, senteurs, lieux, de laisser un drapeau, une culture, une histoire, et pour en avoir eu la volonté et la chance car la chance fait partie du voyage, il a fallu que nos raisons soient fortes, sincères, pour venir ici…..

Je pense que nous passons tous par des phases de mélancolies, d’incertitudes, de souvenirs, qui nous laissent ne serais qu’un moment le regard dans le vide, en pensant au chemin que nous avons parcouru, au travail accompli, et c’est normal, c’est humain, et des fois je me dis que j’ai de la chance, que je suis bénit par les dieux de vivre ici, de vivre la vie dont je rêvais, ho tout n’est pas exactement comme je l’avais imaginé, la vie vous apporte son lot d’imprévus, de surprises, bonnes et mauvaises, mais une chose est sure, la culture Nord-Américaine à commencer son travail, la métamorphose silencieuse s’accomplie un peu plus chaque jour, ma façon de penser change, ma façon d’agir se mélange à celle d’ici, mon rythme se ralentit, mon stress diminue, mon anxiété s’atténue, bref je ne suis plus le même, quand j’appelle des amis que je n’ai pas eu depuis longtemps en France ils me dise que je prends l’accent Canadien, ici je suis et serais toujours un Français, pas tout à fait Canadien, plus tout à fait Français, que se passe-t-il, serais-je en train de m’intégrer, de me fondre, de faire corps avec ma vie, c’est une indescriptible sensation, une véritable naissance, et je sais aujourd’hui que ma vie est ici, au Canada, au Québec, dans cette paix et ce bonheur dont je rêvais……

Vous retrouvez vous dans cette métamorphose, dans cette vie, la vôtre, celle que vous avez décidez pour vous, avez-vous eu raison de faire ce choix …?

Piwi.

Message du jour
Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d'immigrer.com.
https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/
Haut

Bienvenue au Canada